Rappels

Histoire de l'appareil

En 2003, le DARPA lança un programme nommé OAV (Organic Air Vehicle) afin d'évaluer un certain nombres de mini-drones ADAV. Le concept d'Honeywell fut retenu et le prototype prit l'air en janvier 2005. Le premier vol libre eut lieu en juin la même année. Honeywell reçut un contrat de développement en mai 2006. L'US Army évalua intensivement cet appareil, désormais nommé T-Hawk (pour Tarentula Hawk, ou guêpe Pepsis).

Le T-Hawk fut d'abord conçu pour la détection de mines improvisées, ou IED (Improvised Explosive Devices). Il est également utilisé, à l'échelle d'un peloton, pour la surveillance, la reconnaissance, l'acquisition de cibles et la direction de la bataille. 2 nacelles de chaque côté de la soufflante verticale contiennent les commandes de vol, le GPS, et les capteurs (électro-optiques, infrarouge, caméra couleur).

20 exemplaires, désignés YRQ-16A ou G-MAV (G pour Gasoline, ou essence), furent acquis par l'US Navy en 2007. Ils furent évalués par l'U.S. MultiService Explosive Ordnance Disposal Group en Irak. Les YRQ-16A étaient envoyés en éclaireur à l'avant des convois afin d'inspecter toute cible suspecte (voiture, terre retournée…). Cette évaluation dû être positive, car l'US Navy annonça en janvier 2008 qu'elle prévoyait de commander 186 systèmes de deux drones RQ-16A chacun, transportables par sac-à-dos.

En novembre 2008, la première commande pour 90 systèmes fut passée, et les livraisons commencèrent en août 2009. Le RQ-16 a également concouru pour l'US Army pour son FCS (Future Combat System), dans le cadre du programme Class I UAV (ou XM156) destiné à la surveillance des routes et des villes. Mais le 3 février 2011, l'US Army lui préféra le RQ-20 Puma AE.

La British Army a commandé 5 systèmes en janvier 2009, dont les livraisons ont commencé en 2010. Au 25 octobre 2013, elle disposait de 18 drones, utilisés opérationnellement en Afghanistan depuis 2010. L'Inde a également mené des essais après une démonstration du drone par Honeywell en avril 2010.

Le RQ-16B Block II est développé par Honeywell depuis le 19 septembre 2012. Son principal apport est de faciliter la manutention du carburateur.

4 drones RQ-16 furent utilisés pour évaluer les dégâts à Fukushima à partir du 15 avril 2011, et pour prendre des photos. L'un d'eux s'est apparemment écrasé le 24 juin.

Versions référencées

  • Honeywell YRQ-16A : Version de présérie pour évaluation, 20 exemplaires.
  • Honeywell RQ-16A : 1ere version de série.
  • Honeywell RQ-16B : Version avec un carburateur amélioré.

Pays exploitant actuellement cet appareil

Honeywell RQ-16A voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 11 kg (25 lbs)

Performances

  • Vitesse maximum : 74 km/h (46 mph, 40 kts)
  • Endurance maximale : 0,66 h 40 minutes
  • Plafond opérationnel : 1 524 m (5 000 ft)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
Honeywell RQ-16 T-Hawk à 24/04/2015 10:50 Clansman
Le RQ-16 est le drone le plus moche que j'ai jamais vu, et pourtant j'en ai fait un paquet. Je sais même pas comment vous le décrire.

En 2003, le DARPA lança un programme nommé OAV (Organic Air Vehicle) afin d'évaluer un certain nombres de mini-drones ADAV. Le concept d'Honeywell fut retenu et le prototype prit l'air en janvier 2005. Le premier vol libre eut lieu en juin la même année. Honeywelle reçut un contrat de développement en mai 2006. L'US Army évalua intensivement cet appareil, désormais nommé T-Hawk (pour Tarentula Hawk, ou guêpe Pepsis).

Le T-Hawk fut d'abord conçu pour la détection de mines improvisées, ou IED (Improvised Explosive Devices). Il est également utilisé, à l'échelle d'un peloton, pour la surveillance, la reconnaissance, l'acquisition de cibles et la direction de la bataille. 2 nacelles de chaque côté de la soufflante verticale contiennent les commandes de vol, le GPS, et les capteurs (électro-optiques, infrarouge, caméra couleur).

20 exemplaires, désignés YRQ-16A ou G-MAV (G pour Gasoline, ou essence), furent acquis par l'US Navy en 2007. Ils furent évalués par l'U.S. MultiService Explosive Ordnance Disposal Group en Irak. Les YRQ-16A étaient envoyés en éclaireur à l'avant des convois afin d'inspecter toute cible suspecte (voiture, terre retournée…). Cette évaluation dû être positive, car l'US Navy annonça en janvier 2008 qu'elle prévoyait de commander 186 systèmes de deux drones RQ-16A chacun, transportables par sac-à-dos.

En novembre 2008, la premier commande pour 90 systèmes fut passée, et les livraisons commencèrent en août 2009. Le RQ-16 a également concouru pour l'US Army pour son FCS (Future Combat System) pour être le Class I UAV (ou XM156) destiné à la surveillance des routes et des villes. Mais le 3 février 2011, l'US Army lui préféra le RQ-20 Puma AE.

La British Army a commandé 5 systèmes en janvier 2009, dont les livraisons ont commencé en 2010. Au 25 octobre 2013, elle disposait de 18 drones, utilisés opérationnellement en Afghanistan depuis 2010. L'Inde a également mené des essais après une démonstration du drone par Honeywell en avril 2010.

Le RQ-16B Block II est développé par Honeywell depuis le 19 septembre 2012. Son principal apport est de faciliter la manutention du carburateur.

4 drones RQ-16 furent utilisés pour évaluer les dégâts à Fukushima à partir du 15 avril 2011, et pour prendre des photos. L'un d'eux s'est apparemment écrasé le 24 juin.


La fiche sur le site


http://fr.wikipedia.org/wiki/Honeywell_RQ-16A_T-Hawk

http://en.wikipedia.org/wiki/Honeywell_RQ-16_T-Hawk

http://www.designation-systems.net/dusrm/app2/q-16.html

http://www.defenseindustrydaily.com/one-small-step-for-a-uav-one-big-step-for-fcs-class-i-01372/

http://www.army-technology.com/projects/honeywell-thawk-mav-us-army/

http://aerospace.honeywell.com/thawk

http://www.militaryfactory.com/aircraft/detail.asp?aircraft_id=1025
Re: Honeywell RQ-16 T-Hawk à 29/04/2015 22:33 Nico2
Moi je le trouve rigolo le design de ce drone. :)

Il y a un petit côté Star Wars.
Re: Honeywell RQ-16 T-Hawk à 30/04/2015 08:21 Clansman
C'est vrai. ^^
Répondre aux messages »
Texte de , créé le April 24, 2015, 10:57 a.m., modifié le . ©AviationsMilitaires