Rappels

Histoire de l'appareil

Le Wasp a été conçu par AeroVironment et le DARPA à la demande des forces spéciales de l'USAF comme drone petit et léger, afin de mener des opérations de reconnaissance au-delà du champ de vision. Il dérive du programme Black Widow. Un système se compose d'un drone portable et lançable à la main, d'une station de contrôle et d'une station de recueil des données. Il a été construit à partir de 1998. En août 2002, il battait un record d'endurance dans sa catégorie avec 1 h 47 mn.

Le Wasp I était le prototype et le plus petit de la famille : il s'agissait d'une aile volante. Le Wasp II était un peu plus gros et destiné à un usage opérationnel. Mais il fut supplanté par le Wasp III.

C'est le plus petit des drones développés par AeroVironment et reprend des éléments du RQ-11 Raven et du RQ-20 Puma. Il est construit en matériaux synthétiques, et dispose d'un système ALR (automatic launch and recovery) qui lui permet d'atterrir en toute sécurité en cas de perte de liaison. Guidé par GPS, il peut voler de manière autonome ou contrôlé du sol. Il peut opérer de jour comme de nuit, non seulement pour des opérations militaires mais également civiles. Il peut servir à la surveillance et à la sécurité des bases, ou au contrôle des dégâts.

Il est équipé de 2 capteurs (électro-optique et infrarouge) qui transmettent leurs informations en temps réel. Le Wasp III fut sélectionné par l'Air Force Special Operations Command pour être son BATMAV (Battlefield Air Targeting Micro Air Vehicle) en décembre 2006 et est entré en service en 2007. 30 systèmes furent commandés. En novembre 2007, il a également été sélectionné par l'US Marine Corps. Il en existe 2 variantes principales : la variante atterrissant sur la terre ferme et surnommée "Terra Wasp", ou Wasp III, et la variante capable d'amerrir, surnommée "Aqua Wasp" ou Wasp AE (All Environment).

Le Wasp AE, plus moderne, est entré en service au sein de l'USAF fin mai 2012 et a été commandé par l'US Marine Corps le 23 janvier 2013. Le Wasp AE est la seule version à avoir une désignation militaire officielle, RQ-12A. La désignation Q-12 fut à l'origine demandée en 2006 par l'US Army pour le futur drone Warrior ERMP, qui reçut finalement la désignation YMQ-1C. La désignation Q-12 resta ainsi libre jusqu'en 2013.

Le Wasp III serait également en service au sein de l'armée australienne, de la marine française et de la force aérienne espagnole. Il est en service en Suède, sous la désignation UAV 04 et 05A "Svalan".

Versions référencées

  • AeroVironment Wasp I : Prototype en forme d'aile volante.
  • AeroVironment Wasp II : 1ere version de série.
  • AeroVironment Wasp III : 1ere version à connaître le succès. Un moteur électrique.
  • AeroVironment RQ-12A Wasp AE : Version navalisée, unique version à recevoir une désignation militaire.
  • AeroVironment UAV 04 Svalan : Désignation suédoise du Wasp III.
  • AeroVironment UAV 05A Svalan : Désignation suédoise du Wasp III.

AeroVironment Wasp III voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 6,53 kg (14,396 lbs)
  • Masse à vide : 0,43 kg (0,95 lbs)
  • Envergure : 0,72 m (2,37 ft)
  • Longueur : 0,38 m (1,25 ft)

Performances

  • Vitesse maximum : 64 km/h (40 mph, 35 kts)
  • Vitesse de croisière : 40 km/h (25 mph, 22 kts)
  • Endurance maximale : 0,75 h 45 minutes
  • Rayon d'action : 5 km (3,11 mi, 2,7 nm)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
AeroVironment RQ-12 Wasp à 21/04/2015 09:38 Clansman
Mini-drone de reconnaissance américain des années 2000.

Le Wasp a été conçu par AeroVironment et le DARPA à la demande des forces spéciales de l'USAF comme drone petit et léger, afin de mener des opérations de reconnaissance au-delà du champ de vision. Il dérive du programme Black Widow. Un système se compose d'un drone portable et lançable à la main, d'une station de contrôle et d'une station de recueil des données. Il a été construit à partir de 1998. En août 2002, il battait un record d'endurance dans sa catégorie avec 1 h 47 mn.

Le Wasp I était le prototype et le plus petit de la famille : il s'agissait d'une aile volante. Le Wasp II était un peu plus gros et destiné à un usage opérationnel. Mais il fut supplanté par le Wasp III.

C'est le plus petit des drones développés par AeroVironment et reprend des éléments du RQ-11 Raven et du RQ-20 Puma. Il est construit en matériaux synthétiques, et dispose d'un système ALR (automatic launch and recovery) qui lui permet d'atterrir en toute sécurité en cas de perte de liaison. Guidé par GPS, il peut voler de manière autonome ou contrôlé du sol. Il peut opérer de jour comme de nuit, non seulement pour des opérations militaires mais également civiles. Il peut servir à la surveillance et à la sécurité des bases, ou au contrôle des dégâts.

Il est équipé de 2 capteurs (électro-optique et infrarouge) qui transmettent leurs informations en temps réel. Le Wasp III fut sélectionné par l'Air Force Special Operations Command pour être son BATMAV (Battlefield Air Targeting Micro Air Vehicle) en décembre 2006 et est entré en service en 2007. 30 systèmes furent commandés. En novembre 2007, il a également été sélectionné par l'US Marine Corps. Il en existe 2 variantes principales : la variante atterrissant sur la terre ferme et surnommée "Terra Wasp", ou Wasp III, et la variante capable d'amerrir, surnommée "Aqua Wasp" ou Wasp AE (All Environment).

Le Wasp AE, plus moderne, est entré en service au sein de l'USAF fin mai 2012 et a été commandé par l'US Marine Corps le 23 janvier 2013. Le Wasp AE est la seule version à avoir une désignation militaire officielle, RQ-12A. La désignation Q-12 fut à l'origine demandée en 2006 par l'US Army pour le futur drone Warrior ERMP, qui reçut finalement la désignation YMQ-1C. La désignation Q-12 resta ainsi libre jusqu'en 2013.

Le Wasp est également en service au sein de l'armée australienne, de la marine française, en Suède (dans les 3 branches).



http://en.wikipedia.org/wiki/AeroVironment_Wasp_III

http://www.airforce-technology.com/projects/avincwaspuav/

http://www.navaldrones.com/Aqua-Wasp.html

http://www.avinc.com/uas/small_uas/wasp/

https://www.avinc.com/uas/adc/wasp/

http://www.avinc.com/uas/small_uas/waspAE/

http://defense-update.com/products/w/wasp3.htm

http://defensetech.org/2013/01/23/marines-buy-tiny-wasp-uavs/

http://www.suasnews.com/aerovironment-wasp/

http://www.designation-systems.net/dusrm/app4/wasp.html

http://finance.yahoo.com/news/aerovironment-receives-22-million-rq-135500346.html
Re: AeroVironment RQ-12 Wasp à 21/04/2015 10:23 Clansman
La fiche sur le site
Re: AeroVironment RQ-12 Wasp à 21/04/2015 11:05 Paxwax
Un drone Wasp, un USS Wasp, des Hornets et Super-Hornets… C'est une idée fixe?

Pourtant, normalement les alvéoles des rayons de miel, ce sont des hexagones, pas des Pentagones.
Répondre aux messages »
Texte de , créé le April 21, 2015, 9:47 a.m., modifié le . ©AviationsMilitaires