Rappels

Histoire de l'appareil

À la fin des années 1960 et au début de la décennie suivante, les forces aériennes européennes désirent trouver des remplaçants à leurs flottes d’avions de combat vieillissantes et s’équiper, à moyen terme, d’avion performants modernes pour faire face aux futurs MiG-29 et Su-27 soviétiques. Alors que les USA sont sur le point de mettre en œuvre leurs F-15, F-16 et F/A-18, plusieurs programmes européens sont lancés, comme le Mirage F1 et le Panavia Tornado, mais il est également temps de préparer l’avenir avec des avions devant entrer en service dans les années 1980.

Au Royaume-Uni, plusieurs demandes gouvernementales ont pour but d’étudier divers concepts et les constructeurs soumettent des dizaines de projets, pour la plupart rejetés pour des raisons budgétaires.

En 1976, le gouvernement de la République Fédérale Allemande demande aux constructeurs aéronautiques nationaux de proposer des projets pour son programme TKF-90 (Taktische Kampflugzeuge für 1990). L’appareil doit être avant tout être un avion de supériorité aérienne, mais il doit également avoir des capacités air-sol. MBB, VFW-Fokker et Dornier présentent leurs travaux et c’est le projet de MBB (Messerschmitt-Bölkow-Blohm) qui est retenu.

Ces deux projets nationaux étant compatibles, et le Royaume-Uni comme la RFA recherchant des fonds pour développer cet avion, il est décidé en décembre 1979 que les deux pays collaboreront à un projet unique désigné European Collaborative Fighter (ECF).

Comme le TKF-90 de MBB et plusieurs projets de BAe, l’ECF est un biréacteur monoplace de configuration moderne, équipé d’ailes en Delta et de plans canards mobiles. Il devrait être capable de voler jusqu’à Mach 2 avec un plafond pratique de plus de 15'000 mètres.

Depuis quelques mois déjà, BAe et MBB envisagent une collaboration avec le constructeur français AMD-BA sur ce projet. Après une étude approfondie des exigences des différents programmes nationaux (AST403, TKF-90 et ACT92), il est décidé qu’une collaboration tri-nationale est possible. Par conséquent, le programme ECF est abandonné et, en avril 1980, un nouveau programme de développement désigné ECA (European Combat Aircraft) voit le jour.

Versions référencées

  • BAe/MBB ECF : Version initiale du projet.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Aucune photo n'est encore répertoriée. Aidez-nous à changer cela !

Forum

Sujet complet »
BAe/MBB ECF à 27/01/2018 17:22 Jericho
L’ECF (European Collaborative Fighter) est un projet international d’avion de combat monoplace, biréacteur, muni de plans canard mobiles, d’ailes en double delta, d’entrées d’air ventrales carrées, d’une double dérive et d’un train d’atterrissage tricycle escamotable.

À la fin des années 1960 et au début de la décennie suivante, les forces aériennes européennes désirent trouver des remplaçants à leurs flottes d’avions de combat vieillissantes et s’équiper, à moyen terme, d’avion performants modernes pour faire face aux futurs MiG-29 et Su-27 soviétiques. Alors que les USA sont sur le point de mettre en œuvre leurs F-15, F-16 et F/A-18, plusieurs programmes européens sont lancés, comme le Mirage F1 et le Panavia Tornado, mais il est également temps de préparer l’avenir avec des avions devant entrer en service dans les années 1980.

Au Royaume-Uni, plusieurs demandes gouvernementales ont pour but d’étudier divers concepts et les constructeurs soumettent des dizaines de projets, pour la plupart rejetés pour des raisons budgétaires.

En 1976, le gouvernement de la République Fédérale Allemande demande aux constructeurs aéronautiques nationaux de proposer des projets pour son programme TKF-90 (Taktische Kampflugzeuge für 1990). L’appareil doit être avant tout être un avion de supériorité aérienne, mais il doit également avoir des capacités air-sol. MBB, VFW-Fokker et Dornier présentent leurs travaux et c’est le projet de MBB (Messerschmitt-Bölkow-Blohm) qui est retenu.

Ces deux projets nationaux étant compatibles, et le Royaume-Uni comme la RFA recherchant des fonds pour développer cet avion, il est décidé en décembre 1979 que les deux pays collaboreront à un projet unique désigné European Collaborative Fighter (ECF).

Comme le TKF-90 de MBB et plusieurs projets de BAe, l’ECF est un biréacteur monoplace de configuration moderne, équipé d’ailes en Delta et de plans canards mobiles. Il devrait être capable de voler jusqu’à Mach 2 avec un plafond pratique de plus de 15'000 mètres.

Depuis quelques mois déjà, BAe et MBB envisagent une collaboration avec le constructeur français AMD-BA sur ce projet. Après une étude approfondie des exigences des différents programmes nationaux (AST403, TKF-90 et ACT92), il est décidé qu’une collaboration tri-nationale est possible. Par conséquent, le programme ECF est abandonné et, en avril 1980, un nouveau programme de développement désigné ECA (European Combat Aircraft) voit le jour.


Liens internet :
http://www.globalsecurity.org/military/world/europe/aca.htm
https://www.flightglobal.com/news/articles/coming-together-52567/
https://books.google.ch/books?id=whVkp7L15QwC&pg=PA233&lpg=PA233&dq=Agile+Combat+Aircraft+ACA&source=bl&ots=ncW05XMyqI&sig=o3pig6AldrN7giimumP6n_tcVPw&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwjbu5GOxOHPAhVKG5oKHeG0DqA4ChDoAQgbMAA#v=onepage&q=Agile%20Combat%20Aircraft%20ACA&f=false
https://books.google.ch/books?id=1kYVZ0zS4dYC&pg=PA693&lpg=PA693&dq=Agile+Combat+Aircraft+ACA&source=bl&ots=-MkV8-U8HH&sig=tJKVk0VEX8FzQbNYp8KiUhXV484&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwi9rNKTvuHPAhXSOSwKHVDaD3IQ6AEIVDAK#v=onepage&q=Agile%20Combat%20Aircraft%20ACA&f=false
Re: BAe/MBB ECF à 08/02/2018 23:25 Cinétic

Jericho a écrit

À la fin des années 1960 et au début de la décennie suivante, les forces aériennes européennes désirent trouver des remplaçants à leurs flottes d’avions de combat vieillissantes et s’équiper, à moyen terme, d’avion performants modernes pour faire face aux futurs MiG-29 et Su-27 soviétiques.

Vu la date, c'était plutôt pour contrer les Mig-23 non? (premier vol en 1967 et 1er en service en 70), de plus les MiG-29/Su-27 sont créés pour contrer les F-15/F-16/F-18 d'après la fiche du MiG-29.
Re: BAe/MBB ECF à 08/02/2018 23:50 Jericho

Cinétic a écrit

Jericho a écrit

À la fin des années 1960 et au début de la décennie suivante, les forces aériennes européennes désirent trouver des remplaçants à leurs flottes d’avions de combat vieillissantes et s’équiper, à moyen terme, d’avion performants modernes pour faire face aux futurs MiG-29 et Su-27 soviétiques.

Vu la date, c'était plutôt pour contrer les Mig-23 non? (premier vol en 1967 et 1er en service en 70), de plus les MiG-29/Su-27 sont créés pour contrer les F-15/F-16/F-18 d'après la fiche du MiG-29.
Bien vu, en effet les programmes qui ont ensuite aboutis aux Su-27 et MiG-29 semblent n'avoir été lancés qu'en 1969, ce qui veut dire que ce n'est qu'au début des années 1970 qu'ils vont s'inquiéter de ces nouveaux avions soviétiques… Je vais tâcher de modifier en :
À la fin des années 1960 et au début de la décennie suivante, les forces aériennes européennes désirent trouver des remplaçants à leurs flottes d’avions de combat vieillissantes et s’équiper, à moyen terme, d’avion performants modernes pour faire face aux MiG-23 et aux futurs MiG-29 et Su-27 soviétiques…

Merci. :hehe:
Re: BAe/MBB ECF à 10/02/2018 17:12 Nico2
Que de lecture grâce à Jericho :)

Merci encore.

Index màj
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Jan. 20, 2018, 2:45 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires