Rappels

Histoire de l'appareil

Le Schleicher ASW20 est un planeur monoplace à ailes médianes, muni d’un empennage en "T" et d’un train d’atterrissage escamotable.

Durant les années 1970, une nouvelle catégorie de planeur voit le jour, la classe FAI 15 mètres. En 1977, le constructeur allemand Alexander Schleicher GmbH développe un appareil spécifique à cette nouvelle catégorie. La conception est confiée à l’ingénieur Gerhard Waibel, d’où sa désignation Alexander Schleicher Waibel 20. Il reprend le fuselage de l’ASW19 et redessine entièrement les ailes.

Le prototype effectue son premier vol en 1977.
La structure de l’appareil est en matériaux composites, renforcés par des fibres de verre, de carbone et d’aramide. Le cockpit est conçu afin de protéger au mieux le pilote en cas de crash.
Le train d’atterrissage est constitué d’une roue sous le fuselage et d’une roulette de queue fixe ou d’un sabot en caoutchouc sous la queue de l’appareil. La roue est rétractable manuellement grâce à un levier sur le côté gauche de l’habitacle. Elle est munie d’un frein à tambour, puis à disque sur les versions plus récentes.

Les ailes sont en position médiane, elles ont une envergure de 15 mètres et un allongement de 21,4. Par la suite, certaines versions pourront être équipées d’extensions d’ailes démontables. Les ailerons et les volets sont interconnectés, permettant un débattement de -9 à +5° sur toute la longueur du bord de fuite. Des aérofreins sont montés sur l’extrados des ailes.

L’empennage en "T" est muni d’empennages horizontaux fixes. Des réservoirs permettent d’emporter jusqu’à 120kg de ballast. Avec une finesse de 42 à 115km/h, il se révèle être le premier planeur de la catégorie des 15 mètres à passer les 40.

Les versions suivantes sont parfois munies de winglets aux extrémités des ailes, parfois d’extensions d’ailes démontables. La capacité des réservoirs d’eau opérants comme ballast varie également selon les versions. Certains appareils sont également munis d’un système aspirant l’air à l’avant de l’appareil pour l’expulser ensuite par environ 860 petites buses d’air placées sur la surface inférieure de l’aile pour améliorer le flux d’air et diminuer les risques de décollement de la couche limite.
Pour la version ASW 20CL, il est possible d’adapter un kit comprenant un petit réacteur rétractable. Ce moteur d’appoint permet de reprendre de l’altitude ou de rentrer en cas de problème et peut fonctionner durant environ 240km. Les premiers essais d’un de ces ASW 20CL-J (Jet) ont été effectués le 21 mai 2006 et la première présentation en public s’est faite en 2010.

Entre 1977 et 1990, 765 exemplaires des différentes versions sont construits, remportant plusieurs championnats du monde et de nombreux prix. En 1994, le record du monde de distance en triangle est battu aux USA par Karl Striedieck à bord d'un ASW 20B, avec une distance de 1’434,99 km et, la même année, par Terry Delore qui parcoure en Nouvelle Zélande 2049,44km avec un ASW 20.

À la fin de sa production par le constructeur Alexander Schleicher GmbH, l’entreprise française Centrair rachète la licence et construit encore 140 ASW20.

Versions référencées

  • Schleicher ASW 20 : Première version de série avec une masse maximale de 454 kg, construite à partir de 1977.
  • Schleicher ASW 20B : Version munie d’un système de buses sous l’intrados permettant de contrôler l’écoulement de l’air, et d’un frein à disque.
  • Schleicher ASW 20BL : ASW 20B muni d’extension de voilure, masse maximale de 430 kg.
  • Schleicher ASW 20C : Version au cockpit légèrement modifié, masse maximale de 454 kg et ballast limité à 100 kg.
  • Schleicher ASW 20CL : ASW 20C muni d’extension de voilure et au cockpit légèrement modifié, masse maximale de 454 kg et ballast limité à 100 kg.
  • Schleicher ASW 20CL-J : ASW-20CL équipé d’un kit de propulsion comprenant un mini-réacteur.
  • Schleicher ASW 20F : ASW 20B construit sous licence, en France, par Centrair.
  • Schleicher ASW 20FL : ASW 20BL construit sous licence, en France, par Centrair.
  • Schleicher ASW 20FP : ASW 20F muni de winglets en bout d’ailes, construit sous licence en France par Centrair.
  • Schleicher ASW 20L : Version pouvant être munie d’extensions démontables aux ailes, passant l’envergure à 16,59m.
  • Schleicher Z-20 : Désignation brésilienne du ASW 20.

Pays exploitant actuellement cet appareil

Schleicher ASW 20 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 454 kg (1 001 lbs)
  • Masse à vide : 260 kg (573 lbs)
  • Surface alaire : 10,5 m² (113,021 sq. ft)
  • Hauteur : 1,1 m (3,61 ft)
  • Envergure : 15 m (49 ft)
  • Longueur : 6,82 m (22,375 ft)

Performances

  • Vitesse de décrochage : 67 km/h (42 mph, 36 kts)
  • Finesse : 42
  • Taux de chute minimum : 0,59 m/s (1,94 ft/s)
  • Vitesse maximale HA : 265 km/h (165 mph, 143 kts)
  • Charge alaire, à vide : 24,762 kg/m² (5,072 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 43,238 kg/m² (8,856 lbs/sq. ft)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
Schleicher ASW 20 à 30/09/2013 13:13 Jericho
Le Schleicher ASW20 est un planeur monoplace à ailes médianes, muni d’un empennage en "T" et d’un train d’atterrissage escamotable.

Durant les années 1970, une nouvelle catégorie de planeur voit le jour, la classe FAI 15 mètres. En 1977, le constructeur allemand Alexander Schleicher GmbH développe un appareil spécifique à cette nouvelle catégorie. La conception est confiée à l’ingénieur Gerhard Waibel, d’où sa désignation Alexander Schleicher Waibel 20. Il reprend le fuselage de l’ASW19 et redessine entièrement les ailes.

Le prototype effectue son premier vol en 1977.
La structure de l’appareil est en matériaux composites, renforcés par des fibres de verre, de carbone et d’aramide. Le cockpit est conçu afin de protéger au mieux le pilote en cas de crash.
Le train d’atterrissage est constitué d’une roue sous le fuselage et d’une roulette de queue fixe ou d’un sabot en caoutchouc sous la queue de l’appareil. La roue est rétractable manuellement grâce à un levier sur le côté gauche de l’habitacle. Elle est munie d’un frein à tambour, puis à disque sur les versions plus récentes.
Les ailes sont en position médiane, elles ont une envergure de 15 mètres et un allongement de 21,4. Par la suite, certaines versions pourront être équipées d’extensions d’ailes démontables. Les ailerons et les volets sont interconnectés, permettant un débattement de -9 à +5° sur toute la longueur du bord de fuite. Des aérofreins sont montés sur l’extrados des ailes.
L’empennage en "T" est muni d’empennages horizontaux fixes.
Des réservoirs permettent d’emporter jusqu’à 120kg de ballast.
Avec une finesse de 42 à 115km/h, il se révèle être le premier planeur de la catégorie des 15 mètres à passer les 40.

Les versions suivantes sont parfois munies de winglets aux extrémités des ailes, parfois d’extensions d’ailes démontables. La capacité des réservoirs d’eau opérants comme ballast varie également selon les versions. Certains appareils sont également munis d’un système aspirant l’air à l’avant de l’appareil pour l’expulser ensuite par environ 860 petites buses d’air placées sur la surface inférieure de l’aile pour améliorer le flux d’air et diminuer les risques de décollement de la couche limite.
Pour la version ASW 20CL, il est possible d’adapter un kit comprenant un petit réacteur rétractable. Ce moteur d’appoint permet de reprendre de l’altitude ou de rentrer en cas de problème et peut fonctionner durant environ 240km. Les premiers essais d’un de ces ASW 20CL-J (Jet) ont été effectués le 21 mai 2006 et la première présentation en public s’est faite en 2010.

Entre 1977 et 1990, 765 exemplaires des différentes versions sont construits, remportant plusieurs championnats du monde et de nombreux prix. En 1994, le record du monde de distance en triangle est battu aux USA par Karl Striedieck à bord d'un ASW 20B, avec une distance de 1’434,99km et, la même année, par Terry Delore qui parcoure en Nouvelle Zélande 2049,44km avec un ASW 20.

À la fin de sa production par le constructeur Alexander Schleicher GmbH, l’entreprise française Centrair rachète la licence et construit encore 140 ASW20.


Versions :
ASW 20 : Première version de série avec une masse maximale de 454kg, construite à partir de 1977.

ASW 20L : Version pouvant être munie d’extensions démontables aux ailes, passant l’envergure à 16,59m. Le ballast ne peut pas dépasser les 50kg et sa finesse approche les 46.

ASW 20B : Version munie d’un système de buses sous l’intrados permettant de contrôler l’écoulement de l’air, et d’un frein à disque. Masse maximale de 525kg, en production à partir de 1983.

ASW 20BL : ASW 20B muni d’extension de voilure, masse maximale de 430kg.

ASW 20C : Version au cockpit légèrement modifié, masse maximale de 454kg et ballast limité à 100kg.

ASW 20CL : ASW 20C muni d’extension de voilure et au cockpit légèrement modifié, masse maximale de 454kg et ballast limité à 100kg.

ASW 20CL-J : ASW-20CL équipé d’un kit de propulsion comprenant un mini-réacteur.

ASW 20F : ASW 20B construit sous licence, en France, par Centrair.

ASW 20FL : ASW 20BL construit sous licence, en France, par Centrair.

ASW 20FP : ASW 20F muni de winglets en bout d’ailes, construit sous licence en France par Centrair.


Utilisateurs militaires :
Brésil : 1 exemplaire au sein de la force aérienne.


Caractéristiques ASW 20 :
Equipage : 1
Passagers : 0
Longueur : 6,82m
Envergure : 15,00m
Hauteur : 1,1m
Surface alaire : 10,5m2
Masse à vide : 260kg
Masse maximale au décollage : 454kg

Moteurs :
Sans.

Performances :
Vitesse max : 265km/h
Vitesse de décrochage : 67km/h
Taux de chute minimale : 0,59m/s
Finesse : 42 à 115km/h

Armement :
Sans.

Liens internet :
http://www.sailplanedirectory.com/schleich.htm
http://de.wikipedia.org/wiki/Schleicher_ASW_20
http://en.wikipedia.org/wiki/Schleicher_ASW_20
http://www.sailplanedirectory.com/PlaneDetails.cfm?planeID=27
http://www.rcawsey.co.uk/asw201.htm
Re: Schleicher ASW 20 à 30/09/2013 21:03 Nico2
Un autre, encore plus sympa que le précédent :hehe:
Re: Schleicher ASW 20 à 30/09/2013 22:22 Jericho

Nico2 a écrit

Un autre, encore plus sympa que le précédent :hehe:
Merci. Ce n'est pas évident de faire une fiche sur un genre d'appareil dont on ne connait pas grand chose, comme les planeurs pour moi… Si des connaisseurs remarquent des anomalies ou veulent faire des remarques ou des corrections, n'hésitez pas! ;)



Au pire, je me vexe… [/size:s6c05w27] :lol:
Re: Schleicher ASW 20 à 02/10/2013 08:58 Clansman
La fiche sur le site

C'est vrai qu'il n'y a généralement pas grand chose sur les planeurs en service dans les forces aériennes. Pour ma part, il a fallu que je dépiaute "Scramble" pour trouver des infos par-ci par-là.

Un point fort du site. :hehe:
Re: Schleicher ASW 20 à 02/10/2013 09:36 Jericho

Clansman a écrit

Un point fort du site. :hehe:
C'est vrai que dit comme ça, ça fait argument publicitaire choc:

La force d'AMN: les planeurs!!! :D
Re: Schleicher ASW 20 à 02/10/2013 20:43 JFF

Jericho a écrit

……. En 1994, c’est avec un ASW 20B que le record du monde de distance en triangle est battu par Roy McMaster, Karl Striedieck et John Seymour, en parcourant 1’435km aux USA……………………

euh, je savais pas qu'il existait un ASW 20 triplace ? :lol:

c'est lequel des trois qui est le pilote ?

sinon, félicitation pour cette fiche d'un appareil sur lequel il ne doit pas exister des masses de doc
Re: Schleicher ASW 20 à 02/10/2013 21:43 Jericho

JFF a écrit

Jericho a écrit

……. En 1994, c’est avec un ASW 20B que le record du monde de distance en triangle est battu par Roy McMaster, Karl Striedieck et John Seymour, en parcourant 1’435km aux USA……………………

euh, je savais pas qu'il existait un ASW 20 triplace ? :lol:
Ouais… ben voilà, en fait je n'y connais rien et comme c'était écrit dans les textes que j'ai lu (mauvaise traduction?), j'ai cru que c'était en trois étapes et qu'entre chacune d'elles ils changeaient de pilote avant de catapulter le planeur. Mais pourquoi ces trois noms? peu importe en fait…
Donc en cherchant dans les listes des records établies par la FAI (les listes, pas les records), l'heureux gagnant des trois prétendant serait Karl Striedieck (USA).

Mais je me demande jusqu'à quel point mon texte n'est pas un peu orienté, car quelques mois plus tard (05.11.1994), un autre record est tombé sur ce genre de parcours, avec un ASW 20 également, mais piloté cette fois par Terry Delore (Nouvelle Zélande) avec un vol de… 2049,44km!

Je ne sais pas si ça vaut la peine d'écrire ces records… J'édite déjà la fiche du forum, à voir si on fait de même pour le site ou si on enlève le passage.

En tous cas merci pour ta remarque: j'apprends des choses une fois la fiche faite. :roll:


JFF a écrit

sinon, félicitation pour cette fiche d'un appareil sur lequel il ne doit pas exister des masses de doc
Merci, c'est vrai que je n'ai pas trouvé grand-chose… :S
Re: Schleicher ASW 20 à 03/10/2013 08:18 Clansman
Modif incluse sur le site. :)
Re: Schleicher ASW 20 à 03/10/2013 08:54 Jericho

Clansman a écrit

Modif incluse sur le site. :)
Merci et désolé pour le boulot sup…
Re: Schleicher ASW 20 à 03/10/2013 09:00 Clansman
De rien, ce n'est qu'un copié-collé. ;)
Re: Schleicher ASW 20 à 03/10/2013 21:08 Nico2
:p Encore heureux.
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:53 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires