Rappels

Histoire de l'appareil

Les BPPT-01 sont des drones de reconnaissance tactique munis d’un moteur à pistons actionnant une hélice propulsive bipale, d’un train d’atterrissage tricycle fixe et d’un empennage situé sur une poutre de queue.

L’entreprise indonésienne BPPT (Badan Pengkajian dan Penerapan Teknologi - Agence d'évaluation et d'application de la technologie) développe des drones de reconnaissance tactique pour des missions de reconnaissance militaire et civile. Elle est encouragée par le gouvernement, afin que le pays puisse obtenir un maximum d’indépendance dans son équipement militaire.

Le premier modèle mis au point, le BPPT-01A Wulung ("Aigle" en indonésien) possède une structure fabriquée en matériaux composites constitués principalement de fibres de verre et de fibres de carbone. Le fuselage, relativement court, est muni d’ailes hautes et d’une poutre de queue terminée par un empennage en "T". La motorisation est assurée par un moteur à pistons actionnant une hélice propulsive bipale. Le train d’atterrissage tricycle est fixe. Une tourelle sous le fuselage peut accueillir une caméra TV ou IR dont les images sont retransmises en direct à la station de contrôle au sol.

Les premiers prototypes volent à partir d’octobre 2012, mais les forces armées indonésiennes ne sont pas satisfaites par leur autonomie et leur rayon d’action. Les appareils sont modifiés pour emporter assez de carburant, afin d’avoir une autonomie de 6 heures. Un nouveau système de guidage permet ainsi un rayon d’action de 150 kilomètres.
Les essais en vol de l’appareil ainsi modifiés sont effectués avec succès en 2014.
Plusieurs organismes gouvernementaux s’intéressent au Wulung pour des missions de reconnaissance et d’observation des forêts et en cas de catastrophe naturelle.

Les forces armées indonésiennes ont commandés 5 BPPT-01A Wulung.

Un autre modèle désigné BPPT-01B Gagak ("Corbeau") est également mise au point. Ses dimensions et ses performances sont relativement proches de celles du Wulung. Les principales différences sont des ailes en position basses et un empennage en "V". Ces différences résultent de l’envie de BPPT de construire un appareil plus agile que le Wulung, et plus à même d’effectuer des missions de reconnaissances aérienne à basse altitude.
Au final, le Gagak semble avoir moins intéressé l’armée indonésienne, car durant les missions à basses altitude, le drone est aussi plus vulnérable. Par contre, le gouvernement est très intéressé par l’appareil, principalement pour lutter contre les exploitations forestières illégales, ainsi que les cultures non autorisées.

Bien que testé par l’armée indonésienne, au début 2015 il semble qu’aucun Gagak n’ait été commandé par les forces armées.


Texte de Jéricho, avec son aimable autorisation.

Versions référencées

  • BPPT 01A Wulung : Version de base de reconnaissance tactique.
  • BPPT 01B Gagak : Version proche du Wulung, mais muni d’ailes en position basses et d’un empennage en "V".

BPPT 01A Wulung voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 120 kg (265 lbs)
  • Hauteur : 1,32 m (4,33 ft)
  • Envergure : 6,36 m (20,866 ft)
  • Longueur : 4,32 m (14,173 ft)

Performances

  • Vitesse maximum : 146 km/h (91 mph, 79 kts)
  • Vitesse de croisière : 111 km/h (69 mph, 60 kts)
  • Facteur de charge maximal : 7,6 G
  • Endurance maximale : 6 h
  • Rayon d'action : 150 km (93 mi, 81 nm)
  • Distance franchissable : 650 km (404 mi, 351 nm)
  • Plafond opérationnel : 3 650 m (11 975 ft)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Forum

Sujet complet »
BPPT-01 "Wulung" et "Gagak" à 04/05/2015 08:46 Jericho
Les BPPT-01 sont des drones de reconnaissance tactique munis d’un moteur à pistons actionnant une hélice propulsive bipale, d’un train d’atterrissage tricycle fixe et d’un empennage situé sur une poutre de queue.

L’entreprise indonésienne BPPT (Badan Pengkajian dan Penerapan Teknologi - Agence d'évaluation et d'application de la technologie) développe des drones de reconnaissance tactique pour des missions de reconnaissance militaire et civile. Elle est encouragée par le gouvernement, afin que le pays puisse obtenir un maximum d’indépendance dans son équipement militaire.

Le premier modèle mis au point, le BPPT-01A Wulung ("Aigle" en indonésien) possède une structure fabriquée en matériaux composites constitués principalement de fibres de verre et de fibres de carbone. Le fuselage, relativement court, est muni d’ailes hautes et d’une poutre de queue terminée par un empennage en "T". La motorisation est assurée par un moteur à pistons actionnant une hélice propulsive bipale. Le train d’atterrissage tricycle est fixe. Une tourelle sous le fuselage peut accueillir une caméra TV ou IR dont les images sont retransmises en direct à la station de contrôle au sol.

Les premiers prototypes volent à partir d’octobre 2012, mais les forces armées indonésiennes ne sont pas satisfaites par leur autonomie et leur rayon d’action. Les appareils sont modifiés pour emporter assez de carburant, afin d’avoir une autonomie de 6 heures. Un nouveau système de guidage permet ainsi un rayon d’action de 150 kilomètres.
Les essais en vol de l’appareil ainsi modifiés sont effectués avec succès en 2014.
Plusieurs organismes gouvernementaux s’intéressent au Wulung pour des missions de reconnaissance et d’observation des forêts et en cas de catastrophe naturelle.

Les forces armées indonésiennes ont commandés 5 BPPT-01A Wulung.

Un autre modèle désigné BPPT-01B Gagak ("Corbeau") est également mise au point. Ses dimensions et ses performances sont relativement proches de celles du Wulung. Les principales différences sont des ailes en position basses et un empennage en "V". Ces différences résultent de l’envie de BPPT de construire un appareil plus agile que le Wulung, et plus à même d’effectuer des missions de reconnaissances aérienne à basse altitude.
Au final, le Gagak semble avoir moins intéressé l’armée indonésienne, car durant les missions à basses altitude, le drone est aussi plus vulnérable. Par contre, le gouvernement est très intéressé par l’appareil, principalement pour lutter contre les exploitations forestières illégales, ainsi que les cultures non autorisées.

Bien que testé par l’armée indonésienne, au début 2015 il semble qu’aucun Gagak n’ait été commandé par les forces armées.


Versions :
BPPT-01A Wulung : Version de base de reconnaissance tactique. Ses ailes en position haute sont implantées à l’arrière d’un fuselage profilé et relativement court d’où part une poutre de queue basse terminée par un empennage en "T". Au-dessus des ailes se trouve le moteur à pistons qui actionne une hélice propulsive bipale. Le train d’atterrissage fixe est de type tricycle, avec une roulette directrice à l’avant et les jambes du train principal courbé permettant d’absorber le choc lors de l’atterrissage.
Une tourelle pouvant accueillir une caméra TV ou IR peut être installée sous le fuselage. Les images obtenues sont retransmises en direct à la station de contrôle au sol, en général située à bord d’un véhicule ou d’un container spécifique.
Les premiers vols sont effectués en octobre 2012 et trois prototypes sont fournis aux forces armées indonésiennes qui demande une autonomie et un rayon d’action plus importants. BPPT retravaille l’appareil et réussit à augmenter la capacité du réservoir de carburant de 35 à 55 litres, permettant de faire passer l’autonomie de 4 à 6 heures. Un nouveau système de guidage d’une portée deux fois plus importante que la précédente permet ainsi d’avoir un rayon d’action de 150 kilomètres. La structure est également renforcée pour permettre de résister à des facteurs de charge de 7,6G, les turbulences étant souvent assez violentes dans les régions où il est appelé à évoluer. Les essais en vol de l’appareil ainsi modifiés sont effectués avec succès en 2014.
En plus de l’armée qui a commandé 5 appareils pour la reconnaissance tactique, plusieurs organismes gouvernementaux indonésiens sont intéressés par le Wulung. Les tâches qu’il aurait à mener seraient la surveillance et la détection de feux de forêts, la surveillance des frontières, l’observation et la reconnaissance aérienne en cas de catastrophes naturelles telles que glissement de terrain ou éruption volcanique par exemple.
Une option intéressante est également disponible sur le Wulung pour lutter contre les feux de forêts. L’appareil peut être équipé de quatre points d’attache sous chaque aile, sur lesquels peuvent être fixées des sortes de cartouches contenant un produit permettant de lutter contre les incendies, peut-être en déclenchant la pluie. Ces huit cartouches, selon les sources, auraient ainsi une capacité d’extinction équivalente à plusieurs tonnes d’eau.

BPPT-01B Gagak : Version proche du Wulung, mais muni d’ailes en position basses et d’un empennage en "V". Ces différences résultent de l’envie de BPPT de construire un appareil plus agile que le Wulung, et plus à même d’effectuer des missions de reconnaissances aérienne à basse altitude.
Il est lui aussi équipé d’une tourelle, sous le fuselage, qui peut accueillir une caméra TV ou IR et dont les images sont retransmises en temps réel à la station de contrôle au sol.

Au final, le Gagak semble moins intéresser l’armée indonésienne, car durant les missions à basses altitude, le drone est aussi plus vulnérable. Par contre, le gouvernement est également très intéressé par l’appareil, principalement pour lutter contre les exploitations forestières illégales, ainsi que les cultures non autorisées.
En 2015, il semble qu’aucun Gagak n’ait été commandé par les forces armées, même s’il a été testé par l’armée indonésienne.


Utilisateurs militaires :
Indonésie : 5 BPPT-01A Wulung commandés par l’armée.

Caractéristiques BPPT-01A Wulung:
Longueur : 4,32m
Envergure : 6,36m
Hauteur : 1,32m
Masse maximale au décollage : 120kg
Capacité du réservoir de carburant : 55L
Points d’attache : 8

Moteurs :
Un moteur à pistons deux temps.

Performances :
Vitesse max : 146km/h
Vitesse de croisière : 111km/h
Plafond opérationnel : 3’650m
Endurance : 6h
Distance franchissable : 650km
Facteurs de charge limite : + 7,6G

Armement :
Sans.


*******************************************************

Caractéristiques BPPT-01B Gagak:
Longueur : 4,38m
Envergure : 6,92m
Hauteur : 1,12m
Masse maximale au décollage : 125kg
Charge utile : 20kg
Points d’attache : 0

Moteurs :
Un moteur à pistons deux temps de 24cv.

Performances :
Plafond opérationnel : 3’650m

Armement :
Sans.


Liens internet :
http://www.janes.com/article/45405/wulung-uav-gets-stronger-and-lighter-id14d2
http://www.unmanned.co.uk/unmanned-vehicles-news/unmanned-aerial-vehicles-uav-news/indonesia-develop-new-uav-to-assist-with-forest-protection/
http://www.timawa.net/forum/index.php?topic=32763.0
https://www.strategypage.com/htmw/htairfo/20121028.aspx
http://projectingindonesia.com/technology/puna-wulung-a-drone-made-in-indonesia/
http://www.thejakartapost.com/news/2012/10/13/indonesia-develops-drone-monitor-border-regions.html
http://www.asianmilitaryreview.com/tactical-uav-market-eyes-skies/
http://jakartagreater.com/cikal-bakal-ucav-indonesia/
Re: BPPT-01 Wulung et Gagak à 04/05/2015 09:59 Clansman
La fiche sur le site
Re: BPPT-01 Wulung et Gagak à 05/05/2015 10:08 Jericho

Clansman a écrit

La fiche sur le site
Merci Clansman.
Re: BPPT-01 "Wulung" et "Gagak" à 09/05/2015 14:54 Nico2
Effectivement, c'est exotique comme fiche. :hehe:
Répondre aux messages »
Texte de , créé le May 4, 2015, 9:40 a.m., modifié le . ©AviationsMilitaires