Rappels

Histoire de l'appareil

Le X-36, nommé aussi Tailless Fighter Agility Research Aircraft (Avion de chasse sans queue pour recherche en agilité) était un démonstrateur d'avion de combat sans empennages, ni horizontal ni vertical. Les changements de direction se faisaient à l'aide d'ailerons disposés aussi bien sur le bord d'attaque que le bord de fuite de l'aile. Ce dernier était en V. Outre la maniabilité, l'absence d'empennages réduisait la traînée et la signature radar.

Il était de très petites dimensions (5,55 mètres de longueur et 3,15 mètre d'envergure, soit 28% de la taille d'un dérivé opérationnel de chasse) et était en réalité piloté du sol, grâce à un cockpit virtuel doté d'un HUD et une caméra vidéo placée dans le nez de l'appareil. Un pilote automatique couplé à un GPS pouvait prendre le relais. Un parachute dorsal pouvait être déployé en cas d'urgence.

L'appareil disposait d'énormes canards entièrement mobiles à l'avant et de la poussée vectorielle. L'appareil étant naturellement instable, des commandes de vol électriques furent intégrées. Le projet fut initié en 1989 par la division Phantom Works de Mc Donnell Douglas, qui se décida en 1993 de construire un démonstrateur. La NASA le rejoignit en 1994, partageant les frais à 50%, et la construction de deux prototypes démarra la même année à l'usine de St-Louis. Le premier d'entre eux sortit d'usine en mars 1996, et effectua ses premiers tests suspendu sous un hélicoptère.

L'appareil vola pour la première fois le 17 mai 1997. C'est en août 1997 que Mac Donnell Douglas fut absorbé par Boeing, qui collaborait justement sur ce programme. Cela explique qu'on trouve parfois l'appellation Boeing X-36.

31 vols d'essais et de recherche, totalisant 15 heures et 38 minutes, furent effectués avec succès jusqu'au 12 novembre 1997, par un seul appareil. Celui-ci démontra une très grande maniabilité idéale pour un chasseur. Le X-36A atteignit une altitude de 20200 pieds, une incidence de 40°, et une vitesse de 234 mph. Il pouvait faire un tonneau à 15° d'incidence et des manœuvres à 35° d'incidence. Il pesait 1250 livres à plein charge et était propulsé par un Williams International F112 d'environ 700 livres. Un vol durait généralement de 35 à 45 minutes.

L'ensemble du programme, selon les sources, a coûté entre 17 et 21 millions de dollars, ce qui est peu. Cependant, aucune suite ne fut donnée à ce programme de manière opérationnelle, même si Boeing a probablement réutilisé des informations pour son programme X-45.

L'Air Force Research Laboratory appartenant à l'USAF utilisa le X-36A en décembre 1998 pour tester le RESTORE (Reconfigurable Control for Tailless Fighter Aircraft), un logiciel de contrôle de surfaces. Il s'agissait de voir ce qu'il se passerait si un appareil sans queue était endommagé en vol et si ce logiciel pouvait prendre le relais. 2 vols furent effectués avec succès avant que l'appareil ne soit stocké.

Le seul X-36A à avoir volé a été donné par Boeing au National Museum of the United States Air Force à Wright-Patterson AFB en avril 2003 et est exposé depuis le 16 juillet 2003. L'autre exemplaire est exposé à l'Air Force Test Flight Center d'Edwards AFB.

Versions référencées

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Boeing X-36 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 576 kg (1 270 lbs)
  • Masse à vide : 494 kg (1 090 lbs)
  • Hauteur : 0,94 m (3,08 ft)
  • Envergure : 3,18 m (10,433 ft)
  • Longueur : 5,54 m (18,176 ft)

Performances

  • Vitesse d'atterrissage : 204 km/h (127 mph, 110 kts)
  • Facteur de charge maximal : 5 G
  • Endurance maximale : 0,75 h
  • Mach maximal HA : Mach 0,6

Motorisation

  • 1 turbofan Williams F112
  • Puissance unitaire : 318 kgp (3,11 kN, 700 lbf)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
Re: Prototype X36 à 27/05/2007 10:32 Ex-Tachyon
je voudrais posé une question un peu hors sujet, mais comme je ne trouve pas l'information ailleurs et que c'est le meilleur endroit pour le poster… Les prochains modèle X qui vont apparaître seront-ils tous des appareilles télécommandés ou on aura a nouveau des pilotes, la série des X est riche en histoire et se sont des appareilles extraordinaire, mais c'est un peu dommage qu'on aie plus d'humain pour dire comment c'est?
Re: Prototype X36 à 27/05/2007 11:34 Pilou

Tachyon a écrit

je voudrais posé une question un peu hors sujet, mais comme je ne trouve pas l'information ailleurs et que c'est le meilleur endroit pour le poster… Les prochains modèle X qui vont apparaître seront-ils tous des appareilles télécommandés ou on aura a nouveau des pilotes, la série des X est riche en histoire et se sont des appareilles extraordinaire, mais c'est un peu dommage qu'on aie plus d'humain pour dire comment c'est?[/quote:45406]

Aucune idée. Tout dépend de l'orientation choisie par les états-majors pour le futur : équiper les armées de drônes uniquement ou non.
Re: Prototype X36 à 27/05/2007 15:12 Ex-airazor
X pour eXperimental……donc il y a rien qui permet d'avancer ce que tu dis. Seul l'avenir nous le dira.
Re: Prototype X36 à 25/07/2007 21:53 Ex-big mac
moi je plains le constructeur du X-69
Re: Prototype X36 à 25/07/2007 22:29 Ex-RogCas

big mac a écrit

moi je plains le constructeur du X-69[/quote:afaf0]
Tu veux dire le réalisateur, non ?

:mrgreen:

Pour me rattrapper : le X-36[/url:afaf0] !

:?
Prototype X36 à 02/05/2007 12:09 Ex-redflag
en fouinant un peu, je suis tombé sur ça:

http://www.fas.org/man/dod-101/sys/ac/x-36.htm

http://www.boeing.com/news/releases/1997/news_release_970924o.html

que pensez vous de ce projet impressionnant???

je n'ose pas imaginer le cout d'un tel appareil…
à 02/05/2007 12:13 Ex-Wildcat
Ma foi, tu n'as pas besoin d'imaginer, dans la mesure où le texte anglais te le dit: "[i:c43c0]Including design and production of the two aircraft and flight testing, the total cost of the X-36 program was only $17 million. [/i:c43c0]" Ce qui signifie: "En incluant la conception et la production des deux appareils ainsi que les essais en vol, le coût total du programme X-36 n'a été que de 17 millions de dollars".

En fait, ça a été un programme particulièrement économique, qui a permis d'engranger pas mal de données sur la manière de faire voler un avion sans empennage vertical. :)
à 02/05/2007 12:19 Ex-MoX

Wildcat a écrit

Ma foi, tu n'as pas besoin d'imaginer, dans la mesure où le texte anglais te le dit: "[i:46e1f]Including design and production of the two aircraft and flight testing, the total cost of the X-36 program was only $17 million. [/i:46e1f]" Ce qui signifie: "En incluant la conception et la production des deux appareils ainsi que les essais en vol, le coût total du programme X-36 n'a été que de 17 millions de dollars".

En fait, ça a été un programme particulièrement économique, qui a permis d'engranger pas mal de données sur la manière de faire voler un avion sans empennage vertical. :)[/quote:46e1f]

En même temps ils n'ont apparament construit qu'une simple maquette pour étude aérodynamique :roll: … donc en effet, le prix d'un tel chasseur est difficilement estimable, mais, comme toute chose novatrice, cela doit être probablement élevé !
à 02/05/2007 12:24 Ex-Wildcat
En fait, ils ont construits deux appareils, nommés donc X-36, télépilotés, dont la taille est estimée représenter 28% de la taille d'un chasseur de configuration similaire, pour être tout à fait précis. :)

Après, j'avoue que je ne discerne pas bien pourquoi un chasseur dont la conception suivrait cette configuration devrait être plus coûteux? Je veux dire que tout ce que l'appareil possède de vraiment particulier c'est l'absence d'empennage vertical, mais pour le reste y a rien de bien notable, qui pourrait accroître le prix. Enfin, c'est du moins ce qu'il me semble comprendre.
à 02/05/2007 12:29 Ex-Pit

Wildcat a écrit

En fait, ils ont construits deux appareils, nommés donc X-36, [b:3fe15]télépilotés[/b:3fe15], dont la taille est estimée représenter 28% de la taille d'un chasseur de configuration similaire, pour être tout à fait précis. [/quote:3fe15]

Ce qui explique la verriere particulièrement opaque ! :mrgreen:

Mais en ce cas, pourquoi mettre une verriere… :shock: :roll:

Merci pour tes infos ChatSauvage ! :wink:

En complement, je vous invite a la lecture de cette page…

[i:3fe15]The X-36 project team examined the aircraft's agility at low speed/high angles of attack and at high speed/low angles of attack.[/i:3fe15]

Source NASA[/url:3fe15]
à 02/05/2007 12:36 Ex-Wildcat
Ben ce ne sont pas mes infos, ce sont celles de redflag que je ne fais que traduire. :lol:

Mais note que j'aime bien être remercié, cependant. Ca fait toujours plaisir. :lol:

Et puis comme en général j'aime bien être content, en plus, ça tombe bien. :mrgreen:
à 02/05/2007 12:39 Ex-RogCas

Wildcat a écrit

Après, j'avoue que je ne discerne pas bien pourquoi un chasseur dont la conception suivrait cette configuration devrait être plus coûteux?[/quote:fbc12]
Il s'agit probablement de process propres à une industrialisation différente : fabrication de pièces en carbone plus grandes, telles que des ailes d'une seule pièce, voire même un fuselage complet réalisé d'un seul tenant à cause des efforts structurels engendrés par une telle configuration aérodynamique…

J'dis ça, j'dis rien…

:?
à 02/05/2007 12:43 Ex-Pit

Wildcat a écrit

Ben ce ne sont pas mes infos, ce sont celles de redflag que je ne fais que traduire. :lol: [/quote:0f289]
Sortir le point important d'un article est en l'état une information.
Mais tu as raison, rendons a Cesar ce qui appartient a Cesar : Merci DrapeauRouge…

(d'un autre coté, si tu connais l'autre partie de la phrase, tu ne va être content, content… :lol: )[/size:0f289]
à 02/05/2007 12:43 Ex-Wildcat
[quote:bc96e]Il s'agit probablement de process propres à une industrialisation différente : fabrication de pièces en carbone plus grandes, telles que des ailes d'une seule pièce, voire même un fuselage complet réalisé d'un seul tenant à cause des efforts structurels engendrés par une telle configuration aérodynamique… [/quote:bc96e]
C'est pas faux. Cependant, les appareils actuels tels que le Rafale ou le JSF ne comptent-ils pas déjà de grandes pièces en carbone moulées d'un seul tenant?

(C'est une vraie question, hein, je suis pas spécialiste du tout sur ce dernier sujet.)

Sinon, je suis pas certain que les ailes devraient nécessairement être plus rigides en l'absence d'empennage vertical. Le contrôle est sans doute plus délicat, mais après je me demande comment jouent finement les forces en jeu… Ainsi, les ailes volantes ont-elles besoin d'être plus costauds que d'autres appareils? Je ne sais pas.
'faudrait trouver de la doc sur le sujet, mais je crains que ça ne soit assez coton. :?

EDIT: [quote:bc96e]Mais tu as raison, rendons a Cesar ce qui appartient a Cesar : Merci DrapeauRouge… [/quote:bc96e]

… et à Wildcat ce qui appartient à Wildcat, je crois que c'est ça la citation d'origine, non?. :mrgreen: (Comment ça je me la pète un maximum?)
à 02/05/2007 13:50 Ex-redflag
je voulais dire que ce type d'appareil finalisé en tant que chasseur serait d'un prix prohibitif, il n'est à présent que de 17 millions parce que ce n'est que de l'étude sur des modèles réduits (ils sont déja impressionnants).

beaucoup d'autres paramètres restent à intégrer et le prix exploserait.

le concept est intéressant mais je ne suis pas sur qu'on en verra un voler demain…… :wink:

de là à savoir les avantages que représenterait ce type de forme d'appareil …. furtivité, autonomie, armement… je vois bien des armes intégrées à la structure comme sur le F22, pas vous??
à 02/05/2007 14:59 Ex-RogCas

Wildcat a écrit

C'est pas faux. Cependant, les appareils actuels tels que le Rafale ou le JSF ne comptent-ils pas déjà de grandes pièces en carbone moulées d'un seul tenant?[/quote:19181]
Pas faux ! Mais pas vrai aussi…
Lors du match X-32/X-35 les concepteurs de Boeing ont proposé une pièce d'un seul tenant qui couvrait quasiment toute la surface supérieure de l'avion. Des problèmes structurels leur ont fait abandonner cette solution. Sur l'actuel F-35 de présérie, l'aile ne devait être qu'un seul élément, et au vu de problèmes structurels (encore eux !), cet élément a été scindé en 7 pièces.
Donc, soit la technologie et les procédures de fabrication de "grandes" pièces de carbonne ne sont pas encore assez mures, soit leur intégration aux structures des avions de chasse n'est pas maîtrisée (sans parler des contraintes de production en masse, approvisionnement en matières premières…).

Wildcat a écrit

Sinon, je suis pas certain que les ailes devraient nécessairement être plus rigides en l'absence d'empennage vertical.[/quote:19181]
Non, non… je n'ai jamais voulu dire cela. Et je ne pense pas que ce soit le cas.

Wildcat a écrit

Le contrôle est sans doute plus délicat, mais après je me demande comment jouent finement les forces en jeu… Ainsi, les ailes volantes ont-elles besoin d'être plus costauds que d'autres appareils? Je ne sais pas.[/quote:19181]
Réponse de normand :peut-être. On voit bien que la seule aile volante à être entrée en production est le B-2 : et pourtant ça faisait 50 ans que des prototypes d'aile volante volaient. Donc, la (les) technologie(s) nécessaire(s) à son passage en production effective n'a(ont) été disponible(s) que dans les années 1990 (carbonne, CAO, CDVE…). On sait que pour les avions de grande taille (et donc lourds), l'aile doit garder une certaine souplesse (amplitude verticale) pour ne pas se briser. Alors, les pièces en carbonne étant plus rigides, les ingénieurs doivent s'arracher les cheveux à rendre souple un matériau par nature rigide (c'est de l'extrapolation volontairement exagérée). Je ne pense pas que les ailes volantes doivent être plus rigides, les forces s'équilibrent sur toute une surface au lieu de se concentrer sur un point d'une aile classique. Simplement, le calcul de ces forces n'a pu se faire que très récemment, et la production possible que grâce aux matériaux composites et à la CAO.
Re: Prototype X36 à 01/05/2015 08:37 Clansman
Démonstrateur technologique américain des années 1990.

Le X-36, nommé aussi Tailless Fighter Agility Research Aircraft (Avion de chasse sans queue pour recherche en agilité) était un démonstrateur d'avion de combat sans empennages, ni horizontal ni vertical. Les changements de direction se faisaient à l'aide d'ailerons disposés aussi bien sur le bord d'attaque que le bord de fuite de l'aile. Ce dernier était en V. Outre la maniabilité, l'absence d'empennages réduisait la traînée et la signature radar.

Il était de très petites dimensions (5,55 mètres de longueur et 3,15 mètre d'envergure, soit 28% de la taille d'un dérivé opérationnel de chasse) et était en réalité piloté du sol, grâce à un cockpit virtuel doté d'un HUD et une caméra vidéo placée dans le nez de l'appareil. Un pilote automatique couplé à un GPS pouvait prendre le relais. Un parachute dorsal pouvait être déployé en cas d'urgence.

L'appareil disposait d'énormes canards entièrement mobiles à l'avant et de la poussée vectorielle. L'appareil étant naturellement instable, des commandes de vol électriques furent intégrées. Le projet fut initié en 1989 par la division Phantom Works de Mc Donnell Douglas, qui se décida en 1993 de construire un démonstrateur. La NASA le rejoignit en 1994, partageant les frais à 50%, et la construction de deux prototypes démarra la même année à l'usine de St-Louis. Le premier d'entre eux sortit d'usine en mars 1996, et effectua ses premiers tests suspendu sous un hélicoptère.

L'appareil vola pour la première fois le 17 mai 1997. C'est en août 1997 que Mac Donnell Douglas fut absorbé par Boeing, qui collaborait justement sur ce programme. Cela explique qu'on trouve parfois l'appellation Boeing X-36.

31 vols d'essais et de recherche, totalisant 15 heures et 38 minutes, furent effectués avec succès jusqu'au 12 novembre 1997, par un seul appareil. Celui-ci démontra une très grande maniabilité idéale pour un chasseur. Le X-36A atteignit une altitude de 20200 pieds, une incidence de 40°, et une vitesse de 234 mph. Il pouvait faire un tonneau à 15° d'incidence et des manœuvres à 35° d'incidence. Il pesait 1250 livres à plein charge et était propulsé par un Williams International F112 d'environ 700 livres. Un vol durait généralement de 35 à 45 minutes.

L'ensemble du programme, selon les sources, a coûté entre 17 et 21 millions de dollars, ce qui est peu. Cependant, aucune suite ne fut donnée à ce programme de manière opérationnelle, même si Boeing a probablement réutilisé des informations pour son programme X-45.

L'Air Force Research Laboratory appartenant à l'USAF utilisa le X-36A en décembre 1998 pour tester le RESTORE (Reconfigurable Control for Tailless Fighter Aircraft), un logiciel de contrôle de surfaces. Il s'agissait de voir ce qu'il se passerait si un appareil sans queue était endommagé en vol et si ce logiciel pouvait prendre le relais. 2 vols furent effectués avec succès avant que l'appareil ne soit stocké.

Le seul X-36A à avoir volé a été donné par Boeing au National Museum of the United States Air Force à Wright-Patterson AFB en avril 2003 et est exposé depuis le 16 juillet 2003. L'autre exemplaire est exposé à l'Air Force Test Flight Center d'Edwards AFB.




<!– l –><a class="postlink-local" href="http://forum.aviationsmilitaires.net/viewtopic.php?f=33&t=716">viewtopic.php?f=33&t=716</a><!– l –>

http://en.wikipedia.org/wiki/McDonnell_Douglas_X-36

http://www.nasa.gov/centers/armstrong/news/FactSheets/FS-065-DFRC.html

http://fas.org/man/dod-101/sys/ac/x-36.htm

http://www.militaryfactory.com/aircraft/detail.asp?aircraft_id=1016

http://www.designation-systems.net/dusrm/app4/x-36.html

http://www.nationalmuseum.af.mil/factsheets/factsheet.asp?id=358

http://www.globalsecurity.org/military/systems/aircraft/x-36.htm
Re: Prototype X36 à 01/05/2015 09:16 Clansman
La fiche sur le site

Je suis fan. :D
Re: Prototype X36 à 01/05/2015 10:26 d9pouces
Merci pour la fiche !

J'avais déjà vu quelques photos, mais je n'avais jamais remarqué les têtes dessinées sur le cockpit :D
Re: Prototype X36 à 09/05/2015 14:24 Nico2
Merci pour cette fiche, je suis fan également. hehe.

Les photos révélant l'envergure de l'appareil sont impressionnantes, il n'est vraiment pas grand.
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Jan. 24, 2015, 9:09 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires