Rappels

Histoire de l'appareil

Historiquement, l'URSS fut un des premiers pays, voire le premier, à s'intéresser au transport d'assaut et au parachutage. Le Tupolev TB-3 des années 1930 par exemple, eut parmi ses missions le largage des parachutistes. Cependant, cette capacité fut plus ou moins abandonnée pendant la seconde guerre mondiale.

A l'issue de celle-ci, les Soviétiques relancèrent l'effort de conception de planeurs de transport lourd pour délivrer des troupes lors d'assauts aéroportés. Le Politburo ordonna à Iliouchine le 20 septembre 1947 de concevoir un tel planeur. Celui-ci devait emporter 7 tonnes de fret, soit 60 soldats ou un canon de 122 mm avec son tracteur, ses servants et ses munitions.

Il devait être remorqué par le Tupolev Tu-75, en cours de développement et dérivé du Tu-4, ou peut-être par le Tu-4 lui-même. Il était donc nettement plus gros et plus lourd que le Ts-25 de Tsybin sorti quelques années plus tôt.

L'Il-32 fut conçu de façon à être aussi simple que possible à produire en masse, étant entendu que chaque exemplaire risquait de ne servir qu'une fois. Sa section était carrée afin de faciliter le logement du fret, ce qui donnait à son fuselage véritablement une forme de boîte. Sa cabine était longue de 11,25 m, large de 2,8 m et haute de 2,6 m.

Son train d'atterrissage était tricycle et fixe, ses ailes hautes et droite avec un ratio modéré. Sa construction était entièrement métallique, en aluminium. Le nez et l'arrière pivotaient de 95° pour faciliter le chargement. L'équipage était constitué de 2 personnes.

L'Il-32 effectua son vol inaugural le 20 août 1948, remorqué par un Il-12D. Mais celui-ci, bimoteur, n'était pas assez puissant pour remorquer un Il-32, du moins à pleine charge. Avec l'Il-12, seule une masse de 8,4 tonnes était atteinte.

Les Soviétiques se rabattirent sur le prototype de l'Il-18 "Clam" (à ne pas confondre avec l'Il-18 "Coot" qui vola 10 ans plus tard), un quadrimoteur qui fut adapté pour remorquer l'Il-32.

Les essais en vol se montrèrent satisfaisants et les performances suivantes furent atteintes : vitesse de croisière de 323 km/h, plafond de 3000 m et masse de 16 tonnes. La production en série fut recommandée et sa préparation commença. Mais les Soviétiques durent faire face à un problème : ils n'avaient pas d'appareils assez puissants pour remorquer l'Il-32. Il lui fallait un quadrimoteur, or ils étaient soit pas encore construit en série, soit annulés. Ce fut le cas de l'Il-18 "Clam", du Tu-70 et du Tu-75.

Des essais furent menés avec une paire d'Il-12, mais la manœuvre se révéla risquée. En conséquence, et malgré ses qualités, l'Il-32 fut abandonné. Un seul exemplaire fut construit. Une version Il-34, dotée de deux moteurs à pistons sous les ailes fut envisagée, mais non construite.

Versions référencées

  • Iliouchine Il-32 : Prototype, un exemplaire.
  • Iliouchine Il-34 : Version bimoteur, non construite.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Iliouchine Il-32 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 16 600 kg (36 597 lbs)
  • Masse à vide : 9 600 kg (21 164 lbs)
  • Surface alaire : 159,5 m² (1 716,844 sq. ft)
  • Envergure : 35,8 m (117,454 ft)
  • Longueur : 24,84 m (81,496 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 323 km/h (201 mph, 174 kts)
  • Plafond opérationnel : 4 000 m (13 123 ft)
  • Charge alaire, à vide : 60,188 kg/m² (12,328 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 104,075 kg/m² (21,316 lbs/sq. ft)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Forum

Sujet complet »
Iliouchine Il-32 à 26/03/2016 09:09 Clansman
Prototype de planeur de transport soviétique de la fin des années 1940.


Historiquement, l'URSS fut un des premiers pays, voire le premier, à s'intéresser au transport d'assaut et au parachutage. Le Tupolev TB-3 des années 1930 par exemple, eut parmi ses missions le largage des parachutistes. Cependant, cette capacité fut plus ou moins abandonnée pendant la seconde guerre mondiale.

A l'issue de celle-ci, les Soviétiques relancèrent l'effort de conception de planeurs de transport lourd pour délivrer des troupes lors d'assauts aéroportés. Le Politburo ordonna à Iliouchine le 20 septembre 1947 de concevoir un tel planeur. Celui-ci devait emporter 7 tonnes de fret, soit 60 soldats ou un canon de 122 mm avec son tracteur, ses servants et ses munitions.

Il devait être remorqué par le Tupolev Tu-75, en cours de développement et dérivé du Tu-4, ou peut-être par le Tu-4 lui-même. Il était donc nettement plus gros et plus lourd que le Ts-25 de Tsybin sorti quelques années plus tôt.

L'Il-32 fut conçu de façon à être aussi simple que possible à produire en masse, étant entendu que chaque exemplaire risquait de ne servir qu'une fois. Sa section était carrée afin de faciliter le logement du fret, ce qui donnait à son fuselage véritablement une forme de boîte. Sa cabine était longue de 11,25 m, large de 2,8 m et haute de 2,6 m.

Son train d'atterrissage était tricycle et fixe, ses ailes hautes et droite avec un ratio modéré. Sa construction était entièrement métallique, en aluminium. Le nez et l'arrière pivotaient de 95° pour faciliter le chargement. L'équipage était constitué de 2 personnes.

L'Il-32 effectua son vol inaugural le 20 août 1948, remorqué par un Il-12D. Mais celui-ci, bimoteur, n'était pas assez puissant pour remorquer un Il-32, du moins à pleine charge. Avec l'Il-12, seule une masse de 8,4 tonnes était atteinte.

Les Soviétiques se rabattirent sur le prototype de l'Il-18 "Clam" (à ne pas confondre avec l'Il-18 "Coot" qui vola 10 ans plus tard), un quadrimoteur qui fut adapté pour remorquer l'Il-32.

Les essais en vol se montrèrent satisfaisants et les performances suivantes furent atteintes : vitesse de croisière de 323 km/h, plafond de 3000 m et masse de 16 tonnes. La production en série fut recommandée et sa préparation commença. Mais les Soviétiques durent faire face à un problème : ils n'avaient pas d'appareils assez puissants pour remorquer l'Il-32. Il lui fallait un quadrimoteur, or ils étaient soit pas encore construit en série, soit annulés. Ce fut le cas de l'Il-18 "Clam", du Tu-70 et du Tu-75.

Des essais furent menés avec une paire d'Il-12, mais la manœuvre se révéla risquée. En conséquence, et malgré ses qualités, l'Il-32 fut abandonné. Un seul exemplaire fut construit. Une version Il-34, dotée de deux moteurs à pistons sous les ailes fut envisagée, mais non construite.



https://en.wikipedia.org/wiki/Ilyushin_Il-32

http://www.aviastar.org/air/russia/il-32.php

http://fr.avia.pro/blog/il-32

https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=ru&u=http://www.airwar.ru/enc/glider/il32.html&prev=search
Re: Iliouchine Il-32 à 26/03/2016 09:28 Clansman
La fiche sur le site

Faudra se contenter d'un plan 3 vues…
Re: Iliouchine Il-32 à 26/03/2016 11:31 Ansierra117
Fiche extrêmement intéressante d'autant que les soviétiques sont les pionniers du parachutage merci beaucoup Clans !
Répondre aux messages »
Texte de , créé le March 26, 2016, 9:14 a.m., modifié le . ©AviationsMilitaires