Rappels

Histoire de l'appareil

En 1993, la DARPA (l’agence américaine de recherche et développement de la défense) lança le programme CALF (Common Affordable Lightweight Fighter) afin de trouver un successeur unique à tous les appareils
légers des forces armées américaines, à savoir les F-16 Fighting Falcon, F/A-18 Hornet et AV-8 Harrier II. Au même moment, l’US Air Force et la Navy s’investissaient dans le programme JAST (Joint Advanced Strike Technology) dont le but était de défricher les technologies à incorporer dans des appareils de nouvelle génération devant remplacer les F-14 et F-111.

En 1994, le Congrès, dans un souci de rationalisation des dépenses, décidait de regrouper ces deux programmes en un seul, baptisé JSF (officiellement Joint Strike Fighter), et devant aboutir à un chasseur (Fighter) bombardier (Strike) commun (Joint) aux trois armes : Air Force, Navy et Marine Corps, ainsi qu'à la Royal Air Force et à la Royal Navy.

Après que de nombreuses sociétés eurent participé aux premières phases de ce programme, seuls les projets des firmes Boeing (X-32) et Lockheed Martin (X-35) furent sélectionnés le 16 novembre 1996 afin de développer chacune deux exemplaires d'un démonstrateur technologique, sur 4 ans. Le projet de la firme McDonnell Douglas fut rejeté car trop complexe.

Il fut interdit aux compagnies d'utiliser leur propre fonds et elles obtinrent chacune 750 millions de dollars, incluant l'avionique et le logiciel. Le but était de leur éviter la banqueroute et de les inciter à concevoir un appareil économique à produire. 3 variantes étaient en vue : l'une opérant à partir d'un aérodrome, la deuxième à partir d'un porte-avions, et enfin la dernière à décollage et atterrissage verticaux.

Le X-35 de Lockheed-Martin reprenait la plupart des technologies utilisées sur le F-22. En juin 1994, elle reconnut être entrée en collaboration avec Yakovlev, qui avait créé le premier appareil ADAV supersonique avec le Yak-141.

2 exemplaires furent construits : le X-35A qui fut plus tard modifié en X-35B, et le X-35C. Le X-35A vola pour la première fois le 24 octobre 2000, peu après celui du X-32. Le X-35A effectua 27 vols jusqu'au 22 novembre 2000. Il fut alors modifié en X-35B, la version ADAV du X-35, pendant que le X-35C sortit d'usine. Le X-35C, version navale à l'envergure agrandie, vola pour la première fois le 16 décembre 2000. Il effectua 73 vols jusqu'au 11 mars 2001, simulations d'appontages comprises. Le X-35B vola pour la première fois le 24 juin 2001, effectua 18 décollages verticaux et 27 atterrissages verticaux.

Le X-35B utilisait un tout nouveau système, appelé Integrated Lift Fan Propulsion System, conçu par Paul Bevilaqua et développé par Rolls-Royce. La tuyère bascule entièrement vers le bas pendant qu'un module placé à la verticale, juste derrière le cockpit, permet d'équilibrer la machine. Deux déflecteurs expulsant les gaz sur les côtés, sous les ailes, complètent le dispositif.

Ce système était plus risqué que la poussée vectorielle éprouvée du Harrier, mais permettait réellement la transition entre décollage vertical et passage du mur du son. Lockheed-Martin remporta d'ailleurs le Collier Trophy en 2001 grâce à cette invention. Par ailleurs, il disposait du même moteur dérivé du Pratt & Whitney F119 que le X-32.

Le 20 juillet 2001, le X-35B décolla en moins de 500 mètres et dépassa le mur du son avant d'atterrir verticalement. Le X-32 n'en était pas capable, devant être configuré différemment pour un décollage à la verticale ou un vol supersonique.

Le X-35 de Lockheed-Martin remporta la compétition le 26 octobre 2001 face au X-32, ouvrant la voie au futur F-35 dont le marché était estimé à plus de 3000 exemplaires. De façon générale, ses performances étaient considérées largement supérieures à celles du X-32, même s'il semblait plus risqué technologiquement et financièrement.

Le X-35B a été transféré au Steven F. Udvar-Hazy Center et le X-35C au Patuxent River Naval Air Museum, où il est exposé à proximité du X-32B.

Versions référencées

  • Lockheed-Martin X-35A : Démonstrateur du F-35A, appareil n° 301.
  • Lockheed-Martin X-35B : Démonstrateur du F-35B, X-35A modifié.
  • Lockheed-Martin X-35C : Démonstrateur du F-35C.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Anciens pays utilisateurs

  • Aucun ancien pays utilisateur n'a été enregistré.

Lockheed-Martin X-35A voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 27 216 kg (60 000 lbs)
  • Masse normale au décollage : 20 139 kg (44 400 lbs)
  • Masse à vide : 11 793 kg (26 000 lbs)
  • Surface alaire : 42,7 m² (459,619 sq. ft)
  • Hauteur : 5,28 m (17,323 ft)
  • Envergure : 11 m (35 ft)
  • Longueur : 15,37 m (50,427 ft)

Performances

  • Distance franchissable : 2 222 km (1 381 mi, 1 200 nm)
  • Vitesse ascensionnelle : 315 m/s (1 033 ft/s)
  • Mach maximal HA : 1,6
  • Vitesse maximale HA : 1 931 km/h (1 200 mph, 1 043 kts)
  • Charge alaire, masse normale : 471,651 kg/m² (96,602 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, à vide : 276,192 kg/m² (56,569 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 637,366 kg/m² (130,543 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • un turbofan Pratt & Whitney F119-PW-611
  • Puissance unitaire : 12 701 kgp (125 kN, 28 000 lbf), 19 504 kgp (191 kN, 43 000 lbf) avec post-combustion

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
Lockheed X-35 à 29/05/2015 07:30 Clansman
Version réussie du F-35.



En 1993, la DARPA (l’agence américaine de recherche et développement de la défense) lança le programme CALF (Common Affordable Lightweight Fighter) afin de trouver un successeur unique à tous les appareils
légers des forces armées américaines, à savoir les F-16 Fighting Falcon, F/A-18 Hornet et AV-8 Harrier II. Au même moment, l’US Air Force et la Navy s’investissaient dans le programme JAST (Joint Advanced Strike Technology) dont le but était de défricher les technologies à incorporer dans des appareils de nouvelle génération devant remplacer les F-14 et F-111.

En 1994, le Congrès, dans un souci de rationalisation des dépenses, décidait de regrouper ces deux programmes en un seul, baptisé JSF (officiellement Joint Strike Fighter), et devant aboutir à un chasseur (Fighter) bombardier (Strike) commun (Joint) aux trois armes : Air Force, Navy et Marine Corps, ainsi qu'à la Royal Air Force et à la Royal Navy.

Après que de nombreuses sociétés eurent participé aux premières phases de ce programme, seuls les projets des firmes Boeing (X-32) et Lockheed Martin (X-35) furent sélectionnés le 16 novembre 1996 afin de développer chacune deux exemplaires d'un démonstrateur technologique, sur 4 ans. Le projet de la firme McDonnell Douglas fut rejeté car trop complexe.

Il fut interdit aux compagnies d'utiliser leur propre fonds et elles obtinrent chacune 750 millions de dollars, incluant l'avionique et le logiciel. Le but était de leur éviter la banqueroute et de les inciter à concevoir un appareil économique à produire. 3 variantes étaient en vue : l'une opérant à partir d'un aérodrome, la deuxième à partir d'un porte-avions, et enfin la dernière à décollage et atterrissage verticaux.

Le X-35 de Lockheed-Martin reprenait la plupart des technologies utilisées sur le F-22. En juin 1994, elle reconnut être entrée en collaboration avec Yakovlev, qui avait créé le premier appareil ADAV supersonique avec le Yak-141.

2 exemplaires furent construits : le X-35A qui fut plus tard modifié en X-35B, et le X-35C. Le X-35A vola pour la première fois le 24 octobre 2000, peu après celui du X-32. Le X-35A effectua 27 vols jusqu'au 22 novembre 2000. Il fut alors modifié en X-35B, la version ADAV du X-35, pendant que le X-35C sortit d'usine. Le X-35C, version navale à l'envergure agrandie, vola pour la première fois le 16 décembre 2000. Il effectua 73 vols jusqu'au 11 mars 2001, simulations d'appontages comprises. Le X-35B vola pour la première fois le 24 juin 2001, effectua 18 décollages verticaux et 27 atterrissages verticaux.

Le X-35B utilisait un tout nouveau système, appelé Integrated Lift Fan Propulsion System, conçu par Paul Bevilaqua et développé par Rolls-Royce. La tuyère bascule entièrement vers le bas pendant qu'un module placé à la verticale, juste derrière le cockpit, permet d'équilibrer la machine. Deux déflecteurs expulsant les gaz sur les côtés, sous les ailes, complètent le dispositif.

Ce système était plus risqué que la poussée vectorielle éprouvée du Harrier, mais permettait réellement la transition entre décollage vertical et passage du mur du son. Lockheed-Martin remporta d'ailleurs le Collier Trophy en 2001 grâce à cette invention. Par ailleurs, il disposait du même moteur dérivé du Pratt & Whitney F119 que le X-32.

Le 20 juillet 2001, le X-35B décolla en moins de 500 mètres et dépassa le mur du son avant d'atterrir verticalement. Le X-32 n'en était pas capable, devant être configuré différemment pour un décollage à la verticale ou un vol supersonique.

Le X-35 de Lockheed-Martin remporta la compétition le 26 octobre 2001 face au X-32, ouvrant la voie au futur F-35 dont le marché était estimé à plus de 3000 exemplaires. De façon générale, ses performances étaient considérées largement supérieures à celles du X-32, même s'il semblait plus risqué technologiquement et financièrement.

Le X-35B a été transféré au Steven F. Udvar-Hazy Center et le X-35C au Patuxent River Naval Air Museum, où il est exposé à proximité du X-32B.




<!– m –><a class="postlink" href="http://fr.wikipedia.org/wiki/Lockheed_Martin_X-35">http://fr.wikipedia.org/wiki/Lockheed_Martin_X-35</a><!– m –>

<!– m –><a class="postlink" href="http://www.avionslegendaires.net/avion-militaire/lockheed-martin-f-35-lightning-ii/">http://www.avionslegendaires.net/avion- … htning-ii/</a><!– m –>


<!– m –><a class="postlink" href="http://en.wikipedia.org/wiki/Lockheed_Martin_X-35">http://en.wikipedia.org/wiki/Lockheed_Martin_X-35</a><!– m –>

<!– m –><a class="postlink" href="http://en.wikipedia.org/wiki/Joint_Strike_Fighter_program">http://en.wikipedia.org/wiki/Joint_Stri … er_program</a><!– m –>

<!– m –><a class="postlink" href="http://en.wikipedia.org/wiki/Rolls-Royce_LiftSystem">http://en.wikipedia.org/wiki/Rolls-Royce_LiftSystem</a><!– m –>

<!– m –><a class="postlink" href="http://www.militaryfactory.com/aircraft/detail.asp?aircraft_id=23">http://www.militaryfactory.com/aircraft … raft_id=23</a><!– m –>

<!– m –><a class="postlink" href="http://lockheedmartin.com/us/aeronautics/skunkworks/CollierTrophies/x-35b-stovl.html">http://lockheedmartin.com/us/aeronautic … stovl.html</a><!– m –>

<!– m –><a class="postlink" href="https://www.f35.com/about/history">https://www.f35.com/about/history</a><!– m –>

<!– m –><a class="postlink" href="http://www.vstol.org/VSTOLWheel/Lockheed-MartinX-35.htm">http://www.vstol.org/VSTOLWheel/Lockheed-MartinX-35.htm</a><!– m –>

<!– m –><a class="postlink" href="http://www.globalsecurity.org/military/systems/aircraft/x-35.htm">http://www.globalsecurity.org/military/ … t/x-35.htm</a><!– m –>

<!– m –><a class="postlink" href="http://www.jsf.mil/gallery/gal_photo_cdp_loc_manf.htm">http://www.jsf.mil/gallery/gal_photo_cdp_loc_manf.htm</a><!– m –>
Re: Lockheed X-35 à 29/05/2015 08:04 Clansman
La fiche sur le site
Re: Lockheed X-35 à 29/05/2015 13:45 Ansierra117
Très belle fiche Clan's !!!! :)
Mais pourquoi n'est-il plus version du F-35? :(
Re: Lockheed X-35 à 29/05/2015 14:05 Clansman
Merci !

Mais pourquoi n'est-il plus version du F-35?

Ben, tout est dit ici :

Version réussie du F-35.

Donc on allait pas les mélanger. :mrgreen:

Blague à part, plusieurs raisons : D9 a entré lui-même la fiche sur le site en en faisant un modèle, et j'ai respecté son choix.

D'ailleurs, j'aurais fait la même chose, partant du principe que c'est un appareil en X- et donc un appareil expérimental, et non pas un avion de combat opérationnel. Et puis, je ne voulais pas surcharger la fiche du F-35 déjà très complète…

En revanche, il y a en principe un lien permettant de passer de la fiche du F-35 à celle du X-35 et vice-versa. :)
Re: Lockheed X-35 à 29/05/2015 16:37 Ansierra117

Clansman a écrit

En revanche, il y a en principe un lien permettant de passer de la fiche du F-35 à celle du X-35 et vice-versa. :)

Bah justement … :mrgreen:
Re: Lockheed X-35 à 29/05/2015 18:49 Paxwax

Clansman a écrit

En revanche, il y a en principe un lien permettant de passer de la fiche du F-35 à celle du X-35 et vice-versa. :)
Le lien a coûté 3 millions de dollars, doit être peint en blanc pour ne pas trop faire chauffer le PC (ce qui sur fond blanc est très furtif), et déclenche une commande de pièces détachées chez Lockheed à chaque fois qu'on clique dessus, c'est bien ça?
Re: Lockheed X-35 à 29/05/2015 19:28 Clansman
Oh, je suis sûr que Lockheed-D9 résoudra ce petit problème pour bien moins cher, bien plus vite et bien plus efficacement que Lockheed-Martin. :mrgreen:
Re: Lockheed X-35 à 03/06/2015 21:00 Nico2
Très belle fiche Clans. :)

Clansman a écrit

partant du principe que c'est un appareil en X- et donc un appareil expérimental, et non pas un avion de combat opérationnel. Et puis, je ne voulais pas surcharger la fiche du F-35 déjà très complète…

Logique recevable :) .

Paxwax a écrit

Clansman a écrit

En revanche, il y a en principe un lien permettant de passer de la fiche du F-35 à celle du X-35 et vice-versa. :)
Le lien a coûté 3 millions de dollars, doit être peint en blanc pour ne pas trop faire chauffer le PC (ce qui sur fond blanc est très furtif), et déclenche une commande de pièces détachées chez Lockheed à chaque fois qu'on clique dessus, c'est bien ça?

Mauvaise langue… :hehe:
Re: Lockheed X-35 à 04/06/2015 12:38 Clansman
Merci Nico !

Je vois qu'il y en a qui suivent, par ici. :mrgreen:
Re: Lockheed X-35 à 04/06/2015 22:33 Jericho

Nico2 a écrit

Paxwax a écrit

Clansman a écrit

En revanche, il y a en principe un lien permettant de passer de la fiche du F-35 à celle du X-35 et vice-versa. :)
Le lien a coûté 3 millions de dollars, doit être peint en blanc pour ne pas trop faire chauffer le PC (ce qui sur fond blanc est très furtif), et déclenche une commande de pièces détachées chez Lockheed à chaque fois qu'on clique dessus, c'est bien ça?

Mauvaise langue… :hehe:
D'après son surnom, j'imagine que ce n'était pas un désagrément rencontré sur le X-32 … :mrgreen:
Re: Lockheed X-35 à 13/06/2015 13:52 Clansman
En revanche, il y a en principe un lien permettant de passer de la fiche du F-35 à celle du X-35 et vice-versa.

Problème réglé, maintenant. 8-)
Re: Lockheed X-35 à 13/06/2015 14:53 Paxwax

Jericho a écrit

Nico2 a écrit

Mauvaise langue… :hehe:
D'après son surnom, j'imagine que ce n'était pas un désagrément rencontré sur le X-32 … :mrgreen:
C'est curieux, le X-32 a perdu l'année même où Clinton a quitté la Maison Blanche :lol: .
Répondre aux messages »
Texte de , créé le 24 janvier 2015 20:08, modifié le . ©AviationsMilitaires