Rappels

Histoire de l'appareil

Le CL-227 Sentinel est immédiatement reconnaissable à sa forme en bulbe toute en hauteur. Il décolle verticalement grâce à des rotors coaxiaux. Les gaz sont éjectés vers le haut afin de diminuer la signature infrarouge, les rotors et le revêtement sont en matériaux composites pour limiter la signature radar. La structure, elle, est en aluminium.

Le démonstrateur du CL-227, désigné Peanut, fut conçu en 1977, et vola pour la première fois en 1978. Il était propulsé par un moteur Wankel de 17 kW. Les premiers CL-227 furent disponible à la vente auprès des pays de l'OTAN en 1981, avec des turbopropulseurs de 24 puis 38 kW. Le Sea Sentinel, destiné à opérer à partir de petits navires, vola pour la première fois en 1988. L'US Navy le testa à partir de l'USS DOYLE d'octobre à novembre 1991. Les essais démontrèrent entre autres une portée de transmission des données de 20 km. Il fut également évalué par l'US Army et l'US Coast Guards.

Il fut décliné en une version améliorée, le CL-327 Guardian. Celle-ci fut produite à partir d'octobre 1996 par Bombardier Aerospace, et vola pour la première fois en 1997. Celui-ci dispose d'une endurance de 6 h 30, d'une charge utile de 105 kg (y compris un radar SAR) et d'une distance franchissable de 200 km. Contrairement à son prédécesseur, il est guidé par GPS. Un exemplaire s'est écrasé le 10 juin 1998, lors de tests par l'US Navy. L'US Coast Guards était également intéressée par cet appareil.

Il peut servir à la reconnaissance, à la surveillance, comme relais de communication, à la patrouille frontalière, à la lutte contre la drogue, à l'inspection de l'environnement, à la désignation et à l'acquisition de cibles, à l'évaluation des dégâts, et enfin comme plate-forme de guerre électronique.

Le CL-227 ne semble appartenir à aucune force aérienne, mais est régulièrement utilisé par l'OTAN dans le cadre d'exercices, au profit notamment du Royaume-Uni.

Versions référencées

  • Canadair CL-227 Sentinel : 1ere version de série, mise en service en 1981.
  • Canadair CL-227 Sea Sentinel : Version embarquée, 1er vol en 1988.
  • Bombardier CL-327 Guardian : Version modernisée.

Pays exploitant actuellement cet appareil

Bombardier CL-327 Guardian voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 349 kg (770 lbs)
  • Masse à vide : 150 kg (330 lbs)
  • Diamètre du rotor principal : 4 m (13 ft)
  • Hauteur : 1,83 m (6 ft)

Performances

  • Vitesse maximum : 157 km/h (98 mph, 85 kts)
  • Endurance maximale : 6,25 h
  • Plafond opérationnel : 5 486 m (18 000 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 7,6 m/s (24,934 ft/s)

Motorisation

  • 1 turbine Williams WTS-125
  • Puissance unitaire : 75 kW (101 ch, 100 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Aucune photo n'est encore répertoriée. Aidez-nous à changer cela !

Média externes

Forum

Sujet complet »
Canadair CL-227 à 20/12/2014 10:17 Clansman
Le CL-227 est un drone de reconnaissance canadien qu'il est trop zarbi même pour un drone, et qu'il est trop zarbi même pour un truc canadien.

Le CL-227 Sentinel est immédiatement reconnaissable à sa forme en bulbe toute en hauteur. Il décolle verticalement grâce à des rotors coaxiaux. Les gaz sont éjectés vers le haut afin de diminuer la signature infrarouge, les rotors et le revêtement sont en matériaux composites pour limiter la signature radar. La structure, elle, est en aluminium.

Le démonstrateur du CL-227, désigné Peanut, fut conçu en 1977, et vola pour la première fois en 1978. Il était propulsé par un moteur Wankel de 17 kW. Les premiers CL-227 furent disponible à la vente auprès des pays de l'OTAN en 1981, avec des turbopropulseurs de 24 puis 38 kW. Le Sea Sentinel, destiné à opérer à partir de petits navires, vola pour la première fois en 1988. L'US Navy le testa à partir de l'USS DOYLE d'octobre à novembre 1991. Les essais démontrèrent entre autres une portée de transmission des données de 20 km. Il fut également évalué par l'US Army et l'US Coast Guards.

Il fut décliné en une version améliorée, le CL-327 Guardian. Celle-ci fut produite à partir d'octobre 1996 par Bombardier Aerospace, et vola pour la première fois en 1997. Celui-ci dispose d'une endurance de 6 h 30, d'une charge utile de 105 kg (y compris un radar SAR) et d'une distance franchissable de 200 km. Contrairement à son prédécesseur, il est guidé par GPS. Un exemplaire s'est écrasé le 10 juin 1998, lors de tests par l'US Navy. L'US Coast Guards était également intéressée par cet appareil.

Il peut servir à la reconnaissance, à la surveillance, comme relais de communication, à la patrouille frontalière, à la lutte contre la drogue, à l'inspection de l'environnement (y compris marijuana et tisane de CDLP), à la désignation et à l'acquisition de cibles, à l'évaluation des dégâts, et enfin comme plate-forme de guerre électronique.

Le CL-227 ne semble appartenir à aucune force aérienne, mais est régulièrement utilisé par l'OTAN dans le cadre d'exercices, au profit notamment du Royaume-Uni.




http://en.wikipedia.org/wiki/Canadair_CL-227_Sentinel

http://unrealaircraft.com/qbranch/sentinel.php

http://fas.org/man/dod-101/sys/ac/row/cl-327.htm

http://www.aviastar.org/helicopters_eng/canadair_cl-227.php

http://www.navaldrones.com/CL327.html

http://www.casr.ca/bg-uav-history.htm
Re: Canadair CL-227 à 20/12/2014 10:36 Trident

Clansman a écrit

Le CL-227 est un drone de reconnaissance canadien qu'il est trop zarbi même pour un drone, et qu'il est trop zarbi même pour un truc canadien.


Il peut servir à la reconnaissance, à la surveillance, comme relais de communication, à la patrouille frontalière, à la lutte contre la drogue, à l'inspection de l'environnement (y compris marijuana et tisane de CDLP)….

:bonnet:
Re: Canadair CL-227 à 20/12/2014 11:57 Clansman
Je sais pas si tu as vu les photos, mais reconnais que pour concevoir un appareil comme ça, faut fumer une moquette sèvère. :bonnet:
Re: Canadair CL-227 à 20/12/2014 14:20 Trident
Ayant joué à Act Of War , je me suis adapté au look bizarre du drone en question.

Clansman a écrit

Je sais pas si tu as vu les photos, mais reconnais que pour concevoir un appareil comme ça, faut fumer une moquette sèvère. :bonnet:

J'ai pensé la même chose concernant le rédacteur de la fiche. :mrgreen:
Re: Canadair CL-227 à 20/12/2014 14:32 Clansman
T'avais pas l'habitude ? :hypno:
Re: Canadair CL-227 à 20/12/2014 14:49 Trident
De fumer de la moquette ? non…

Je n'avais pas non plus l'habitude de lire des fiches de rédacteurs ayant fumé :mrgreen: de la moquette ou autre chose[/size:lev3opht]
Re: Canadair CL-227 à 20/12/2014 23:18 Nico2
Merci pour cette fiche, drone vraiment peu banal.
Re: Canadair CL-227 à 21/12/2014 08:29 Clansman
La fiche sur le site

Pas de photos, mais une vidéo.
Re: Canadair CL-227 à 22/12/2014 10:49 Jericho

Trident a écrit

Je n'avais pas non plus l'habitude de lire des fiches de rédacteurs ayant fumé :mrgreen: de la moquette ou autre chose[/size:28q594yn]
C'est vrai que l'on a chacun ses méthodes. Chez moi, je n'ai pas de moquette, alors je carbure aux tisanes, chocolat et éventuellement du malt sous forme de boisson lactée et chocolatée… :D

Par contre, je trouve que ce drone vaut son pesant de cacahuète… :bonnet:
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Dec. 21, 2014, 8:06 a.m., modifié le . ©AviationsMilitaires