Rappels

Histoire de l'appareil

Le Meggit BTT-3 Banshee est un drone-cible britannique des années 1980.

Le Banshee fut conçu à l'origine par Target Technology Ltd, qui construisait des moteurs légers pour drones et voulut concevoir son propre modèle. L'étude, ainsi que le vol inaugural, se firent en 1983.

Le Banshee est essentiellement construit en matériaux composites (kevlar et composite verre/plastique) et dispose d'une aile delta basse sans queue. L'hélice est placée à l'arrière. Les premiers modèles furent propulsés par un Normalair-Garrett à deux cylindres de 26 hp, et les suivants par un Norton P73 Wankel rotatif de 38 hp. Il peut aussi emporter des déflecteurs radars, des leurres thermiques ou magnétiques, et remorquer une cible. Il a depuis été racheté par Meggitt Defence Systems.

Il est catapulté de terre ou d'un navire et descend par parachute. Il peut flotter pour être récupéré et réutilisé. Il est entré en service au sein de l'armée de terre britannique en 1984. Depuis, Plus de 8000 exemplaires ont été construits, et il fut vendu à l'Allemagne, au Brésil, au Danemark, à l’Égypte, à la France, à la Hongrie, à l'Inde, à la Norvège, à Oman, au Pakistan et à la Turquie. Un système se compose d'une station au sol et de 4 drones.

Il fut déployé dans plus de 40 pays (dont, par exemple, les Pays-Bas, l'Espagne, l'US Navy, la marine thaïlandaise, Bahreïn…), et servit lors d'exercice contre des missiles ou systèmes anti-aériens Blowpipe, Chaparral, Crotale, Javelin, Phalanx, Rapier et Sea Sparrow.

Plusieurs versions virent le jour : le Banshee 300 simule un missile anti-navire en vol rasant et est apparu en 1988. Le Banshee 400, apparu en 2001, sert à la reconnaissance. Le Jet Banshee est propulsé par réacteur. Enfin, le Sea Skimming Jet 80 est propulsé par réacteur JetCat ce qui augmente sa vitesse de 80 noeuds, et imite un missile anti-navire. En France, le Banshee a servit de base au SAGEM Crécerelle.

Versions référencées

  • Meggitt Banshee : Version de base, apparue en 1983.
  • Meggitt Banshee 300 : Version de 1988, simulant un missile anti-navires.
  • Meggitt Banshee 400 : Version de 2001 servant à la reconnaissance.
  • Meggitt Jet Banshee : Version à réaction.
  • Meggitt Banshee Jet 80 : Version à réaction, vitesse de 80 noeuds.

Meggitt Banshee voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 73 kg (161 lbs)
  • Masse à vide : 39 kg (86 lbs)
  • Hauteur : 0,86 m (2,82 ft)
  • Envergure : 2,49 m (8,169 ft)
  • Longueur : 2,84 m (9,318 ft)

Performances

  • Vitesse maximum : 200 km/h (124 mph, 108 kts)
  • Endurance maximale : 1,25 h
  • Plafond opérationnel : 7 010 m (23 000 ft)

Motorisation

  • 1 moteur rotatif Norton P73
  • Puissance unitaire : 22 kW (30 ch, 30 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
Meggit Banshee à 23/12/2014 07:57 Clansman
Le Meggit BTT-3 Banshee est un drone-cible britannique des années 1980.

Le Banshee fut conçu à l'origine par Target Technology Ltd, qui construisait des moteurs légers pour drones et voulut concevoir son propre modèle. L'étude, ainsi que le vol inaugural, se firent en 1983.

Le Banshee est essentiellement construit en matériaux composites (kevlar et composite verre/plastique) et dispose d'une aile delta basse sans queue. L'hélice est placée à l'arrière. Les premiers modèles furent propulsés par un Normalair-Garrett à deux cylindres de 26 hp, et les suivants par un Norton P73 Wankel rotatif de 38 hp. Il peut aussi emporter des déflecteurs radars, des leurres thermiques ou magnétiques, et remorquer une cible. Il a depuis été racheté par Meggitt Defence Systems.

Il est catapulté de terre ou d'un navire et descend par parachute. Il peut flotter pour être récupéré et réutilisé. Il est entré en service au sein de l'armée de terre britannique en 1984. Depuis, Plus de 8000 exemplaires ont été construits, et il fut vendu à l'Allemagne, au Brésil, au Danemark, à l’Égypte, à la France, à la Hongrie, à l'Inde, à la Norvège, à Oman, au Pakistan et à la Turquie. Un système se compose d'une station au sol et de 4 drones.

Il fut déployé dans plus de 40 pays (dont, par exemple, les Pays-Bas, l'Espagne, l'US Navy, la marine thaïlandaise, Bahreïn…), et servit lors d'exercice contre des missiles ou systèmes anti-aériens Blowpipe, Chaparral, Crotale, Javelin, Phalanx, Rapier et Sea Sparrow.

Plusieurs versions virent le jour : le Banshee 300 simule un missile anti-navire en vol rasant et est apparu en 1988. Le Banshee 400, apparu en 2001, sert à la reconnaissance. Le Jet Banshee est propulsé par réacteur. Enfin, le Sea Skimming Jet 80 est propulsé par réacteur JetCat ce qui augmente sa vitesse de 80 noeuds, et imite un missile anti-navire. En France, le Banshee a servit de base au SAGEM Crécerelle.


La fiche sur le site



http://en.wikipedia.org/wiki/Meggitt_Banshee

http://craymond.no-ip.info/awk/twuav2.html#m2

http://www.meggittdefenceuk.com/HTML/Banshee/banshee-1.htm

http://www.meggittdefenceuk.com/HTML/news-1.htm

http://www.militarysystems-tech.com/suppliers/remotely-controlled-aerial-targets-unmanned-vehicle-systems-and-subsystems/meggitt-defence

http://www.uasvision.com/2011/09/14/meggitt-launches-jet-banshee-target-drone/

http://en.ruvsa.com/gallery/photo/51/

http://www.navaldrones.com/Banshee.html

http://www.aircav.com/recog/chp12/ch12aclist/banshee.html

http://www.meggitt.com/?OBH=316&ID=108
Re: Meggit Banshee à 23/12/2014 08:37 Jericho
Merci Clansman!

C'est visiblement un des drones les plus produits et utilisés. Régulièrement, quand je recherche des infos sur un drone, je tombe sur une référence ou une comparaison avec cet appareil… Vu la quantité produite et le nombre d'utilisateurs, je comprends mieux maintenant! :shock:
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Dec. 23, 2014, 8:03 a.m., modifié le . ©AviationsMilitaires