Rappels

Histoire de l'appareil

Au début des années 1960, l'US Navy réclama un nouveau modèle de drone-cible à réaction. Northrop Ventura, anciennement Radioplane, développa un prototype à ailes delta, le NV-105, qui vola dès 1964. L'aile delta se montra peu adaptée et fut remplacée par une aile droite sur le NV-105A, qui vola lui pour la première fois en 1965.

Ce dernier fut accepté par l'US Navy et il fut produit en série à partir de 1968 sous la désignation MQM-74A. Son fuselage était en forme de cigare, ses ailes droites et médianes, son réacteur Williams WR24-6 (J400-WR-400) de 121 lbf (538 N) alimenté par une prise d'air ventrale, sa dérive conventionnelle avec un empennage en V inversé. L'appareil était lancé par catapulte à partir du sol ou en mer, assisté de 2 fusées d'appoint. Il était récupéré par parachute ou en flottant sur l'eau. L'US Navy acheta pas moins de 1800 MQM-74A. Il servit également de base au BQM-108 dans les années 1970.

Cette version fut vendue à plusieurs centaines d'exemplaires à l'export, sous le nom de baptême de Chukar (perdrix choukar). Cette variété de perdrix, d'origine asiatique, fut introduite en Amérique pour la chasse et il semble que le nom ait paru approprié à Northrop. Le nom Chukar est normalement uniquement appliqué aux version exports, mais il passa dans le langage courant. La Royal Navy, Israël, la marine italienne et l'OTAN acquirent des Chukar. La Royal Navy l'a désigné Chukar D1. L'OTAN l'utilisa essentiellement dans un polygone de tir situé sur l'île de Crête. Au total, ce furent 2300 MQM-74A Chukar I qui furent construits jusqu'en 1973.

Appréciant le MQM-74A, l'US Navy en demanda une version plus rapide au début des années 1970. Northrop développa le MQM-74B, suivi de la version de série, le MQM-74C, apparue en 1974. Peu de différences sont visibles extérieurement : il est légèrement agrandi, mais la modification principale touche le moteur. Celui-ci est un Williams WR24-7 (J400-WR-401) de 180 lbf (800 N). Au moins 1400 exemplaires furent construits, principalement pour l'US Navy.

Mais il fut également vendu à l'export sous la désignation Chukar II (le MQM-74A devenant rétrospectivement Chukar I). L'OTAN, l'Allemagne de l'Ouest, l'Arabie Saoudite, l'Espagne, la Grèce, l'Iran, l'Italie, le Japon, les Pays-Bas et la Royal Navy achetèrent des Chukar II.

L'US Navy en réclama une version plus sophistiquée, qui aboutit au BQM-74C. Son étude commença en novembre 1977, et 16 appareils de présérie furent construits à partir de septembre 1978. Les essais, y compris opérationnels, furent terminés en 1980. Son fuselage est plus cylindrique et il dispose d'un pilote automatique A/A37G-13 à microprocesseurs, lui permettant des vols pré-programmés plus complexes. Il peut manœuvrer sous des facteurs de charge de 6G. A la différence de ses prédécesseurs, il peut aussi être largué d'un aéronef.

La construction en série commença dès 1980. A partir de 1986, les drones furent construits avec un moteur Williams J400-WR-403 de 240 lbf (1070 N) remplaçant le J400-WR-402 (ou WR24-7A, de 180 lbf). Plus de 1600 BQM-74C furent construits, dont 10 exemplaires dédiés à la reconnaissance tactique pour évaluation par l'US Navy. Cette variante ne fut pas retenue pour une production en série.

Le BQM-74C a été remplacé sur les chaînes de montage par le BQM-74E, qui bénéficie d'un moteur J400-WR-404 de 240 lbf. Ce dernier lui donne une autonomie et une endurance augmentée d'un tiers. Le BQM-74E est entré en service au sein de l'US Navy en 1992 et peut simuler aussi bien un missile anti-navires en vol rasant qu'un avion de combat. Les BQM-74C et E furent vendus à l'export à 11 pays sous la désignation Chukar III. Plus de 8000 exemplaires furent construits, et il semble toujours être au catalogue constructeur de Northrop-Grumman en janvier 2015. Le Chukar III a été utilisé en France en juillet 1984 au Centre d'Essais des Landes, afin de tester le missile mer-air Crotale.

Dans les années 1980, Northrop travailla sur une version améliorée, plus grande et plus rapide, le NV-144. Celle-ci ne fut pas produite et Northrop se lança dans l'étude du BQM-74F (anciennement Target 2000), doté d'ailes en flèche et d'un réacteur de 300 lbf. L'US Navy signa un contrat de développement en mars 2002 pour le BQM-74F et le premier exemplaire fut dévoilé au public en août 2005. Les livraisons étaient attendus pour 2006. Il semble toujours à l'étude.

Lors de la guerre du Golfe en 1991, des BQM-74C furent utilisés comme leurres dans le cadre du "Project Scathe Mean". Ils sont en principe largués à partir d'un DC-130, voire de F-15 ou de F-16, mais les appareils n'étaient pas disponibles. L'US Navy dut récupérer 12 catapultes utilisables dans son inventaire, et des fusées d'appoint stockées en Belgique. Chaque BQM-74C fut doté d'une paire de réflecteurs pour simuler la signature radar d'un avion de combat. 40 personnes provenant d'unités démantelées furent réunies en une unité, la 4468th Tactical Reconnaissance Group. Dotée de 44 drones et divisée en 2 équipes de 6 lanceurs, elle fut envoyée en Arabie Saoudite au 15 octobre 1990. 38 drones, par groupe de 3, devaient décoller pour servir de diversion lors de la deuxième vague d'attaque et 37 décollèrent avec succès. Un seul groupe de 3 drones fut intercepté par des chasseurs irakiens, les autres cerclant autour de Bagdad pendant 20 minutes. Les radars adverses alors repérés furent détruits. L'un des drones survivants fut donné au National Museum of the USAF où il est toujours exposé.

Le 16 novembre 2013, un BQM-74E entra en collision avec l'USS Chancellorsville (CG-62) et l'endommagea, causant 2 blessés légers. Le drone, au lieu de virer comme prévu, fila tout droit vers le croiseur. L'exercice avait comme but de tester la dernière version du système Aegis. 2 BQM-74E ont été retrouvés au Philippines, l'un le 6 janvier 2013 et l'autre le 5 janvier 2015.

Versions référencées

  • Northrop NV-105 : Prototype à ailes deltas
  • Northrop NV-105A : Prototype à ailes droites, servant de base aux versions de série.
  • Northrop MQM-74A Chukar I : 1ere version de série.
  • Northrop MQM-74B : Prototype de la version MQM-74C.
  • Northrop MQM-74C Chukar II : 2e version de série.
  • Northrop BQM-74C Chukar III : Avionique améliorée et moteur WR24-7A de 180 lbf, puis J400-WR-403 de 240 lbf à partir de 1986. Plus de 1600 exemplaires construits.
  • Northrop BQM-74C/Recce : Variante de reconnaissance.
  • Northrop BQM-74D : Variante destinée à l'US Army, non retenue.
  • Northrop BQM-74E Chukar III : Moteur J400-WR-404 de 240 lbf, sans doute toujours en production.
  • Northrop BQM-74F : Version peut-être toujours à l'étude depuis 2002, ailes en flèche.
  • Northrop XBQM-108A : Version expérimentale ADAV du MQM-74.

Northrop BQM-74E Chukar III voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 270 kg (595 lbs)
  • Hauteur : 0,72 m (2,36 ft)
  • Envergure : 1,76 m (5,774 ft)
  • Longueur : 3,95 m (12,959 ft)

Performances

  • Vitesse maximum : 1 000 km/h (621 mph, 540 kts)
  • Distance franchissable : 1 185 km (736 mi, 640 nm)
  • Plafond opérationnel : 12 192 m (40 000 ft)

Motorisation

  • 1 réacteur Williams J400-WR-404
  • Puissance unitaire : 109 kgp (1,07 kN, 240 lbf)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
Northrop MQM-74 Chukar à 24/01/2015 09:38 Clansman
Drone-cible américain des années 1960.

Au début des années 1960, l'US Navy réclama un nouveau modèle de drone-cible à réaction. Northrop Ventura, anciennement Radioplane, développa un prototype à ailes delta, le NV-105, qui vola dès 1964. L'aile delta se montra peu adaptée et fut remplacée par une aile droite sur le NV-105A, qui vola lui pour la première fois en 1965.

Ce dernier fut accepté par l'US Navy et il fut produit en série à partir de 1968 sous la désignation MQM-74A. Son fuselage était en forme de cigare, ses ailes droites et médianes, son réacteur Williams WR24-6 (J400-WR-400) de 121 lbf (538 N) alimenté par une prise d'air ventrale, sa dérive conventionnelle avec un empennage en V inversé. L'appareil était lancé par catapulte à partir du sol ou en mer, assisté de 2 fusées d'appoint. Il était récupéré par parachute ou en flottant sur l'eau. L'US Navy acheta pas moins de 1800 MQM-74A. Il servit également de base au BQM-108 dans les années 1970.

Cette version fut vendue à plusieurs centaines d'exemplaires à l'export, sous le nom de baptême de Chukar (perdrix choukar). Cette variété de perdrix, d'origine asiatique, fut introduite en Amérique pour la chasse et il semble que le nom ait paru approprié à Northrop. Le nom Chukar est normalement uniquement appliqué aux version exports, mais il passa dans le langage courant. La Royal Navy, Israël, la marine italienne et l'OTAN acquirent des Chukar. La Royal Navy l'a désigné Chukar D1. L'OTAN l'utilisa essentiellement dans un polygone de tir situé sur l'île de Crête. Au total, ce furent 2300 MQM-74A Chukar I qui furent construits jusqu'en 1973.

Appréciant le MQM-74A, l'US Navy en demanda une version plus rapide au début des années 1970. Northrop développa le MQM-74B, suivi de la version de série, le MQM-74C, apparue en 1974. Peu de différences sont visibles extérieurement : il est légèrement agrandi, mais la modification principale touche le moteur. Celui-ci est un Williams WR24-7 (J400-WR-401) de 180 lbf (800 N). Au moins 1400 exemplaires furent construits, principalement pour l'US Navy.

Mais il fut également vendu à l'export sous la désignation Chukar II (le MQM-74A devenant rétrospectivement Chukar I). L'OTAN, l'Allemagne de l'Ouest, l'Arabie Saoudite, l'Espagne, la Grèce, l'Iran, l'Italie, le Japon, les Pays-Bas et la Royal Navy achetèrent des Chukar II.

L'US Navy en réclama une version plus sophistiquée, qui aboutit au BQM-74C. Son étude commença en novembre 1977, et 16 appareils de présérie furent construits à partir de septembre 1978. Les essais, y compris opérationnels, furent terminés en 1980. Son fuselage est plus cylindrique et il dispose d'un pilote automatique A/A37G-13 à microprocesseurs, lui permettant des vols pré-programmés plus complexes. Il peut manœuvrer sous des facteurs de charge de 6G. A la différence de ses prédécesseurs, il peut aussi être largué d'un aéronef.

La construction en série commença dès 1980. A partir de 1986, les drones furent construits avec un moteur Williams J400-WR-403 de 240 lbf (1070 N) remplaçant le J400-WR-402 (ou WR24-7A, de 180 lbf). Plus de 1600 BQM-74C furent construits, dont 10 exemplaires dédiés à la reconnaissance tactique pour évaluation par l'US Navy. Cette variante ne fut pas retenue pour une production en série.

Le BQM-74C a été remplacé sur les chaînes de montage par le BQM-74E, qui bénéficie d'un moteur J400-WR-404 de 240 lbf. Ce dernier lui donne une autonomie et une endurance augmentée d'un tiers. Le BQM-74E est entré en service au sein de l'US Navy en 1992 et peut simuler aussi bien un missile anti-navires en vol rasant qu'un avion de combat. Les BQM-74C et E furent vendus à l'export à 11 pays sous la désignation Chukar III. Plus de 8000 exemplaires furent construits, et il semble toujours être au catalogue constructeur de Northrop-Grumman en janvier 2015. Le Chukar III a été utilisé en France en juillet 1984 au Centre d'Essais des Landes, afin de tester le missile mer-air Crotale.

Dans les années 1980, Northrop travailla sur une version améliorée, plus grande et plus rapide, le NV-144. Celle-ci ne fut pas produite et Northrop se lança dans l'étude du BQM-74F (anciennement Target 2000), doté d'ailes en flèche et d'un réacteur de 300 lbf. L'US Navy signa un contrat de développement en mars 2002 pour le BQM-74F et le premier exemplaire fut dévoilé au public en août 2005. Les livraisons étaient attendus pour 2006. Il semble toujours à l'étude.

Lors de la guerre du Golfe en 1991, des BQM-74C furent utilisés comme leurres dans le cadre du "Project Scathe Mean". Ils sont en principe largués à partir d'un DC-130, voire de F-15 ou de F-16, mais les appareils n'étaient pas disponibles. L'US Navy dut récupérer 12 catapultes utilisables dans son inventaire, et des fusées d'appoint stockées en Belgique. Chaque BQM-74C fut doté d'une paire de réflecteurs pour simuler la signature radar d'un avion de combat. 40 personnes provenant d'unités démantelées furent réunies en une unité, la 4468th Tactical Reconnaissance Group. Dotée de 44 drones et divisée en 2 équipes de 6 lanceurs, elle fut envoyée en Arabie Saoudite au 15 octobre 1990. 38 drones, par groupe de 3, devaient décoller pour servir de diversion lors de la deuxième vague d'attaque et 37 décollèrent avec succès. Un seul groupe de 3 drones fut intercepté par des chasseurs irakiens, les autres cerclant autour de Bagdad pendant 20 minutes. Les radars adverses alors repérés furent détruits. L'un des drones survivants fut donné au National Museum of the USAF où il est toujours exposé.

Le 16 novembre 2013, un BQM-74E entra en collision avec l'USS Chancellorsville (CG-62) et l'endommagea, causant 2 blessés légers. Le drone, au lieu de virer comme prévu, fila tout droit vers le croiseur. L'exercice avait comme but de tester la dernière version du système Aegis. 2 BQM-74E ont été retrouvés au Philippines, l'un le 6 janvier 2013 et l'autre le 5 janvier 2015.


Versions :

MQM-74A Chukar I : 1ere version de série, moteur WR24-6 de 121 lbf. 1er vol en 1965. 2300 exemplaires, dont 1800 exemplaires pour l'US Navy, et le reste pour l'OTAN, Israël et les marines britannique et italienne.

MQM-74B : Prototype de la version MQM-74C.

MQM-74C Chukar II : 2e version de série, moteur Williams WR24-7 de 180 lbf. Produite à partir de 1974. Au moins 1400 exemplaires, vendus à l'US Navy, l'OTAN, l'Allemagne de l'Ouest, l'Arabie Saoudite, l'Espagne, la Grèce, l'Iran, l'Italie, le Japon, les Pays-Bas et le Royaume-Uni.

BQM-74C Chukar III : Avionique améliorée et moteur WR24-7A de 180 lbf, puis J400-WR-403 de 240 lbf à partir de 1986. Plus de 1600 exemplaires construits.

BQM-74C/Recce : BQM-74C recevant un kit de reconnaissance (caméra et transmissions de données), ce qui permettait à un BQM-74C Chukar III de passer d'une configuration drone-cible à une configuration drone de reconnaissance, et vice-versa. Une dizaine d'exemplaires furent testés au milieu des années 1980 par l'US Navy, sans suite.

BQM-74D : Variante destinée à l'US Army au milieu des années 1970. Elle était destinée à l'acquisition de cibles et à la surveillance du champ de bataille. Elle ne fut pas retenue pour une production en série.

BQM-74E Chukar III : Moteur J400-WR-404 de 240 lbf, sans doute toujours en production.

BQM-74F : Version peut-être toujours à l'étude depuis 2002, ailes en flèche.



http://www.caea.info/index.php?option=com_content&view=article&id=287:northrop-chukar-iii&catid=43:engins&lang=fr

http://en.wikipedia.org/wiki/Northrop_BQM-74_Chukar

http://craymond.no-ip.info/awk/twuav1.html#m6

http://www.designation-systems.net/dusrm/m-74.html

http://www.flightmuseum.com/exhibits/missiles/northrop-bqmmqm-74/

http://www.abpic.co.uk/search.php?q=Northrop%20MQM-74A%20Chukar%20D1&u=type

http://www.abpic.co.uk/search.php?q=Northrop%20MQM-74C%20Chukar%20D1&u=type

http://www.navaldrones.com/BQM-74E-Chukar-III.html

http://www.northropgrumman.com/Capabilities/ChukarIIIAerialTarget/Pages/default.aspx

http://www.northropgrumman.com/Capabilities/BQM74FAerialTarget/Pages/default.aspx

http://reborn-technology.blogspot.fr/2008/06/northrop-qm-74-chukar-series.html
Re: Northrop MQM-74 Chukar à 24/01/2015 10:49 Jericho
Merci Clansman!

Je ne savais pas que des drones-cibles avaient été utilisés durant la guerre du Golfe pour leurrer les radars irakiens, afin de les repérer et les détruire. Une bonne idée qui évite de risquer les vies des pilotes.

Le drone, au lieu de virer comme prévu, fila tout droit vers le croiseur. L'exercice avait comme but de tester la dernière version du système Aegis.
Et finalement, cette dernière version de l'Aegis, elle a été validée? :mrgreen:
Re: Northrop MQM-74 Chukar à 24/01/2015 14:12 Clansman
Un beau morceau, hein ?


Et finalement, cette dernière version de l'Aegis, elle a été validée?

On ne sait pas, mais l'épisode est connu sous le nom de "l'attaque des drones". :bonnet:
Re: Northrop MQM-74 Chukar à 24/01/2015 15:57 Jericho

Clansman a écrit

On ne sait pas, mais l'épisode est connu sous le nom de "l'attaque des drones". :bonnet:
:lol:
Ils auraient pu en profiter pour certifier l'AGM-74 Chukar… :bonnet:
Re: Northrop MQM-74 Chukar à 24/01/2015 16:35 Nico2
Merci pour cette fiche très intéressante.
Re: Northrop MQM-74 Chukar à 24/01/2015 19:38 Clansman
La fiche sur le site
Re: Northrop MQM-74 Chukar à 01/02/2015 19:13 d9pouces
Merci pour cette fiche. Je ne savais pas que l'appareil avait eu une telle longévité. Il va pouvoir concurrencer le B-52 :bonnet:
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Jan. 24, 2015, 6:29 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires