Rappels

Histoire de l'appareil

Le BAe HERTI est un drone de reconnaissance britannique des années 2000.

Le BAe HERTI (pour High Endurance Rapid Technology Insertion) est basé sur un planeur motorisé, l'Alpha J-5 Marco, conçu par Jaroslaw Janowski de la firme polonaise J&AS Aero Design. Il fut conçu pour les forces armées britanniques.

Il effectua son vol inaugural en décembre 2004 à Woomera, en Australie. La majeure partie des tests furent effectués en Australie, non seulement à Woomera mais également à l'aéroport de West Sale. Quelques vols de tests eurent lien en Grande-Bretagne en 2005, ce qui permit à l'HERTI d'être le premier drone britannique à être certifié dans le civil.

Le premier prototype, le HERTI-D, était propulsé par un réacteur, mais BAe Systems se rendit compte qu'un moteur à pistons permettrait une meilleure endurance et une charge utile plus importante. Le développement du HERTI-D fut stoppé en conséquence et les suivants furent motorisés par un moteur à pistons.

Le premier exemplaire de série fut livré par Slingsby Aviation à BAe Systems fin novembre 2007. Le HERTI dispose du système ICE (Image Collection and Exploitation), qui est un ensemble de capteurs électro-optiques, infrarouges, radar SAR conçu par Selex agissant de manière autonome. Le HERTI peut être contrôlé manuellement ou voler de manière autonome.

Un de ces appareils (un HERTI-1B) fut déployé par la RAF en Afghanistan dans le cadre du programme Morrigan, au début 2008. Quelques missions furent effectuées à partir de Camp Bastion : elles sont toujours classifiées, mais d'après la RAF et BAe Systems, elles ont été un succès.

BAe Systems tente de vendre son appareil à l'export, en l'exposant à Farnborough ou à Dubaï. Une version armée, le Fury, fut dévoilée à Farnborough en 2008. Elle emporte des missiles Thalès LMM (Lightweight Multi-role Missile). Outre la reconnaissance, il peut servir à la surveillance du territoire ou des frontières, à la recherche et au sauvetage, au contrôle du trafic, etc. Il semble aussi avoir participé à l'élaboration du programme Taranis de BAe.

Une version HALE (Haute Altitude, Longue Endurance) avec une plus grande envergure serait à l'étude, de même qu'une version lançée à partir d'une catapulte. La compagnie finlandaise Robonic a effectué des tests en 2005 avec un succédané de même poids. En juillet 2006, aucun test réel n'avait été effectué.

Versions référencées

  • BAE Systems HERTI-D : 1er prototype, propulsé par réacteur. Masse à vide de 350 kg.
  • BAE Systems HERTI-1A : Moteur BMW à piston.
  • BAE Systems HERTI-1B : Moteur Rotax 914 de 100 hp et système ICE II.
  • BAE Systems Fury : Version armée.
  • BAE Systems HERTI-OC : Version opérationnelle (Operational Capability).

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Anciens pays utilisateurs

BAE Systems HERTI-OC voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 340 kg (750 lbs)
  • Envergure : 12 m (39 ft)
  • Longueur : 5 m (16 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 233 km/h (145 mph, 126 kts)
  • Plafond opérationnel : 6 096 m (20 000 ft)

Motorisation

  • 1 moteur à pistons Rotax 914
  • Puissance unitaire : 75 kW (101 ch, 100 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
BAe HERTI à 30/12/2014 07:11 Clansman
Le BAe HERTI est un drone britannique des années 2000.

Le BAe HERTI (pour High Endurance Rapid Technology Insertion) est basé sur un planeur motorisé, l'Alpha J-5 Marco, conçu par Jaroslaw Janowski de la firme polonaise J&AS Aero Design. Il fut conçu pour les forces armées britanniques.

Il effectua son vol inaugural en décembre 2004 à Woomera, en Australie. La majeure partie des tests furent effectués en Australie, non seulement à Woomera mais également à l'aéroport de West Sale. Quelques vols de tests eurent lien en Grande-Bretagne en 2005, ce qui permit à l'HERTI d'être le premier drone britannique à être certifié dans le civil.

Le premier prototype, le HERTI-D, était propulsé par un réacteur, mais BAe Systems se rendit compte qu'un moteur à pistons permettrait une meilleure endurance et une charge utile plus importante. Le développement du HERTI-D fut stoppé en conséquence et les suivants furent motorisés par un moteur à pistons.

Le premier exemplaire de série fut livré par Slingsby Aviation à BAe Systems fin novembre 2007. Le HERTI dispose du système ICE (Image Collection and Exploitation), qui est un ensemble de capteurs électro-optiques, infrarouges, radar SAR conçu par Selex agissant de manière autonome. Le HERTI peut être contrôlé manuellement ou voler de manière autonome.

Un de ces appareils (un HERTI-1B) fut déployé par la RAF en Afghanistan dans le cadre du programme Morrigan, au début 2008. Quelques missions furent effectuées à partir de Camp Bastion : elles sont toujours classifiées, mais d'après la RAF et BAe Systems, elles ont été un succès.

BAe Systems tente de vendre son appareil à l'export, en l'exposant à Farnborough ou à Dubaï. Une version armée, le Fury, fut dévoilée à Farnborough en 2008. Elle emporte des missiles Thalès LMM (Lightweight Multi-role Missile). Outre la reconnaissance, il peut servir à la surveillance du territoire ou des frontières, à la recherche et au sauvetage, au contrôle du trafic, etc. Il semble aussi avoir participé à l'élaboration du programme Taranis de BAe.

Une version HALE (Haute Altitude, Longue Endurance) avec une plus grande envergure serait à l'étude, de même qu'une version lançée à partir d'une catapulte. La compagnie finlandaise Robonic a effectué des tests en 2005 avec un succédané de même poids. En juillet 2006, aucun test réel n'avait été effectué.


Versions :

HERTI-D : 1er prototype, propulsé par réacteur. Masse à vide de 350 kg.

HERTI-1A : Moteur BMW à piston. Il est basé sur le J&AS Aero Design J6 Fregata, avec un fuselage en composites plus grand. Système ICE (Image Collection and Exploitation) autonome.

HERTI-1B : Moteur Rotax 914 de 100 hp et système ICE II.

Fury : Version armée.

HERTI-OC : Version opérationnelle (Operational Capability).



1300e fiche sur le site




http://en.wikipedia.org/wiki/BAE_Systems_HERTI

http://www.airforce-technology.com/projects/hertiuav/

http://defense-update.com/products/h/herti.html#more

http://www.flightglobal.com/news/articles/bae-systems-details-herti-uav-success-in-afghanistan-219684/

http://www.unmanned.co.uk/autonomous-unmanned-vehicles/uav-data-specifications-fact-sheets/herti-high-endurance-rapid-technology-insertion-unmanned-vehicle-uav-specifications-data-sheet/
Re: BAe HERTI à 30/12/2014 14:00 Jericho
Ah ben encore un que je ne connaissais pas! :D

Y'a pas à dire, même si les drones c'est pas ce qu'il y a de plus passionnant pour des fanas d'aviation, l'avantage de faire leurs fiches, c'est que ça permet à la plupart d'entre nous de découvrir, malgré tout, des appareils récents… :mrgreen:
Re: BAe HERTI à 30/12/2014 14:45 Clansman
Et surtout, c'est reposant. Parfois. :bonnet:
Re: BAe HERTI à 30/12/2014 15:18 Jericho

Clansman a écrit

Et surtout, c'est reposant. Parfois. :bonnet:
En effet: parfois! :mrgreen:
Re: BAe HERTI à 30/12/2014 22:26 Nico2
Merci pour cette fiche, je m'instruis également. :)
Re: BAe HERTI à 31/12/2014 07:42 Clansman
Moi de même… :)
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Dec. 30, 2014, 7:15 a.m., modifié le . ©AviationsMilitaires