Rappels

Histoire de l'appareil

En 1960 décollait pour la première fois le Volaire 10, premier prototype d'un avion de tourisme développé par Volaircraft. Cette firme fut fondée en 1958 par Jack Gilberti à Aliquippa en Pennsylvanie.

La première version de série à être vendue était le Volaire 1035, un triplace motorisée par un Lycoming O-290-D de 135 hp. Elle fut suivie par le Volaire 1050, un quadriplace motorisée par un Lycoming O-320 plus puissant (150 hp).

Le Volaire se présentait comme un monoplan monomoteur de formule classique, de construction entièrement métallique, avec des ailes hautes contreventées et un train tricycle fixe. Il se caractérise cependant par une dérive droite, avec un bord de fuite inversé, qui peut presque passer pour une dérive en flèche inversée.

Seule une poignée d'appareils fut construite (6 Volaire 1035…) avant qu'Aero Commander, qui espérait agrandir sa gamme, n'en racheta les droits le 12 juillet 1965. Le Volaire 1050 fut construit sous la désignation Aero Commander 100 et le Volaire 1035 sous la désignation Aero Commander 100A.

En 1967, Aero Commander fut rachetée par North American Rockwell. 2 nouvelles versions virent le jour : le Darter Commander en mai 1968 (avec des modifications mineures, notamment les hublots) et le Lark Commander 180 avec un moteur O-360-A2F et une aérodynamique plus soignée (notamment le capot-moteur et une dérive en flèche). Le Darter Commander fut construit jusqu'en 1969 et le Lark Commander, qui obtint sa certification le 26 septembre 1967, jusqu'en 1971. Le 9 septembre 1969, la marque "Aero Commander" disparut.

Rockwell considérant le marché des avions légers trop compétitif pour lui, en particulier face au Cessna 172 ou au Piper Cherokee pourtant moins puissant, il revendit les droits de cet appareil à Phoenix Aircraft en 1971. Mais cette dernière ne construisit pas d'exemplaires supplémentaires.

570 exemplaires furent construits, dont 6 Volaire 1035, 335 Aero Commander 100 et Darter Commander, et 213 Lark Commander. En 1967, Aero Commander espérait en vendre autant par an…

Quelques exemplaires furent exportés en Finlande, en Australie et au Canada. Sa carrière militaire se limite à 4 exemplaires qui furent utilisés par la marine indonésienne. Au moins deux Darter Commander, codés U-207 et U-208, furent utilisés.

Versions référencées

  • Aero Commander 100 : Nouvelle désignation du Volaire 1050, quadriplace et dotée d'un moteur de 150 hp.
  • Aero Commander 100A : Nouveau nom du Volaire 1035 : triplace, moteur de 135 hp.
  • Rockwell Darter Commander : Hublots modifiés et autres modications mineures.
  • Rockwell Lark Commander 180 : Aérodynamique revisitée et moteur Lycoming O-360.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Anciens pays utilisateurs

Rockwell Darter Commander voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 1 021 kg (2 250 lbs)
  • Masse à vide : 581 kg (1 280 lbs)
  • Surface alaire : 17 m² (181 sq. ft)
  • Hauteur : 2,84 m (9,318 ft)
  • Envergure : 11 m (35 ft)
  • Longueur : 6,86 m (22,507 ft)

Performances

  • Vitesse maximum : 214 km/h (133 mph, 116 kts)
  • Vitesse de croisière : 206 km/h (128 mph, 111 kts)
  • Vitesse critique (VNE) : 274 km/h (170 mph, 148 kts)
  • Vitesse de décrochage : 89 km/h (55 mph, 48 kts)
  • Distance franchissable : 821 km (510 mi, 443 nm)
  • Plafond opérationnel : 3 962 m (13 000 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 3,99 m/s (13,091 ft/s)
  • Charge alaire, à vide : 34,528 kg/m² (7,072 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 60,693 kg/m² (12,431 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 moteur à cylindres à plat Lycoming O-320-A
  • Puissance unitaire : 112 kW (152 ch, 150 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
Aero Commander 100 à 17/02/2016 08:44 Clansman
Avion de tourisme monomoteur américain des années 1960.

En 1960 décollait pour la première fois le Volaire 10, premier prototype d'un avion de tourisme développé par Volaircraft. Cette firme fut fondée en 1958 par Jack Gilberti à Aliquippa en Pennsylvanie.

La première version de série à être vendue était le Volaire 1035, un triplace motorisée par un Lycoming O-290-D de 135 hp. Elle fut suivie par le Volaire 1050, un quadriplace motorisée par un Lycoming O-320 plus puissant (150 hp).

Le Volaire se présentait comme un monoplan monomoteur de formule classique, de construction entièrement métallique, avec des ailes hautes contreventées et un train tricycle fixe. Il se caractérise cependant par une dérive en flèche légèrement inversée.

Seule une poignée d'appareils fut construite (6 Volaire 1035…) avant qu'Aero Commander, qui espérait agrandir sa gamme, n'en racheta les droits le 12 juillet 1965. Le Volaire 1050 fut construit sous la désignation Aero Commander 100 et le Volaire 1035 sous la désignation Aero Commander 100A.

En 1967, Aero Commander fut rachetée par North American Rockwell. 2 nouvelles versions virent le jour : le Darter Commander en mai 1968(avec des modifications mineures, notamment les hublots) et le Lark Commander 180 avec un moteur O-360-A2F et une aérodynamique plus soignée (notamment le capot-moteur et un empennage en flèche). Le Darter Commander fut construit jusqu'en 1969 et le Lark Commander, qui obtint sa certification le 26 septembre 1967, jusqu'en 1971. Le 9 septembre 1969, la marque "Aero Commander" disparut.

Rockwell considérant le marché des avions légers trop compétitif pour lui, en particulier face au Cessna 172 ou au Piper Cherokee pourtant moins puissant, il revendit les droits de cet appareil à Phoenix Aircraft en 1971. Mais cette dernière ne fit jamais renaître le Volaire de ses cendres.

570 exemplaires furent construits, dont 6 Volaire 1035, 335 Aero Commander 100 et Darter Commander, et 213 Lark Commander. En 1967, Aero Commander espérait en vendre autant par an…

Quelques exemplaires furent exportés en Finlande, en Australie et au Canada. Sa carrière militaire se limite à 4 exemplaires qui furent utilisés par la marine indonésienne. Au moins deux Darter Commander, codés U-207 et U-208, furent utilisés.




https://fr.wikipedia.org/wiki/Aero_Commander_100

https://en.wikipedia.org/wiki/Aero_Commander_100

https://en.wikipedia.org/wiki/Volaircraft

http://www.airliners.net/aircraft-data/stats.main?id=341

http://www.skytamer.com/Aero_Commander_100.html

http://www.flugzeuginfo.net/acdata_php/acdata_commander100_en.php
Re: Aero Commander 100 à 17/02/2016 09:28 Clansman
La fiche sur le site

Ansierra, j'ai fait la modif directement sur la fiche de la marine indonésienne. Sauf s'ils ont eu des Aero Commander 500 (ce qui est à vérifier d'ailleurs), y'a plus rien à modifier en principe. :)
Re: Aero Commander 100 à 17/02/2016 13:44 Ansierra117

Clansman a écrit

La fiche sur le site

Ansierra, j'ai fait la modif directement sur la fiche de la marine indonésienne. Sauf s'ils ont eu des Aero Commander 500 (ce qui est à vérifier d'ailleurs), y'a plus rien à modifier en principe. :)

Merci beaucoup Clans :)

Si d'après Scramble ils ont eu un Aero Commander 500A codé P-2002 qui n'est plus en service aujourd'hui
Re: Aero Commander 100 à 18/02/2016 08:19 Clansman
Pour les forces armées indonésiennes (toutes branches confondues), je vois 6 Aero Commander 500 : 2 680FL codés A-2003 et 2004, un 695 codé A-2022, un 680FP codé P-…, un 560A codé P-2001 et le 500A codé P-2002. Comme je ne sais pas à quelle branche ils appartiennent respectivement, je te laisse faire. :)
Re: Aero Commander 100 à 18/02/2016 13:04 Ansierra117
Le P-2001 et le P-2002 appartenaient à la police indonésienne, je présume que le P-… aussi (j'ai vu une vieille carte postale montrant le P-2002 avec marqué clairement polisi dessus)
Les A-2003, A-2004 et A-2022 à l'armée de terre indonésienne :)
Re: Aero Commander 100 à 18/02/2016 14:44 Jericho

Ansierra117 a écrit

Le P-2001 et le P-2002 appartenaient à la police indonésienne, je présume que le P-… aussi (j'ai vu une vieille carte postale montrant le P-2002 avec marqué clairement polisi dessus)
Les A-2003, A-2004 et A-2022 à l'armée de terre indonésienne :)
P pour Police et A pour Armée… ils sont pas si mal, finalement! Même s'ils feraient mieux de choisir dans le catalogue AMN… :mrgreen:
Re: Aero Commander 100 à 18/02/2016 15:32 Ansierra117
Nan nan je croyais ça au début mais j'ai dû tout refaire quand je suis tombé sur des photos d'appareils immatriculés en P mais qui portaient "armée indonésienne" sur le fuselage avec le logo et tout :D C'est un boxon cette FA aussi, mais elle vaut celle du Nigeria ! Et après il y a les traditionnellement difficiles, Chine en tête, où en gros tu sais pas ce qui est en service ou non et la russe où c'est un peu pareil pour ses chasseurs.
Re: Aero Commander 100 à 18/02/2016 16:28 Jericho

Ansierra117 a écrit

Nan nan je croyais ça au début mais j'ai dû tout refaire quand je suis tombé sur des photos d'appareils immatriculés en P mais qui portaient "armée indonésienne" sur le fuselage avec le logo et tout :D C'est un boxon cette FA aussi…
C'est juste qu'il était utilisé par la police militaire, non? :mrgreen:
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Feb. 9, 2016, 5:33 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires