Rappels

Histoire de l'appareil

Le Beech 99 est un avion de transport régional pouvant transporter une quinzaine de passagers, motorisé par deux turbopropulseurs, muni d’ailes basses cantilever et d’un train d’atterrissage tricycle escamotable.

Au début des années 1960, il semble qu’il pourrait y avoir une place pour un nouvel avion de transport pour les lignes à faible densité. Beechcraft se lance alors dans le développement d’un appareil pouvant transporter une quinzaine de passagers, afin de remplacer le Beech 18 vieillissant.
Pour commencer, le bureau d’étude reprend la cellule du Beech "Queen Air" et lui rallonge le fuselage.

Le premier vol de cet appareil ainsi modifié a lieu en décembre 1965. Les essais étant satisfaisants, ses ailes sont remplacées par celles du "King Air", de même que les turbopropulseurs Pratt & Whitney PT-6A de 550 cv qui remplacent les moteurs à pistons. Les hélices sont à présent tripales à vitesse constante et pas réversible.

Le prototype, désigné N599AT (c/n LR-1), fait son premier vol ainsi motorisé le 25 octobre 1966, piloté par J.D.Webber. Les essais sont concluants et le prototype est rapidement… ferraillé ! Beechcraft lance alors la fabrication en série : la suite des tests est effectuée directement avec le premier appareil de série (N7099AT, c/n U-1) !

En 1967, Beechcraft présente l’appareil en public et le 2 mai 1968, le Beechcraft Model 99 reçoit sa certification FAA.

La cabine du Beech 99 n’est pas pressurisée, mais elle est équipée du chauffage. Une porte située à l’arrière gauche de l’appareil, et possédant un escalier intégré, permet aux passagers d’avoir accès aux 15 sièges disposés de part et d’autre d’une allée centrale. Les sièges étant facilement démontables, il est possible d’utiliser le Beech 99 pour le transport de fret. Une porte-cargo, à l’avant de la porte standard, est d’ailleurs proposée en option par le constructeur. Une cloison mobile est également disponible pour le transport mixte, permettant ainsi de séparer les passagers du fret. L’allongement du fuselage vers l’arrière est compensé avec un allongement du nez.

L’empennage horizontal, en flèche, est muni de stabilisateurs dont l’incidence est réglée en vol par une commande électrique. Les ailes basses, de type cantilever, possèdent un dièdre positif de 7°. Elles sont équipées de nacelles dans lesquelles sont logés les deux turbopropulseurs Pratt & Whitney PT-6A-20 de 550cv équipés d’hélices tripales à vitesse constante et pas réversibles. Les réservoirs de carburant de l’appareil, soit un volume total de 1415 litres, sont situés dans les ailes et les nacelles-moteurs. Le train d’atterrissage est tricycle. La roue avant s’escamote sous le nez de l’appareil, tandis que le train principal, munis de roues en diabolo, se rétracte vers l’avant, dans le prolongement des nacelles-moteurs.

Un de ces appareils (c/n U-120) est utilisé par les forces armées thaïlandaises de 1970 à 1983.

À partir de 1968, le Model 99A "Airliner" est proposé, avec des turbopropulseurs PT6A-27 plus puissants, permettant de décoller avec une masse supérieure. 9 de ces appareils ont été utilisés par les forces aériennes chiliennes.

En 1970, des tests sont effectués sur un appareil dont les réservoirs de carburant situés dans les nacelles, et contenant en temps normal 435 litres, sont supprimés. L’appareil, plus léger peut emporter une charge supérieure, mais possède également une autonomie plus faible. Un seul exemplaire est construit en 1970 (N23AT, c/n U-132). Les essais ne sont pas convainquant et le projet est abandonné.

Le Model B99 "Airliner", grâce à ses turbopropulseurs PT6A-28 de 680cv, possède une masse maximale au décollage de 4’945kg. Proposée à partir de 1972, cette version est peu produite, mais un kit de conversion est proposé, permettant de porter à ce standard un certain nombre de Model 99 et 99A.

Une version d’affaire est ensuite proposée, c’est le Model B99 "Executive". Son aménagement intérieur peut être modifié pour permettre de transporter entre 8 et 17 personnes. Par la suite, ce type de conversion a été étendu à toutes les versions.

Un Beech Model 99 est modifié en 1975 pour tester un système de commandes de vol électromécanique. Le programme, effectué par le laboratoire de recherche de l’Université du Kansas, est financé par la NASA, l’appareil est désigné PD 280.

En 1979, le Model C99 "Commuter" est proposé par Beechcraft, marquant son retour sur le marché des avions régionaux. Après avoir été racheté d’occasion, un Model 99 est équipé de deux turbopropulseurs Pratt & Whitney Canada PT6A-34, puis par deux PT6A-36 de 715 ch. Il reçoit également un nouvel équipement électrique, un système hydraulique modifié au niveau de l’atterrisseur et un longeron de voilure renforcé. Sa masse maximale autorisée au décollage passe à 5’100kg. Ré-immatriculé N4199C, cet appareil débute ses essais en vol le 20 juin 1980. La certification est obtenue le 27 juillet 1981. La production est lancée à l’usine de Selma, dans l’Alabama, en septembre 1980 et le premier exemplaire est livré le 30 juillet 1981. Au total, 76 Model C99 (U-50, U-165/239) sont construits entre 1980 et 1986.

En 1984, une version pressurisée pouvant transporter jusqu’à 19 passagers et désignée Beechcraft 1900 est proposée, en remplacement des Beech 99. La production du Beech 99 s’arrête définitivement en 1986, après la construction de 239 appareils des différentes versions.


Texte de Jericho, avec son aimable autorisation.

Versions référencées

  • Beech 99 : Première série motorisée par deux PT-6A-20 de 550 cv.
  • Beech 99A : Version du Model 99 propulsée par deux PT6A-27 de 680 cv, permettant une charge supérieure.
  • Beech A99A : Un seul exemplaire construit en 1970, possédant une capacité d’emport de carburant réduite.
  • Beech B99 : Version propulsée par deux PT6A-28 de 680 cv, permettant une masse maximale au décollage de 4945kg.
  • Beech B99 « Executive » : Sous-version possédant un aménagement intérieur modifié permettant d’utiliser l’appareil en avion d’affaire pouvant transporter entre 8 et 17 personnes.
  • Beech C99 « Commuter » : Version motorisée par deux turbopropulseurs PT6A-36 de 715 cv.
  • Beech PD 280 : Version basée sur un Model 99 pour tester un système de commandes de vol électromécanique.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Anciens pays utilisateurs

Beech 99A voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 4 717 kg (10 400 lbs)
  • Masse à vide : 2 515 kg (5 545 lbs)
  • Surface alaire : 25,99 m² (279,754 sq. ft)
  • Hauteur : 4,37 m (14,337 ft)
  • Envergure : 13,98 m (45,866 ft)
  • Longueur : 13,58 m (44,554 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 380 km/h (236 mph, 205 kts)
  • Distance franchissable : 1 685 km (1 047 mi, 910 nm)
  • Plafond opérationnel : 7 986 m (26 200 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 8,63 m/s (28,314 ft/s)
  • Vitesse maximale HA : 406 km/h (252 mph, 219 kts)
  • Charge alaire, à vide : 96,768 kg/m² (19,82 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 181,507 kg/m² (37,176 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 2 turbopropulseurs Pratt & Whitney Canada PT6A-27
  • Puissance unitaire : 410 kW (557 ch, 550 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
Beech 99 "Airliner" à 07/11/2012 12:26 Jericho
Le Beech 99 est un avion de transport régional pouvant transporter une quinzaine de passagers, motorisé par deux turbopropulseurs, muni d’ailes basses cantilever et d’un train d’atterrissage tricycle escamotable.

Au début des années 1960, il semble qu’il pourrait y avoir une place pour un nouvel avion de transport pour les lignes à faible densité. Beechcraft se lance alors dans le développement d’un appareil pouvant transporter une quinzaine de passagers, afin de remplacer le Beech 18 vieillissant.
Pour commencer, le bureau d’étude reprend la cellule du Beech "Queen Air" et lui rallonge le fuselage. Le premier vol de cet appareil ainsi modifié a lieu en décembre 1965.
Les essais étant satisfaisants, ses ailes sont remplacées par celles du "King Air", de même que les turbopropulseurs Pratt & Whitney PT-6A de 550cv qui remplacent les moteurs à pistons. Les hélices sont à présent tripales à vitesse constante et pas réversible.

Le prototype, désigné N599AT (c/n LR-1), fait son premier vol ainsi motorisé le 25 octobre 1966, piloté par J.D.Webber. Les essais sont concluants et le prototype est rapidement… ferraillé !
Beechcraft lance alors la fabrication en série : la suite des tests est effectuée directement avec le premier appareil de série (N7099AT, c/n U-1)!

En 1967, Beechcraft présente l’appareil en public et le 2 mai 1968, le Beechcraft Model 99 reçoit sa certification FAA.

La cabine du Beech 99 n’est pas pressurisée, mais elle est équipée du chauffage. Une porte située à l’arrière gauche de l’appareil, et possédant un escalier intégré, permet aux passagers d’avoir accès aux 15 sièges disposés de part et d’autre d’une allée centrale. Les sièges étant facilement démontables, il est possible d’utiliser le Beech 99 pour le transport de fret. Une porte-cargo, à l’avant de la porte standard, est d’ailleurs proposée en option par le constructeur. Une cloison mobile est également disponible pour le transport mixte, permettant ainsi de séparer les passagers du fret. L’allongement du fuselage vers l’arrière est compensé avec un allongement du nez.
L’empennage horizontal, en flèche, est muni de stabilisateurs dont l’incidence est réglée en vol par une commande électrique.
Les ailes basses, de type cantilever, possèdent un dièdre positif de 7°. Elles sont équipées de nacelles dans lesquelles sont logés les deux turbopropulseurs Pratt & Whitney PT-6A-20 de 550cv équipés d’hélices tripales à vitesse constante et pas réversibles.
Les réservoirs de carburant de l’appareil, soit un volume total de 1415 litres, sont situés dans les ailes et les nacelles-moteurs.
Le train d’atterrissage est tricycle. La roue avant s’escamote sous le nez de l’appareil, tandis que le train principal, munis de roues en diabolo, se rétracte vers l’avant, dans le prolongement des nacelles-moteurs.
Un de ces appareils (c/n U-120) est utilisé par les forces armées thaïlandaises de 1970 à 1983.

À partir de 1968, le Model 99A "Airliner" est proposé, avec des turbopropulseurs PT6A-27 plus puissants, permettant de décoller avec une masse supérieure. 9 de ces appareils ont été utilisés par les forces aériennes chiliennes.
En 1970, des tests sont effectués sur un appareil dont les réservoirs de carburant situés dans les nacelles, et contenant en temps normal 435 litres, sont supprimés. L’appareil, plus léger peut emporter une charge supérieure, mais possède également une autonomie plus faible. Un seul exemplaire est construit en 1970 (N23AT, c/n U-132). Les essais ne sont pas convainquant et le projet est abandonné.

Le Model B99 "Airliner", grâce à ses turbopropulseurs PT6A-28 de 680cv, possède une masse maximale au décollage de 4’945kg. Proposée à partir de 1972, cette version est peu produite, mais un kit de conversion est proposé, permettant de porter à ce standard un certain nombre de Model 99 et 99A.

Une version d’affaire est ensuite proposée, c’est le Model B99 "Executive". Son aménagement intérieur peut être modifié pour permettre de transporter entre 8 et 17 personnes. Par la suite, ce type de conversion a été étendu à toutes les versions.

Un Beech Model 99 est modifié en 1975 pour tester un système de commandes de vol électromécanique. Le programme, effectué par le laboratoire de recherche de l’Université du Kansas, est financé par la NASA, l’appareil est désigné PD 280.

En 1979, leModel C99 "Commuter" est proposé par Beechcraft, marquant son retour sur le marché des avions régionaux. Après avoir été racheté d’occasion, un Model 99 est équipé de deux turbopropulseurs Pratt & Whitney Canada PT6A-34, puis par deux PT6A-36 de 715 ch. Il reçoit également un nouvel équipement électrique, un système hydraulique modifié au niveau de l’atterrisseur et un longeron de voilure renforcé. Sa masse maximale autorisée au décollage passe à 5’100kg. Ré-immatriculé N4199C, cet appareil débute ses essais en vol le 20 juin 1980. La certification est obtenue le 27 juillet 1981. La production est lancée à l’usine de Selma, dans l’Alabama, en septembre 1980 et le premier exemplaire est livré le 30 juillet 1981. Au total, 76 Model C99 (U-50, U-165/239) sont construits entre 1980 et 1986.

En 1984, une version pressurisée pouvant transporter jusqu’à 19 passagers et désignée Beechcraft 1900 est proposée, en remplacement des Beech 99. La production du Beech 99 s’arrête définitivement en 1986, après la construction de 239 appareils des différentes versions.


Versions :
Model 99 : Première série motorisée par deux PT-6A-20 de 550cv. 101 appareils construits entre 1968 et 1970, surtout utilisés par des compagnies civiles américaines, un exemplaire est utilisé par les forces aériennes thaïlandaises de 1970 à 1983.

Model 99A "Airliner" : Version du Model 99 propulsée par deux PT6A-27 de 680cv, permettant une charge supérieure. 42 appareils construits entre 1968 et 1971, 9 utilisés par les forces aériennes chiliennes.

Model A99A : Un seul exemplaire construit en 1970, possédant une capacité d’emport de carburant réduite. Plus léger, il peut emporter une charge supérieure, mais possède une autonomie plus faible.

Model B99 "Airliner" : Version propulsée par deux PT6A-28 de 680cv, permettant une masse maximale au décollage de 4’945kg. Seuls 18 appareils sont construits, mais un kit de conversion a permis de porter à ce standard un certain nombre de Model 99 et 99A.

Model B99 "Executive" : Sous-version possédant un aménagement intérieur modifié permettant d’utiliser l’appareil en avion d’affaire pouvant transporter entre 8 et 17 personnes. Ce type de conversion a ensuite été étendu à toutes les versions.

Model C99 "Commuter" : Version motorisée par deux turbopropulseurs PT6A-36 de 715cv, un nouvel équipement électrique, un système hydraulique modifié et des longerons de voilure renforcés. 76 Model C99 sont construits entre 1980 et 1986.

PD 280 : Model 99 modifié en 1975 pour tester un système de commandes de vol électromécanique. Le programme, effectué par le laboratoire de recherche de l’Université du Kansas, a été financé par la NASA.


Utilisateurs militaires :
Chili : Les forces aériennes chiliennes ont utilisé, de 1970 à 2010, 9 Beech Model 99A. Ces appareils (300/308, c/n U137 à U145 et immatriculation civile CC-EEO à CC-EEW), rebaptisés "Petrel", ont d’abord été utilisés pour des missions SAR et d’entrainement à la navigation au sein du Grupo 11 sur la base de Quintero, près de Valparaíso, en remplacement des C-45. Ils sont ensuite modifiés avec un pod sous le fuselage pour des missions de reconnaissance électronique.

Thaïlande : Les forces armées thaïlandaises ont utilisé un Beech Model 99 (c/n U-120) de 1970 à 1983.


Caractéristiques Model 99A:
Equipage : 1 ou 2
Passagers : 15
Longueur : 13,58m
Envergure : 13,98m
Hauteur : 4,37m
Surface alaire : 25,99m2
Masse à vide : 2’515kg
Masse maximale au décollage : 4’722kg


Moteurs :
2 turbopropulseurs Pratt & Whitney PT-6A-27 de 500kW (680cv) chacun, avec 1'415 litres de carburant.

Performances :
Vitesse max haute altitude: 406km/h
Vitesse de croisière : 380km/h
Vitesse ascensionnelle : 8,63m/s
Plafond opérationnel : 7’988m
Distance franchissable : 1’686km

Armement :
Sans.

Liens Internet :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Beechcraft_99
http://en.wikipedia.org/wiki/Beechcraft_Model_99
http://www.airliners.net/aircraft-data/stats.main?id=66
http://www.airlines-inform.com/commercial-aircraft/Beech-99.html
http://www.flugzeuginfo.net/acdata_php/acdata_beech_99_en.php
http://www.flightglobal.com/directory/detail.aspx?aircraftCategory=CommercialAircraft&manufacturerType=CommercialAircraft&navigationItemId=389&aircraftId=2552&&searchMode=Manufacturer
Re: Beech 99 "Airliner" à 08/11/2012 07:43 Clansman
La fiche sur le site

Merci pour les fiches, Jericho !
Re: Beech 99 "Airliner" à 08/11/2012 09:06 Jericho
Merci à toi de les renter sur la base de donnée! (j'avoue que ça me laisse plus de temps pour en rédiger) [/size:w0fs4uco] :hehe:
Re: Beech 99 "Airliner" à 08/11/2012 10:33 Clansman
j'avoue que ça me laisse plus de temps pour en rédiger

C'était l'idée, et puis j'ai l'habitude, donc ça va vite. :D
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:53 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires