Rappels

Histoire de l'appareil

Igor Chetverikov fut l'ingénieur en chef d'un bureau d'études soviétiques spécialisés dans les hydravions, actif à partir des années 1930 et pour qui travailla un certain Georgy Beriev. Chetverikov est peu connu, seul son MDR-6 fut construit à quelques dizaines d'exemplaires.

Immédiatement à la fin de cette dernière, il se lança dans la conception d'un hydravion amphibie de transport moyen, d'une charge utile de 1000 kg dont 6 à 8 passagers.

L'appareil fut appelé TA (Transportnaya Amfibiya, Transport Amphibie). Il était de construction entièrement métallique (duralumin), avec un train d'atterrissage classique, rétractable électriquement dans le fuselage. Son aile était de type parasol, rattachée au fuselage à l'aide de mats en N. Les nacelles moteurs étaient logées dans l'aile. Les moteurs étaient des AL-21 de 700 cv et actionnaient des hélices tractrices. L'empennage était cruciforme.

Le premier prototype effectua son vol inaugural en juin 1947. Mais lors d'un atterrissage en novembre 1947, son train s'affaissa. 2 autres prototypes furent construits : le TA-1 qui se distinguait du premier par ses flotteurs rétractables, des bouts d'ailes semi-circulaires et des volets agrandis, et le TAF (Transportnaya Amfibiya Fotografichyeskii) destiné à la reconnaissance photographique et peut-être à la surveillance. Ce dernier voyait son envergure agrandie. Le TA-1 termina ses tests constructeur en mai 1948 et fut envoyé aux essais étatiques le 20 juin 1948. Le TAF effectua son premier vol dans le courant de l'été 1948. Pendant ce temps, le premier prototype fut réparé.

Cependant, le bureau d'études fut brutalement fermé fin 1948 et aucune production en série ne fut autorisé. Le premier prototype ne reprit même pas ses essais en vol, le TA-1 ne fut même pas soumis aux tests étatiques et le TAF ne commença sans doute pas réellement ses essais en vol. Il semble en fait que le premier prototype présentait des problèmes que les modifications des appareils suivants ne purent résoudre.

Versions référencées

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Tchetverikov TA voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 6 255 kg (13 790 lbs)
  • Masse à vide : 4 658 kg (10 269 lbs)
  • Surface alaire : 43 m² (463 sq. ft)
  • Envergure : 17,2 m (56,43 ft)
  • Longueur : 14 m (46 ft)

Performances

  • Vitesse maximum : 320 km/h (199 mph, 173 kts) à 1700 m
  • Distance de décollage : 240 m (787 ft)
  • Vitesse d'atterrissage : 112 km/h (70 mph, 60 kts)
  • Distance d'atterrissage : 380 m (1 247 ft)
  • Distance franchissable : 700 km (435 mi, 378 nm)
  • Plafond opérationnel : 4 400 m (14 436 ft)
  • Charge alaire, à vide : 108,326 kg/m² (22,187 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 145,465 kg/m² (29,794 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 2 moteurs à cylindres en étoile Shvetsov ASh-21
  • Puissance unitaire : 419 kW (570 ch, 562 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Aucune photo n'est encore répertoriée. Aidez-nous à changer cela !

Forum

Sujet complet »
Chetverikov TA à 25/03/2016 07:45 Clansman
Prototype d'hydravion de transport bimoteur soviétique de la fin des années 1940.

Igor Chetverikov fut l'ingénieur en chef d'un bureau d'études soviétiques spécialisés dans les hydravions, actif à partir des années 1930 et pour qui travailla un certain Georgy Beriev. Chetverikov est surtout connu pour son MDR-6, construit en grandes quantités pendant la seconde guerre mondiale.

Immédiatement à la fin de cette dernière, il se lança dans la conception d'un hydravion amphibie de transport moyen, d'une charge utile de 1000 kg dont 6 à 8 passagers.

L'appareil fut appelé TA (Transportnaya Amfibiya, Transport Amphibie). Il était de construction entièrement métallique (duralumin), avec un train d'atterrissage classique, rétractable électriquement dans le fuselage. Son aile était de type parasol, rattachée au fuselage à l'aide de mats en N. Les nacelles moteurs étaient logées dans l'aile. Les moteurs étaient des AL-21 de 700 cv et actionnaient des hélices tractrices. L'empennage était cruciforme.

Le premier prototype effectua son vol inaugural en juin 1947. Mais lors d'un atterrissage en novembre 1947, son train s'affaissa. 2 autres prototypes furent construits : le TA-1 qui se distinguait du premier par ses flotteurs rétractables, des bouts d'ailes semi-circulaires et des volets agrandis, et le TAF (Transportnaya Amfibiya Fotografichyeskii) destiné à la reconnaissance photographique et peut-être à la surveillance. Ce dernier voyait son envergure agrandie. Le TA-1 termina ses tests constructeur en mai 1948 et fut envoyé aux essais étatiques le 20 juin 1948. Le TAF effectua son premier vol dans le courant de l'été 1948. Pendant ce temps, le premier prototype fut réparé.

Cependant, le bureau d'études fut brutalement fermé fin 1948 et aucune production en série ne fut autorisé. Le premier prototype ne reprit même pas ses essais en vol, le TA-1 ne fut même pas soumis aux tests étatiques et le TAF ne commença sans doute pas réellement ses essais en vol. Il semble en fait que le premier prototype présentait des problèmes que les modifications des appareils suivants ne purent résoudre.



http://www.crash-aerien.news/forum/les-hydravions-t23689-435.html

https://en.wikipedia.org/wiki/Chyetverikov_TA

http://www.ctrl-c.liu.se/misc/ram/ta-1a.html

https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=ru&u=http://avia.cofe.ru/C/Chetverikov-TA-1-CHetverikov-TA-1&prev=search
Re: Chetverikov TA à 25/03/2016 08:20 Clansman
La fiche sur le site

Rien côté icono…
Répondre aux messages »
Texte de , créé le March 25, 2016, 7:51 a.m., modifié le . ©AviationsMilitaires