Rappels

Histoire de l'appareil

En juin 1942, l'US Navy, Pan AM et Lockheed se lancèrent dans un projet commun : l'US Navy avait besoin d'un gros avion de transport afin de compléter sa flotte d'hydravions, et Pan Am était intéressée par les débouchés commerciaux d'un tel appareil, plus grand que le Constellation.

Les spécifications requises furent les suivantes : transporter 17500 lbs de fret (près de 8 tonnes) sur 5000 miles (8000 km), à 25000 pieds d'altitude (7600 m) et à une vitesse supérieure à 250 mph (400 km/h). En conséquence, la cabine devait être pressurisée. Il était prévu pour 168 passagers, ou 204 soldats. Pan Am prévoyait d'installer 58 passagers sur le pont supérieur et 51 sur le pont inférieur.

Lockheed proposa le Model 89, conçu par une équipe dirigée par Willis Hawkins (qui travailla également sur le Constellation, le F-80, le F-104 et le C-130), Andre Priester et W.A. Pulver de chez Lockheed, et le Commander E. L. Simpson Jr. de l'US Navy. Il fut nommé "Constitution" par Robert E. Gross, le président de Lockheed. Le contrat fut signé le 1er novembre 1943.

Le Constitution se distinguait par un fuselage à double lobe, qui offre des avantages structuraux pour la pressurisation sans perte d'espace. Des tunnels dans les ailes menaient aux 4 moteurs afin de les réparer en vol si nécessaire.

La commande initiale concernait 50 exemplaires pour un prix de 111 250 000 de dollars. Mais lorsque la guerre prit fin, il descendit à 2 exemplaires seulement pour 27 millions de dollars. Pendant toute la guerre, le projet n'était aucunement une priorité et le travail n'avança pas tellement.

Le premier exemplaire, BuNo 85163, sortit d'usine lors de l'été 1946. Il fut assemblé dans un hangar construit spécialement, à cause de sa taille gigantesque (sa hauteur atteignant 15 mètres). Désigné XR6O-1, il prit l'air pour la première fois le 9 novembre 1946 avec des moteurs d'intérim, des R-4360-18 de 3000 hp chacun. Tony LeVier et Joe Towle le firent voler de Burbank à Muroc AFB. Les tests qui suivirent furent particulièrement documentés, faisant notamment appel à une caméra embarquée enregistrant ce qui se passait sur le tableau de bord.

Le premier exemplaire effectua un vol non-stop de 3960 km entre Moffett Field et NAS Patuxent River le 25 juillet 1948. Il était alors piloté par William Collins (Commander de l'US Navy), James W. Robinson et Roy Wimmer. 4 jours plus tard, il fut baptisé par Mrs John L. Sullivan, la femme du secrétaire à la Marine, à l'aéroport de Washington.

Les tests montrèrent après 44 heures de vol que l'avion était sous-motorisé et les moteurs furent échangés contre des R-4360-22-W à injection d'eau de 3500 hp chacun. 6 fusées d'appoint, montées sur les ailes à proximité du fuselage, permettaient de réduire la distance de décollage de 24%.

Le second exemplaire, BuNo 85164, vola pour la première fois le 9 juin 1948. A la différence de son prédécesseur, le pont supérieur était entièrement aménagé, pouvant emporter 92 passagers dans des conditions confortables. Dans le pont inférieur, on trouvait même une maquette de l'USS Constitution ! Ce pont inférieur avait une capacité de 209 mètres cubes pour 40000 livres de fret et disposait d'un treuil électrique. Il pouvait être aménagé pour emporter 76 passagers supplémentaires.

L'exemplaire n°1, désormais désigné R6O (sans le X) fut livré à la flottille VR-44 de l'US Navy le 2 février 1949, à Naval Air Station Alameda en Californie. Le lendemain, l'exemplaire n°2 effectua un vol transcontinental non-stop avec 74 passagers entre Moffett Field et Washington National Airport. A l'époque, ce fut le vol avec le plus grand nombre de passagers en une seule fois. 6 mois plus tard, il rejoignit l'exemplaire n°1 à la VR-44.

A partir de 1950, les R6O furent redésignés R6V-1 et passèrent à la VR-5 basée à NAS Moffett, la VR-44 étant démantelée. Le 2e exemplaire fit une tournée de recrutement pour l'US Navy au début des années 1950, visitant 19 villes et étant visité par 546000 personnes à cette occasion.

Cependant l'appareil était trop grand et nettement sous-motorisé, ce qui l'empêchait d'atteindre les spécifications requises. Ces mêmes moteurs avaient tendance à trop chauffer. Dès 1949, la Navy ne pouvait se permettre de continuer à les opérer et proposa aux compagnies aériennes de les louer sur 5 ans. Elles refusèrent et les Constitution furent finalement retirés du service en 1953, après avoir volé jusqu'à Hawaï ou en Alaska. Ils avaient accumulés 3760 heures de vol. Ils furent stockés à Litchfield Park, en Arizona, en 1955.

Le premier exemplaire fut transporté à Las Vegas où il servit de panneau publicitaire pour Alamo Airways, avant d'être acheté par Howard Hughes puis ferraillé en 1970. Le second fut convoyé jusqu'à Opa-Locka en Floride. Le projet de le transformer en restaurant et parc à thème ne se matérialisa pas par manque d'argent et il fut finalement détruit lui aussi, en 1978 ou 1979.

Lockheed proposa des versions civiles, les Model 189, 389 et 489, qui ne rencontrèrent aucun succès auprès des compagnies aériennes et restèrent au stade de papier. Une version à turbopropulseurs ne vit pas le jour à cause de l'impossibilité de mettre au point les moteurs concernés, les Wright Typhoon de 5500 hp.

Bien que le JRM Mars ait une envergure légèrement plus grande, le Constitution reste le plus grand avion jamais utilisé par l'US Navy.

Versions référencées

  • Lockheed XR6O-1 : Première désignation des 2 exemplaires.
  • Lockheed R6V-1 : Désignation des appareils à partir de 1950.
  • Lockheed Model 89 : Désignation constructeur.
  • Lockheed Model 189 : Projet d'une version de transport civile.
  • Lockheed Model 389 : Projet d'une version de transport civile.
  • Lockheed Model 489 : Projet d'une version de transport civile.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Anciens pays utilisateurs

Lockheed R6V-1 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 83 461 kg (184 000 lbs)
  • Masse normale au décollage : 72 575 kg (160 000 lbs)
  • Masse à vide : 51 610 kg (113 780 lbs)
  • Surface alaire : 335 m² (3 610 sq. ft)
  • Hauteur : 15,4 m (50,525 ft)
  • Envergure : 57,6 m (188,976 ft)
  • Longueur : 47,6 m (156,168 ft)

Performances

  • Vitesse maximum : 488 km/h (303 mph, 263 kts) à 25000 pieds (7600 m)
  • Vitesse de croisière : 418 km/h (260 mph, 226 kts)
  • Distance franchissable : 8 674 km (5 390 mi, 4 684 nm)
  • Plafond opérationnel : 8 717 m (28 600 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 3,56 m/s (11,67 ft/s)
  • Charge alaire, à vide : 153,884 kg/m² (31,518 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, masse normale : 216,396 kg/m² (44,321 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 248,855 kg/m² (50,97 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 4 moteurs à cylindres en étoile Pratt & Whitney R-4360 Wasp Major
  • Puissance unitaire : 2 237 kW (3 042 ch, 3 000 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
Lockheed R6V Constitution à 10/07/2015 07:15 Clansman
En juin 1942, l'US Navy, Pan AM et Lockheed se lancèrent dans un projet commun : l'US Navy avait besoin d'un gros avion de transport afin de compléter sa flotte d'hydravions, et Pan Am était intéressée par les débouchés commerciaux d'un tel appareil, plus grand que le Constellation.

Les spécifications requises furent les suivantes : transporter 17500 lbs de fret (près de 8 tonnes) sur 5000 miles (8000 km), à 25000 pieds d'altitude (7600 m) et à une vitesse supérieure à 250 mph (400 km/h). En conséquence, la cabine devait être pressurisée. Il était prévu pour 168 passagers, ou 204 soldats. Pan Am prévoyait d'installer 58 passagers sur le pont supérieur et 51 sur le pont inférieur.

Lockheed proposa le Model 89, conçu par une équipe dirigée par Willis Hawkins (qui travailla également sur le Constellation, le F-80, le F-104 et le C-130), Andre Priester et W.A. Pulver de chez Lockheed, et le Commander E. L. Simpson Jr. de l'US Navy. Il fut nommé "Constitution" par Robert E. Gross, le président de Lockheed. Le contrat fut signé le 1er novembre 1943.

Le Constitution se distinguait par un fuselage à double lobe, qui offre des avantages structuraux pour la pressurisation sans perte d'espace. Des tunnels dans les ailes menaient aux 4 moteurs afin de les réparer en vol si nécessaire.

La commande initiale concernait 50 exemplaires pour un prix de 111 250 000 de dollars. Mais lorsque la guerre prit fin, il descendit à 2 exemplaires seulement pour 27 millions de dollars. Pendant toute la guerre, le projet n'était aucunement une priorité et le travail n'avança pas tellement.

Le premier exemplaire, BuNo 85163, sortit d'usine lors de l'été 1946. Il fut assemblé dans un hangar construit spécialement, à cause de sa taille gigantesque (sa taille atteignant 15 mètres). Désigné XR6O-1, il prit l'air pour la première fois le 9 novembre 1946 avec des moteurs d'intérim, des R-4360-18 de 3000 hp chacun. Tony LeVier et Joe Towle le firent voler de Burbank à Muroc AFB. Les tests qui suivirent furent particulièrement documentés, faisant notamment appel à une caméra embarquée enregistrant ce qui se passait sur le tableau de bord.

Le premier exemplaire effectua un vol non-stop de 3960 km entre Moffett Field et NAS Patuxent River le 25 juillet 1948. Il était alors piloté par William Collins (Commander de l'US Navy), James W. Robinson et Roy Wimmer. 4 jours plus tard, il fut baptisé par Mrs John L. Sullivan, la femme du secrétaire à la Marine, à l'aéroport de Washington.

Les tests montrèrent après 44 heures de vol que l'avion était sous-motorisé et les moteurs furent échangés contre des R-4360-22-W à injection d'eau de 3500 hp chacun. 6 fusées d'appoint, montées sur les ailes à proximité du fuselage, permettaient de réduire la distance de décollage de 24%.

Le second exemplaire, BuNo 85164, vola pour la première fois le 9 juin 1948. A la différence de son prédécesseur, le pont supérieur était entièrement aménagé, pouvant emporter 92 passagers dans des conditions confortables. Dans le pont inférieur, on trouvait même une maquette de l'USS Constitution ! Ce pont inférieur avait une capacité de 209 mètres cubes pour 40000 livres de fret et disposait d'un treuil électrique. Il pouvait être aménagé pour emporter 76 passagers supplémentaires.

L'exemplaire n°1, désormais désigné R6O (sans le X) fut livré à la flottille VR-44 de l'US Navy le 2 février 1949, à Naval Air Station Alameda en Californie. Le lendemain, l'exemplaire n°2 effectua un vol transcontinental non-stop avec 74 passagers entre Moffett Field et Washington National Airport. A l'époque, ce fut le vol avec le plus grand nombre de passagers en une seule fois. 6 mois plus tard, il rejoignit l'exemplaire n°1 à la VR-44.

A partir de 1950, les R6O furent redésignés R6V-1 et passèrent à la VR-5 basée à NAS Moffett, la VR-44 étant démantelée. Le 2e exemplaire fit une tournée de recrutement pour l'US Navy au début des années 1950, visitant 19 villes et étant visité par 546000 personnes à cette occasion.

Cependant l'appareil était trop grand et nettement sous-motorisé, ce qui l'empêchait d'atteindre les spécifications requises. Ces mêmes moteurs avaient tendance à trop chauffer. Dès 1949, la Navy ne pouvait se permettre de continuer à les opérer et proposa aux compagnies aériennes de les louer sur 5 ans. Elles refusèrent et les Constitution furent finalement retirés du service en 1953, après avoir volé jusqu'à Hawaï ou en Alaska. Ils avaient accumulés 3760 heures de vol. Ils furent stockés à Litchfield Park, en Arizona, en 1955.

Le premier exemplaire fut transporté à Las Vegas où il servit de panneau publicitaire pour Alamo Airways, avant d'être acheté par Howard Hughes puis ferraillé en 1970. Le second fut convoyé jusqu'à Opa-Locka en Floride. Le projet de le transformer en restaurant et parc à thème ne se matérialisa pas par manque d'argent et il fut finalement détruit lui aussi, en 1978 ou 1979.

Lockheed proposa des versions civiles, les Model 189, 389 et 489, qui ne rencontrèrent aucun succès auprès des compagnies aériennes et restèrent au stade de papier. Une version à turbopropulseurs ne vit pas le jour à cause de l'impossibilité de mettre au point les moteurs concernés, les Wright Typhoon de 5500 hp.

Bien que le JRM Mars ait une envergure légèrement plus grande, le Constitution reste le plus grand avion jamais utilisé par l'US Navy.



http://www.avionslegendaires.net/avion-militaire/lockheed-r6v-constitution/

http://en.wikipedia.org/wiki/Lockheed_R6V_Constitution

http://www.air-and-space.com/Lockheed%20R6V%20Constitution.htm

http://www.tailsthroughtime.com/2010/10/lockheed-r6v-constitution.html

http://www.aviastar.org/air/usa/lok_constitution.php
Re: Lockheed R6V Constitution à 10/07/2015 07:48 Clansman
La fiche sur le site
Re: Lockheed R6V Constitution à 10/07/2015 08:16 d9pouces
Merci pour cette fiche, encore sur un appareil que je ne connaissais pas.

Au final, ils ont doublé les specs en cours de route ? Ils passent de 17 500lbs à 40 000lbs de fret.
Re: Lockheed R6V Constitution à 10/07/2015 11:10 Clansman
Au final, ils ont doublé les specs en cours de route ? Ils passent de 17 500lbs à 40 000lbs de fret.

Oui, on dirait. L'avant-dernière source confirme la spécification de départ et le résultat. Et encore, ce n'était que le pont inférieur du second exemplaire.
Re: Lockheed R6V Constitution à 14/07/2015 19:45 Nico2
Merci pour cette fiche Clans :)
Répondre aux messages »
Texte de , créé le July 10, 2015, 7:21 a.m., modifié le . ©AviationsMilitaires