Rappels

Histoire de l'appareil

Le Zuraw (grue, comme l'oiseau en polonais) fut conçu à partir de 1948 par Tadeusz Sołtyk pour le compte de la force aérienne polonaise. Celle-ci désirait un appareil utilitaire, capable de missions de liaison, très résistant et destiné à remplacer le Po-2. Le Zuraw est inspiré d'un Fieseler Storch capturé, et de fait il lui ressemble avec ses ailes hautes contreventées et son train classique fixe. Pour lui donner de bonnes capacités ADAC, les ailes sont pourvues de dispositifs hypersustentateurs. Le manque de moteur plus puissant fait qu'un Shvetsov M-11FR à 5 cylindres en étoile, fournissant 160 cv, est adopté.

Ce qui le distingue, c'est d'une part une aile effilée complexe (comme celle du Lysander) destinée à donner un bon champ de vision, et d'autre part 2 petites dérives de part et d'autre de la dérive principale.

Le prototype effectue son vol inaugural le 16 mai 1951 entre les mains d'Antoni Szymański. Mais la faiblesse du moteur, jointe à un poids excédant de 160 kg les prévisions, fait que l'appareil est gravement sous-motorisé. Malgré ses qualités (bonnes performances ADAC et faible vitesse de décrochage), ses performances sont médiocres.

3 versions étaient prévues : la version A destiné à l'observation, armée d'une mitrailleuse ShKAS de 7,62 mm et dotée d'un caméra, la version B dédiée à la liaison (y compris de nuit), triplace et capable d'emporter du fret, et enfin la version C destinée à l'attaque au sol ou à l'entraînement et emportant jusqu'à 230 kg de bombes sous les ailes.

Début 1956, des moteurs plus puissants comme le WN-3 polonais (320 cv) ou l'Ivchenko AI-14 (260 cv) sont envisagés, mais la Pologne préfère construire le Yak-12M sous licence et l'appareil est abandonné. Une commande de 25 Zuraw II, destinée au remorquage de cibles, est envisagée, mais reste sans suite. LWD ferme peu après et Tadeusz Sołtyk rejoint PZL.

Bien qu'il ne fut pas utilisé par la force aérienne polonaise, le prototype en reçut les marquages. En 1951 il fut transféré à l'Instytut Lotnictwa (institut aéronautique) afin d'obtenir sa certification. Il y fut utilisé pendant 2 ans. En 1952 il reçut l'immatriculation civile SP-GLB. Il fut retiré du service en 1960 et donné au musée de l'aviation à Cracovie en 1963. Il y est toujours, dans un triste état.

Versions référencées

  • LWD Zuraw : Prototype, un exemplaire.
  • LWD Zuraw A : Version destinée à l'observation, armée d'une mitrailleuse ShKAS de 7,62 mm et dotée d'un caméra. Non construite.
  • LWD Zuraw B : Version dédiée à la liaison (y compris de nuit), triplace et capable d'emporter du fret. Non construite.
  • LWD Zuraw C : Version destinée à l'attaque au sol ou à l'entraînement et emportant jusqu'à 230 kg de bombes sous les ailes. Non construite.
  • LWD Zuraw II : Version dédiée au remorquage de cibles : 25 exemplaires commandés puis annulés.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

LWD Zuraw voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 1 157 kg (2 551 lbs)
  • Masse à vide : 913 kg (2 013 lbs)
  • Surface alaire : 21,12 m² (227,334 sq. ft)
  • Hauteur : 2,56 m (8,399 ft) (2,98 m selon une autre source)
  • Envergure : 11,7 m (38,386 ft)
  • Longueur : 8,26 m (27,1 ft)

Performances

  • Vitesse maximum : 168 km/h (104 mph, 91 kts)
  • Vitesse de croisière : 140 km/h (87 mph, 76 kts)
  • Vitesse de décrochage : 66 km/h (41 mph, 36 kts)
  • Distance franchissable : 320 km (199 mi, 173 nm)
  • Plafond opérationnel : 2 500 m (8 202 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 2,1 m/s (6,89 ft/s)
  • Charge alaire, à vide : 43,229 kg/m² (8,854 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 54,782 kg/m² (11,22 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 moteur à cylindres en étoile Shvetsov M-11FR
  • Puissance unitaire : 118 kW (160 ch, 158 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Forum

Sujet complet »
LWD Zuraw à 17/04/2016 08:10 Clansman
Prototype d'avion utilitaire monomoteur polonais du début des années 1950.

Dès octobre 1944, alors que la Pologne n'était pas entièrement libérée du joug nazi, une firme polonaise fut fondée à Lublin afin de relancer l'industrie aéronautique : la LWD (Lotnicze Warsztaty Doświadczalne, Ateliers d'avions expérimentaux). Elle fut active de 1945 à 1950 et conçut le premier avion polonais d'après-guerre, le Szpak, un quadriplace civil construit à 13 exemplaires. Son ingénieur en chef était Tadeusz Sołtyk, qui conçut plus tard les TS-8 Bies et TS-11 Iskra pour le compte de PZL.

La LWD élabora également le Żak, un avion de tourisme de 1947 construit à 13 exemplaires, le Junak, avion d'entraînement militaire construit à 250 exemplaires, le Miś, un prototype d'avion de transport bimoteur à 10 places de 1949 et le Zuch, un avion d'entraînement et de voltige civil de 1948 construit à 7 exemplaires. Le Zuraw fut son dernier avion.

Le Zuraw (grue, comme l'oiseau en polonais) fut conçu à partir de 1948 par Tadeusz Sołtyk pour le compte de la force aérienne polonaise. Celle-ci désirait un appareil utilitaire, capable de missions de liaison, très résistant et destiné à remplacer le Po-2. Le Zuraw est inspiré d'un Fieseler Storch capturé, et de fait il lui ressemble avec ses ailes hautes contreventées et son train classique fixe. Pour lui donner de bonnes capacités ADAC, les ailes sont pourvues de dispositifs hypersustentateurs. Le manque de moteur plus puissant fait qu'un Shvetsov M-11FR à 5 cylindres en étoile, fournissant 160 cv, est adopté.

Ce qui le distingue, c'est d'une part une aile effilée complexe (comme celle du Lysander) destinée à donner un bon champ de vision, et d'autre part 2 petites dérives de part et d'autre de la dérive principale.

Le prototype effectue son vol inaugural le 16 mai 1951 entre les mains d'Antoni Szymański. Mais la faiblesse du moteur, jointe à un poids excédant de 160 kg les prévisions, fait que l'appareil est gravement sous-motorisé. Malgré ses qualités (bonnes performances ADAC et faible vitesse de décrochage), ses performances sont médiocres.

3 versions étaient prévues : la version A destiné à l'observation, armée d'une mitrailleuse ShKAS de 7,62 mm et dotée d'un caméra, la version B dédiée à la liaison (y compris de nuit), triplace et capable d'emporter du fret, et enfin la version C destinée à l'attaque au sol ou à l'entraînement et emportant jusqu'à 230 kg de bombes sous les ailes.

Début 1956, des moteurs plus puissants comme le WN-3 polonais (320 cv) ou l'Ivchenko AI-14 (260 cv) sont envisagés, mais la Pologne préfère construire le Yak-12M sous licence et l'appareil est abandonné. Une commande de 25 Zuraw II, destinée au remorquage de cibles, est envisagée, mais reste sans suite. LWD ferme peu après et Tadeusz Sołtyk rejoint PZL.

Bien qu'il ne fut pas utilisé par la force aérienne polonaise, le prototype en reçut les marquages. En 1951 il fut transféré à l'Instytut Lotnictwa (institut aéronautique) afin d'obtenir sa certification. Il y fut utilisé pendant 2 ans. En 1952 il reçut l'immatriculation civile SP-GLB. Il fut retiré du service en 1960 et donné au musée de l'aviation à Cracovie en 1963. Il y est toujours, dans un triste état.



https://en.wikipedia.org/wiki/LWD_%C5%BBuraw

https://en.wikipedia.org/wiki/Lotnicze_Warsztaty_Do%C5%9Bwiadczalne

https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=ru&u=http://www.airwar.ru/enc/other/zuraw.html&prev=search

https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=pl&u=http://www.samolotypolskie.pl/samoloty/1725/126/LWD-zuraw2&prev=search

http://www.airliners.net/search/photo.search?aircraftsearch=LWD%20Zuraw&distinct_entry=true
Re: LWD Zuraw à 17/04/2016 08:43 Clansman
La fiche sur le site
Répondre aux messages »
Texte de , créé le April 17, 2016, 8:16 a.m., modifié le . ©AviationsMilitaires