Rappels

Histoire de l'appareil

A la fin des années 1960, l'USAF lança le programme "Compass Dwell", venant en complément du programme "Igloo White". Ce dernier programme consistait à surveiller la piste Ho Chih Minh, principale artère de ravitaillement des troupes vietminh lors de la guerre du Vietnam. Cette opération, commencée en janvier 1968, voyait des capteurs acoustiques largués, leurs informations étant relayées par des EC-121, puis par des QU-22A. Mais dans le premier cas, l'appareil se révéla trop cher, et dans le deuxième cas personne ne faisait confiance à cette version dronisée.

L'USAF lança donc un appel d'offres pour concevoir et construire un nouveau relais de communication. LTV proposa le L450F et Martin le Model 845A. LTV (plus tard Electrosystems ou E-Systems) se focalisa sur un avion d'une endurance de 24 heures, pouvant être piloté ou commandé à distance.

Son étude prit pour base un planeur Schweizer SGS 2-32, avec un turbopropulseur Pratt & Whitney Canada PT6A-34, un train tricycle fixe, des réservoirs de carburant et une charge utile. La structure fut également renforcée à certains endroits et l'empennage fut agrandi.

Le premier prototype, désigné L-450F, était piloté. Il effectua son vol inaugural en janvier 1970 (févier selon certaines sources). Cependant, il s'écrasa au cours de son troisième vol, en mars 1970, le pilote ayant pu s'éjecter. Un deuxième prototype fut construit et utilisé pour terminer les essais en vol.

Le troisième prototype, entièrement dronisé (il n'avait pas de cabine), reçut la désignation XQM-93A et vola au début de 1972. Il pouvait emporter une charge utile de 700 livres (320 kg) et était contrôlé du sol. Son plus long vol dura 21 heures. C'est en quelque sorte l'ancêtre des MALE actuels.

Cependant, l'opération Igloo White s'avéra un échec stratégique et s’arrêta en février 1973, entraînant l'opération "Compass Dwell" avec elle. Des 4 XQM-93 commandés par l'USAF, on ne sait s'ils ont été livrés.

2 exemplaires sont actuellement exposés, le N2450F (cn 002) au Fort Worth Meacham International et le 72-1287 à Dallas Love Field.

Versions référencées

  • LTV L-450F : Prototype piloté, 2 exemplaires.
  • LTV XQM-93A : Version entièrement dronisée. 4 exemplaires prévus, au moins un construit.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

LTV XQM-93A voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 2 404 kg (5 300 lbs)
  • Masse à vide : 1 089 kg (2 400 lbs)
  • Hauteur : 3,25 m (10,663 ft)
  • Envergure : 17 m (57 ft)
  • Longueur : 9,03 m (29,626 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 169 km/h (105 mph, 91 kts)
  • Vitesse de décrochage : 113 km/h (70 mph, 61 kts)
  • Finesse : 28
  • Endurance maximale : 24 h
  • Plafond opérationnel : 15 240 m (50 000 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 4,6 m/s (15,092 ft/s)

Motorisation

  • 1 turbopropulseur Pratt & Whitney Canada PT6A-34
  • Puissance unitaire : 559 kW (760 ch, 750 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Forum

Sujet complet »
LTV GQM-93 à 18/02/2015 07:58 Clansman
Prototype de drone de relais de communication américain des années 1970.

A la fin des années 1960, l'USAF lança le programme "Compass Dwell", venant en complément du programme "Igloo White". Ce dernier programme consistait à surveiller la piste Ho Chih Minh, principale artère de ravitaillement des troupes vietminh lors de la guerre du Vietnam. Cette opération, commencée en janvier 1968, voyait des capteurs acoustiques largués, leurs informations étant relayées par des EC-121, puis par des QU-22A. Mais dans le premier cas, l'appareil se révéla trop cher, et dans le deuxième cas personne ne faisait confiance à cette version dronisée.

L'USAF lança donc un appel d'offres pour concevoir et construire un nouveau relais de communication. LTV proposa le L450F et Martin le Model 845A. LTV (plus tard Electrosystems ou E-Systems) se focalisa sur un avion d'une endurance de 24 heures, pouvant être piloté ou commandé à distance.

Son étude prit pour base un planeur Schweizer SGS 2-32, avec un turbopropulseur Pratt & Whitney Canada PT6A-34, un train tricycle fixe, des réservoirs de carburant et une charge utile. La structure fut également renforcée à certains endroits et l'empennage fut agrandi.

Le premier prototype, désigné L-450F, était piloté. Il effectua son vol inaugural en janvier 1970. Cependant, il s'écrasa au cours de son troisième vol, en mars 1970, le pilote ayant pu s'éjecter. Un deuxième prototype fut construit et utilisé pour terminer les essais en vol.

Le troisième prototype, entièrement dronisé (il n'avait pas de cabine), reçut la désignation XQM-93 et vola au début de 1972. Il pouvait emporter une charge utile de 700 livres (320 kg) et était contrôlé du sol. Son plus long vol dura 21 heures. C'est en quelque sorte l'ancêtre des MALE actuels.

Cependant, l'opération Igloo White s'avéra un échec stratégique et s'arréta en février 1973, entraînant l'opération "Compass Dwell" avec elle. Des 4 XQM-93 commandés par l'USAF, on ne sait s'ils ont été livrés.

2 exemplaires sont actuellement exposés, le N2450F (cn 002) au Fort Worth Meacham International et le 72-1287 à Dallas Love Field.



http://en.wikipedia.org/wiki/LTV_XQM-93

http://en.wikipedia.org/wiki/LTV_L450F

http://www.designation-systems.net/dusrm/m-93.html

http://craymond.no-ip.info/awk/twuava.html#m1
Re: LTV GQM-93 à 18/02/2015 19:15 Clansman
La fiche sur le site
Re: LTV GQM-93 à 19/02/2015 19:24 Nico2
Merci pour cette nouvelle fiche US Clans. :)
Re: LTV GQM-93 à 19/02/2015 20:04 Clansman
Il va y en avoir un gros paquet, de drones US…
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Feb. 18, 2015, 6:53 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires