Rappels

Histoire de l'appareil

Dès août 1954, Westland envisagea de construire le Sikorsky H-37 Mojave sous licence, mais avec des turbines et pour un usage civil. Le Ministère de l’Équipement ne répondit cependant pas à ses demandes de soutien. Le 29 juin 1955, Westland reçut l'autorisation de Sikorsky de construire sous licence les systèmes de transmission et les rotors du H-37, mais faisait toujours face à l'indifférence du gouvernement.

Westland décida alors de lancer sur fonds propre un nouvel hélicoptère de transport lourd, utilisant les systèmes du H-37 et deux turbines Napier Eland 229. A l'époque, Westland était fortement impliqué dans le développement du Wessex et celui du Westminster ne bénéficia que d'un petit budget.

2 variantes furent envisagées initialement : une version de transport civile à court rayon d'action pour 40 passagers, et une version grue volante capable d'enlever 15000 livres (environ 6800 kg), avec peut-être des Rolls-Royce Tyne. Le Westminster était donc destiné aussi bien à un usage civil que militaire. Il était également possible d'emporter 45 parachutistes ou 32 blessés.

En mars 1956, Westland décida de construire un prototype qui tenait en fait plutôt du démonstrateur : il serait construit en treillis de tubes d'acier sans revêtement, et utiliserait autant de composants déjà existants que possible. L'hélicoptère Whirlwind ou le Bristol Freighter furent ainsi mis à contribution. Le prototype fut prêt en février 1958, fut testé au sol ainsi que ses systèmes et moteurs.

L'appareil était sensiblement différent du H-37 Mojave, avec une configuration plus proche du Wessex. Les deux moteurs étaient placés côte-à-côte au-dessus de la cabine, ce qui était encore rare à l'époque. Le train d'atterrissage était tricycle et fixe. La capacité en carburant était de 4180 litres.

Le Westminster effectua son vol inaugural le 15 juin 1958. Les essais en vol montrèrent de fortes vibrations, qui rendirent nécessaire des modifications sur le second prototype alors en cours de conception. Le rotor à 6 pales du S-64 (H-54) remplaça par exemple celui à 5 pales du S-56 (H-37). Le premier prototype reçut son immatriculation G-APLE après ses 10 premières heure de vol (il semble que c'était la règle en vigueur), et la construction du second prototype commença.

Le G-APLE reçut un revêtement de plastique et de bois, ainsi qu'un rotor à 6 pales expérimental. Il vola ainsi pour la première fois le 12 juin 1960. Le second prototype, G-APTX, avait déjà volé depuis le 5 septembre 1959.

Mais à cette époque, l'industrie aéronautique était en plein réorganisation sous l'impulsion (pour ne pas dire plus) gouvernementale. Westland acquis les divisions hélicoptères de Saunders-Roe, Bristol et Fairey, et ce faisant, 2 concurrents potentiels : le Fairey Rotodyne qui volait déjà et était encore soutenu par le gouvernement, et le Bristol 192 Belvedere sur le point d'entrer en service.

La rationalisation étant nécessaire, le Westminster n'apportant rien de plus, son développement cessa dès septembre 1960. Les deux prototypes furent démantelés : les composants fournis par Sikorsky lui revinrent afin d'éviter de payer les taxes d'importation et les cellules furent ferraillées.

Versions référencées

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Westland Westminster voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Longueur du fuselage : 21,74 m (71,325 ft)
  • Diamètre du rotor de queue : 4,57 m (14,993 ft)
  • Masse maxi au décollage : 14 969 kg (33 000 lbs)
  • Masse à vide : 10 125 kg (22 322 lbs)
  • Surface du rotor : 378 m² (4 069 sq. ft)
  • Diamètre du rotor principal : 21,95 m (72,014 ft)
  • Hauteur : 5,74 m (18,832 ft)
  • Longueur : 27,4 m (89,895 ft)

Performances

  • Vitesse maximum : 249 km/h (155 mph, 135 kts)
  • Vitesse de croisière : 185 km/h (115 mph, 100 kts)
  • Distance franchissable : 332 km (206 mi, 179 nm)
  • Plafond opérationnel : 2 750 m (9 022 ft)
  • Charge alaire, à vide : 26,784 kg/m² (5,486 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 39,597 kg/m² (8,11 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 2 turbines Napier Eland E-229A
  • Puissance unitaire : 2 090 kW (2 842 ch, 2 803 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Forum

Sujet complet »
Westland Westminster à 19/05/2016 07:31 Clansman
Dès août 1954, Westland envisagea de construire le Sikorsky H-37 Mojave sous licence, mais avec des turbines et pour un usage civil. Le Ministère de l'Equipement ne répondit cependant pas à ses demandes de soutien. Le 29 juin 1955, Westland reçut l'autorisation de Sikorsky de construire sous licence les systèmes de transmission et les rotors du H-37, mais faisait toujours face à l'indifférence du gouvernement.

Westland décida alors de lancer sur fonds propre un nouvel hélicoptère de transport lourd, utilisant les systèmes du H-37 et deux turbines Napier Eland 229. A l'époque, Westland était fortement impliqué dans le développement du Wessex et celui du Westminster ne bénéficia que d'un petit budget.

2 variantes furent envisagées initialement : une version de transport civile à court rayon d'action pour 40 passagers, et une version grue volante capable d'enlever 15000 livres (environ 6800 kg), avec peut-être des Rolls-Royce Tyne. Le Westminster était donc destiné aussi bien à un usage civil que militaire. Il était également possible d'emporter 45 parachutistes ou 32 blessés.

En mars 1956, Westland décida de construire un prototype qui tenait en fait plutôt du démonstrateur : il serait construit en treillis de tubes d'acier sans revêtement, et utiliserait autant de composants déjà existants que possible. L'hélicoptère Whirlwind ou le Bristol Freighter furent ainsi mis à contribution. Le prototype fut prêt en février 1958, fut testé au sol ainsi que ses systèmes et moteurs.

L'appareil était sensiblement différent du H-37 Mojave, avec une configuration plus proche du Wessex. Les deux moteurs étaient placés côte-à-côte au-dessus de la cabine, ce qui était encore rare à l'époque. Le train d'atterrissage était tricycle et fixe. La capacité en carburant était de 4180 litres.

Le Westminster effectua son vol inaugural le 15 juin 1958. Les essais en vol montrèrent de fortes vibrations, qui rendirent nécessaire des modifications sur le second prototype alors en cours de conception. Le rotor à 6 pales du S-64 (H-54) remplaça par exemple celui à 5 pales du S-56 (H-37). Le premier prototype reçut son immatriculation G-APLE après ses 10 premières heure de vol (il semble que c'était la règle en vigueur), et la construction du second prototype commença.

Le G-APLE reçut un revêtement de plastique et bois, ainsi qu'un rotor à 6 pales expérimental. Il vola ainsi pour la première fois le 12 juin 1960. Le second prototype, G-APTX, avait déjà volé depuis le 5 septembre 1959.

Mais à cette époque, l'industrie aéronautique était en plein réorganisation sous l'impulsion (pour ne pas dire plus) gouvernementale. Westland acquis les divisions hélicoptères de Saunders-Roe, Bristol et Fairey, et ce faisant, 2 concurrents potentiels : le Fairey Rotodyne qui volait déjà et était encore soutenu par le gouvernement, et le Bristol 192 Belvedere sur le point d'entrer en service.

La rationalisation étant nécessaire, le Westminster n'apportant rien de plus, son développement cessa dès septembre 1960. Les deux prototypes furent démantelés : les composants fournis par Sikorsky lui revinrent afin d'éviter de payer les taxes d'importation et les cellules furent ferraillées.




https://en.wikipedia.org/wiki/Westland_Westminster

http://www.aviastar.org/helicopters_eng/west_westminster.php

https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=ru&u=http://www.airwar.ru/enc/ch/westminster.html&prev=search

https://www.flightglobal.com/FlightPDFArchive/1958/1958-1-%20-%200226.PDF

https://books.google.fr/books?id=vHAI5T-u9fUC&pg=PA161&lpg=PA161&dq=westland+westminster&source=bl&ots=h4yIwzDi-t&sig=sRGUXdLqvVEe4PhkTe-TUZM4Lcw&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwi-6-HqiN_MAhUDOxoKHaYzAdY4ChDoAQg9MAI#v=onepage&q=westland%20westminster&f=false

https://sites.google.com/site/stingrayslistofrotorcraft/westland-westminster

http://www.ebay.fr/itm/Fiche-de-collection-WESTLAND-WESTMINSTER-GRANDE-BRETAGNE-Helicoptere-terrestre-/131552704741
Re: Westland Westminster à 19/05/2016 07:58 Clansman
La fiche sur le site
Répondre aux messages »
Texte de , créé le May 19, 2016, 7:36 a.m., modifié le . ©AviationsMilitaires