Rappels

Histoire de l'appareil

Le Piaggio Aerospace P.1HH HammerHead est un drone MALE de reconnaissance aérienne à ailes hautes, muni de petites ailes à l’avant au niveau du nez, d’un empennage en "T" et il est motorisé par deux turbopropulseurs entrainant des hélices propulsives.

Vers la fin des années 1970, Piaggio lance l’étude d’un avion de transport privé à la configuration peu commune, puisqu’il possède trois plans de portance : des petites ailes au niveau du nez, les ailes principales très en arrière et un empennage en "T". Cette configuration, comprenant 3 surfaces portantes, a été brevetée sous le nom de "Three-Lifting-Surface Configuration" (3LSC). Désigné P.180 Avanti, cet appareil effectue son premier vol en 1986 et est commercialisé à partir de 1990.

En 2010, Piaggio Aerospace étudie la possibilité de mettre au point un drone de reconnaissance à partir de cet avion et la construction d’un prototype débute en 2012. Le fait de reprendre en très grande partie la cellule d’un appareil déjà en production a permis de le construire en moins d’un an.
Les premiers essais moteurs sont effectués le 14 février 2013 sur une base de la force aérienne italienne et le P.1HH HammerHead est présenté en public durant le Salon du Bourget en juin 2013. 

Le fuselage est en partie redessiné, mais il garde cette courbe ininterrompue du nez à la queue de l’appareil qui permet un écoulement laminaire de l’air, améliorant ainsi les performances en vol. Au niveau du nez, de petites ailes portantes permettent de maintenir l’appareil à l’horizontal sans que l’empennage n’ait à fournir d’effort. Les ailes principales, positionnées très en arrière et en position haute, ont une envergure légèrement supérieure à celles du P.180. L’empennage est en forme de "T" et, juste en dessous, deux quilles assurent une excellente stabilité.
Les deux turbopropulseurs, situés sur les ailes, sont équipés d’hélices propulsives Hartzell à cinq pales à vitesse constante. Le train d'atterrissage tricycle est rétractable et les roues sont équipées de freins à disque en carbones. 

Le vaste espace intérieur peut être utilisé pour le matériel de communication et de guidage, les appareils de reconnaissance aérienne, de recherche, de guerre électronique et d’écoutes électroniques et de communication, ainsi que pour le carburant. Une nacelle sphérique contenant les caméras TV HD et IR, de même qu’un télémètre et désignateur laser, est située juste sous le nez du drone. L’appareil peut également être équipé d’un radar de recherche E-scan Seaspray 7300, d’un radar SAR (radar à synthèse d’ouverture) ou d’autres appareils de détections.

Le Hammerhead dispose d’un système de pilotage automatique le prenant en charge du décollage jusqu’à l’atterrissage. En cours de mission, il est également possible de modifier son plan de vol. Les systèmes de guidage, de gestion de mission et de communication sont redondants.
Deux points d’attache, situés de chaque côté du fuselage, permettent l’emport de nacelles ou d’armement air surface jusqu’à une masse de 500 kg.
Une version future pourrait être équipée d’une soute ventrale lui permettant de transporter une charge offensive plus importante, mais Piaggio a décidé de limiter cette charge offensive à 500 kg pour minimiser les problèmes d’exportation suite à la signature par l’Italie de l’accord-cadre MCTR (Missile Technology Control Regime).

Les informations obtenues sont retransmises en temps réel à la station de contrôle au sol. Cette dernière accueille le personnel, l’équipement et les consoles nécessaires pour gérer trois drones simultanément, dont deux en cours de mission et un autre en mode de transfert vers une zone opérationnelle.

Un modèle de démonstration effectue son premier vol en novembre 2013. Il permet par la suite de valider une grande partie de l’enveloppe de vol du futur drone et vérifier les différents systèmes de guidage, de communication et de liaisons de données. Par la suite, les différents équipements de reconnaissance sont ajoutés et testés les uns après les autres.
Le premier prototype, entièrement équipé, a volé pour la première fois en décembre 2014 depuis la base de la force aérienne italienne de Trapani Birgi.Un des prototypes, le CPX621, s'est écrasé en mer le 31 mai 2016.

Le P.1HH est prévu pour les missions de reconnaissance, d’observation et de patrouille. Ses vitesses ascensionnelle et horizontale importantes lui permettent de se porter rapidement sur place. Son endurance de 16 heures, ou plus de 10 heures à 1’500 km de son point de départ, permettent des patrouilles de longues durées à grande distance de sa base.

En février 2015, la force aérienne italienne commande 3 systèmes, soit un total de six drones P.1HH HammerHead, qui devraient être livrés en 2016. La Colombie s'intéresse à cet appareil qu'elle souhaite tester, une délégation militaire italienne se déplaçant en Colombie en octobre 2014.


Texte de Jéricho, avec son aimable autorisation.

Versions référencées

Piaggio P.1HH voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Surface de l'empennage : 3,83 m² (41,269 sq. ft)
  • Masse maxi au décollage : 6 146 kg (13 550 lbs)
  • Surface alaire : 18 m² (194 sq. ft)
  • Hauteur : 3,98 m (13,058 ft)
  • Envergure : 15,6 m (51,181 ft)
  • Longueur : 14,408 m (47,27 ft)

Performances

  • Vitesse maximum : 732 km/h (455 mph, 395 kts)
  • Vitesse de croisière : 593 km/h (368 mph, 320 kts)
  • Vitesse de patrouille : 250 km/h (155 mph, 135 kts)
  • Endurance maximale : 16 h
  • Distance franchissable : 8 149 km (5 064 mi, 4 400 nm)
  • Plafond opérationnel : 13 716 m (45 000 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 9 m/s (30 ft/s)
  • Charge alaire, au décollage : 341,444 kg/m² (69,933 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 2 turbopropulseurs Pratt & Whitney Canada PT6A-66B
  • Puissance unitaire : 634 kW (862 ch, 850 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
Piaggio Aerospace P.1HH HammerHead à 16/03/2015 08:46 Jericho
Le Piaggio Aerospace P.1HH HammerHead est un drone MALE de reconnaissance aérienne à ailes hautes, muni de petites ailes à l’avant au niveau du nez, d’un empennage en "T" et il est motorisé par deux turbopropulseurs entrainant des hélices propulsives.

Vers la fin des années 1970, Piaggio lance l’étude d’un avion de transport privé à la configuration peu commune, puisqu’il possède trois plans de portance : des petites ailes au niveau du nez, les ailes principales très en arrière et un empennage en "T". Cette configuration, comprenant 3 surfaces portantes, a été brevetée sous le nom de "Three-Lifting-Surface Configuration" (3LSC). Désigné P.180 Avanti, cet appareil effectue son premier vol en 1986 et est commercialisé à partir de 1990.

En 2010, Piaggio Aerospace étudie la possibilité de mettre au point un drone de reconnaissance à partir de cet avion et la construction d’un prototype débute en 2012. Le fait de reprendre en très grande partie la cellule d’un appareil déjà en production a permis de le construire en moins d’un an.
Les premiers essais moteurs sont effectués le 14 février 2013 sur une base de la force aérienne italienne et le P.1HH HammerHead est présenté en public durant le Salon du Bourget en juin 2013.
Le fuselage est en partie redessiné, mais il garde cette courbe ininterrompue du nez à la queue de l’appareil qui permet un écoulement laminaire de l’air, améliorant ainsi les performances en vol. Au niveau du nez, de petites ailes portantes permettent de maintenir l’appareil à l’horizontal sans que l’empennage n’ait à fournir d’effort. Les ailes principales, positionnées très en arrière et en position haute, ont une envergure légèrement supérieure à celles du P.180. L’empennage est en forme de "T" et, juste en dessous, deux quilles assurent une excellente stabilité.
Les deux turbopropulseurs, situés sur les ailes, sont équipés d’hélices propulsives Hartzell à cinq pales à vitesse constante. Le train d'atterrissage tricycle est rétractable et les roues sont équipées de freins à disque en carbones.
Le vaste espace intérieur peut être utilisé pour le matériel de communication et de guidage, les appareils de reconnaissance aérienne, de recherche, de guerre électronique et d’écoutes électroniques et de communication, ainsi que pour le carburant. Une nacelle sphérique contenant les caméras TV HD et IR, de même qu’un télémètre et désignateur laser, est située juste sous le nez du drone. L’appareil peut également être équipé d’un radar de recherche e-scan Seaspray 7300, d’un radar SAR (radar à synthèse d’ouverture) ou d’autres appareils de détections.
Le Hammerhead dispose d’un système de pilotage automatique le prenant en charge du décollage jusqu’à l’atterrissage. En cours de mission, il est également possible de modifier son plan de vol. Les systèmes de guidage, de gestion de mission et de communication sont redondants.
Deux points d’attache, situés de chaque côté du fuselage, permettent l’emport de nacelles ou d’armement air surface jusqu’à une masse de 500kg. Une version future pourrait être équipée d’une soute ventrale lui permettant de transporter une charge offensive plus importante, mais Piaggio a décidé de limiter cette charge offensive à 500kg pour minimiser les problèmes d’exportation suite à la signature par l’Italie de l’accord-cadre MCTR (Missile Technology Control Regime).

Les informations obtenues sont retransmises en temps réel à la station de contrôle au sol. Cette dernière accueille le personnel, l’équipement et les consoles nécessaires pour gérer trois drones simultanément, dont deux en cours de mission et un autre en mode de transfert vers une zone opérationnelle.

Un modèle de démonstration effectue son premier vol en novembre 2013. Il permet par la suite de valider une grande partie de l’enveloppe de vol du futur drone et vérifier les différents systèmes de guidage, de communication et de liaisons de données. Par la suite, les différents équipements de reconnaissance sont ajoutés et testés les uns après les autres.
Le premier prototype, entièrement équipé, a volé pour la première fois en décembre 2014 depuis la base de la force aérienne italienne de Trapani Birgi.

Le P.1HH est prévu pour les missions de reconnaissance, d’observation et de patrouille. Ses vitesses ascensionnelle et horizontale importantes lui permettent de se porter rapidement sur place. Son endurance de 16 heures, ou plus de 10 heures à 1’500 km de son point de départ, permettent des patrouilles de longues durées à grande distance de sa base.

En février 2015, la force aérienne italienne commande 3 systèmes, soit un total de six drones P.1HH HammerHead, qui devraient être livrés en 2016.


Versions :
P.1HH HammerHead : Version de base, munie de deux turbopropulseurs Pratt & Whitney Canada PT6A-66B 850cv, prévue pour des missions de reconnaissance, de surveillance et de guerre électronique. Elle peut emporter jusqu’à 500kg de charge offensive sous deux pylônes disposés de chaque côté du fuselage.


Utilisateurs militaires :
Italie : 6 drones et trois stations de contrôle pour la force aérienne à partir de 2016.


Caractéristiques :
Longueur : 14,408m
Envergure : 15,600m
Hauteur : 3,980m
Surface alaire ailes avant: 1,300m2
Surface alaire ailes principales: 18m2
Surface alaire empennage horizontal: 3,834m2
Surface alaire totale: 23,134m2
Masse maximale au décollage : 6’146kg
Points d’attache : 2

Moteurs :
2 turbopropulseurs Pratt & Whitney Canada PT6A-66B 850cv.

Performances :
Vitesse max : 732km/h
Vitesse de croisière : 593km/h
Vitesse de patrouille : 250km/h
Vitesse ascensionnelle : 9m/s
Plafond opérationnel : 13’716m
Endurance : 16h
Distance franchissable : 8’149km

Armement :
Jusqu’à 500kg de bombes guidées ou de missiles air-surface.


Liens internet :
http://www.p1hh.piaggioaerospace.it/
http://en.wikipedia.org/wiki/Piaggio_P.180_Avanti
http://www.gizmag.com/piaggio-maiden-flight-p1hh-hammerhead-uas/36262/
http://www.militaryfactory.com/aircraft/detail.asp?aircraft_id=1059
http://www.airforce-technology.com/news/newspiaggio-aerospace-tests-flights-first-p1hh-hammerhead-uas-prototype-4520653
http://www.defenseindustrydaily.com/male-performance-enhancement-piaggios-p-1hh-hammerhead-uav-019301/
http://www.defensenews.com/story/defense/2015/02/26/italy-p1hh-hammerhead-uav-piaggio/24060511/
Re: Piaggio Aerospace P.1HH HammerHead à 16/03/2015 09:38 Clansman
La fiche sur le site
Re: Piaggio Aerospace P.1HH HammerHead à 16/03/2015 11:44 Jericho

Clansman a écrit

La fiche sur le site
Merci Clansman! ;)
Re: Piaggio Aerospace P.1HH HammerHead à 01/06/2016 21:17 foxkilo02
Perte en mer du prototype immatriculé CPX621 lors d'un vol d'essai
Re: Piaggio Aerospace P.1HH HammerHead à 01/06/2016 21:20 Ansierra117
Doublon :)
Re: Piaggio Aerospace P.1HH HammerHead à 01/06/2016 21:21 foxkilo02
c'est malin , maintenant je ne peux plus le supprimer :mrgreen:
Re: Piaggio Aerospace P.1HH HammerHead à 01/06/2016 21:56 Ansierra117
C'est pas grave t'apporte le code de l'appareil :D
Répondre aux messages »
Texte de , créé le March 16, 2015, 9:11 a.m., modifié le . ©AviationsMilitaires