Rappels

  • Premier vol :
  • Missions : Drone-cible, Entraînement
  • Constructeur : drapeau Curtiss
  • 160 appareils construits (cellules neuves)

Histoire de l'appareil

Le Curtiss Fledgling est un avion biplan d’entrainement de base de l’entre-deux guerre, biplace, muni d’un empennage conventionnel, d’un train d’atterrissage classique et d’un moteur entrainant une hélice bipale.

En 1927, suite à un appel d’offre de l’US Navy pour s’équiper d’un avion d’entrainement de base, quinze concurrents sont proposés. Après avoir évalué les différents appareils, c’est le Curtiss 48 Fledgling qui est sélectionné.

L’appareil se présente comme un biplan classique, avec un cockpit ouvert et deux postes de pilotage en tandem. À l’avant, un moteur en étoile Wright Whirlwind entraine une hélice bipale. Les ailes en biplan ont un léger dièdre positif. L’empennage est conventionnel, et le train d’atterrissage est de type classique. Curtiss, qui a pensé qu’il serait judicieux de pouvoir facilement le convertir en hydravion, a mis au point un flotteur central pouvant être installé à la place du train d’atterrissage principal et des flotteurs sous balancines à fixer sous les ailes.

Après trois prototypes testés sous la désignation de XN2C-1, l’US Navy commande un premier lot de 31 N2C-1 motorisés avec des Wright Whirlwind J-5. Par la suite, c’est un lot de 20 N2C-2 équipés de Wright Whirlwind J-6-7 qui sont livrés.

Estimant que l’appareil pouvait intéresser le marché civil, une version équipée avec un moteur Curtiss Challenger moins puissant est proposé sous la désignation de Curtiss Model 51 Fledgling. Quatre de ces appareils sont remotorisés par la suite avec des Wright Whirlwind J-6-5 (Model 51 J-1) et deux autres avec des Wright Whirlwind J-6-7 (Model 51 J-2).

En 1939, les N2C encore en service sont transformés en cibles volantes. Un système de radioguidage est installé et le train d’atterrissage classique est remplacé par un train tricycle fixe, permettant une meilleure stabilité durant le roulage. Un de ces drones a également été utilisé pour attaquer un navire-cible, afin d’évaluer l’efficacité d’une telle attaque contre un bâtiment de surface.
Durant la même période, l’USAAF utilise également quelques-uns de ces appareils télécommandés sous la désignation d’A-3.


Texte de Jericho, avec son aimable autorisation.

Versions référencées

  • Curtiss XN2C-1 : Prototypes, 3 exemplaires.
  • Curtiss N2C-1 : Version motorisée par un Wright Whirlwind J-5 (R-790) de 220 cv.
  • Curtiss N2C-2 : Version motorisée par un Wright Whirlwind J-6-7 (R-760) de 240 cv.
  • Curtiss Model 48 : Désignation civile de la première version proposée à l’US Navy, motorisée par un Curtiss Challenger de 168 cv.
  • Curtiss Model 51 : Version équipée d’un moteur Curtiss Challenger de 180 cv, 109 appareils construits.
  • Curtiss Model 51 Fledgling Junior : Un prototype construit avec des ailes à l’envergure réduite.
  • Curtiss Model 51 J-1 : Quatre Model 51 Fledgling remotorisés avec des Wright Whirlwind J-6-5.
  • Curtiss Model 51 J-2 : Deux Model 51 Fledgling remotorisés avec des Wright Whirlwind J-6-7.
  • Curtiss A-3 : Désignation des Model 48 radioguidés, utilisés par l’USAAF comme cibles volantes à partir de 1940.
  • Naval Aircraft Factory N2C-2 : N2C-2 modifiés en drones-cibles pour l'US Navy

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Anciens pays utilisateurs

Curtiss N2C-1 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 1 285 kg (2 832 lbs)
  • Masse à vide : 968 kg (2 135 lbs)
  • Surface alaire : 34 m² (365 sq. ft)
  • Hauteur : 3,15 m (10,335 ft)
  • Envergure : 11,93 m (39,14 ft)
  • Longueur : 8,33 m (27,329 ft)

Performances

  • Vitesse maximum : 175 km/h (109 mph, 95 kts)
  • Distance franchissable : 589 km (366 mi, 318 nm)
  • Plafond opérationnel : 4 602 m (15 100 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 4,9 m/s (16,076 ft/s)
  • Charge alaire, à vide : 28,559 kg/m² (5,849 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 37,882 kg/m² (7,759 lbs/sq. ft)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
Curtiss Fledgling à 21/12/2014 12:34 stanak
Biplan d'entraînement de construction américaine
mis en service en 1927 et produit à environ 160 exemplaires

N2C-2
US Navy (elle utilisa 31 N2C-1 et 20 N2C-2)
Image
Re: Curtiss Fledgling à 22/12/2014 11:01 glwpatton
oh, un canari !!

mignon !
Re: Curtiss Fledgling à 18/05/2015 08:49 Jericho
Voilà pour ce canari… :hehe:


Le Curtiss Fledgling est un avion biplan d’entrainement de base de l’entre-deux guerre, biplace, muni d’un empennage conventionnel, d’un train d’atterrissage classique et d’un moteur entrainant une hélice bipale.

En 1927, suite à un appel d’offre de l’US Navy pour s’équiper d’un avion d’entrainement de base, quinze concurrents sont proposés. Après avoir évalué les différents appareils, c’est le Curtiss 48 Fledgling qui est sélectionné.
L’appareil se présente comme un biplan classique, avec un cockpit ouvert et deux postes de pilotage en tandem. À l’avant, un moteur en étoile Wright Whirlwind entraine une hélice bipale. Les ailes en biplan ont un léger dièdre positif. L’empennage est conventionnel, et le train d’atterrissage est de type classique. Curtiss, qui a pensé qu’il serait judicieux de pouvoir facilement le convertir en hydravion, a mis au point un flotteur central pouvant être installé à la place du train d’atterrissage principal et des flotteurs sous balancines à fixer sous les ailes.

Après trois prototypes testés sous la désignation de XN2C-1, l’US Navy commande un premier lot de 31 N2C-1 motorisés avec des Wright Whirlwind J-5.
Par la suite, c’est un lot de 20 N2C-2 équipés de Wright Whirlwind J-6-7 qui sont livrés.

Estimant que l’appareil pouvait intéresser le marché civil, une version équipée avec un moteur Curtiss Challenger moins puissant est proposé sous la désignation de Curtiss Model 51 Fledgling. Quatre de ces appareils sont remotorisés par la suite avec des Wright Whirlwind J-6-5 (Model 51 J-1) et deux autres avec des Wright Whirlwind J-6-7 (Model 51 J-2).

En 1939, les N2C encore en service sont transformés en cibles volantes. Un système de radioguidage est installé et le train d’atterrissage classique est remplacé par un train tricycle fixe, permettant une meilleure stabilité durant le roulage. Un de ces drones a également été utilisé pour attaquer un navire-cible, afin d’évaluer l’efficacité d’une telle attaque contre un bâtiment de surface.
Durant la même période, l’USAAF utilise également quelques-uns de ces appareils télécommandés sous la désignation d’A-3.


Versions :
Model 49 Fledgling : Désignation civile de la première version proposée à l’US Navy, motorisée par un Curtiss Challenger de 168cv.

XN2C-1 : trois prototypes livrés à l’US Navy.

N2C-1 : Version motorisée par un Wright Whirlwind J-5 (R-790) de 220cv.

N2C-2 : Version motorisée par un Wright Whirlwind J-6-7 (R-760) de 240cv.

Model 51 Fledgling : Version équipée d’un moteur Curtiss Challenger de 180cv, 109 appareils construits.

Model 51 Fledgling Jumior: Un prototype construit avec des ailes à l’envergure réduite.

Model 51 J-1 : Quatre Model 51 Fledgling remotorisés avec des Wright Whirlwind J-6-5.

Model 51 J-2 : Deux Model 51 Fledgling remotorisés avec des Wright Whirlwind J-6-7.

A-3 : Désignation des Model 49 radioguidés, utilisés par l’USAAF comme cibles volantes à partir de 1940. Le parcours était programmé avant le vol, l’appareil se guidant ensuite de façon autonome par GPS.


Utilisateurs militaires :
Argentine : 2 appareils à la force aérienne.

Brésil : 1 appareil au sein de la force aérienne.

Canada : 4 appareils.

Colombie : 3 appareils au sein de la force aérienne.

Iran : 1 N2C-1 offert par la Turquie.

Tchécoslovaquie : 1 appareil pour évaluation.

Turquie : 7 N2C-1 dont le montage est effectué sous licence en Turquie, en service de 1933 à 1945.

USA : 3 XN2C-1, 31 N2C-1 et 20 N2C-2 à l’US Navy et ? A3 à l’USAAF.


Caractéristiques N2C-1:
Equipage : 1
Passagers : 1
Longueur : 8,33m
Envergure : 11,93m
Hauteur : 3,15m
Surface alaire : 33,9m2
Masse à vide : 968kg
Masse maximale au décollage : 1’385kg
Points d’attache : 0

Moteurs :
Un moteur en étoile Wright J-5 (R-790-8) de 164kW (220cv).

Performances :
Vitesse max : 175km/h
Vitesse ascensionnelle : 4,9m/s
Plafond opérationnel : 4’600m
Distance franchissable : 589km

Armement :
Sans.


Liens internet :
http://en.wikipedia.org/wiki/Curtiss_Fledgling
http://www.navalaviationmuseum.org/attractions/aircraft-exhibits/item/?item=n2c
http://www.airwar.ru/enc/other1/n2c.html
http://www.thconline.com/cun2cflmiaim.html
http://www.aero-web.org/specs/curtiss/n2c-2.htm
http://www.aero-web.org/specs/curtiss/n2c-1.htm
https://books.google.ch/books?id=_RW1CQ067pYC&pg=PA195&lpg=PA195&dq=Curtiss+N2C+Fledgling&source=bl&ots=c3WwDg44YE&sig=-xuwoDd38OCdKKNPZTCe2AgzSbc&hl=fr&sa=X&ei=FxIIVeWbBcetPNGWgeAG&ved=0CEAQ6AEwAzgK#v=onepage&q=Curtiss%20N2C%20Fledgling&f=false
https://books.google.ch/books?id=kIyoBgAAQBAJ&pg=PA197&lpg=PA197&dq=Curtiss+N2C+Fledgling&source=bl&ots=x7vnP-69SX&sig=hXU_hTPtqZXTvPbH8Y9yO3P5E_k&hl=fr&sa=X&ei=FxIIVeWbBcetPNGWgeAG&ved=0CFQQ6AEwBzgK#v=onepage&q=Curtiss%20N2C%20Fledgling&f=false
Re: Curtiss Fledgling à 18/05/2015 10:37 Clansman
La fiche sur le site

A voir les photos, l'US Navy a fait modifier des N2C-2 en drones-cibles par la Naval Aircraft Factory, aussi avec un train tricycle. J'ai donc rajouté cette version. :)
Re: Curtiss Fledgling à 18/05/2015 11:35 Jericho

Clansman a écrit

La fiche sur le site

A voir les photos, l'US Navy a fait modifier des N2C-2 en drones-cibles par la Naval Aircraft Factory, aussi avec un train tricycle. J'ai donc rajouté cette version. :)
Merci! Je l'ai noté dans le texte, mais je n'avais pas trouvé d'autres désignations pour ces appareils. Si c'est Naval Aircraft Factory N2C-2, c'est parfait. :D
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Dec. 21, 2014, 6:27 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires