Rappels

Histoire de l'appareil

Le SB2A (ou Brewster Model 340) était un développement du SBA, qui fut finalement construit par Naval Aircraft Factory sous la désignation SBN. Le SB2A en reprenait la configuration générale : ailes médianes, construction entièrement métallique et monomoteur, biplace en tandem avec une longue canopée donnant un excellent champ de vision, et train classique dont le train principal restait fixe tandis que la roulette de queue était fixe. En revanche, il était agrandi et doté d'un moteur plus puissant, un Wright R-2600-8 de 1700 hp.

Une soute interne lui permettait d'emporter 1000 livres de bombes (454 kg). Sa défense reposait sur 4 mitrailleuses tirant vers l'avant (2 Browning 1919 de 7,62 mm dans les ailes et 2 Browning M2 de 121,7 mm dans le fuselage) ainsi que 2 mitrailleuses de 7,62 mm en tourelle tirant vers l'arrière.

Le SB2A répondait, de même que le SB2C Helldiver, à une demande de l'US Navy émise en 1938 afin de remplacer ses Dauntless vieillissants.

L'US Navy commanda un prototype XSB2A le 4 avril 1939, qui vola pour la première fois le 17 juin 1941. A cette époque, la publicité faite par Brewster était convaincante et il avait déjà été commandé en grand nombre : la production en série avait même déjà commencée.

Cependant, les tests montrèrent que le SB2A était insuffisant : il fallut l'allonger de 35,56 cm, augmenter la surface des ailerons, rajouter des blindages et des réservoirs auto-obturants. Ces deux dernières modifications, très demandées à l'époque, résultaient de l'expérience acquise lors des premiers combats aériens contre l'Allemagne nazie. Mais la masse à vide fut augmentée de 3000 livres (1360 kg), ce qui dégrada ses performances.

De plus, Brewster éprouva de telles difficultés dans la production en série, en 1941 et 1942, qu'elle finit par être mise sous tutelle de l'US Navy sur ordre présidentiel. Cela contribua à sa disparition en 1946.

Le Royaume-Uni avait commandé pas moins de 750 exemplaires, dans un effort de réarmement face à l'Allemagne nazie. Ils furent désignés Bermuda et A-34 dans la nomenclature américaine, du fait de l'application de la loi prêt-bail. Ils furent livrés à la Royal Air Force à partir de 1942.

Mais lors de leur évaluation à Boscombe Down, ils se montrèrent très insuffisants (trop lourds, sous-motorisés, sous-armés et peu maniables) et obsolètes dans le rôle pour lequel ils avaient conçus. Ils furent tout de suite relégués à l'entraînement, en particulier des mécaniciens au sol, et au remorquage de cibles, sans même voir le combat. Quelques exemplaires furent peut-être utilisés pour des missions de reconnaissance au nord de l’Écosse.

468 exemplaires seulement furent construits jusqu'en 1944, dont la plupart furent livrés à la Grande-Bretagne. 5 d'entre eux furent rétrocédés à la Fleet Air Arm à partir de janvier 1943, dont 4 furent testés comme bombardier en piqué et le dernier au remorquage de cibles. Il s'avéra qu'il était inapte aux opérations sur porte-avions.

Les Bermudas Mk 1 non livrés furent réquisitionnés par l'USAAF et désignés R340. Ils furent utilisés pour l'entraînement ou comme cellules d'instruction au sol.

L'US Navy commanda 140 exemplaires (80 SB2A-2 et 60 SB2A-3) le 23 décembre 1940. Les livraisons commencèrent en 1943. Mais même pour l'entraînement, ils se révélèrent trop fragiles. Des SB2A-3 équipèrent 2 squadrons de l'US Marine Corps à NAS Vero Beach en Floride, pour l'entraînement à la chasse de nuit. Les SB2A-3 furent peut-être les seuls à voir le combat, mais ce n'est pas certain et ils se révélèrent certainement insuffisants, à cause notamment de leur manque d'autonomie.

Les Pays-Bas en avaient commandés 162 pour équiper leur force aériennes des Indes Néerlandaises, mais ils furent réquisitionnés par l'US Navy sous la désignation SB2A-4, après la défaite néerlandaise face au Japon.

Le Canada reçut 3 Bermuda Mk 1 pour évaluation, qui servirent finalement de cellule d'instruction au sol.

Au milieu de l'année 1941, l'Australie envisageait d'en commander environ 240 afin de rééquiper 11 squadrons. Mais l'appareil posait de tel problèmes que l'Australie annula la commande pour se tourner vers le Vultee Vengeance.

771 exemplaires furent construits, mais aucun ne vit le combat et certains furent ferraillés dès leur sortie d'usine. De plus, le SB2C Helldiver équivalent mais plus performant était disponible et le SB2A n'était plus nécessaire. Il en reste 2 survivants. L'un d'eux est exposé à Pensacola et l'autre est stocké à Pima.

Versions référencées

  • Brewster XSB2A-1 : Prototype, un exemplaire. Il est désigné Model 340-7 en interne.
  • Brewster SB2A-2 : 1ere version de série pour l'US Navy, 80 exemplaires. Il est désigné Model 340-20 en interne.
  • Brewster SB2A-3 : Version navalisée, dotée d'une crosse d'appontage et d'ailes repliables. 60 exemplaires. Il est désigné Model 340-26 en interne.
  • Brewster SB2A-4 : Version destinée aux Indes néerlandaises, réquisitionnée par l'US Navy. 162 exemplaires. Il est désigné Model 340-17 en interne.
  • Brewster A-34 Bermuda Mk I : Version destinée au Royaume-Uni, tourelle remplacée par un support mobile plus simple.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Anciens pays utilisateurs

Brewster SB2A-2 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 6 481 kg (14 289 lbs)
  • Masse normale au décollage : 5 552 kg (12 239 lbs)
  • Masse à vide : 4 501 kg (9 924 lbs)
  • Surface alaire : 35 m² (379 sq. ft)
  • Hauteur : 4,7 m (15,42 ft)
  • Envergure : 14 m (47 ft)
  • Longueur : 11,94 m (39,173 ft)

Performances

  • Vitesse maximum : 441 km/h (274 mph, 238 kts)
  • Distance franchissable : 2 696 km (1 675 mi, 1 456 nm)
  • Plafond opérationnel : 7 590 m (24 900 ft)
  • Charge alaire, à vide : 127,845 kg/m² (26,185 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, masse normale : 157,668 kg/m² (32,293 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 184,076 kg/m² (37,702 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 moteur à cylindres en étoile Wright R-2600-8
  • Puissance unitaire : 1 268 kW (1 724 ch, 1 700 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
Brewster SB2A Buccaneer à 26/12/2014 09:53 stanak
Bombardier en piqué de construction américaine
mis en service en 1941 et produit à 771 exemplaires

SB2A-1
US Navy
Image
Re: Brewster SB2A Buccaneer à 12/05/2015 07:12 Clansman
Bombardier en piqué embarqué américain de la seconde guerre mondiale.

Le SB2A (ou Brewster Model 340) était un développement du SBA, qui fut finalement construit par Naval Aircraft Factory sous la désignation SBN. Le SB2A en reprenait la configuration générale : ailes médianes, construction entièrement métallique et monomoteur, biplace en tandem avec une longue canopée donnant un excellent champ de vision, et train classique dont le train principal restait fixe tandis que la roulette de queue était fixe. En revanche, il était agrandi et doté d'un moteur plus puissant, un Wright R-2600-8 de 1700 hp.

Une soute interne lui permettait d'emporter 1000 livres de bombes (454 kg). Sa défense reposait sur 4 mitrailleuses tirant vers l'avant (2 Browning 1919 de 7,62 mm dans les ailes et 2 Browning M2 de 121,7 mm dans le fuselage) ainsi que 2 mitrailleuses de 7,62 mm en tourelle tirant vers l'arrière.

Le SB2A répondait, de même que le SB2C Helldiver, à une demande de l'US Navy émise en 1938 afin de remplacer ses Dauntless vieillissants.

L'US Navy commanda un prototype XSB2A le 4 avril 1939, qui vola pour la première fois le 17 juin 1941. A cette époque, la publicité faite par Brewster était convaincante et il avait déjà été commandé en grand nombre : la production en série avait même déjà commencée.

Cependant, les tests montrèrent que le SB2A était insuffisant : il fallut l'allonger de 35,56 cm, augmenter la surface des ailerons, rajouter des blindages et des réservoirs auto-obturants. Ces deux dernières modifications, très demandées à l'époque, résultaient de l'expérience acquise lors des premiers combats aériens contre l'Allemagne nazie. Mais la masse à vide fut augmentée de 3000 livres (1360 kg), ce qui dégrada ses performances.

De plus, Brewster éprouva de telles difficultés dans la production en série, en 1941 et 1942, qu'elle finit par être mise sous tutelle de l'US Navy sur ordre présidentiel. Cela contribua à sa disparition en 1946.

Le Royaume-Uni avait commandé pas moins de 750 exemplaires, dans un effort de réarmement face à l'Allemagne nazie. Ils furent désignés Bermuda et A-34 dans la nomenclature américaine, du fait de l'application de la loi prêt-bail. Ils furent livrés à la Royal Air Force à partir de 1942.

Mais lors de leur évaluation à Boscombe Down, ils se montrèrent très insuffisants (trop lourds, sous-motorisés, sous-armés et peu maniables) et obsolètes dans le rôle pour lequel ils avaient conçus. Ils furent tout de suite relégués à l'entraînement, en particulier des mécaniciens au sol, et au remorquage de cibles, sans même voir le combat. Quelques exemplaires furent peut-être utilisés pour des missions de reconnaissance au nord de l’Écosse.

468 exemplaires seulement furent livrés jusqu'en 1944. 5 d'entre eux furent rétrocédés à la Fleet Air Arm à partir de janvier 1943, dont 4 furent testés comme bombardier en piqué et le dernier au remorquage de cibles. Il s'avéra qu'il était inapte aux opérations sur porte-avions.

Les Bermudas Mk 1 non livrés furent réquisitionnés par l'USAAF et désignés R340. Ils furent utilisés pour l'entraînement ou comme cellules d'instruction au sol.

L'US Navy commanda 140 exemplaires (80 SB2A-2 et 60 SB2A-3) le 23 décembre 1940. Les livraisons commencèrent en 1943. Mais même pour l'entraînement, ils se révélèrent trop fragiles. Des SB2A-3 équipèrent 2 squadrons de l'US Marine Corps à NAS Vero Beach en Floride, pour l'entraînement à la chasse de nuit. Les SB2A-3 furent peut-être les seuls à voir le combat, mais ce n'est pas certain et ils se révélèrent certainement insuffisants, à cause notamment de leur manque d'autonomie.

Les Pays-Bas en avaient commandés 162 pour équiper leur force aériennes des Indes Néerlandaises, mais ils furent réquisitionnés par l'US Navy sous la désignation SB2A-4, après la défaite néerlandaise face au Japon.

Le Canada reçut 3 Bermuda Mk 1 pour évaluation, qui servirent finalement de cellule d'instruction au sol.

Au milieu de l'année 1941, l'Australie envisageait d'en commander environ 240 afin de rééquiper 11 squadrons. Mais l'appareil posait de tel problèmes que l'Australie annula la commande pour se tourner vers le Vultee Vengeance.

771 exemplaires furent construits, mais aucun ne vit le combat et certains furent ferraillés dès leur sortie d'usine. De plus, le SB2C Helldiver équivalent mais plus performant était disponible et le SB2A n'était plus nécessaire. Il en reste 2 survivants. L'un d'eux est exposé à Pensacola et l'autre est stocké à Pima.


Versions :

XSB2A-1 : Prototype, un exemplaire. Il est désigné Model 340-7 en interne.

SB2A-2 : 1ere version de série, 80 exemplaires. Il est désigné Model 340-20 en interne.

SB2A-3 : Version navalisée, dotée d'une crosse d'appontage et d'ailes repliables. 60 exemplaires. Il est désigné Model 340-26 en interne.

SB2A-4 : Version destinée aux Indes néerlandaises, réquisitionnée par l'US Navy. 162 exemplaires. Il est désigné Model 340-17 en interne.

A-34 Bermuda Mk 1 : Version destinée au Royaume-Uni, tourelle remplacée par un support mobile plus simple. 468 exemplaires construits sur 750. 3 exemplaires évalués par le Canada et 5 exemplaires utilisés par la Fleet Air Arm. Les exemplaires non livrés et réquisitionnés par l'USAAF ont été désignés R340. Il est désigné Model 340-14 en interne.





http://fr.wikipedia.org/wiki/Brewster_SB2A_Buccaneer

http://www.avionslegendaires.net/avion-militaire/brewster-sb2a-buccaneer/


http://en.wikipedia.org/wiki/Brewster_SB2A_Buccaneer

http://www.aviastar.org/air/usa/brewster_buccaneer.php

http://www.militaryfactory.com/aircraft/detail.asp?aircraft_id=1267

http://www.navalaviationmuseum.org/attractions/aircraft-exhibits/item/?item=sb2a_buccaneer

http://www.fiddlersgreen.net/models/aircraft/Brewster-Buccaneer.html

http://www.fleetairarmarchive.net/Aircraft/Bermuda.htm
Re: Brewster SB2A Buccaneer à 12/05/2015 08:04 Clansman
Un des pires avions de la seconde guerre mondiale, comme le dit la vidéo ?
Re: Brewster SB2A Buccaneer à 12/05/2015 08:44 Jericho

Clansman a écrit

Un des pires avions de la seconde guerre mondiale, comme le dit la vidéo ?
Le pire, je ne sais pas… mais d'après ta fiche, sa carrière ne semble pas avoir été excessivement brillante… :roll:
Re: Brewster SB2A Buccaneer à 12/05/2015 11:35 Clansman
Ben, inaptes à quelque mission que ce soit, ferraillés dès leur sortie d'usine, le constructeur placé sous tutelle… Il fait fort quand même. Mais je me souviens du Vultee Vengeance qu'était pas piqué des hannetons non plus. :mrgreen:
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Dec. 26, 2014, 6 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires