Rappels

Histoire de l'appareil

Le Bravo est un appareil léger destiné à un usage civil, conçu tout d'abord par SIAI-Marchetti. En 1967, FFA (Suisse) et SIAI-Marchetti signèrent un contrat afin de le développer et de le construire ensemble. FFA construisait le fuselage et la queue, SIAI les ailes, le train d'atterrissage et le logement du moteur.

L'appareil est de construction métallique, avec une verrière en bulle logeant 2 personnes installées côte-à-côte (sur certaines versions, une 3e place à l'arrière est en option). Le train tricycle est fixe et les ailes sont en position basse. Un prototype italien et 2 prototypes suisses furent construits.

Le premier prototype suisse, immatriculé HB-HEA, s'envola le 9 mars 1969. Il fut accidenté le 25 mai 1972 et remplacé par un 3e prototype. Le 1er prototype italien, immatriculé I-SJAI, vola le 7 ou 8 mai la même année. Il est désigné AS-202 par les Suisses et SA-202 par les Italiens.

La première version fut le AS-202/10, propulsé par un Lycoming O-235-C2A de 115 hp. Elle vola pour la première fois le 22 décembre 1971.

Elle fut suivie du AS-202/15, équipé d'un Lycoming O-320-E2A de 150 hp et d'un 3e siège en option. 34 exemplaires furent construits au début des années 1980.

Le AS-202/18A est la version principale : elle vola en août 1974 et reçut sa certification suisse le 12 décembre 1975, et celle de la FAA le 17 décembre 1976. Il fut construit à 180 exemplaires. Equipé d'un Lycoming AEIO-360-B1F de 180 hp, il a des capacités acrobatiques plus étendues. La version 18A se subdivise en plusieurs sous-variantes : le 18A de base, le 18A2 plus lourd et équipé d'un trim électrique, le 18A3 équipé d'un système électrique de 24 volts et d'un trim mécanique, et le 18A4 avec une instrumentation spéciale, cerfifié par la FAA en 1993.

Il a été vendu à l'Indonésie (40 appareils, 28 en service), au Maroc (10 appareils), à l'Oman (4 appareils), à l'Ouganda (8, il en reste 2 au statut incertain), à l'Irak (48 appareils).

2 autres versions ont vu le jour, mais sont restés à l'état de prototypes : l'AS-202/26 équipé d'un moteur Lycoming AEIO-540 de 260 hp vola en 1979. L'AS-32T Turbo Trainer, équipé d'un turbopropulseur Allison 250-B17C de 360 hp et d'un habitacle en tandem, vola en 1991 et fut certifié par la Suisse en 1995.

Bien que l'appareil soit toujours disponible à la vente, les dernières livraisons remontent à 1989. 243 cellules au total furent construites, prototypes inclus. 70 exemplaires furent vendus à des opérateurs civils comme Royal Air Maroc, ou Patria Pilot Training en Finlande. Outre les forces aériennes déjà citées, la Jordanie en aurait également eu.

Versions référencées

  • FFA/SIAI-Marchetti AS-202/10 : Version initiale équipée d'un Lycoming O-235-C2A de 115 hp.
  • FFA/SIAI-Marchetti AS-202/15 : Version civile équipée d'un Lycoming O-320-E2A de 150 hp. 34 exemplaires.
  • FFA/SIAI-Marchetti AS-202/18A : Version militaire équipée d'un Lycoming AEIO-360-B1F de 180 hp. 180 exemplaires.
  • FFA/SIAI-Marchetti AS-202/26 : Version équipée d'un Lycoming AEIO-540 de 260 hp.
  • FFA/SIAI-Marchetti AS-32T Turbo Trainer : Version équipée d'un Allison 250-B17C de 360 hp.

FFA/SIAI-Marchetti AS-202/18A voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 1 050 kg (2 315 lbs)
  • Masse à vide : 700 kg (1 543 lbs)
  • Surface alaire : 13 m² (142 sq. ft)
  • Hauteur : 2,81 m (9,219 ft)
  • Envergure : 10 m (32 ft)
  • Longueur : 7,5 m (24,606 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 211 km/h (131 mph, 114 kts)
  • Vitesse critique (VNE) : 324 km/h (201 mph, 175 kts)
  • Distance franchissable : 1 141 km (709 mi, 616 nm)
  • Plafond opérationnel : 5 182 m (17 000 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 3,66 m/s (12,008 ft/s)
  • Vitesse maximale HA : 241 km/h (150 mph, 130 kts)
  • Charge alaire, à vide : 53,062 kg/m² (10,868 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 79,592 kg/m² (16,302 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 moteur à pistons Lycoming AEIO-360-B1F
  • Puissance unitaire : 134 kW (182 ch, 180 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
AS-202 Bravo à 13/05/2011 14:06 Clansman
Le Bravo est un appareil léger destiné à un usage civil, conçu tout d'abord par SIAI-Marchetti. En 1967, FFA (Suisse) et SIAI-Marchetti signèrent un contrat afin de le développer et de le construire ensemble. FFA construisait le fuselage et la queue, SIAI les ailes, le train d'atterrissage et le logement du moteur.

L'appareil est de construction métallique, avec une verrière en bulle logeant 2 personnes installées côte-à-côte (sur certaines versions, une 3e place à l'arrière est en option). Le train tricycle est fixe et les ailes sont en position basse. Un prototype italien et 2 prototypes suisses furent construits.

Le premier prototype suisse, immatriculé HB-HEA, s'envola le 9 mars 1969. Il fut accidenté le 25 mai 1972 et remplacé par un 3e prototype. Le 1er prototype italien, immatriculé I-SJAI, vola le 7 ou 8 mai la même année. Il est désigné AS-202 par les Suisses et SA-202 par les Italiens.

La première version fut le AS-202/10, propulsé par un Lycoming O-235-C2A de 115 hp. Elle vola pour la première fois le 22 décembre 1971.

Elle fut suivie du AS-202/15, équipé d'un Lycoming O-320-E2A de 150 hp et d'un 3e siège en option. 34 exemplaires furent construits au début des années 1980.

Le AS-202/18A est la version principale : elle vola en août 1974 et reçut sa certification suisse le 12 décembre 1975, et celle de la FAA le 17 décembre 1976. Il fut construit à 180 exemplaires. Equipé d'un Lycoming AEIO-360-B1F de 180 hp, il a des capacités acrobatiques plus étendues. La version 18A se subdivise en plusieurs sous-variantes : le 18A de base, le 18A2 plus lourd et équipé d'un trim électrique, le 18A3 équipé d'un système électrique de 24 volts et d'un trim mécanique, et le 18A4 avec une instrumentation spéciale, cerfifié par la FAA en 1993.

Il a été vendu à l'Indonésie (40 appareils, 28 en service), au Maroc (10 appareils), à l'Oman (4 appareils), à l'Ouganda (8, il en reste 2 au statut incertain), à l'Irak (48 appareils).

2 autres versions ont vu le jour, mais sont restés à l'état de prototypes : l'AS-202/26 équipé d'un moteur Lycoming AEIO-540 de 260 hp vola en 1979. L'AS-32T Turbo Trainer, équipé d'un turbopropulseur Allison 250-B17C de 360 hp et d'un habitacle en tandem, vola en 1991 et fut certifié par la Suisse en 1995.

Bien que l'appareil soit toujours disponible à la vente, les dernières livraisons remontent à 1989. 243 cellules au total furent construites, prototypes inclus. 70 exemplaires furent vendus à des opérateurs civils comme Royal Air Maroc, ou Patria Pilot Training en Finlande. Outre les forces aériennes déjà citées, la Jordanie en aurait également eu.


La fiche sur le site

http://en.wikipedia.org/wiki/FFA_AS-202_Bravo

http://www.airliners.net/aircraft-data/stats.main?id=216

http://www.siai-marchetti.nl/as202.html

http://www.flugzeuginfo.net/acdata_php/acdata_as202_en.php

http://www.plasticpilot.net/blog/2008/02/04/plane-review-as-202-bravo/

http://www.pilotfriend.com/aircraft%20performance/FWA%20AS%20202%20Bravo.htm

http://www.airliners.net/search/photo.search?aircraft_genericsearch=FFA%20AS-202%20Bravo
Répondre aux messages »
Texte de , créé le 17 septembre 2014 13:53, modifié le . ©AviationsMilitaires