Rappels

Histoire de l'appareil

North American, alors que la seconde guerre mondiale se terminait, anticipa le développement de l'aviation civile et générale qui allait suivre. Désireuse de se diversifier et surtout de continuer à produire en attendant le F-86, elle se lança donc dans l'étude d'un appareil répondant parfaitement à ce marché. Elle reprit simplement les grandes lignes de son fameux P-51, tout en lui donnant une cabine quadriplace et un train tricycle et rétractable. Son moteur Continental fournissait 185 hp.

Le prototype fut désigné NA-143 et surnommé Navion (la graphie exacte est NAvion). Son vol inaugural eut lieu en avril 1946. Il fut suivi par la version de série, le NA-145, qui fut construit lui à 1109 exemplaires.

Il faut dire que par rapport aux avions civils d'avant-guerre, le Navion bénéficiait des avancées technologiques dues à la guerre, en particulier une construction entièrement métallique. Si le boom de l'aviation civile ne fut pas aussi conséquent que prévu, il n'empêche que le Navion fut un succès. Il fut notamment vendu à des célébrités telles que Veronica Lake, Steve Austin ou Mickey Rooney. C'est ainsi que le Navion intéressa l'USAAF, qui en commanda une version militaire à North American : le L-17A.

Le L-17A (NA-154 pour North American) fut commandé à 83 exemplaires. Ils servirent aux vols de liaison et de transport de personnel ainsi que de fret léger, et à des missions d'entraînement. En 1962, ils furent rebaptisés U-18A.

En 1948, North American reçut des commandes pour le F-86 et le B-45, et le Navion ne lui rapportait que peu de profits. Ryan acheta les droits fin 1948, et élabora ses propres versions : le Navion A (cette fois sans A majuscule) avec un moteur Continental E-185-3 ou -9 de 205 hp, et le Navion B avec un moteur Lycoming GO-435-C2 de 260 hp. Il construisit ainsi 1240 exemplaires en 3 ans, dont 163 L-17B (Navion A) pour l'USAF. Ryan construisit également un prototype, le Ryan 72 (un Navion B modifié) pour concourir à un appel d'offres de l'USAF pour un avion d'entraînement biplace. Il perdit face au Beech T-34 Mentor. Les L-17 furent livrés jusqu'en 1949 et quelques exemplaires servirent de FAC, pour un temps limité en 1952, lors de la guerre de Corée. La légende veut que des soldats nord-coréens aient confondus des Navions avec des P-51 et se soient rendus en le voyant.

La production du Navion s’arrêta dans un premier temps en 1951. Il faut dire que Ryan perdait de l'argent avec le Navion : il coûtait 15000 dollars à produire, mais était vendu pour 9500 dollars. 2350 exemplaires au total avaient alors été construits.

Tusco racheta les droits de l'appareil en 1957 et conçut lui-même ses propres versions, du Navion D au Model F. Enfin, la production fut reprise par Navion Aircraft Company, qui produisit ses propres modèles jusqu'en 1976. Au total, 2469 Navions furent construits. Temco en proposa également une version bimoteur, le D-16 Twin Navion. Celle-ci résultait de cellules de Navion modifiés. Le premier d'entre eux vola en 1952 et 110 exemplaires furent modifiés en D-16 ou D-16A de 1953 à 1957.

En 2010, un bon nombre de Navion volent encore. De plus, il semblerait que son aventure ne soit pas terminée : la firme Navion Aircraft LLC, basée dans l'Ohio, en a acquit les droits en 1995 et travaillerait sur une nouvelle version, dotée notamment d'un turbopropulseur, depuis 2006.

Versions référencées

  • North American NA-145 NAvion : Version de série construite par North American, 1109 exemplaires.
  • Ryan Navion B : Dernière version conçue et construite par Ryan. Moteur Lycoming GO-435-C2 de 260 hp.
  • North American NA-143 : Prototype, 1 exemplaire.
  • Ryan Navion : Version construite par Ryan. Le A majuscule de NAvion est abandonné. Dans les 500 exemplaires.
  • Ryan Navion A : Version plus puissante, conçue et construite par Ryan.
  • Tusco Navion D : Navion D : Appareils modifiés par Tusco, avec un moteur Continental IO-470-P de 240 hp et des réservoirs en bout d'ailes. Une douzaine d'exemplaires.
  • Tusco Navion E : Appareils modifiés par Tusco avec un moteur Continental IO-470-C de 250 hp et des réservoirs en bout d'ailes. 3 exemplaires.
  • Tusco Navion F : Appareils modifiés par Tusco avec un moteur Continental IO-470-H de 260 hp et des réservoirs en bout d'ailes. Environ 36 exemplaires.
  • NAC Navion G Rangemaster : Navion G "Rangemaster" : Version construite par Navion Aircraft Company. Moteur Continental IO-470H de 260 hp, réservoirs en bout d'ailes. 121 exemplaires. Apparu en 1960.
  • NAC Navion H : Dernière version construite, moteurs Continental IO-520B de 285 hp. 61 exemplaires.
  • Ryan Model 72 : Prototype conçu par Ryan pour un concours de l'USAF.
  • Temco D-16 Twin Navion : Version dotée de 2 moteurs Lycoming O-320 de 150 hp.
  • Temco D-16A : Version dotée de 2 moteurs Lycoming O-340-A1A de 160 hp chacun. 45 exemplaires furent modifiés par Temco.
  • North American U-18A L-17A : 83 exemplaires construits pour l'USAAF, dérivé du Navion d'origine.
  • Ryan U-18B L-17B : 163 exemplaires construits pour l'USAF, dérivés du Navion A.
  • Ryan U-18C L-17C : 35 L-17A modifiés par Ryan avec de meilleurs aérofreins et davantage de carburant.
  • Temco QL-17A : 6 L-17A transformés en drones-cibles par Temco.
  • Ryan XL-17D : 2 ou 3 Ryan Navion B évalués par l'US Army. Ils portèrent un temps la désignation XL-22A.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Anciens pays utilisateurs

North American U-18A L-17A voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 1 202 kg (2 650 lbs)
  • Masse à vide : 830 kg (1 830 lbs)
  • Surface alaire : 17 m² (184 sq. ft)
  • Hauteur : 2,79 m (9,154 ft)
  • Envergure : 11 m (36 ft)
  • Longueur : 7,87 m (25,82 ft)

Performances

  • Vitesse maximum : 262 km/h (163 mph, 142 kts)
  • Vitesse de croisière : 249 km/h (155 mph, 135 kts)
  • Vitesse critique (VNE) : 306 km/h (190 mph, 165 kts)
  • Vitesse de décrochage : 103 km/h (64 mph, 56 kts)
  • Distance franchissable : 1 127 km (700 mi, 608 nm)
  • Plafond opérationnel : 4 572 m (15 000 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 6,35 m/s (20,833 ft/s)
  • Charge alaire, à vide : 48,559 kg/m² (9,946 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 70,318 kg/m² (14,402 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 moteur à cylindres à plat Continental E185
  • Puissance unitaire : 153 kW (208 ch, 205 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

picture
picture

Forum

Sujet complet »
North American Navion à 19/11/2014 19:16 stanak
Monomoteur de liaison de construction américaine
produit à plus 2600 exemplaires de 1946 à 1951 par North American puis Ryan

North American NA-145 Navion
Image

Ryan Navion B
Image

moi naussi, n'aime bien les navions :mrgreen:
Re: North American Navion à 19/11/2014 21:17 Nico2
Index màj.

Tiens il n'y a pas de fiche non plus ?[/size:27pla2ly]

:mrgreen:
Re: North American Navion à 19/11/2014 21:32 Jericho

Nico2 a écrit

Tiens il n'y a pas de fiche non plus ?

:mrgreen:
Et un Navion de plus pour Clans… :bonnet:
Re: North American Navion à 19/11/2014 23:44 Ansierra117

Jericho a écrit

Nico2 a écrit

Tiens il n'y a pas de fiche non plus ?

:mrgreen:
Et un Navion de plus pour Clans… :bonnet:

Je crois que tout le monde mourrait d'envie de la sortir celle-là :D
Re: North American Navion à 20/11/2014 08:11 Clansman
:bonnet:

Blague à part, je pense qu'il a plutôt sa place dans la rubrique "après 1945". A part ça, oui c'est en projet. Du coup, ça viendra plus tôt que prévu. :)
Re: North American Navion à 20/11/2014 09:24 Jericho

Ansierra117 a écrit

Je crois que tout le monde mourrait d'envie de la sortir celle-là :D
Ben dans des cas comme ça, n'hésitez pas: ça m'évitera de les faire… :bonnet:
Re: North American Navion à 20/11/2014 20:20 Nico2

Clansman a écrit

Blague à part, je pense qu'il a plutôt sa place dans la rubrique "après 1945".

En effet, je ne devais plus être très frais hier soir.

Rectifié :hehe: .

Clansman a écrit

A part ça, oui c'est en projet. Du coup, ça viendra plus tôt que prévu. :)

Impecc'. :navy:
Re: North American Navion à 22/11/2014 07:36 Clansman
En plus, en faisant la fiche, je me suis rendu compte qu'il devrait être dans la rubrique "aviation civile". Bon tant pis, on laisse comme ça.



Le North American Navion est un avion léger civil américain de l'immédiat après-guerre.

North American, alors que la seconde guerre mondiale se terminait, anticipa le développement de l'aviation civile et générale qui allait suivre. Désireuse de se diversifier et surtout de continuer à produire en attendant le F-86, elle se lança donc dans l'étude d'un appareil répondant parfaitement à ce marché. Elle reprit simplement les grandes lignes de son fameux P-51, tout en lui donnant une cabine quadriplace et un train tricycle et rétractable. Son moteur Continental fournissait 185 hp.

Le prototype fut désigné NA-143 et surnommé Navion (afin de permettre des jeux de mots foireux, en particulier sur AMN). Son vol inaugural eut lieu en 1946. Il fut suivi par la version de série, le NA-145, qui fut construit lui à 1109 exemplaires.

Il faut dire que par rapport aux avions civils d'avant-guerre, le Navion bénéficiait des avancées technologiques dues à la guerre, en particulier une construction entièrement métallique. Si le boom de l'aviation civile ne fut pas aussi conséquent que prévu, il n'empêche que le Navion fut un succès. Il fut notamment vendu à des célébrités telles que Veronica Lake, Steve Austin ou Mickey Rooney. C'est ainsi que le Navion intéressa l'USAAF, qui en commanda une version militaire à North American : le L-17A.

Le L-17A (NA-154 pour North American) fut commandé à 83 exemplaires. Ils servirent aux vols de liaison et de transport de personnel ainsi que de fret léger, et à des missions d'entraînement. En 1962, ils furent rebaptisés U-18A.

En 1948, North American reçut des commandes pour le F-86 et le B-45, et le Navion ne lui rapportait que peu de profits. Ryan acheta les droits fin 1948, et élabora ses propres versions : le Navion A avec un moteur Continental E-185-3 ou -9 de 205 hp, et le Navion B avec un moteur Lycoming GO-435-C2 de 260 hp. Il construisit ainsi 1240 exemplaires en 3 ans, dont 163 L-17B (Navion A) pour l'USAF. Ryan construisit également un prototype, le Ryan 72 (un Navion B modifié) pour concourir à un appel d'offres de l'USAF pour un avion d'entraînement biplace. Il perdit face au Beech T-34 Mentor. Les L-17 furent livrés jusqu'en 1949 et quelques exemplaires servirent de FAC, pour un temps limité en 1952, lors de la guerre de Corée. La légende veut que des soldats nords-coréens aient confondus des Navions avec des P-51 et se soient rendus en le voyant.

La production du Navion s'arréta dans un premier temps en 1951. Il faut dire que Ryan perdait de l'argent avec le Navion : il coûtait 15000 dollars à produire, mais était vendu pour 9500 dollars. 2350 exemplaires avaient été construits.

Tusco racheta les droits de l'appareil en 1957 et conçut lui-même ses propres versions, du Navion D au Model F. Enfin, la production fut reprise par Navion Aircraft Company, qui produisit ses propres modèles jusqu'en 1976. Au total, 2469 petits Navions furent construits. Temco en proposa également une version bimoteur, le D-16 Twin Navion. Celle-ci résultait de cellules de Navion modifiés. Le premier d'entre eux vola en 1952 et 110 exemplaires furent modifiés en D-16 ou D-16A de 1953 à 1957.

En 2010, un bon nombre de Navion volent encore. De plus, il semblerait que son aventure ne soit pas terminée : la firme Navion Aircraft LLC, basée dans l'Ohio, en a acquit les droits en 1995 et travaillerait sur une nouvelle version, dotée notamment d'un turbopropulseur, depuis 2006. Ca c'est un bon Navion.


Versions :

NA-143 : Prototypes, 1 exemplaire.

NA-145 : Version de série construite par North American, 1109 exemplaires. La graphie exacte, pour les appareils construits par North American, est NAvion.

Navion : Version construite par Ryan, 600 exemplaires. Le A majuscule de NAvion est abandonné.

Navion A : Version plus puissante, conçue et construite par Ryan. Moteur Continental E-185-9 de 205 hp, 602 exemplaires. Elle manquait malgré tout de puissance.

Navion B : Dernière version conçue et construite par Ryan. Moteur Lycoming GO-435-C2 de 260 hp, 222 exemplaires.

Navion D : Appareils modifiés par Tusco (Tulsa Manufacturing Company), avec un moteur Continental IO-470-P de 240 hp et des réservoirs en bout d'ailes. Une douzaine d'exemplaires.

Navion E : Appareils modifiés par Tusco avec un moteur Continental IO-470-C de 250 hp et des réservoirs en bout d'ailes. 3 exemplaires.

Navion F : Appareils modifiés par Tusco avec un moteur Continental IO-470-H de 260 hp et des réservoirs en bout d'ailes. Environ 36 exemplaires.

Navion G "Rangemaster" : Version construite par Navion Aircraft Company. Moteur Continental IO-470H de 260 hp, réservoirs en bout d'ailes. 121 exemplaires. Apparu en 1960.

Navion H : Dernière version construite, moteurs Continental IO-520B de 285 hp. 61 exemplaires.

Ryan 72 : Prototype conçu par Ryan pour un concours de l'USAF. Un Navion B fut transformé en biplace d'entraînement. Les membres d'équipage étaient placés côte-à-côte. Il échoua face au T-34 Mentor.

D-16 Twin Navion : Version dotée de 2 moteurs Lycoming O-320 de 150 hp. Le prototype, désigné X-16, fut conçu et construit par Dauby Equipment Company en 1952. Il était alors surnommé Bi-Navion et ses moteurs étaient de 130 hp chacun seulement. 19 appareils furent convertis par Riley et 46 par Temco.

D-16A : Version dotée de 2 moteurs Lycoming O-340-A1A de 160 hp chacun. 45 exemplaires furent modifiés par Temco.

U-18A (L-17A) : 83 exemplaires construits pour l'USAF, dérivé du Navion d'origine.

U-18B (L-17B) : 163 exemplaires construits pour l'USAF, dérivés du Navion A.

U-18C (L-17C) : 35 L-17A modifiés par Ryan avec de meilleurs aérofreins et davantage de carburant.

QL-17A : 6 L-17A transformés en drones-cibles par Temco.

XL-17D : 2 ou 3 Ryan Navion B évalués par l'US Army. Ils portèrent un temps la désignation XL-22A.



http://fr.wikipedia.org/wiki/Ryan_Navion

http://en.wikipedia.org/wiki/Ryan_Navion

http://en.wikipedia.org/wiki/Temco_D-16

http://www.nationalmuseum.af.mil/factsheets/factsheet.asp?id=292

http://www.pilotfriend.com/aircraft%20performance/Navion.htm

http://www.navionsociety.org/old/

http://www.warbirdalley.com/l17.htm

http://www.airliners.net/aircraft-data/stats.main?id=289

http://www.twinnavion.com/navionhistory.htm

http://www.flugzeuginfo.net/acdata_php/acdata_na145_en.php
Re: North American Navion à 22/11/2014 18:28 Clansman
Et un Navion de plus sur le site, un !
Re: North American Navion à 23/11/2014 12:28 Nico2
Well done ! :)
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Nov. 20, 2014, 6:04 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires