Rappels

Histoire de l'appareil

Le Knoller C.II est un avion monomoteur biplace, muni d’ailes biplan, d’une dérive conventionnelle et d’un train d’atterrissage classique fixe.

Durant la première guerre mondiale, l’Empire austro-hongrois désire s’équiper en avions d’observation aérienne armés d’une mitrailleuse sur pivot, les avions adverses armés rendant ses appareils beaucoup trop vulnérables. Après avoir mis au point son C-I, l’ingénieur Richard Knoller, de l’université technique de l’Empire austro-hongrois de Vienne, décide de mettre au point un second appareil. Désigné C.II, celui-ci reprend en partie les caractéristiques de son prédécesseur, mais des changements structurels sont effectués, afin qu’il puisse remplir différentes missions. Le but étant de faciliter la maintenance et d’en diminuer les coûts en mettant en ligne moins d’avions différents. L’espace disponible dans le fuselage permet, en plus des missions d’observation habituelles, d’effectuer de la reconnaissance aérienne en équipant le C.II de plusieurs appareils photographiques, ainsi que des missions de bombardement léger.

La conception est assez conventionnelle pour l’époque avec une structure essentiellement en bois. Le fuselage est recouvert de panneaux en bois contreplaqué, excepté à l’avant où ils sont en métal. Les surfaces des ailes et des empennages sont recouvertes de toile. Les deux occupants sont installés en tandem dans un cockpit ouvert, le pilote prenant place devant l’observateur-mitrailleur. Le moteur Austro-Daimler 6 muni de six cylindres refroidit à l’eau est installé dans le nez et entraine une hélice bipale à pas fixe en bois. Les ailes biplans sont en décalage positif, celles du haut sont en flèche, alors que celles du bas sont droites. Elles sont contreventées et munies d’une rangée de mâts. La dérive est en flèche et l’empennage horizontal est droit. Le train d’atterrissage classique fixe est constitué d’un train principal muni de roues de grand diamètre et d’un sabot de queue. Le réservoir de carburant est installé au-dessus du fuselage, fixé aux ailes supérieures afin que le carburant puisse alimenter le moteur par gravité.
Deux mitrailleuses de 8mm sont installées. La première, tirant vers l’avant, est à la disposition du pilote. La seconde, qui est utilisée par l’observateur-mitrailleur, est installée sur un montant permettant un grand débattement vers l’arrière et les côtés. À l’arrière du cockpit, une section pouvant contenir jusqu’à trois bombes est installée.

Le prototype effectue son premier vol 1916. Rapidement, l’autorisation de le construire en série est obtenue, et c’est les entreprises WKF (Wiener Karosserie und Flugzeugfabrik), Jacob Lohner & Co et Ö-UF Aviatik (Österreich-Ungarische Flugzeugfabrik Aviatik, filiale du groupe impérial allemand Aviatik) qui sont chargées d’en produire 25 exemplaires chacun. Les livraisons commencent en septembre 1916 et les 75 exemplaires sont tous livrés.

Le 10 février 1917, durant le vol d’un C.II sortant des lignes de production, l’aile supérieure de l’avion lâche et l’avion se crashe en entrainant la mort de ses deux occupants. La structure de l’aile est alors jugée potentiellement trop faible et la production est stoppée. Les quelques dizaines d’avions déjà produits sont alors destinés aux tâches de formation du personnel au sol.

Un unique exemplaire, le msn 15, a survécu jusqu'à nos jours et est actuellement exposé en République Tchèque, au musée technique national de Prague.


Texte de Jéricho, avec son aimable autorisation.

Versions référencées

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Anciens pays utilisateurs

Knoller C.II voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse normale au décollage : 815 kg (1 797 lbs)
  • Masse à vide : 695 kg (1 532 lbs)
  • Surface alaire : 30 m² (323 sq. ft)
  • Hauteur : 3,02 m (9,908 ft)
  • Envergure : 10,37 m (34,022 ft)
  • Longueur : 8,54 m (28,018 ft)

Performances

  • Vitesse maximum : 240 km/h (149 mph, 130 kts)
  • Vitesse de croisière : 221 km/h (137 mph, 119 kts)
  • Endurance maximale : 2 h 30 minutes
  • Plafond opérationnel : 6 500 m (21 325 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 5,8 m/s (19,029 ft/s)
  • Charge alaire, à vide : 23,167 kg/m² (4,74 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, masse normale : 27,167 kg/m² (5,564 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 moteur à cylindres en ligne Austro-Daimler de 185 ch
  • Puissance unitaire : 136 kW (185 ch, 182 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Forum

Sujet complet »
Knoller C.II à 30/09/2015 09:36 Jericho
Le Knoller C.II est un avion monomoteur biplace, muni d’ailes biplan, d’une dérive conventionnelle et d’un train d’atterrissage classique fixe.

Durant la première guerre mondiale, l’Empire austro-hongrois désire s’équiper en avions d’observation aérienne armés d’une mitrailleuse sur pivot, les avions adverses armés rendant ses appareils beaucoup trop vulnérables. Après avoir mis au point son C-I, l’ingénieur Richard Knoller, de l’université technique de l’Empire austro-hongrois de Vienne, décide de mettre au point un second appareil. Désigné C.II, celui-ci reprend en partie les caractéristiques de son prédécesseur, mais des changements structurels sont effectués, afin qu’il puisse remplir différentes missions. Le but étant de faciliter la maintenance et d’en diminuer les coûts en mettant en ligne moins d’avions différents. L’espace disponible dans le fuselage permet, en plus des missions d’observation habituelles, d’effectuer de la reconnaissance aérienne en équipant le C.II de plusieurs appareils photographiques, ainsi que des missions de bombardement léger.

La conception est assez conventionnelle pour l’époque avec une structure essentiellement en bois. Le fuselage est recouvert de panneaux en bois contreplaqué, excepté à l’avant où ils sont en métal. Les surfaces des ailes et des empennages sont recouvertes de toile. Les deux occupants sont installés en tandem dans un cockpit ouvert, le pilote prenant place devant l’observateur-mitrailleur. Le moteur Austro-Daimler 6 muni de six cylindres refroidit à l’eau est installé dans le nez et entraine une hélice bipale à pas fixe en bois. Les ailes biplans sont en décalage positif, celles du haut sont en flèche, alors que celles du bas sont droites. Elles sont contreventées et munies d’une rangée de mâts. La dérive est en flèche et l’empennage horizontal est droit. Le train d’atterrissage classique fixe est constitué d’un train principal muni de roues de grand diamètre et d’un sabot de queue. Le réservoir de carburant est installé au-dessus du fuselage, fixé aux ailes supérieures afin que le carburant puisse alimenter le moteur par gravité.
Deux mitrailleuses de 8mm sont installées. La première, tirant vers l’avant, est à la disposition du pilote. La seconde, qui est utilisée par l’observateur-mitrailleur, est installée sur un montant permettant un grand débattement vers l’arrière et les côtés. À l’arrière du cockpit, une section pouvant contenir jusqu’à trois bombes est installée.

Le prototype effectue son premier vol en septembre 1916. Rapidement, l’autorisation de le construire en série est obtenue, et c’est les entreprises WKF (Wiener Karosserie und Flugzeugfabrik), Jacob Lohner & Co et Ö-UF Aviatik (Österreich-Ungarische Flugzeugfabrik Aviatik, filiale du groupe impérial allemand Aviatik) qui sont chargées d’un produire 25 exemplaires chacun.

Le 10 février 1917, durant le vol d’un C.II sortant des lignes de production, l’aile supérieure de l’avion lâche et l’avion se crashe en entrainant la mort de ses deux occupants. La structure de l’aile est alors jugée potentiellement trop faible et la production est stoppée. Les quelques dizaines d’avions déjà produits sont alors destinés aux tâches de formation du personnel au sol.


Versions :
Knoller C.II : Version de base construite à quelques dizaines d’exemplaires.


Utilisateurs militaires :
Empire austro-hongrois : en service au sein de l'armée de l'air impériale et royale de 1916 à 1918.


Caractéristiques :
Equipage : 2
Longueur : 8,54m
Envergure : 10,37m
Hauteur : 3,02m
Surface alaire : 30m2
Masse à vide : 695kg
Points d’attache : 0

Moteurs :
Un Austro-Daimler 6 de 118 à 136kW (160 à 185cv).

Armement :
Deux mitrailleuses Schwarzlose M.07/12 de 8 mm et jusqu’à trois bombes en soute.


Liens internet :
https://en.wikipedia.org/wiki/Knoller_C.II
https://it.wikipedia.org/wiki/Knoller_C.II
http://www.ntm.cz/heslar/knoller
http://www.airwar.ru/enc/fww1/knollc2.html
http://www.wwi-models.org/Photos/AH/Knoller_CII/
Re: Knoller C.II à 30/09/2015 11:04 Clansman
La fiche sur le site
Re: Knoller C.II à 30/09/2015 11:52 Jericho

Clansman a écrit

La fiche sur le site
Merci Clans' !
Répondre aux messages »
Texte de , créé le July 9, 2015, 8:25 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires