Rappels

Histoire de l'appareil

L'Aerosonde est un petit drone conçu à la fin des années 1990 pour la reconnaissance météorologique. Il sert à mesurer le vent (sa direction et sa vitesse), l'humidité, la pression atmosphérique et la température, y compris au-dessus de l'océan. Il fut conçu par Insitu, Inc et est désormais construit par Aerosonde Ltd, une firme australienne acquise par AAI Corporation le 22 juin 2006.

L'Aerosonde est propulsé par un moteur pour maquette volante modifié Enya R120. Il emporte un petit ordinateur, un GPS, et des instruments de mesure météorologique. Il peut voler jusqu'à 80 noeuds (60 en croisière). Un système se compose d'une station de contrôle et de 3 drones.

Le 21 août 1998, un Aerosonde Phase 1 devint le premier drone à traverser l'Océan Atlantique. Surnommé Laima (du nom d'une divinité lituanienne représentant la chance), il vola de Newfoundland, au Canada, à Benbecula, une île au large de l'Ecosse. Cela représente 3270 km en 26 heures et 45 minutes, où il consomma 5,7 litres de carburant. Il fut aussi à l'époque le plus petit avion à traverser l'Atlantique. Le vol fut entièrement autonome, à 1680 mètres d'altitude.

L'Aerosonde fut également le premier drone à pénétre dans un cyclone en 2001, et dans l'oeil d'un cyclone en 2007. Il battit un record d'endurance en 2006 avec un vol de 36 heures.

L'Aerosonde est utilisé par l'armée de terre australienne. L'US Navy a donné la désignation XMQ-19A à l'Aerosonde Mark 4.4. Des exemplaires se sont écrasés à cause d'une insuffisance du moteur. Il est actuellement en compétition avec le ScanEagle pour remporter un concours auprès de la Royal Navy.

Sa version la plus récente, apparue en 2009, est le Mark 4.7, qui peut décoller de façon autonome et opérer à partir d'un navire. Il fut présenté au salon de Bahrein en 2010. Elle est actuellement évaluée par l'US Navy et les forces spéciales américaines.

Versions référencées

  • AAI Aerosonde Mk 4.4 : Version en cours de production.
  • AAI Aerosonde Mk 4.7 : Version en cours de développement.
  • AAI XMQ-19A : Désignation militaire américaine de l'Aerosonde Mk 4.4

Pays exploitant actuellement cet appareil

AAI Aerosonde Mk 4.4 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse normale au décollage : 13,1 kg (28,881 lbs)
  • Surface alaire : 0,57 m² (6,135 sq. ft)
  • Hauteur : 0,6 m (1,97 ft)
  • Envergure : 2,9 m (9,514 ft)
  • Longueur : 1,7 m (5,577 ft)

Performances

  • Distance franchissable : 3 018 km (1 875 mi, 1 629 nm)
  • Plafond opérationnel : 4 572 m (15 000 ft)
  • Vitesse maximale HA : 145 km/h (90 mph, 78 kts)
  • Charge alaire, masse normale : 22,982 kg/m² (4,71 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 moteur à pistons Enya R120
  • Puissance unitaire : 1,28 kW (1,74 ch, 1,72 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
AAI MQ-19A Aerosonde à 10/10/2013 12:45 Clansman
L'Aerosonde est un petit drone conçu à la fin des années 1990 pour la reconnaissance météorologique. Il sert à mesurer le temps, l'humidité, la pression atmosphérique et la température, y compris au-dessus de l'océan. Il fut conçu par Insitu, Inc et est désormais construit par Aerosonde Ltd, une firme australienne acquise par AAI Corporation le 22 juin 2006.

L'Aerosonde est propulsé par un moteur pour maquette volante modifié Enya R120. Il emporte un petit ordinateur, un GPS, et des instruments de mesure météorologique. Il peut voler jusqu'à 80 noeuds (60 en croisière). Un système se compose d'une station de contrôle et de 3 drones.

Le 21 août 1998, un Aerosonde Phase 1 devint le premier drone à traverser l'Océan Atlantique. Surnommé Laima (du nom d'une divinité lituanienne représentant la chance), il vola de Newfoundland, au Canada, à Benbecula, une île au large de l'Ecosse. Cela représente 3270 km en 26 heures et 45 minutes, où il consomma 5,7 litres de carburant. Il fut aussi à l'époque le plus petit avion à traverser l'Atlantique. Le vol fut entièrement autonome, à 1680 mètres d'altitude.

L'Aerosonde fut également le premier drone à pénétre dans un cyclone en 2001, et dans l'oeil d'un cyclone en 2007. Il battit un record d'endurance en 2006 avec un vol de 36 heures.

L'Aerosonde est utilisé par l'armée de terre australienne. L'US Navy a donné la désignation XMQ-19A à l'Aerosonde Mark 4.4. Des exemplaires se sont écrasés à cause d'une insuffisance du moteur. Il est actuellement en compétition avec le ScanEagle pour remporter un concours auprès de la Royal Navy.

Sa version la plus récente, apparue en 2009, est le Mark 4.7, qui peut décoller de façon autonome et opérer à partir d'un navire. Il fut présenté au salon de Bahrein en 2010. Elle est actuellement évaluée par l'US Navy et les forces spéciales américaines.




http://en.wikipedia.org/wiki/AAI_Corporation_Aerosonde

http://www.militaryfactory.com/aircraft/detail.asp?aircraft_id=1042

http://www.uavglobal.com/aerosonde-mk-4-7/

http://www.aerosonde.com/products/products.html

http://www.flightglobal.com/news/articles/aai-tackles-aerosonde-propulsion-fault-381778/

http://www.defenseindustrydaily.com/Aerosonde-Again-AAIs-MEUAS-II-Special-Forces-UAV-Win-07326/

http://www.unmanned.co.uk/autonomous-unmanned-vehicles/uav-data-specifications-fact-sheets/aerosonde-specifications/
Re: AAI MQ-19A Aerosonde à 11/10/2013 12:52 Clansman
La fiche sur le site
Répondre aux messages »
Texte de , créé le 17 septembre 2014 13:53, modifié le . ©AviationsMilitaires