Rappels

Histoire de l'appareil

La firme suédoise AB Svenska (ASJA) conçut un appareil, le L10, dans les années 1930. Celui-ci fut conçu en grande partie par une équipe de 40 américains, ce qui explique un air de famille avec le Helldiver. Lorsque ASJA fut absorbée par SAAB en 1937, l'appareil fut rebaptisé Saab 17. 2 prototypes furent commandés.

Le premier prototype effectua son vol inaugural le 18 mai 1940 avec un moteur Bristol Mercury XII de 880 hp. Il fut conçu comme avion de reconnaissance biplace afin de répondre à une demande de l'armée, mais Saab proposa de le transformer en bombardier en piqué, ce qui fut accepté.

Les ailes furent renforcées autant que possible. Par ailleurs, ses capots de train d'atterrissage servaient également de freins de piqué. Il emportait 500 kg de bombes, et était armé de 3 mitrailleuses ksp m/22F de 8 mm, deux placées dans les ailes et une en position arrière. Sa construction était entièrement métallique.

Il entra en service au sein de la force aérienne en 1942. La version bombardier devait recevoir la désignation B 8, et la version de reconnaissance S 15, mais la Flygvapnet décida qu'il était plus simple de donner un numéro unique : ce fut le 17.

Le Saab B 17B recevait un moteur Bristol Mercury XXIV de 980 hp, et fut construit à 54 exemplaires. Ce fut la première version construite, entre 1939 et 1942. Elle emportait sa charge sous le ventre et sous les ailes, et était dotée d'un viseur SAAB M41. Une sous-variante destinée à l'assaut à basse altitude disposait d'une soute ventrale.

Deux autres versions furent produites pour la reconnaissance à partir du B 17B : le S 17BL (pour "land", terre) à train classique fut construit à 21 exemplaires neufs, plus 44 B 17B modifiés. Elle fut en service de 1942 à 1949 et remplaça les S 5 et S 6 (Fokker CV). Le S 17BS (pour Sjö, lac) gréé en hydravion fut construit à 38 exemplaires neufs plus 18 S 17BL transformés et destiné à la patrouille maritime. Ils furent retirés du service en 1949.

Le Saab B 17C, lui recevait un moteur Piaggio PXIbis RC 40D de 1040 hp et fut construit à 77 exemplaires en 1942 et 1943. Il était doté d'une soute interne. Les B 17C furent retirés du service dès 1947-1948 à cause du manque de pièces détachées pour les moteurs, qui venaient des Re 2000.

Le Saab B 17A recevait un Pratt & Whitney Twin Wasp de 1200 hp et fut construit à 132 exemplaires. Il était doté d'une soute interne et pouvait emporter des roquettes. Les B 17A furent livrés de fin 1942 à 1944. Ils restèrent en première ligne jusqu'en 1948, et furent retirés du service en 1955 après avoir servis à des tâches secondaires comme le remorquage de cibles. Ils se révélèrent fiables et robustes. Quelques exemplaires furent vendus à des opérateurs civils.

La pénurie de moteurs fut telle que les avions venant d'être livrés voyaient leur moteur démonté pour être réutilisé pour une autre livraison… Les exemplaires basés à terre pouvaient recevoir des skis. Du fait de l'apparition des avions à réaction, sa carrière fut courte.

Un Saab B 17A fut vendu à l'Autriche en 1957 pour du remorquage de cibles, 46 à l'Ethiopie (qui les utilisa contre la rébellion de 1947 à 1968, parfois avec du personnel suédois), et deux Saab 17A furent vendus à la Finlande. Le premier arriva en 1959, le deuxième en 1960. Ils servirent de remorqueurs de cibles, mais ils furent rapidement endommagés et immobilisés. Des Danois formèrent une brigade constituée de 15 pilotes au sein de l'armée suédoise à partir de 1943. Celle-ci reçut 15 B 17C, qui furent peints aux couleurs danoises le 4 mai 1945. Ces 15 appareils furent offerts au Danemark, mais celui-ci fit savoir qu'il n'était pas intéressé par les B 17, et ordonna à ses personnels de rentrer par le train…

323 exemplaires furent construits. Plusieurs ont survécu, dont un exposé aux couleurs danoises dans un musée danois à Helsingor. Un unique exemplaire, un B 17A, est en état de vol depuis 1997.

Versions référencées

  • SAAB B 17A : Version de série dotée d'un moteur P&W Twin Wasp de 1200 hp.
  • SAAB B 17B : Version dotée d'un moteur Bristol Mercury XXIV de 980 hp. 54 exemplaires.
  • SAAB B 17C : Version dotée d'un moteur Piaggio PXIbis RC 40D de 1040 cv.
  • SAAB S 17BL : Version de reconnaissance.
  • SAAB S 17BS : Version de patrouille maritime capable de se poser sur l'eau.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Anciens pays utilisateurs

SAAB B 17A voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 3 970 kg (8 752 lbs)
  • Masse à vide : 2 600 kg (5 732 lbs)
  • Surface alaire : 28,5 m² (306,771 sq. ft)
  • Hauteur : 4 m (13 ft)
  • Envergure : 13,7 m (44,948 ft)
  • Longueur : 9,8 m (32,152 ft)

Performances

  • Distance franchissable : 1 800 km (1 118 mi, 972 nm)
  • Plafond opérationnel : 8 700 m (28 543 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 10 m/s (33 ft/s)
  • Vitesse maximale HA : 435 km/h (270 mph, 235 kts)
  • Charge alaire, à vide : 91,228 kg/m² (18,685 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 139,298 kg/m² (28,531 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 moteur à cylindres en étoile Pratt & Whitney R-1830-S1C3G
  • Puissance unitaire : 895 kW (1 217 ch, 1 200 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

picture
picture

Forum

Sujet complet »
Saab B17 à 26/09/2012 11:45 stanak
avion de bombardement et de reconnaissance de fabrication suèdoise
323 exemplaires produits de 1941 à 1944

unique exemplaire volant restoré en 1997 :
Saab B17A
Image
au 1/50e :mrgreen:
Re: Saab B17 à 26/09/2012 11:53 Jericho

stanak a écrit

avion de bombardement et de reconnaissance de fabrication suèdoise
323 exemplaires produits de 1941 à 1944

unique exemplaire volant restoré en 1997 :
Saab B17A
Image
au 1/50e :mrgreen:
C'est vrai qu'il fait moins impressionnant que son homonyme américain… :mrgreen:
Re: Saab B17 à 27/09/2012 20:20 cachée dans les pins
oh! :) c'est surprenant ses espèces de jambes!
Re: Saab B17 à 27/09/2012 20:48 Jericho

cachée dans les pins a écrit

oh! :) c'est surprenant ses espèces de jambes!
À la même époque, aussi en Suède, les même "pantalons" étaient portés par les chanteurs du groupe ABBA … :bonnet:
Re: Saab B17 à 27/09/2012 20:54 cachée dans les pins
c'est pour la neige?

je parle de l'avion :mrgreen:
Re: Saab B17 à 28/09/2012 01:48 Cinétic
Je ne pense pas, c'est juste le capot pour l'aérodynamisme autour du train d'atterrissage .
Mais il a toute son utilité en vol une fois les trains rentrés. (je précise que le capot est solidaire du train, donc il bascule avec lui.)
Re: Saab B17 à 28/09/2012 06:57 stanak
le voilà en vol, il est déjà plus élégant
Image
Re: Saab B17 à 30/10/2012 15:16 Clansman
La firme suédoise AB Svenska (ASJA) conçut un appareil, le L10, dans les années 1930. Celui-ci fut conçu en grande partie par une équipe de 40 américains, ce qui explique un air de famille avec le Helldiver. Lorsque ASJA fut absorbée par SAAB en 1937, l'appareil fut rebaptisé Saab 17. 2 prototypes furent commandés.

Le premier prototype effectua son vol inaugural le 18 mai 1940 avec un moteur Bristol Mercury XII de 880 hp. Il fut conçu comme avion de reconnaissance biplace afin de répondre à une demande de l'armée, mais Saab proposa de le transformer en bombardier en piqué, ce qui fut accepté.

Les ailes furent renforcées autant que possible. Par ailleurs, ses capots de train d'atterrissage servaient également de freins de piqué. Il emportait 500 kg de bombes, et était armé de 3 mitrailleuses ksp m/22F de 8 mm, deux placées dans les ailes et une en position arrière. Sa construction était entièrement métallique.

Il entra en service au sein de la force aérienne en 1942. La version bombardier devait recevoir la désignation B 8, et la version de reconnaissance S 15, mais la Flygvapnet décida qu'il était plus simple de donner un numéro unique : ce fut le 17.

Le Saab B17B recevait un moteur Bristol Mercury XXIV de 980 hp, et fut construit à 54 exemplaires. Ce fut la première version construite, entre 1939 et 1942. Elle emportait sa charge sous le ventre et sous les ailes, et était dotée d'un viseur SAAB M41. Une sous-variante destinée à l'assaut à basse altitude disposait d'une soute ventrale.

Deux autres versions furent produites pour la reconnaissance à partir du B17B : le S 17BL (pour "land", terre) à train classique fut construit à 21 exemplaires neufs, plus 44 B 17B modifiés. Elle fut en service de 1942 à 1949 et remplaça les S 5 et S 6 (Fokker CV). Le S 17BS (pour Sjö, lac) gréé en hydravion fut construit à 38 exemplaires neufs plus 18 S 17BL transformés et destiné à la patrouille maritime. Ils furent retirés du service en 1949.

Le Saab B17C, lui recevait un moteur Piaggio PXIbis RC 40D de 1040 hp et fut construit à 77 exemplaires en 1942 et 1943. Il était doté d'une soute interne. Les B 17C furent retirés du service dès 1947-1948 à cause du manque de pièces détachées pour les moteurs, qui venaient des Re 2000.

Le Saab B17A recevait un Pratt & Whitney Twin Wasp de 1200 hp et fut construit à 132 exemplaires. Il était doté d'une soute interne et pouvait emporter des roquettes. Les B 17A furent livrés de fin 1942 à 1944. Ils restèrent en première ligne jusqu'en 1948, et furent retirés du service en 1955 après avoir servis à des tâches secondaires comme le remorquage de cibles. Ils se révélèrent fiables et robustes. Quelques exemplaires furent vendus à des opérateurs civils.

La pénurie de moteurs fut telle que les avions venant d'être livrés voyaient leur moteur démonté pour être réutilisé pour une autre livraison… Les exemplaires basés à terre pouvaient recevoir des skis. Du fait de l'apparition des avions à réaction, sa carrière fut courte.

Un Saab B17A fut vendu à l'Autriche en 1957 pour du remorquage de cibles, 46 à l'Ethiopie (qui les utilisa contre la rébellion de 1947 à 1968, parfois avec du personnel suédois), et deux Saab 17A furent vendus à la Finlande. Le premier arriva en 1959, le deuxième en 1960. Ils servirent de remorqueurs de cibles, mais ils furent rapidement endommagés et immobilisés. Des Danois formèrent une brigade constituée de 15 pilotes au sein de l'armée suédoise à partir de 1943. Celle-ci reçut 15 B 17C, qui furent peints aux couleurs danoises le 4 mai 1945. Ces 15 appareils furent offerts au Danemark, mais celui-ci fit savoir qu'il n'était pas intéressé par les B 17, et ordonna à ses personnels de rentrer par le train…

323 exemplaires furent construits. Plusieurs ont survécu, dont un exposé aux couleurs danoises dans un musée danois à Helsingor. Un unique exemplaire, un B17A, est en état de vol depuis 1997.


La fiche sur le site


http://fr.wikipedia.org/wiki/Saab_17

http://fandavion.free.fr/SAAB17-histoire.htm

http://www.avionslegendaires.net/saab-b17.php

http://jn.passieux.free.fr/html/SaabB17.php

http://en.wikipedia.org/wiki/Saab_17

http://www.aviastar.org/air/sweden/saab-17.php

http://www.x-plane.org/home/urf/aviation/text/17saab.htm
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:53 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires