Rappels

Histoire de l'appareil

L'Exdrone (pour Expendable Drone), ou Exjam fut conçu dans les années 1980 par le Laboratoire des Physiques Appliquées de l'Université Johns-Hopkins à la demande de l'USMC. Il s'agissait d'un drone à prix très réduit, sacrifiable, destiné à brouiller les communications. Le premier exemplaire vola en 1986. BAI Aerosystems, qui allait devenir le principal constructeur, était à l'origine un sous-traitant fournissant une partie de la cellule.

L'US Army en commanda 14 exemplaires à BAI Aerosystems en 1988, qui furent évalués en 1989. Il est utilisé par la 101st Airborne et la 1st Cavalry Division. Il est déployé à l'échelle d'une brigade ou d'un régiment.

Le BQM-147A est un mini-drone portable, à ailes delta sans queue, propulsé par un moteur à deux temps de 8 hp actionnant une hélice propulsive bipale en bois. Il est lui-même construit en plastique, polystyrène et balsa. Il est généralement catapulté à l'aide d'un rail court, mais peut aussi bénéficier de fusées d'appoint pour un décollage quasiment vertical.

Il est équipé d'une caméra couleur Pulinex TM-7i capable de zoomer dirigée vers l'avant ou l'arrière, et peut emporter un appareil photographique à infrarouges, des brouilleurs électroniques, des équipements de relais de communication, un télémètre laser, des capteurs de mines ou NBC, et même un réservoir auxiliaire lui permettant d'augmenter son autonomie de 120 à 360 km.

Il peut être contrôlé du sol, ou voler à l'aide d'un pilote automatique (5 waypoints pré-programmables), soit en totale autonomie grâce à un GPS. Il peut atterrir sur ses patins ou se laisser capturer par un filet. Un système se compose de 10 drones, de 2 stations de contrôle, d'une catapulte pneumatique, 6 personnes étant nécessaires pour la mise en œuvre. Chaque station de contrôle peut diriger 2 drones simultanément. Il peut être transporté par 2 humvees ou par un C-130.

60 BQM-147 furent utilisés lors de la guerre du Golfe en 1991 pour surveiller les champs de mines irakiens et autres points d'arrêt. En 1998, l'USMC modifia environ 40 exemplaires en Dragon Drone, avec un nouveau pilote automatique, de nouveaux capteurs, et de nouvelles options de charge utile.

L'US Coast Guards en a commandé une version navalisée, le Condor, utilisable pour des missions de patrouille maritime et de chasse aux trafiquants de drogues. Les tests commencèrent en février 2001. Cependant, le catapultage et la récupération d'un drone à partir d'un navire, à fortiori de petite taille, ne sont pas aisés. La firme AATI (Advanced Aerospace Technologies Incorporated), basée à Saint-Louis, a donc mis au point le système RITS (runway in the sky), qui consiste à utiliser un parapente pour le lancement. Arrivé à 250 mètres d'altitude, le drone est relâché, et plonge pour acquérir de la vitesse. Ce même parapente est utilisé pour la récupération, en remorquant des fils auxquels le drone s'accrochera grâce à un crochet en bout d'ailes.

En 2012, un BQM-147 fut utilisé comme cible pour le système LAWS (Laser Weapon System) de l'US Navy.

Plus de 500 Exdrone ont été construits pour les forces américaines.

Versions référencées

  • BAI Exdrone : Version d'évaluation pour l'US Army, 14 exemplaires.
  • BAI BQM-147A Dragon : Version de série.
  • BAI Dragon Drone : Version améliorée pour l'US Marine Corps, 40 BQM-147A modifiés.
  • BAI Condor : Version navalisée pour l'US Coast Guards.

BAI BQM-147A Dragon voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 43 kg (95 lbs)
  • Masse à vide : 25 kg (55 lbs)
  • Hauteur : 0,49 m (1,61 ft)
  • Envergure : 2,44 m (8 ft)
  • Longueur : 1,52 m (5 ft)

Performances

  • Vitesse maximum : 185 km/h (115 mph, 100 kts)
  • Vitesse de croisière : 130 km/h (81 mph, 70 kts)
  • Vitesse de patrouille : 120 km/h (75 mph, 65 kts)
  • Endurance maximale : 2,5 h
  • Distance franchissable : 120 km (75 mi, 65 nm)
  • Plafond opérationnel : 3 048 m (10 000 ft)

Motorisation

  • 1 moteur à pistons Quadra 100SS
  • Puissance unitaire : 7 kW (9 ch, 9 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Forum

Sujet complet »
BAI BQM-147 Exdrone à 05/03/2015 07:06 Clansman
Mini-drone multi-rôle américain des années 1980.

L'Exdrone (pour Expendable Drone), ou Exjam fut conçu dans les années 1980 par le Laboratoire des Physiques Appliquées de l'Université Johns-Hopkins à la demande de l'USMC. Il s'agissait d'un drone à prix très réduit, sacrifiable, destiné à brouiller les communications. Le premier exemplaire vola en 1986. BAI Aerosystems, qui allait devenir le principal constructeur, était à l'origine un sous-traitant fournissant une partie de la cellule.

L'US Army en commanda 14 exemplaires à BAI Aerosystems en 1988, qui furent évalués en 1989. Il est utilisé par la 101st Airborne et la 1st Cavalry Division. Il est déployé à l'échelle d'une brigade ou d'un régiment.

Le BQM-147A est un mini-drone portable, à ailes delta sans queue, propulsé par un moteur à deux temps de 8 hp actionnant une hélice propulsive bipale en bois. Il est lui-même construit en plastique, polystyrène et balsa. Il est généralement catapulté à l'aide d'un rail court, mais peut aussi bénéficier de fusées d'appoint pour un décollage quasiment vertical.

Il est équipé d'une caméra couleur Pulinex TM-7i capable de zoomer dirigée vers l'avant ou l'arrière, et peut emporter un appareil photographique à infrarouges, des brouilleurs électroniques, des équipements de relais de communication, un télémètre laser, des capteurs de mines ou NBC, et même un réservoir auxiliaire lui permettant d'augmenter son autonomie de 120 à 360 km.

Il peut être contrôlé du sol, ou voler à l'aide d'un pilote automatique (5 waypoints pré-programmables), soit en totale autonomie grâce à un GPS. Il peut atterrir sur ses patins ou se laisser capturer par un filet. Un système se compose de 10 drones, de 2 stations de contrôle, d'une catapulte pneumatique, 6 personnes étant nécessaires pour la mise en œuvre. Chaque station de contrôle peut diriger 2 drones simultanément. Il peut être transporté par 2 humvees ou par un C-130.

60 BQM-147 furent utilisés lors de la guerre du Golfe en 1991 pour surveiller les champs de mines irakiens et autres points d'arrêt. En 1998, l'USMC modifia environ 40 exemplaires en Dragon Drone, avec un nouveau pilote automatique, de nouveaux capteurs, et de nouvelles options de charge utile.

L'US Coast Guards en a commandé une version navalisée, le Condor, utilisable pour des missions de patrouille maritime et de chasse aux trafiquants de drogues. Les tests commencèrent en février 2001. Cependant, le catapultage et la récupération d'un drone à partir d'un navire, à fortiori de petite taille, ne sont pas aisés. La firme AATI (Advanced Aerospace Technologies Incorporated), basée à Saint-Louis, a donc mis au point le système RITS (runway in the sky), qui consiste à utiliser un parapente pour le lancement. Arrivé à 250 mètres d'altitude, le drone est relâché, et plonge pour acquérir de la vitesse. Ce même parapente est utilisé pour la récupération, en remorquant des fils auxquels le drone s'accrochera grâce à un crochet en bout d'ailes.

En 2012, un BQM-147 fut utilisé comme cible pour le système LAWS (Laser Weapon System) de l'US Navy.

Plus de 500 Exdrone ont été construits pour les forces américaines.


La fiche sur le site


http://en.wikipedia.org/wiki/BQM-147_Dragon

http://www.designation-systems.net/dusrm/m-147.html

http://www.navaldrones.com/BQM-147.html

http://www.globalsecurity.org/intell/systems/dragon.htm

http://diydrones.com/forum/topics/bai-exdrone-bqm147a-for-sale

http://craymond.no-ip.info/awk/twuav6.html#m3

http://craymond.no-ip.info/awk/twuav7.html#m1
Re: BAI BQM-147 Exdrone à 06/03/2015 23:56 Nico2
Merci pour cette belle fiche, je n'ai de cesse de m'instruire en venant sur AMN :) .
Re: BAI BQM-147 Exdrone à 07/03/2015 10:33 Clansman
Merci !
Répondre aux messages »
Texte de , créé le March 5, 2015, 7:12 a.m., modifié le . ©AviationsMilitaires