Rappels

Histoire de l'appareil

Le IAR 823 a été conçu par Radu Manicatide à partir de 1970. Il s'agissait d'un appareil d'entraînement de base, destiné aussi bien aux civils qu'aux militaires. Cet appareil était à ailes basse, pourvu d'un train d'atterrissage tricycle et rétractable. Il peut emporter 200 kg de charges offensives sous 2 points d'emport. 2 personnes prenaient place côte-à-côte et 3 autres personnes pouvaient éventuellement s'installer à l'arrière. Le prototype fut construit à partir de l'automne 1971 à Brasov.

Il effectua son vol inaugural le 10 juin 1973. Le deuxième prototype construit fut présenté à Farnborough en 1974.

Au total, 78 appareils de série furent construits de 1974 à 1983. Il servit d'appareil d'entraînement de base au sein de la force aérienne roumaine, remplaçant le IAR-813. 56 appareils furent affectés au 20e régiment à Boboc, puis au 19e à Focsani. 3 appareils furent perdus. Il semble avoir été cloué au sol depuis les années 1995 et 1996, principalement à cause du manque de carburant (il utilise du 100LL à haut indice d'octane et ses réservoirs en contiennent 360 litres). Il fut remplacé par le Yak-52, plus économique.

12 appareils furent livrés à l'Angola, à Negoge, pour des missions d'entraînement. Ils y furent utilisés de février 1981 à décembre 1982. Un appareil fut perdu par accident le 6 juillet 1981, tuant son équipage.

Il fut également utilisé par les aéroclubs roumains (10 exemplaires) et hongrois (4 exemplaires). 42 appareils sont actuellement enregistrés aux Etats-Unis, comme appartenant à des particuliers. La Roumanie en conserve 4 en exposition, dont un au musée de Bucarest.

Le IAR 823 servit de base au IAR 831 Pelican, présenté au Salon du Bourget en 1985 avec un aménagement en tandem. Le IAR 831 donna lui-même naissance au IAR 825TP Triumph équipé d'un turbopropulseur. Ces 2 appareils ne dépassèrent pas le stade du prototype.

Versions référencées

  • IAR 823 : Unique version de série, 78 exemplaires.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Anciens pays utilisateurs

IAR 823 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 1 500 kg (3 307 lbs)
  • Masse à vide : 900 kg (1 984 lbs)
  • Surface alaire : 15 m² (161 sq. ft)
  • Hauteur : 2,52 m (8,268 ft)
  • Envergure : 10 m (33 ft)
  • Longueur : 8,24 m (27,034 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 290 km/h (180 mph, 157 kts)
  • Endurance maximale : 6 h
  • Distance franchissable : 1 300 km (808 mi, 702 nm)
  • Plafond opérationnel : 5 600 m (18 373 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 7,5 m/s (24,606 ft/s)
  • Vitesse maximale HA : 310 km/h (193 mph, 167 kts)
  • Charge alaire, à vide : 60 kg/m² (12 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 100 kg/m² (20 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 moteur à pistons Lycoming IO-540-G1D5
  • Puissance unitaire : 216 kW (294 ch, 290 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

picture

Forum

Sujet complet »
IAR-823 à 25/04/2011 08:32 Clansman
Le IAR-823 a été conçu par Radu Manicatide à partir de 1970. Il s'agissait d'un appareil d'entraînement de base, destiné aussi bien aux civils qu'aux militaires. Cet appareil était à ailes basse, pourvu d'un train d'atterrissage tricycle et rétractable. Il peut emporter 200 kg de charges offensives sous 2 points d'emport. 2 personnes prenaient place côte-à-côte et 3 autres personnes pouvaient éventuellement s'installer à l'arrière. Le prototype fut construit à partir de l'automne 1971 à Brasov.

Il effectua son vol inaugural le 10 juin 1973. Le deuxième appareil construit fut présenté à Farnborough en 1974.

Au total, 78 appareils furent construits de 1974 à 1983. Il servit d'appareil d'entraînement de base au sein de la force aérienne roumaine, remplaçant le IAR-813. 56 appareils furent affectés au 20e régiment à Boboc, puis au 19e à Focsani. 3 appareils furent perdus. Il semble avoir été cloué au sol depuis les années 1995 et 1996, principalement à cause du manque de carburant (il utilise du 100LL à haut indice d'octane et ses réservoirs en contiennent 360 litres). Il fut remplacé par le Yak-52, plus économique.

12 appareils furent livrés à l'Angola, à Negoge, pour des missions d'entraînement. Ils y furent utilisés de février 1981 à décembre 1982. Un appareil fut perdu par accident le 6 juillet 1981, tuant son équipage.

Il fut également utilisé par les aéroclubs roumains (10 exemplaires) et hongrois (4 exemplaires). 42 appareils sont actuellement enregistrés aux Etats-Unis, comme appartenant à des particuliers.

Le IAR-823 servit de base au IAR-831 Pelican, présenté au Salon du Bourget en 1985 avec un aménagement en tandem. Le IAR-831 donna lui-même naissance au IAR-825TP Triumph équipé d'un turbopropulseur. Ces 2 appareils ne dépassèrent pas le stade du prototype.


La fiche sur le site


http://www.iar823.com/History.html

http://en.wikipedia.org/wiki/IAR_823

http://wiki.scramble.nl/index.php?title=IAR-823

http://tagazous.free.fr/affichage2.php?img=20499

http://www.airliners.net/search/photo.search?aircraft_genericsearch=IAR%20IAR-823
IAR-823 à 25/03/2013 11:13 stanak
Avion léger monomoteur à train rentrant de construction roumaine,
mis en service en 1974 et produit à 80 exemplaires.

IAR-823
Image
musée Bucarest 2015 à 15/10/2015 19:14 stanak
58 appareils utilisés par Roumanie AF entre 1974 et 1998
Image
Répondre aux messages »
Texte de , créé le 17 septembre 2014 13:53, modifié le . ©AviationsMilitaires