Rappels

Histoire de l'appareil

En 1942, l'US Navy chargea Grumman de trouver un successeur à l'Avenger. Grumman proposa en 1944 le XTB2F, mais celui-ci fut annulé alors qu'il était encore au stade de la maquette. En effet, ce bimoteur était trop imposant pour être embarqué sur porte-avions. Grumman proposa alors le G-70, nommé XBT3F par l'US Navy. 3 prototypes furent commandés en février 1945.

L'appareil se caractérisait par une propulsion mixte et était équipé d'un moteur Pratt & Whitney Double Wasp dans le nez. Les 2 XTB3F-1 devaient être pourvu d'un réacteur Westinghouse 19XB-2B, le futur J30, et le XTB3F-2 d'un réacteur Westinghouse 24C-4B. L'appareil était biplace côte-à-côte, emportait 2 canons de 20 mm et 4000 livres de charges diverses : torpilles, bombes ou roquettes.

Le premier XTB3F-1 effectua son vol inaugural le 19 décembre 1945 aux mains de Pat Gallo. Mais l'idée de monter un réacteur se révéla finalement impraticable au sol, et vite retiré.

Le 24 décembre, l'US Navy décida de lui confier un autre rôle que torpilleur, un concept alors dépassé : celui de chasseur de sous-marins. Toute l'électronique ne pouvant être embarquée dans une même cellule, 2 versions distinctes mais appelée à opérer conjointement seraient créées. Ca allait donner naissance à la tactique dite "hunter-killer".

Le XTB3F-1S, à qui revenait le rôle de "Hunter" (chasseur), était chargé de la détection. Il n'emportait donc pas d'armement, mais un radar AN/APS-20 situé dans un énorme radôme ventral et 2 membres d'équipage supplémentaires. Le prototype, qui était le XTB3F-2 modifié, vola en novembre 1948. La version de production fut nommée AF-2W (AF-1S à l'origine) et fut construite à 153 exemplaires.

Le XTB3F-2S était donc le "Killer" (tueur) et chargé de la mise à mort. Les canons furent supprimés, mais il conservait la soute à bombes, et possédait un 3e membre d'équipage, un projecteur sous l'aile gauche et un radar à faible portée AN/APS-30 sous l'aile droite. Il pouvait également emporter 16 roquettes HVAR de 127 mm ou des charges de profondeurs. Le prototype, qui était le deuxième XTB3F-1 reconfiguré, vola en janvier 1949. 193 exemplaires furent construits sous la dénomination AF-2S. Le premier AF-2S de série vola le 17 novembre 1949.

L'AF-2W et l'AF-2S entrèrent en service en octobre 1950. Ils furent engagés lors de la guerre de Corée, dans un rôle de patrouille maritime dans les eaux coréennes de mars 1951 à mai 1953. Mais ils furent détestés de leurs équipages, à cause de leur manque de puissance et de leurs commandes dures. Ils subirent beaucoup de pertes par accident.

L'AF-3S entra en service en 1952. Il était équipé d'une perche rétractable contenant un MAD et fut construit à 40 exemplaires.

En tout, 389 exemplaires furent construits, dont le dernier fut livré en mars 1953. Il fut remplacé par le S-2F Tracker dès après la guerre de Corée, reversé aux unités réservistes le 31 août 1955 et définitivement retiré en 1957. Plusieurs exemplaires furent utilisés dans la lutte contre les incendies. Au moins 2 exemplaires sont toujours exposés.

Versions référencées

  • Grumman AF-2S : Version de lutte anti sous-marine, 193 exemplaires.
  • Grumman AF-2W : Version de détection des sous-marins, 153 exemplaires.
  • Grumman AF-3S : Version équipée d'un magnétomètre, 40 exemplaires.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Anciens pays utilisateurs

Grumman AF-2S voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 11 567 kg (25 500 lbs)
  • Masse à vide : 6 613 kg (14 580 lbs)
  • Surface alaire : 52 m² (560 sq. ft)
  • Hauteur : 5,08 m (16,667 ft)
  • Envergure : 18,49 m (60,663 ft)
  • Longueur : 13,21 m (43,34 ft)

Performances

  • Distance franchissable : 2 414 km (1 500 mi, 1 303 nm)
  • Plafond opérationnel : 9 906 m (32 500 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 9,4 m/s (30,84 ft/s)
  • Vitesse maximale HA : 510 km/h (317 mph, 275 kts)
  • Charge alaire, à vide : 127,117 kg/m² (26,036 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 222,325 kg/m² (45,536 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 moteur à cylindres en étoile Pratt & Whitney R-2800-48W
  • Puissance unitaire : 1 790 kW (2 433 ch, 2 400 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Forum

Sujet complet »
AF Guardian à 12/02/2011 10:00 Clansman
En 1942, l'US Navy chargea Grumman de trouver un successeur à l'Avenger. Grumman proposa en 1944 le XTB2F, mais celui-ci fut annulé alors qu'il était encore au stade de la maquette. En effet, ce bimoteur était trop imposant pour être embarqué sur porte-avions. Grumman proposa alors le G-70, nommé XBT3F par l'US Navy. 3 prototypes furent commandés en février 1945.

L'appareil se caractérisait par une propulsion mixte et était équipé d'un moteur Pratt & Whitney Double Wasp dans le nez. Les 2 XTB3F-1 devaient être pourvu d'un réacteur Westinghouse 19XB-2B, le futur J30, et le XTB3F-2 d'un réacteur Westinghouse 24C-4B. L'appareil était biplace côte-à-côte, emportait 2 canons de 20 mm et 4000 livres de charges diverses : torpilles, bombes ou roquettes.

Le premier XTB3F-1 effectua son vol inaugural le 19 décembre 1945 aux mains de Pat Gallo. Mais l'idée de monter un réacteur se révéla finalement impraticable au sol, et vite retiré.

Le 24 décembre, l'US Navy décida de lui confier un autre rôle que torpilleur, un concept alors dépassé : celui de chasseur de sous-marins. Toute l'électronique ne pouvant être embarquée dans une même cellule, 2 versions distinctes mais appelée à opérer conjointement seraient créées. Ca allait donner naissance à la tactique dite "hunter-killer".

Le XTB3F-1S, à qui revenait le rôle de "Hunter" (chasseur), était chargé de la détection. Il n'emportait donc pas d'armement, mais un radar AN/APS-20 situé dans un énorme radôme ventral et 2 membres d'équipage supplémentaires. Le prototype, qui était le XTB3F-2 modifié, vola en novembre 1948. La version de production fut nommée AF-2W (AF-1S à l'origine) et fut construite à 153 exemplaires.

Le XTB3F-2S était donc le "Killer" (tueur) et chargé de la mise à mort. Les canons furent supprimés, mais il conservait la soute à bombes, et possédait un 3e membre d'équipage, un projecteur sous l'aile gauche et un radar à faible portée AN/APS-30 sous l'aile droite. Il pouvait également emporter 6 roquettes HVAR de 127 mm. Le prototype, qui était le deuxième XTB3F-1 reconfiguré, vola en janvier 1949. 193 exemplaires furent construits sous la dénomination AF-2S. Le premier AF-2S de série vola le 17 novembre 1949.

L'AF-2W et l'AF-2S entrèrent en service en octobre 1950. Ils furent engagés lors de la guerre de Corée, dans un rôle de patrouille maritime dans les eaux coréennes de mars 1951 à mai 1953. Mais ils furent détestés de leurs équipages, à cause de leur manque de puissance et de leurs commandes dures. Ils subirent beaucoup de pertes par accident.

L'AF-3S entra en service en 1952. Il était équipé d'une perche rétractable contenant un MAD et fut construit à 40 exemplaires.

En tout, 389 exemplaires furent construits, dont le dernier fut livré en mars 1953. Il fut remplacé par le S-2F Tracker dès après la guerre de Corée, reversé aux unités réservistes le 31 août 1955 et définitivement retiré en 1957. Plusieurs exemplaires furent utilisés dans la lutte contre les incendies. Au moins 2 exemplaires sont toujours exposés.



http://en.wikipedia.org/wiki/Grumman_AF_Guardian

http://www.vectorsite.net/avguard.html

http://www.globalsecurity.org/military/systems/aircraft/af.htm
Re: AF Guardian à 12/02/2011 14:15 Clansman
Le Guardian sur le site
Pensacola 2014 à 17/12/2014 07:42 stanak
AF-2S Guardian
Image
Re: AF Guardian à 17/12/2014 08:17 Clansman
Ah que la tof elle a été rajoutée. Merci Stanak !
Re: AF Guardian à 17/12/2014 11:36 stanak
Ah que de rien
Re: AF Guardian à 20/12/2014 21:17 Nico2
Merci stanak, pour cette précieuse contribution complémentaire.
Répondre aux messages »
Texte de , créé le 17 septembre 2014 13:53, modifié le . ©AviationsMilitaires