Rappels

Histoire de l'appareil

Dès la fin des années 1980, Boeing étudia une version de ravitaillement en vol de son Boeing 767, susceptible de remplacer les KC-135. Celui-ci devait être équipé d'une perche rigide ou d'une perche hose & drogue, voire des deux en même temps.

L'appareil est un biréacteur dont la structure fait appel à de nouveaux alliages d'aluminium et aux composites (graphite, kevlar). Les nouveaux réservoirs sont situés sous le pont principal, ce qui lui permet de remplir le rôle d'avion de transport. Il peut transporter 19 palettes, ou 200 passagers, ou 100 passagers et 10 palettes.

La perche rigide ou la perche hose en position centrale ont un débit de 600 gallons/minute, et les pods hose & drogue sous les ailes, de 400 gallons/minute. Une perche boom améliorée, avec des commandes électriques et une forme aérodynamique, peut transférer jusqu'à 900 gallons/minute avec un plus grand confort et une plus grande sécurité.

Le KC-767 peut être équipé de réacteurs GE CF6 de 276 kN ou de PW4062 de 282 kN. Les appareils italiens et japonais sont équipés de CF6, tandis que le KC-46A est équipé de PW4062.

L'USAF, désireuse de remplacer ses KC-135E, sélectionna le Boeing 767 sur papier le 28 mars 2002, de préférence à l'Airbus A330. Celui-ci reçut la désignation officielle KC-767A, et 100 exemplaires devaient être loués. Ils sont basés sur le 767-200ER. Mais la décision fut victime d'une polémique, et malgré un compromis proposant l'achat de 80 appareils et la location des 20 derniers, le programme fut annulé en janvier 2006. Ce n'est qu'en 2011, après de longues années d'appels d'offres et de batailles judiciaires, que le KC-767 fut de nouveau sélectionné et désigné KC-46A.

En 2001, la force aérienne du Japon fit son choix entre l'A310 MRTT et le KC-767A. Ce fut ce dernier qui remporta un contrat en avril 2003 portant sur 4 exemplaires, désignés KC-767J.

L'Italie, le véritable client de lancement, commanda 4 exemplaires du KC-767A dès juillet 2001, livrables en 2008. Ils sont construits en tant que 767-200ER, puis livrés en vol à une autre usine pour conversion.

Le premier exemplaire, destiné à l'Italie, effectua son vol inaugural le 21 mai 2005. Les premiers tests de ravitaillement en vol eurent lieu en 2007 : le 23 janvier avec un B-52 pour une simulation, et le 5 mars pour un véritable ravitaillement. Mais les difficultés de mise au point, notamment un phénomène de flutter sur les paniers de ravitaillement sous les ailes, et d'obtention de la certification par la FAA firent que les livraisons se firent avec beaucoup de retard.

Le premier exemplaire japonais, qui avait volé en décembre 2006, ne fut livré que le 19 février 2008. Le 2e exemplaire fut livré le 5 mars, le 3e le 9 mars 2009. La capacité opérationnelle initiale fut atteinte en mai 2009 et le 4e exemplaire fut livré le 12 janvier 2010.

Le premier exemplaire italien ne fut livré que le 29 décembre 2010. Le 2e fut livré le 10 mars 2011 et les 2 appareils sont entrés officiellement en service le 17 mars 2011. Les 2 autres appareils devraient être livrés dans le reste de l'année. Ils sont basés à Pratica di Mare.

La force aérienne colombienne a reçut un KC-767 le 6 novembre 2010. Il s'agit d'un Boeing 767-200ER modifié par la firme israélienne IAI. Surnommé Jupiter, il est en service au sein de l'Escuadrón de Transporte 811.

Enfin, le Brésil a commandé 2 exemplaires, encore en attente de livraison en 2015.

Le KC-767 fut également proposé au Royaume-Uni et à l'Australie, mais il perdit face à l'A330 MRTT respectivement en janvier et avril 2004.

L'Italie fut le premier pays à déployer le KC-767 en opération. Un de ses exemplaires fut utilisé lors des frappes contre la Libye en 2011, afin de ravitailler les chasseurs engagés.

Versions référencées

Boeing KC-767A voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi à l'atterrissage : 136 078 kg (300 000 lbs)
  • Masse maxi au décollage : 179 169 kg (395 000 lbs)
  • Masse à vide : 82 377 kg (181 610 lbs)
  • Surface alaire : 283 m² (3 050 sq. ft)
  • Hauteur : 15,85 m (52,001 ft)
  • Envergure : 47,57 m (156,07 ft)
  • Longueur : 48,51 m (159,154 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 853 km/h (530 mph, 461 kts)
  • Distance franchissable : 11 825 km (7 348 mi, 6 385 nm)
  • Plafond opérationnel : 12 222 m (40 100 ft)
  • Vitesse maximale HA : 917 km/h (570 mph, 495 kts)
  • Charge alaire, à vide : 290,721 kg/m² (59,544 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 632,314 kg/m² (129,508 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 2 réacteurs General Electric CF6-80C2
  • Puissance unitaire : 27 306 kgp (268 kN, 60 200 lbf)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

picture
picture
picture

Forum

Sujet complet »
Boeing KC-767 à 19/08/2011 08:15 Clansman
Dès la fin des années 1980 et jusqu'en 1991, Boeing étudia une version de ravitaillement en vol de son Boeing 767, susceptible de remplacer les KC-135. Celui-ci devait être équipé d'une perche rigide ou d'une perche hose & drogue, voire des deux en même temps.

L'appareil est un biréacteur dont la structure fait appel à de nouveaux alliages d'aluminium et aux composites (graphite, kevlar). Les nouveaux réservoirs sont situés sous le pont principal, ce qui lui permet de remplir le rôle d'avion de transport. Il peut transporter 19 palettes, ou 200 passagers, ou 100 passagers et 10 palettes. La perche rigide ou la perche hose en position centrale ont un débit de 600 gallons/minute, et les pods hose & drogue sous les ailes, de 400 gallons/minute. Une perche boom améliorée, avec des commandes électriques et une forme aérodynamique, peut transférer jusqu'à 900 gallons/minute avec un plus grand confort et une plus grande sécurité.

L'USAF, désireuse de remplacer ses KC-135E, sélectionna le Boeing 767 sur papier le 28 mars 2002, de préférence à l'Airbus A330. Celui-ci reçut la désignation officielle KC-767A, et 100 exemplaires devaient être loués. Ils sont basés sur le 767-200ER. Mais la décision fut victime d'une polémique, et malgré un compromis proposant l'achat de 80 appareils et la location des 20 derniers, le programme fut annulé en janvier 2006. Ce n'est qu'en 2011, après de longues années d'appels d'offres et de batailles judiciaires, que le KC-767 fut de nouveau sélectionné et désigné KC-46A.

En 2001, la force aérienne du Japon fit son choix entre l'A310 MRTT et le KC-767A. Ce fut ce dernier qui remporta un contrat en avril 2003 portant sur 4 exemplaires, désignés KC-767J.

L'Italie, le véritable client de lancement, commanda 4 exemplaires du KC-767A dès juillet 2001, livrables en 2008. Ils sont construits en tant que 767-200ER, puis livrés en vol à une autre usine pour conversion.

Le premier exemplaire, destiné à l'Italie, effectua son vol inaugural le 21 mai 2005. Les premiers tests de ravitaillement en vol eurent lieu en 2007 : le 23 janvier avec un B-52 pour une simulation, et le 5 mars pour un véritable ravitaillement. Mais les difficultés de mise au point, notamment un phénomène de flutter sur les paniers de ravitaillement sous les ailes, et d'obtention de la certification par la FAA firent que les livraisons se firent avec beaucoup de retard.

Le premier exemplaire japonais, qui avait volé en décembre 2006, ne fut livré que le 19 février 2008. Le 2e exemplaire fut livré le 5 mars, le 3e le 9 mars 2009. La capacité opérationnelle initiale fut atteinte en mai 2009 et le 4e exemplaire fut livré le 12 janvier 2010.

Le premier exemplaire italien ne fut livré que le 29 décembre 2010. Le 2e fut livré le 10 mars 2011 et les 2 appareils sont entrés officiellement en service le 17 mars 2011. Les 2 autres appareils devraient être livrés dans le reste de l'année. Ils sont basés à Pratica di Mare.

Le KC-767 fut également proposé au Royaume-Uni et à l'Australie, mais il perdit face à l'A330 MRTT respectivement en janvier et avril 2004.

l'Italie fut le premier pays à déployer le KC-767 en opération. Un de ses exemplaires fut utilisé lors des frappes contre la Libye en 2011, afin de ravitailler les chasseurs engagés.


La fiche sur le site


http://fr.wikipedia.org/wiki/Boeing_767#Boeing_KC-767

http://www.opex360.com/2011/01/28/litalie-a-recu-son-premier-avion-ravitailleur-kc-767/

http://en.wikipedia.org/wiki/Boeing_KC-767

http://www.airforce-technology.com/projects/kc767/

http://www.boeing.com/bds/globaltanker/program/italy.html

http://www.boeing.com/bds/globaltanker/program/japan.html

http://rpdefense.over-blog.com/article-italian-kc-767-tanker-supports-nato-s-libya-mission-74639820.html

http://air-attack.com/page/82/KC-767.html
Re: Boeing KC-767 à 19/07/2012 19:45 stanak
KC-767A
Image
Image

KC-767J
Image
Image
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Oct. 4, 2015, 10:20 a.m., modifié le . ©AviationsMilitaires