Rappels

Histoire de l'appareil

Le Xi’an ASN-206 est un drone de reconnaissance à ailes hautes, muni d’une dérive bipoutre, d’un train d’atterrissage constitué de patins, d’une fusée d’appoint pour le décollage et d’un parachute de récupération. Il est propulsé par un moteur à piston entrainant une hélice propulsive bipale.

Vers la fin des années 1980 et début des années 1990, le constructeur chinois Xi'an ASN Technology Group Company se lance dans l’étude de drones de reconnaissance tactique bénéficiant de performances supérieures à ses ASN-104 et 105. Reprenant leur fuselage cylindrique, le moteur est replacé à l’arrière avec une hélice propulsive.

Pour ce programme, il semblerait que Xi'an ASN ait reçu l’aide de la société israélienne Tadiran Spectralink Ltd, spécialisée dans les communications et les contre-mesures électroniques.
Deux drones voient le jour, l’ASN-205 qui semble devoir être utilisé comme drone-cible, et l’ASN-206 de reconnaissance aérienne. Le prototype de ce dernier effectue son premier vol en 1994. Cette année là, ses concepteurs reçoivent le Prix national chinois de l’amélioration technologique. La production est lancée deux ans plus tard pour équiper les unités de l’armée populaire chinoise.

Son fuselage cylindrique abrite le système de guidage, de transmission et de détection à l’avant. Le moteur à piston deux temps HS-700, à quatre pistons à plat refroidis à air, de 38 kW (52 cv) entrainant une hélice propulsive bipale se trouve à l’arrière, afin de diminuer les interférences et améliorer la qualité des prises de vues.

Les ailes en positions hautes sont droites. Les poutres de queues, de section rectangulaire, sont fixées sous les ailes, encadrent l’hélice et supportent les dérives reliées entre elles par un plan servant d’empennage horizontal. Au décollage, une fusée d’appoint propulse le drone sur une rampe de lancement située sur un camion ou une remorque.

Un parachute permet sa récupération en fin de mission. Ses patins lui permettent de glisser durant le décollage et d’amortir le choc à l’atterrissage. L’ASN-206 possède des systèmes de contrôle et de gestion des missions électroniques. Son système de navigation comprend également une localisation par satellite.

Son équipement est constitué de caméras vidéo CCD monochrome et couleur ou d’une caméra infrarouge, dont les images sont retransmises en direct à une station au sol. Ses principales missions sont la reconnaissance, l’observation et le réglage du tir d’artillerie. D’autres équipements lui permettent d’effectuer des mesures de contamination et de rayonnement nucléaire, de renseignement et de brouillage électronique. Pour ces dernières missions, les ASN-206 travaillent en général par paire : un des drones intercepte les informations électroniques pour les transmettre à l’équipe au sol et cette dernière les traite ou les neutralise grâce à l’autre appareil équipé d’un brouilleur.

Un désignateur laser peut également être installé. Tous ces équipements doivent prendre place dans un emplacement de 35,4 cm de diamètre pour 54,8 cm de haut. Le débattement des caméras et autres instruments sont de 15 à -105° en élévation pour 360° en azimut.
Ces appareils sont en service au sein de l’Armée populaire de Chine.


Texte de Jericho, avec son aimable autorisation.

Versions référencées

  • Xian ASN-205 : Version semblant servir de drone-cible.
  • Xian ASN-206 : Version de reconnaissance tactique.

Pays exploitant actuellement cet appareil

Xian ASN-206 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 222 kg (489 lbs)
  • Hauteur : 1,4 m (4,59 ft)
  • Envergure : 6 m (20 ft)
  • Longueur : 3,8 m (12,467 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 140 km/h (87 mph, 76 kts)
  • Endurance maximale : 8 h
  • Rayon d'action : 150 km (93 mi, 81 nm)
  • Distance franchissable : 1 400 km (870 mi, 756 nm)
  • Plafond opérationnel : 6 000 m (19 685 ft)
  • Vitesse maximale HA : 216 km/h (134 mph, 117 kts)

Motorisation

  • 1 moteur à pistons HS-700
  • Puissance unitaire : 38 kW (52 ch, 51 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Aucune photo n'est encore répertoriée. Aidez-nous à changer cela !

Média externes

Forum

Sujet complet »
Xi'an ASN-206 à 11/04/2014 14:32 Jericho
Le Xi’an ASN-206 est un drone de reconnaissance à ailes hautes, muni d’une dérive bipoutre, d’un train d’atterrissage constitué de patins, d’une fusée d’appoint pour le décollage et d’un parachute de récupération. Il est propulsé par un moteur à piston entrainant une hélice propulsive bipale.

Vers la fin des années 1980 et début des années 1990, le constructeur chinois Xi'an ASN Technology Group Company se lance dans l’étude de drones de reconnaissance tactique bénéficiant de performances supérieures à ses ASN-104 et 105. Reprenant leur fuselage cylindrique, le moteur est replacé à l’arrière avec une hélice propulsive.
Pour ce programme, il semblerait que Xi'an ASN ait reçu l’aide de la société israélienne Tadiran Spectralink Ltd, spécialisée dans les communications et les contre-mesures électroniques.
Deux drones voient le jour, l’ASN-205 qui semble devoir être utilisé comme drone-cible, et l’ASN-206 de reconnaissance aérienne. Le prototype de ce dernier effectue son premier vol en 1994. Cette année là, ses concepteurs reçoivent le Prix national chinois de l’amélioration technologique. La production est lancée deux ans plus tard pour équiper les unités de l’armée populaire chinoise.

Son fuselage cylindrique abrite le système de guidage, de transmission et de détection à l’avant. Le moteur à piston deux temps HS-700, à quatre pistons à plat refroidis à air, de 38kW (52cv) entrainant une hélice propulsive bipale se trouve à l’arrière, afin de diminuer les interférences et améliorer la qualité des prises de vues. Les ailes en positions hautes sont droites. Les poutres de queues, de section rectangulaire, sont fixées sous les ailes, encadrent l’hélice et supportent les dérives reliées entre elles par un plan servant d’empennage horizontal. Au décollage, une fusée d’appoint propulse le drone sur une rampe de lancement située sur un camion ou une remorque. Un parachute permet sa récupération en fin de mission. Ses patins lui permettent de glisser durant le décollage et d’amortir le choc à l’atterrissage.
L’ASN-206 possède des systèmes de contrôle et de gestion des missions électroniques. Son système de navigation comprend également une localisation par satellite.
Son équipement est constitué de caméras vidéo CCD monochrome et couleur ou d’une caméra infrarouge, dont les images sont retransmises en direct à une station au sol. Ses principales missions sont la reconnaissance, l’observation et le réglage du tir d’artillerie. D’autres équipements lui permettent d’effectuer des mesures de contamination et de rayonnement nucléaire, de renseignement et de brouillage électronique. Pour ces dernières missions, les ASN-206 travaillent en général par paire : un des drones intercepte les informations électroniques pour les transmettre à l’équipe au sol et cette dernière les traite ou les neutralise grâce à l’autre appareil équipé d’un brouilleur. Un désignateur laser peut également être installé. Tous ces équipements doivent prendre place dans un emplacement de 35,4cm de diamètre pour 54,8cm de haut. Le débattement des caméras et autres instruments sont de 15 à -105° en élévation pour 360° en azimut.
Ces appareils sont en service au sein de l’Armée populaire de Chine.


Versions :
ASN-205 : Version semblant servir de drone-cible.

ASN-206 : Version de reconnaissance tactique, d’observation, de guerre électronique et de réglage de tir d’artillerie au dessus du champ de bataille.


Utilisateurs militaires :
Chine : Des drones ASN-205 et ASN-206 en service au sein de l’armée populaire de Chine.


Caractéristiques ASN-206:
Equipage : 0
Longueur : 3,8m
Envergure : 6,0m
Hauteur : 1,4m
Charge utile : 50kg
Masse maximale au décollage : 222kg

Moteurs :
Un moteur deux temps HS-700, à quatre pistons à plat refroidis à air, de 38kW (52cv) entrainant une hélice propulsive bipale.

Performances :
Vitesse max haute altitude: 216km/h
Vitesse de croisière : 140km/h
Plafond opérationnel : 6’000m
Rayon d’action : 150km
Endurance : 8h
Distance franchissable : 1’400km

Armement :
Sans.


Liens Internet:
http://en.wikipedia.org/wiki/Aisheng_ASN-205
http://www.globalsecurity.org/military/world/china/an-205.htm
https://www.fas.org/irp/world/china/sys/an-206.htm
http://www.myetymology.com/encyclopedia/ASN-206.html
http://www.nationaldefensemagazine.org/archive/2004/May/Pages/China_Is3562.aspx
Re: Xi'an ASN-206 à 12/04/2014 08:28 Clansman
L'ASN-205/206 sur le site
Re: Xi'an ASN-206 à 12/04/2014 09:42 Jericho

Clansman a écrit

L'ASN-205/206 sur le site
Merci Clansman! ;)
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:53 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires