Rappels

Histoire de l'appareil

Il a été conçu à partir de l'Aeronca 50 Chief, un avion léger civil de la fin des années 1930. Plus exactement, il part de la version Model 65, propulsée par un moteur de 65 hp. L'appareil en conserve la configuration générale, très classique pour l'époque : train conventionnel et fixe, ailes hautes, une cabine en plexiglas très grande pour donner une excellente visibilité. Son fuselage est fait de tubes d'acier recouverts de toile, avec des ailes en bois et d'alliage d'aluminium, eux aussi recouverts de toile. Cela permettait des réparations faciles sur le terrain.

Dès 1940, l'armée sentit la nécessité de s'équiper d'avions de réglage d'artillerie et évalua les modèles de 3 constructeurs : Piper, Taylorcrat et l'Aeronca 65TC Defender. Les 3 furent en fait sélectionnés, celui de Piper devint le L-4 et celui de Taylorcraft L-2. Ils reçurent tous 3 le surnom de Grasshoper et seront construits à 8900 exemplaires à eux trois.

L'Aeronca reçut alors comme première désignation O-58 (pour Observation). Il effectua son vol inaugural en 1941 et les évaluations eurent lieu l'été, pendant des manœuvres en Louisiane et au Texas. après Pearl Harbor, ils furent utilisés pour la reconnaissance du champ de bataille et le réglage d'artillerie. Ils servirent également à des missions de liaison et de transport léger. Ses capacités ADAC, même à partir de terrains mal préparés, furent appréciés. L'O-58 fut redésigné L-3 (pour Liaison) en avril 1942.

Cependant, il fut relégué à l'entraînement lorsque les Piper L-4 et Stinson L-5 apparurent. C'est d'ailleurs les pilotes de L-4 et de L-5, destinés à opérer en première ligne, qui s'entraînèrent sur le L-3. D'ailleurs, le L-3 avait une fâcheuse tendance à décrocher et à partir en vrille facilement, en virage serré à gauche. Il ne fut donc jamais réellement en première ligne. Certains L-3 auraient été convoyés par bateau en Afrique du Nord et transférés aux forces aériennes françaises libres, de manière accidentelle qui plus est. Très peu de détails sont connus sur leur utilisation et leur nombre. Au moins un exemplaire aurait été utilisé en Italie par les forces américaines.

Plusieurs versions furent construites, dont la principale fut le L-3B avec 875 exemplaires. D'autres Aeronca 65 furent réquisitionnés, sous la désignation L-3 également. L'US Navy elle-même reçut 3 L-3B, désignés JR-1.

Par la suite, Aeronca en dériva un planeur, en enlevant simplement le moteur. Ce planeur, triplace, apparut dès 1942 et fut désigné TG-5. 250 exemplaires furent construits pour l'USAAF, et l'US Navy en reçut 3 qui furent désignés LNR-1.

Le Brésil utilisa également des L-3C (peut-être 40 exemplaires) et le Venezuela 3 L-3B. En tout, 1439 L-3 et 250 TG-5 furent construits de 1941 à 1943 et 48 Aeronca 65 civils furent réquisitionnés. Soit un total de 1689 construits pour l'armée et 1737 L-3 au total.

17 L-3 étaient toujours sur les registres civils américains en 2012, plus de 30 sont toujours en état de vol aujourd'hui. Un nombre assez conséquent d'appareils est également conservé en musée.

Versions référencées

  • Aeronca YO-58 : 4 appareils motorisés par un Continental YO-170-3 de 65 hp pour évaluation.
  • Aeronca O-58 : 1ere désignation de l'appareil, jusqu'en avril 1942.
  • Aeronca L-3 : Anciennement O-58. 50 exemplaires, construits surtout pour l'entraînement.
  • Aeronca L-3A : Anciennement O-58A. Fuselage élargi de 4 pouces et canopée agrandie, 20 exemplaires.
  • Aeronca L-3B : Version anciennement désignée O-58B dotée d'une conopée modifiée et d'une radio supplémentaire. 875 exemplaires.
  • Aeronca L-3C : Anciennement O-58C. L-3B dépourvu de la radio et servant à l'entraînement. 490 exemplaires.
  • Aeronca L-3D : 11 Aeronca 65TF Defender réquisitionnés.
  • Aeronca L-3E : 12 Aeronca 65TC Defender réquisitionnés.
  • Aeronca L-3F : 19 Aeronca 65CA Defender réquisitionnés.
  • Aeronca L-3G : 4 Aeronca 65L Super Chief réquisitionnés.
  • Aeronca L-3H : 1 Aeronca 65TL Defender réquisitionné.
  • Aeronca L-3J : 1 Aeronca 65TC Defender supplémentaire réquisitionné.
  • Aeronca JR-1 : 3 L-3C transférés à l'US Navy.
  • Aeronca TG-5 : Planeur d'entraînement destiné à l'USAAC, 250 exemplaires.
  • Aeronca TG-33 : TG-5 modifiés avec un pilote allongé.
  • Aeronca LNR-1 : 3 TG-5 transférés à l'US Navy.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Anciens pays utilisateurs

Aeronca L-3C voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 572 kg (1 260 lbs)
  • Masse à vide : 379 kg (835 lbs)
  • Surface alaire : 16 m² (169 sq. ft)
  • Hauteur : 2,74 m (8,99 ft)
  • Envergure : 11 m (35 ft)
  • Longueur : 6,67 m (21,883 ft)

Performances

  • Vitesse maximum : 140 km/h (87 mph, 76 kts)
  • Vitesse de croisière : 127 km/h (79 mph, 69 kts)
  • Vitesse de décrochage : 74 km/h (46 mph, 40 kts)
  • Distance franchissable : 351 km (218 mi, 189 nm)
  • Plafond opérationnel : 3 048 m (10 000 ft)
  • Charge alaire, à vide : 24,123 kg/m² (4,94 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 36,402 kg/m² (7,456 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 moteur à pistons Continental A-65-8
  • Puissance unitaire : 48 kW (66 ch, 65 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

picture

Forum

Sujet complet »
Aeronca L-3 à 19/11/2014 18:44 stanak
Monomoteur de liaison et d'observation de construction américaine
mis en service en 1941, plus de 1700 exemplaires construits.

Aeronca O-58B
Image
Re: Aeronca L-3 à 19/11/2014 21:15 Nico2
Hop index maj.

As-tu une vue en close-up du nose art ? :)

Tiens il n'y a pas de fiche.[/size:23t97utn]

Jericho ? [/size:23t97utn] :ange:
Re: Aeronca L-3 à 19/11/2014 21:23 Jericho

Nico2 a écrit

Jericho ? [/size:1tsjym73] :ange:
Ah ben moi je suis plongé dans les drones méga-furtifs iraniens en ce moment… Pis après je dois faire un tour parmi les Pirates. Clans peut-être? :mrgreen:
Re: Aeronca L-3 à 19/11/2014 21:38 stanak
Image

t'inquiète Nico, j'ai des drones aussi en magasin
prépare de la Ricoré, tes nuits vont être courtes Jéricho :mrgreen:
Re: Aeronca L-3 à 20/11/2014 08:10 Clansman
Tiens il n'y a pas de fiche ?

Revenez dans 24 heures. :mrgreen:
Re: Aeronca L-3 à 20/11/2014 20:14 Nico2

stanak a écrit

t'inquiète Nico, j'ai des drones aussi en magasin

Merci pour ce close-up. :)

stanak a écrit

prépare de la Ricoré, tes nuits vont être courtes Jéricho :mrgreen:

C'est un battant l'ami Helvète. :navy:

Clansman a écrit

Revenez dans 24 heures. :mrgreen:

Noté. :hehe:
Re: Aeronca L-3 à 21/11/2014 07:34 Clansman
L'Aeronca L-3 est un avion que Stanak il m'a obligé à faire la fiche. C'est de sa faute. Je vais finir par bouder, faire la tête et peut-être même la grève. :mrgreen:

Blague à part. En plus une heure m'a suffit pour la faire.

L'Aeronca L-3 est un avion de liaison et d'observation américain de la seconde guerre mondiale.

Il a été conçu à partir de l'Aeronca 50 Chief, un avion léger civil de la fin des années 1930. Plus exactement, il part de la version Model 65, propulsée par un moteur de 65 hp. L'appareil en conserve la configuration générale, très classique pour l'époque : train conventionnel et fixe, ailes hautes, une cabine en plexiglas très grande pour donner une excellente visibilité. Son fuselage est fait de tubes d'acier recouverts de toile, avec des ailes en bois et d'alliage d'aluminium, eux aussi recouverts de toile. Cela permettait des réparations faciles sur le terrain.

Dès 1940, l'armée sentit la nécessité de s'équiper d'avions de réglage d'artillerie et évalua les modèles de 3 constructeurs : Piper, Taylorcrat et l'Aeronca 65TC Defender. Les 3 furent en fait sélectionnés, celui de Piper devint le L-4 et celui de Taylorcraft L-2. Ils reçurent tous 3 le surnom de Grasshoper et seront construits à 8900 exemplaires à eux trois.

L'Aeronca reçut alors comme première désignation O-58 (pour Observation). Il effectua son vol inaugural en 1941 et les évaluations eurent lieu l'été, pendant des manoeuvres en Louisiane et au Texas. après Pearl Harbor, ils furent utilisés pour la reconnaissance du champ de bataille et le réglage d'artillerie. Ils servirent également à des missions de liaison et de transport léger. Ses capacités ADAC, même à partir de terrains mal préparés, furent appréciés. L'O-58 fut redésigné L-3 (pour Liaison) en avril 1942.

Cependant, il fut relégué à l'entraînement lorsque les Piper L-4 et Stinson L-5 apparurent. C'est d'ailleurs les pilotes de L-4 et de L-5, destinés à opérer en première ligne, qui s'entraînèrent sur le L-3. D'ailleurs, le L-3 avait une facheuse tendance à décrocher et à partir en vrille facilement, en virage serré à gauche. Il ne fut donc jamais réellement en première ligne. Certains L-3 auraient été convoyés par bateau en Afrique du Nord et transférés aux forces aériennes françaises libres, de manière accidentelle qui plus est. Très peu de détails sont connus sur leur utilisation et leur nombre. Au moins un exemplaire aurait été utilisé en Italie par les forces américaines.

Plusieurs versions furent construites, dont la principale fut le L-3B avec 875 exemplaires. D'autres Aeronca 65 furent réquisitionnés, sous la désignation L-3 également. L'US Navy elle-même reçut 3 L-3B, désignés JR-1.

Par la suite, Aeronca en dériva un planeur, en enlevant simplement le moteur. Ce planeur, triplace, apparut dès 1942 et fut désigné TG-5. 250 exemplaires furent construits pour l'USAAF, et l'US Navy en reçut 3 qui furent désignés LNR-1.

Le Brésil utilisa également des L-3C (peut-être 40 exemplaires) et le Venezuela 3 L-3B. En tout, 1439 L-3 et 250 TG-5 furent construits de 1941 à 1943 et 48 Aeronca 65 civils furent réquisitionnés. Soit un total de 1689 construits pour l'armée et 1737 L-3 au total.

17 L-3 étaient toujours sur les registres civils américains en 2012, plus de 30 sont toujours en état de vol aujourd'hui. Un nombre assez conséquent d'appareils est également conservé en musée.


Versions :

YO-58 : 4 appareils motorisés par un Continental YO-170-3 de 65 hp pour évaluation.

L-3 (O-58) : 50 exemplaires, construits surtout pour l'entraînement.

L-3A (O-58A) : Fuselage élargi de 4 pouces et canopée agrandie, 20 exemplaires.

L-3B (O-58B) : Canopée modifiée, radio supplémentaire. 875 exemplaires.

L-3C (O-58C) : L-3B dépourvu de la radio (entraînement). 490 exemplaires.

L-3D : 11 Aeronca 65TF Defender réquisitionnés.

L-3E : 12 Aeronca 65TC Defender réquisitionnés.

L-3F : 19 Aeronca 65CA Defender réquisitionnés.

L-3G : 4 Aeronca 65L Super Chief réquisitionnés.

L-3H : 1 Aeronca 65TL Defender réquisitionné.

L-3J : 1 Aeronca 65TC Defender supplémentaire réquisitionné.

JR-1 : 3 L-3C transférés à l'US Navy.

TG-5 : Planeur d'entraînement destiné à l'USAAC, 250 exemplaires.

TG-33 : TG-5 modifiés avec un pilote allongé.

LNR-1 : 3 TG-5 transférés à l'US Navy.



http://fr.wikipedia.org/wiki/Aeronca_L-3_Grasshopper

http://en.wikipedia.org/wiki/Aeronca_L-3

http://www.warbirdalley.com/l3.htm

http://www.museumofflight.org/aircraft/aeronca-l-3b-o-58b-grasshopper

http://www.skytamer.com/Aeronca_L-3.html

http://www.nationalmuseum.af.mil/factsheets/factsheet.asp?id=528

http://www.flugzeuginfo.net/acdata_php/acdata_l3_en.php
Re: Aeronca L-3 à 21/11/2014 08:06 Clansman
Et hop, la fiche sur le site
Re: Aeronca L-3 à 23/11/2014 11:54 Nico2
Merci Clans !

Clansman a écrit

L'Aeronca L-3 est un avion que Stanak il m'a obligé à faire la fiche. C'est de sa faute. Je vais finir par bouder, faire la tête et peut-être même la grève. :mrgreen:

Rhoooo … :mrgreen:
Re: Aeronca L-3 à 24/11/2014 10:17 Jericho
Merci Clans, tu m'as sauvé! (Stanak voulait me faire avaler une boisson totalement improbable…)[/size:2d6vnhrg] :mrgreen:
Répondre aux messages »
Texte de , créé le 20 novembre 2014 17:56, modifié le . ©AviationsMilitaires