Rappels

Histoire de l'appareil

Les Chinois reçurent des An-2, et prévoyaient dès 1956 de les faire construire par Nanchang. Le premier appareil chinois vola le 7 décembre 1957. L'appareil, au départ, était nommé Fongshou 2 (moissonneuse) et sa production en série démarra en 1958. Cette version destinée aux travaux agricoles fut construite à 229 exemplaires et plus tard nommée Y-5II, puis Y-5B. Sa cabine comportait l'air conditionné, rendu nécessaire par le climat du sud de la Chine.

l'appareil fut renommé Yushiji 5 (transport). Il disposait d'un moteur Huosai-5 en étoile de 1000 ch, construit par Zhuzou.

L'Y-5 produit en série par Nanchang était construit selon les plans officiels soviétiques, et avec l'aide d'ingénieurs russes. Nanchang produisit également l'Y-5A, destiné au marché civil et pouvant emporter 11 passagers. 114 exemplaires furent produits à partir de 1959. L'Y-5C était la version amphibie de l'Y-5A, destiné à la marine chinoise et construits à partir de 1964. En 1965, Nanchang construisit 6 exemplaires avec son propre modèle de flotteurs.

L'Y-5D, qui servait à l'entraînement des équipages de bombardiers, fut construit à 116 exemplaires à partir de 1958. L'Y-5K était une version VIP à 5 sièges, proche de l'An-2TP. 11 exemplaires furent livrés à la PLAAF à partir de 1958. Une version à 7 sièges fut offerte à Ho Chi Minh, et 2 autres au roi népalais Birendra en novembre 1961.

Nanchang produisit 728 Y-5 jusqu'en 1968. Shijiazhuang fut chargé en mai 1970 de sa production et en conçut d'autres versions :

L'Y-5B-100, qui vola pour la première fois en juin 1989, était l'équivalent de l'An-2SKh construit par Shijiazhuang. L'Y-5B-100 voyait ses ailes modifiées afin d'améliorer sa vitesse ascensionnelle de 20% et sa vitesse croisière en régime économique, par l'adjonction de 3 petits winglets.

L'Y-5B(T) est l'équivalent de l'An-2TD.
L'Y-5B(K) et l'Y-5B(D) sont des versions de transport de touristes et agricole.
Même l'An-3 équipé d'un turbopropulseur semble avoir un équivalent : des Y-5B auraient été équipés d'un moteur Pratt & Whitney Canada PT6A par Shijiazhuang.

L'Y-5N semble avoir été la dernière version construite, et la principale. Au total, au moins 1000, voire 1500 appareils furent construits jusque dans les années 1970. La force aérienne chinoise disposerait encore de 300 appareils, et la marine de 3 appareils.

A l'exportation, il fut vendu à l'Albanie (13 exemplaires actifs entre 1963 et 2005) et à la Corée du Nord. Cette dernière disposerait encore de 300 appareils, cloués au sol à cause de la hausse du prix du carburant.

Versions référencées

  • Nanchang Fongshou 2 : 1ere version construite, destinée aux travaux agricoles. 229 exemplaires construits.
  • Nanchang Y-5A : Version transportant 11 passagers. 114 exemplaires.
  • Nanchang Y-5C : Version hydravion, destinée à la marine chinoise.
  • Nanchang Y-5D : Version d'entraînement des équipages de bombardiers, 116 exemplaires.
  • Nanchang Y-5K : Version de transport VIP, 11 exemplaires.
  • Nanchang Y-5N : Principale version construite.
  • Shijiazhuang Y-5B : Version construite par Shijiazhuang.
  • Shijiazhuang Y-5B-100 : Version équipée de 3 winglets.
  • Shijiazhuang Y-5B(D) : Version de transport de touristes.
  • Shijiazhuang Y-5B(K) : Version agricole.
  • Shijiazhuang Y-5B(T) : Version destinée à l'entraînement des parachutistes.

Shijiazhuang Y-5B voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 5 500 kg (12 125 lbs)
  • Hauteur : 4,1 m (13,451 ft)
  • Envergure : 18,19 m (59,678 ft)
  • Longueur : 12,75 m (41,831 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 220 km/h (137 mph, 119 kts)
  • Distance de décollage : 153 m (502 ft)
  • Distance d'atterrissage : 173 m (568 ft)
  • Distance franchissable : 1 025 km (637 mi, 553 nm)
  • Plafond opérationnel : 4 500 m (14 764 ft)
  • Vitesse maximale HA : 256 km/h (159 mph, 138 kts)

Motorisation

  • 1 moteur à cylindres en étoile Zhuzhou HS-5
  • Puissance unitaire : 735 kW (1 000 ch, 986 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Forum

Sujet complet »
Y-5 à 28/11/2011 15:01 Clansman
Bon ben, tant qu'on y est et parce que le texte a été écrit en même temps, le dérivé chinois de l'An-2 :



Les Chinois reçurent des An-2, et prévoyaient dès 1956 de les faire construire par Nanchang. Le premier appareil chinois vola le 7 décembre 1957. L'appareil, au départ, était nommé Fongshou 2 (moissonneuse) et sa production en série démarra en 1958. Cette version destinée aux travaux agricoles fut construite à 229 exemplaires et plus tard nommée Y-5II, puis Y-5B. Sa cabine comportait l'air conditionné, rendu nécessaire par le climat du sud de la Chine.

l'appareil fut renommé Yushiji 5 (transport). Il disposait d'un moteur Huosai-5 en étoile de 1000 ch, construit par Zhuzou.

L'Y-5 produit en série par Nanchang était construit selon les plans officiels soviétiques, et avec l'aide d'ingénieurs russes. Nanchang produisit également l'Y-5A, destiné au marché civil et pouvant emporter 11 passagers. 114 exemplaires furent produits à partir de 1959. L'Y-5C était la version amphibie de l'Y-5A, destiné à la marine chinoise et construits à partir de 1964. En 1965, Nanchang construisit 6 exemplaires avec son propre modèle de flotteurs.

L'Y-5D, qui servait à l'entraînement des équipages de bombardiers, fut construit à 116 exemplaires à partir de 1958. L'Y-5K était une version VIP à 5 sièges, proche de l'An-2TP. 11 exemplaires furent livrés à la PLAAF à partir de 1958. Une version à 7 sièges fut offerte à Ho Chi Minh, et 2 autres au roi népalais Birendra en novembre 1961.

Nanchang produisit 728 Y-5 jusqu'en 1968. Shijiazhuang fut chargé en mai 1970 de sa production et en conçut d'autres versions :

L'Y-5B-100, qui vola pour la première fois en juin 1989, était l'équivalent de l'An-2SKh construit par Shijiazhuang. L'Y-5B-100 voyait ses ailes modifiées afin d'améliorer sa vitesse ascensionnelle de 20% et sa vitesse croisière en régime économique, par l'adjonction de 3 petits winglets.

L'Y-5B(T) est l'équivalent de l'An-2TD.
L'Y-5B(K) et l'Y-5B(D) sont des versions de transport de touristes et agricole.
Même l'An-3 équipé d'un turbopropulseur semble avoir un équivalent : des Y-5B auraient été équipés d'un moteur Pratt & Whitney Canada PT6A par Shijiazhuang.

L'Y-5N semble avoir été la dernière version construite, et la principale. Au total, au moins 1000, voire 1500 appareils furent construits jusque dans les années 1970. La force aérienne chinoise disposerait encore de 300 appareils, et la marine de 3 appareils.

A l'exportation, il fut vendu à l'Albanie (13 exemplaires actifs entre 1963 et 2005) et à la Corée du Nord. Cette dernière disposerait encore de 300 appareils, cloués au sol à cause de la hausse du prix du carburant.



http://www.an2flyers.org/chinese.html

http://www.sinodefence.com/airforce/airlift/y5.asp

http://fr.wikipedia.org/wiki/Antonov_An-2

http://www.avionslegendaires.net/antonov-an-2-colt.php

http://www.lesavions.net/index.php?option=com_content&task=view&id=149&Itemid=1

http://en.wikipedia.org/wiki/Antonov_An-2

http://en.wikipedia.org/wiki/List_of_Antonov_An-2_operators

http://www.vectorsite.net/avan2.html

http://www.airliners.net/aircraft-data/stats.main?id=33

http://www.warbirdalley.com/an2.htm

http://www.utility-aircraft.com/planes/antonov.htm

http://www.museumofflight.org/aircraft/antonov-2-colt
Re: Y-5 à 28/11/2011 20:25 ciders
La Corée du Nord en a aussi, me semble t-il. Mais ils sont cloués au sol depuis la hausse du prix du carburant.
Re: Y-5 à 29/11/2011 12:30 Clansman
C'était pas trop bien précisé dans mes sources, mais j'ai bien pensé que les An-2 nord-coréens étaient en fait des Y-5. :D
Re: Y-5 à 30/11/2011 13:43 Clansman
L'Y-5 sur le site
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:54 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires