Rappels

Histoire de l'appareil

Le Yak-10 fut un avion utilitaire et de liaison dérivé de l'AIR-6, désigné à l'origine Yak-14 et conçu par G.I.Gudimenko. Il se présentait comme un avion quadriplace monoplan à ailes hautes, au train d'atterrissage classique fixe. Le fuselage était en métal et les ailes en bois. Il était propulsé par un M-11MF de 145 chevaux.

Il vola pour la première fois en janvier 1945 entre les mains de F.L.Abramov. Les tests en juin 1945, montrèrent une bonne tenue en vol mais des performances limitées : il fut accepté. 40 exemplaires furent construits en 1946 à Dolgoprudnyi, près de Moscou, et dotés d'un moteur M-11FR de 160 chevaux. Il fut rapidement remplacé par le Yak-12, d'apparence similaire mais nettement supérieur.

Plusieurs versions virent le jour : le Ya-10G (Gidro) hydravion, testé en 1946 et peu convaincant, le Yak-10S (Sanitarnyi) d'évacuation sanitaire pour un blessé placé à l'extérieur, le Yak-10V (Vyvoznoi)d'entraînement avec doubles commandes, et surtout le Yak-13, version à ailes basses et train d'atterrissage rétractable, conçu et testé parallèlement au prototype du Yak-10. Bien que supérieur au Yak-10, il ne fut construit qu'à un exemplaire.

Un autre exemplaire de série fut testé avec des skis en bois canadiens en février 1947 : la masse à vide était inférieure à la masse à vide habituelle, mais nécessitait des terrains parfaitement préparés, ce qui était impossible.

Versions référencées

  • Yakovlev Yak-10 : Version de base.
  • Yakovlev Yak-10G : Version hydravion.
  • Yakovlev Yak-10S : Version d'évacuation sanitaire.
  • Yakovlev Yak-10V : Version d'entraînement.
  • Yakovlev Yak-13 : Version à ailes basses, non produite en série.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Anciens pays utilisateurs

Yakovlev Yak-10 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 1 250 kg (2 756 lbs)
  • Masse à vide : 820 kg (1 808 lbs)
  • Surface alaire : 22 m² (237 sq. ft)
  • Envergure : 12 m (39 ft)
  • Longueur : 8,45 m (27,723 ft)

Performances

  • Distance franchissable : 605 km (376 mi, 327 nm)
  • Plafond opérationnel : 3 500 m (11 483 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 3 m/s (10 ft/s)
  • Vitesse maximale HA : 206 km/h (128 mph, 111 kts)
  • Charge alaire, à vide : 37,273 kg/m² (7,634 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 56,818 kg/m² (11,637 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 moteur à cylindres en étoile Shvetsov M-11FR
  • Puissance unitaire : 118 kW (160 ch, 158 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Aucune photo n'est encore répertoriée. Aidez-nous à changer cela !

Forum

Sujet complet »
Yak-10 Crow à 12/08/2012 09:59 Clansman
Le Yak-10 fut un avion utilitaire et de liaison dérivé de l'AIR-6, désigné à l'origine Yak-14 et conçu par G.I.Gudimenko. Il se présentait comme un avion quadriplace monoplan à ailes hautes, au train d'atterrissage classique fixe. Le fuselage était en métal et les ailes en bois. Il était propulsé par un M-11MF de 145 chevaux.

Il vola pour la première fois en janvier 1945 entre les mains de F.L.Abramov. Les tests en juin 1945, montrèrent une bonne tenue en vol mais des performances limitées : il fut accepté. 40 exemplaires furent construits en 1946 à Dolgoprudnyi, près de Moscou, et dotés d'un moteur M-11FR de 160 chevaux. Il fut rapidement remplacé par le Yak-12, d'apparence similaire mais nettement supérieur.

Plusieurs versions virent le jour : le Ya-10G (Gidro) hydravion, testé en 1946 et peu convaincant, le Yak-10S (Sanitarnyi) d'évacuation sanitaire pour un blessé placé à l'extérieur, le Yak-10V (Vyvoznoi)d'entraînement avec doubles commandes, et surtout le Yak-13, version à ailes basses, conçu et testé parallèlement au prototype du Yak-10. Bien que supérieur au Yak-10, il ne fut construit qu'à un exemplaire. Un autre exemplaire de série fut testé avec des skis en bois canadiens en février 1947 : la masse à vide était inférieure à la masse à vide habituelle, mais nécessitait des terrains parfaitement préparés, ce qui était impossible.


La fiche sur le site


http://skymaster.fr.free.fr/warbirds/urss/crow/crow.htm

http://en.wikipedia.org/wiki/Yakovlev_Yak-10

http://www.aviastar.org/air/russia/yak-10.php

http://www.ctrl-c.liu.se/misc/ram/yak-10.html
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:54 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires