Rappels

  • Premier vol :
  • Missions : Reconnaissance
  • Constructeur : drapeau Prioria Robotics

Histoire de l'appareil

Le Maveric a été conçu par une firme basée en Floride, Prioria Maveric, qui a commencé sa commercialisation en 2008. Il a été vendu aux forces américaines, canadiennes et à un client au Royaume-Uni. Les Canadiens l'ont notamment déployé en Afghanistan, à Kandahar. En novembre 2013, l'US Army commanda 36 Maveric pour un montant total de 4,5 millions de dollars. Ils ont été reçus à partir de décembre 2013 par la REF (Rapid Equipping Force). Il est déployé par une escouade.

C'est un mini-drone lançé à la main et utilisable par une seule personne. Il peut voler de manière autonome jusqu'à l'atterrissage (sur ski), en se basant sur les points de changements de cap. Il est contrôlé à partir d'une plate-forme Merlin, elle aussi conçue par Prioria Robotics.

Il remplit des missions de reconnaissance, de renseignement (y compris électronique), de surveillance du territoire et de pistage de cibles. Il peut opérer de jour comme de nuit, tout en restant très discret. Sa capacité à éviter les collisions avec le trafic aérien lui permet de voler même dans des cieux encombrés.

Le Maveric est présenté comme le premier mini-drone entièrement modulable. Le fuselage est fait de fibres de carbone très légères. Il pèse 1,16 kg et peut être transporté à dos d'homme. Il est stocké dans un tube de 80 cm de long pour 15 cm de diamètre, grâce à des ailes pliables. Il peut donc être déployé en moins de 2 minutes sans assemblage nécessaire. Il ressemble à un gros oiseau et son moteur électrique ne peut être entendu au-delà de 100 mètres d'altitude. Ce moteur est alimenté par une batterie au lithium-polymère et actionne une hélice propulsive.

Sa charge utile (200 grammes) est modulable et contenue dans le nez et le ventre de l'appareil. Il s'agit généralement d'une caméra analogique pointée vers l'avant, mais elle peut être remplacée par une caméra digitale, un capteur électro-optique, à infrarouge, ou une caméra haute résolution. Il est présenté comme étant le mini-drone offrant la plus grande variété de charges utiles.

Le Maveric est long de 67,31 cm. Il peut voler à une vitesse de croisière de 26 noeuds et décroche à 18 noeuds. Il vole généralement entre 100 et 500 pieds, mais peut atteindre une altitude de 25000 pieds. Son endurance, selon le profil de vol, varie entre 45 et 90 minutes. Sa portée est de 5 km. Cela en fait un appareil similaire au RQ-11 Raven. Plus petit que ce dernier, ça en ferait même un micro-drone, et n'a donc pas de désignation militaire.

2 autres versions existent : le Maveric 100 doté d'une caméra fixe et le Maveric 150 doté d'une charge utile rétractable.

Versions référencées

  • Prioria Robotics Maveric : Version de base
  • Prioria Robotics Maveric 100 : Version dotée d'une caméra fixe.
  • Prioria Robotics Maveric 150 : Version dotée d'une charge utile rétractable.

Pays exploitant actuellement cet appareil

Prioria Robotics Maveric voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 1,13 kg (2,5 lbs)
  • Envergure : 0,71 m (2,33 ft)
  • Longueur : 0,78 m (2,56 ft)

Performances

  • Vitesse maximum : 102 km/h (63 mph, 55 kts)
  • Vitesse de croisière : 48 km/h (30 mph, 26 kts)
  • Vitesse de décrochage : 33 km/h (21 mph, 18 kts)
  • Endurance maximale : 1,5 h
  • Rayon d'action : 5 km (3,11 mi, 2,7 nm)
  • Plafond opérationnel : 7 620 m (25 000 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 2,29 m/s (7,5 ft/s)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
Prioria Robotics Maveric à 10/04/2015 07:03 Clansman
Le Prioria Robotics Maveric est un mini-drone de reconnaissance américain des années 2000.

Il a été conçu par une firme basée en Floride, qui a commencé sa commercialisation en 2008. Il a été vendu aux forces américaines, canadiennes et à un client au Royaume-Uni. Les Canadiens l'ont notamment déployé en Afghanistan, à Kandahar. En novembre 2013, l'US Army commanda 36 Maveric pour un montant total de 4,5 millions de dollars. Ils ont été reçus à partir de décembre 2013 par la REF (Rapid Equipping Force). Il est déployé par une escouade.

C'est un mini-drone lançé à la main et utilisable par une seule personne. Il peut voler de manière autonome jusqu'à l'atterrissage (sur ski), en se basant sur les points de changements de cap. Il est contrôlé à partir d'une plate-forme Merlin, elle aussi conçue par Prioria Robotics.

Il remplit des missions de reconnaissance, de renseignement (y compris électronique), de surveillance du territoire et de pistage de cibles. Il peut opérer de jour comme de nuit, tout en restant très discret. Sa capacité à éviter les collisions avec le trafic aérien lui permet de voler même dans des cieux encombrés.

Le Maveric est présenté comme le premier mini-drone entièrement modulable. Le fuselage est fait de fibres de carbone très légères. Il pèse 1,16 kg et peut être transporté à dos d'homme. Il est stocké dans un tube de 80 cm de long pour 15 cm de diamètre, grâce à des ailes pliables. Il peut donc être déployé en moins de 2 minutes sans assemblage nécessaire. Il ressemble à un gros oiseau et son moteur électrique ne peut être entendu au-delà de 100 mètres d'altitude. Ce moteur est alimenté par une batterie au lithium-polymère et actionne une hélice propulsive.

Sa charge utile (200 grammes) est modulable et contenue dans le nez et le ventre de l'appareil. Il s'agit généralement d'une caméra analogique pointée vers l'avant, mais elle peut être remplacée par une caméra digitale, un capteur électro-optique, à infrarouge, ou une caméra haute résolution. Il est présenté comme étant le mini-drone offrant la plus grande variété de charges utiles.

Le Maveric est long de 67,31 cm. Il peut voler à une vitesse de croisière de 26 noeuds et décroche à 18 noeuds. Il vole généralement entre 100 et 500 pieds, mais peut atteindre une altitude de 25000 pieds. Son endurance, selon le profil de vol, varie entre 45 et 90 minutes. Sa portée est de 5 km. Cela en fait un appareil similaire au RQ-11 Raven. Plus petit que ce dernier, ça en ferait même un micro-drone, et n'a donc pas de désignation militaire.

2 autres versions existent : le Maveric 100 doté d'une caméra fixe et le Maveric 150 doté d'une charge utile rétractable.


La fiche sur le site



http://en.wikipedia.org/wiki/Prioria_Robotics_Maveric

http://defense-update.com/products/m/maverick.htm

http://www.airforce-technology.com/projects/maveric-small-unmanned-aerial-system/

http://www.suasnews.com/2013/11/26000/u-s-army-orders-prioria-robotics-uas/

http://www.armyrecognition.com/november_2013_defense_industry_military_news_uk/united_states_army_puchases_maveric_bird_camouflage_uas_unmanned_aerial_system_2611135.html
Répondre aux messages »
Texte de , créé le April 10, 2015, 7:14 a.m., modifié le . ©AviationsMilitaires