Rappels

Histoire de l'appareil

Le Xian Y-7 (ou Yun-7) est un avion de transport doté de 2 turbopropulseurs, directement issu de l'Antonov An-24 et construit en Chine. Il a un usage aussi bien civil que militaire.

L'An-24 vola pour la première fois en 1959 et fut produit à partir de 1962 : la Chine s'y intéressa très tôt en important quelques exemplaires, puis en négociant une production sous licence, moteurs AI-24 compris. Le projet de construction fut confié à Xian et son ingénieur en chef, Li Xipu. Il commença en avril 1966. Le moteur AI-24 de 2162 kW fut construit sous la désignation Dongan WJ-5A1.

Mais la Révolution Culturelle, qui dura de 1966 à 1976 et qui fut une catastrophe pour la Chine entière, retarda également le programme.

Le premier An-24T fut assemblé en Chine à partir d'octobre 1969 et effectua son vol inaugural le 25 décembre 1970, entre les mains de Li Benshun. La production ne fut lancée qu'en 1977 et un exemplaire de présérie fut dévoilé au public à Nanyuan air base près de Pékin le 17 avril 1982. 4 exemplaires de présérie furent construits et servirent aux essais de certification entre 1977 et 1979. Le premier appareil de série ne vola qu'en février 1984.

Le Y-7 est l'équivalent de l'An-24RV, avec des hublots supplémentaires et des réacteurs d'appoint. La majorité des premières livraisons s'est faite en direction de la force aérienne chinoise, avec quelques exemplaires en configuration pour 52 passagers destinés à la CAAC (Civil Aviation Administration of China).

Après la production autorisée sous licence, les chinois ont fait évoluer l'appareil au travers de leur propre version, culminant avec le MA60. L'une d'entre elles, le Y-7H (pour Hao : cargo) dispose d'une rampe de chargement et est considérée comme une copie sans licence de l'An-26. Elle vola pour la première fois fin 1988 et est construite depuis 1992. Elle porta un temps la désignation Y-14.

Une autre est le Y7-100 : Il fut conçu en collaboration avec HAECO (Hong Kong Aircraft Engineering Company) dans les années 1980, avec une avionique occidentale et une cabine améliorée pour 52 passagers, tandis que l'équipage était réduit à 3 membres. Il vola pour la première fois en décembre 1984 et fut destiné à l'exportation.

Le HYJ-7 (pour Hongzhaji Yunshuji Jiaolianji : Bombardier/Transport/Entraînement) lui, est destiné à l'entraînement des équipages de bombardiers H-6. Il dispose d'un viseur de bombardement stabilisé HM-1A et d'un système de navigation et de bombardement TNL-7880.

Enfin, le JZY-01 (Jian Zai Yu) est un avion apparemment expérimental, destiné à servir d'AWACS. Il dispose de 4 dérives à la manière de l'E-2 Hawkeye, d'un radome (qui est peut-être une maquette pour tests aérodynamiques), d'ailes allongées, de moteurs Zhuzhou WJ-6C plus puissants et d'hélices JL-4 à 6 pales. Il fut dévoilé en juillet 2012. Il est censé être embarqué, mais ne dispose pas de crochet d'arrêt, d'ailes repliables et de train renforcé, et on voit mal comment il peut décoller d'un porte-avions à tremplin. Il est actuellement en tests au Centre d'essais en vol chinois de Xian-Yanliang.

130 exemplaires du Y-7 ont été construits, dont 62 Y-7 de base et plus de 50 Y7-100 : il semble toujours être en production. Outre la Chine, le Y-7 a été livré au Laos et à la Mauritanie. L'Iran a reçu un exemplaire dont le statut est inconnu. Le Bangladesh, le Cambodge, la Corée du Nord, le Mali, le Soudan, le Vietnam et la Zambie sont parfois donnés comme utilisateurs du Y-7, mais il s'agit certainement de confusions avec des An-24 et/ou des MA60. Il est également en service dans des compagnies aériennes telles que Phnom Penh Airways au Cambodge et Lao Airlines.

Versions référencées

  • Xian Y-7 : Version de série initiale motorisée par des WJ-5A. 62 exemplaires.
  • Xian Y-7-100 : Version largement améliorée et redessinée mise en oeuvre par 3 membres d'équipage.
  • Xian Y-7-100C1 : Version du Y7-100 mise en oeuvre par 5 membres d'équipage.
  • Xian Y-7-100C2 : Version du Y7-100 mise en oeuvre par 5 membres d'équipage.
  • Xian Y-7-100C3 : Version du Y7-100 mise en oeuvre par 5 membres d'équipage.
  • Xian Y-7-200 : Version à l'avionique modernisée mais non dotée des winglets présentes sur le Y-7-100.
  • Xian Y-7-200A : Version du Y-7-200 motorisée par des PW127C.
  • Xian Y-7-200B : Version du Y-7-200 au fuselage allongé de 74 cm motorisée par des WJ-5A-1G.
  • Xian Y-7E : Version Hot & High dotée de moteurs plus puissants.
  • Xian Y-7G : Version militarisée du MA60 destinée à la PLAAF.
  • Xian Y-7H : Version rétro-ingéniérée de l'An-26 destinée à la PLAAF.
  • Xian Y-7H-300 : Version d'export du Y-7H.
  • Xian Y-7H-500 : Version civile du Y-7H.
  • Xian Y-7H-500A : Version du Y-7H-500 dotée d'une avionique occidentale.
  • Xian Y-14 : Première désignation du Y-7H.
  • Xian HYJ-7 : Version d'entraînement au bombardement pour les équipages de H-6.
  • Xian JZY-01 : Démonstrateur d'une version embarquée de veille aérienne.

Pays exploitant actuellement cet appareil

Anciens pays utilisateurs

Xian Y-7-100 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 21 800 kg (48 061 lbs)
  • Masse à vide : 14 998 kg (33 065 lbs)
  • Surface alaire : 75,26 m² (810,092 sq. ft)
  • Hauteur : 8,553 m (28,061 ft)
  • Envergure : 29,666 m (97,329 ft)
  • Longueur : 24,218 m (79,455 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 423 km/h (263 mph, 228 kts)
  • Distance de décollage : 640 m (2 100 ft)
  • Distance franchissable : 910 km (565 mi, 491 nm)
  • Distance de convoyage : 1 982 km (1 232 mi, 1 070 nm)
  • Plafond opérationnel : 8 750 m (28 707 ft)
  • Vitesse maximale HA : 503 km/h (313 mph, 272 kts)
  • Charge alaire, à vide : 199,282 kg/m² (40,816 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 289,663 kg/m² (59,328 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 réacteur PY19A-300
  • Puissance unitaire : 900 kgp (9 kN, 1 984 lbf)
  • 2 turbopropulseurs Dongan WJ5A
  • Puissance unitaire : 2 349 kW (3 194 ch, 3 150 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Forum

Sujet complet »
Xian Y-7 à 17/03/2014 07:07 Clansman
Le Xian Y-7 (ou Yun-7) est un avion de transport doté de 2 turbopropulseurs, directement issu de l'Antonov An-24 et construit en Chine. Il a un usage aussi bien civil que militaire.

L'An-24 vola pour la première fois en 1959 et fut produit à partir de 1962 : la Chine s'y intéressa très tôt en important quelques exemplaires, puis en négociant une production sous licence, moteurs AI-24 compris. Le projet de construction fut confié à Xian et son ingénieur en chef, Li Xipu. Il commença en avril 1966. Le moteur AI-24 de 2162 kW fut construit sous la désignation Dongan WJ-5A1.

Mais la Révolution Culturelle, qui dura de 1966 à 1976 et qui fut une catastrophe pour la Chine entière, retarda également le programme.

Le premier An-24T fut assemblé en Chine à partir d'octobre 1969 et effectua son vol inaugural le 25 décembre 1970, entre les mains de Li Benshun. La production ne fut lancée qu'en 1977 et un exemplaire de présérie fut dévoilé au public à Nanyuan air base près de Pékin le 17 avril 1982. 4 exemplaires de présérie furent construits et servirent aux essais de certification entre 1977 et 1979. Le premier appareil de série ne vola qu'en février 1984.

Le Y-7 est l'équivalent de l'An-24RV, avec des hublots supplémentaires et des réacteurs d'appoint. La majorité des premières livraisons s'est faite en direction de la force aérienne chinoise, avec quelques exemplaires en configuration pour 52 passagers destinés à la CAAC (Civil Aviation Administration of China).

Après la production autorisée sous licence, les Chinois ont fait évolué l'appareil à travers leurs propres versions, culminant avec le MA60. L'une d'entre elles, le Y-7H (pour Hao : cargo) dispose d'une rampe de chargement et est considérée comme une copie sans licence de l'An-26. Elle vola pour la première fois fin 1988 et est construite depuis 1992. Elle porta un temps la désignation Y-14.

Une autre est le Y7-100 : Il fut conçu en collaboration avec HAECO (Hong Kong Aircraft Engineering Company) dans les années 1980, avec une avionique occidentale et une cabine améliorée pour 52 passagers, tandis que l'équipage était réduit à 3 membres. Il vola pour la première fois en décembre 1984 et fut destiné à l'exportation.

Le HYJ-7 (pour Hongzhaji Yunshuji Jiaolianji : Bombardier/Transport/Entraînement) lui, est destiné à l'entraînement des équipages de bombardiers H-6. Il dispose d'un viseur de bombardement stabilisé HM-1A et d'un système de navigation et de bombardement TNL-7880.

Enfin, le JZY-01 (Jian Zai Yu) est un avion apparemment expérimental, destiné à servir d'AWACS. Il dispose de 4 dérives à la manière de l'E-2 Hawkeye, d'un radome (qui est peut-être une maquette pour tests aérodynamiques), d'ailes allongées, de moteurs Zhuzhou WJ-6C plus puissants et d'hélices JL-4 à 6 pales. Il fut dévoilé en juillet 2012. Il est censé être embarqué, mais ne dispose pas de crochet d'arrêt, d'ailes repliables et de train renforcé, et on voit mal comment il peut décoller d'un porte-avions à tremplin. Il est actuellement en tests au Centre d'essais en vol chinois de Xian-Yanliang.

130 exemplaires du Y-7 ont été construits, dont 62 Y-7 de base et plus de 50 Y7-100 : il semble toujours être en production. Outre la Chine, le Y-7 a été livré au Laos et à la Mauritanie. L'Iran a reçu un exemplaire dont le statut est inconnu. Le Bangladesh, le Cambodge, la Corée du Nord, le Mali, le Soudan, le Vietnam et la Zambie sont parfois donnés comme utilisateurs du Y-7, mais il s'agit certainement de confusions avec des An-24 et/ou des MA60. Il est également en service dans des compagnies aériennes telles que Phnom Penh Airways au Cambodge et Lao Airlines.


Versions :

Y-7 : Version initiale de série, moteurs Dongan WJ5A.

Y-7E : Désignation supposée d'une version Hot & High avec des moteurs plus puissants.

Y-7G : Version militarisée du MA60 destinée à la PLAAF.

Y-7H : Copie sans licence de l'An-26.

Y-7H-300 : Y-7H destiné à l'export.

Y-7H-500 : Version civile du Y-7H, 1er vol le 24 mars 1992, certifiée le 30 décembre 1993. 3 prototypes construits en janvier 1995.

Y-7H-500A : Y-7H-500 avec une avionique occidentale.

Y-14 : Désignation d'origine du Y-7H.

Y7-100 : Version améliorée (cockpit, ailettes).

Y7-100C1 : Version avec 5 membres d'équipage, changements dans l'équipement.

Y7-100C2 : Version avec 5 membres d'équipage, changements dans l'équipement.

Y7-100C3 : Version avec 5 membres d'équipage, changements dans l'équipement.

Y7-200 : Avionique modernisée, mais pas d'ailettes.

Y7-200A : Moteurs Pratt & Whitney PW127C. Apparu en 1993, certifié en 1998, produit à partir de 1999.

Y7-200B : Moteurs WJ5A-1G, fuselage allongé de 74 cm. Destiné au marché intérieur chinois.

HYJ-7 : Version d'entraînement pour les équipages de bombardiers H-6.

JZY-01 : Version de veille aérienne embarquée.




http://psk.blog.24heures.ch/tag/xian+y-7

http://en.wikipedia.org/wiki/Xian_Y-7

http://www.airliners.net/aircraft-data/stats.main?id=37

http://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=ru&u=http://www.airwar.ru/enc/craft/y7.html&prev=/search%3Fq%3Dxian%2BY-7%26biw%3D1628%26bih%3D985

http://www.globalsecurity.org/military/world/china/y-7.htm

http://www.harpoondatabases.com/encyclopedia/Entry2972.aspx

http://defenseupdates.blogspot.fr/2013/01/xian-avic-y-7-ma60-ma600-turboprop.html

http://theaviationist.com/tag/xian-y-7/

http://www.flightglobal.com/news/articles/pictures-images-emerge-of-possible-chinese-carrier-borne-aewampc-374858/

http://jetphotos.net/showphotos.php?aircraft=Xian%20Yunshuji%20Y7-100C

http://www2s.biglobe.ne.jp/~ito-nori/Y-7.html
Re: Xian Y-7 à 17/03/2014 08:03 Clansman
La fiche sur le site
Re: Xian Y-7 à 24/02/2016 00:48 Ansierra117
Petite proposition que je soumets à la délibération populaire :

Peut-on réunir en une seule fiche le Y-7 et le MA60? Franchement c'est exactement le même appareil, ce dernier est présenté un peu partout comme une version plus évoluée du Y-7 de base principalement tournée vers l'export. Dans l'opération on ne perdrait rien du tout (toutes les données sont transférables) et je propose si vous le souhaitez de m'occuper des réarrangements. Uniquement si cela est décidé bien sûr :)
Re: Xian Y-7 à 24/02/2016 10:42 ciders
Disons que le MA60 est une version quasiment exclusivement civile et que le Y-7 est dédié aux opérations militaires, et que le premier est plus récent que le second. A part ça, les différences sont minces.
Re: Xian Y-7 à 24/02/2016 10:52 Ansierra117
Oui tout à fait mais les deux sont employés par des forces aériennes (pas pour les mêmes missions je te l'accorde)
Re: Xian Y-7 à 24/02/2016 10:56 Clansman
Faut voir ce qu'en pense D9, mais je pense que c'est un peu du pinaillage. Les Y-7 et MA60 ont respectivement un bon nombre de versions propres, 30 ans séparent ces 2 appareils, et la plupart font des fiches distinctes… Il existe un lien sur le site entre les 2 appareils, ça me paraît suffisant.

Il y a aussi un autre élément : j'essaie autant que possible de faire des fiches qui ne soient pas trop complexes, avec une centaine de versions différentes : c'est ce même raisonnement qui m'a conduit à faire une distinction entre Mirage III et 5, entre les différents modèles de C-130, etc…

Utilisons plutôt notre énergie sur des choses qui en valent la peine. :)
Répondre aux messages »
Texte de , créé le 17 septembre 2014 13:54, modifié le . ©AviationsMilitaires