Rappels

Histoire de l'appareil

Raphaël Celier, un ingénieur français en aéronautique actif depuis 1987, s'installa en Pologne à Jaktorów-Kolonia, en 2006, pour y fonder la firme Celier Aviation. Il y a conçu une famille d’autogires, les Xenon. Le Xenon II est un biplace côte-à-côte. L’autogire, ou gyrocoptère, a ceci de particulier que le rotor principal n'est pas activé par un moteur, mais tourne sous l'effet du déplacement de l'appareil.

Celui-ci fut conçu à partir du Xenon, qui était biplace en tandem. Il dispose d'un train tricycle fixe, un unique rotor principal, une queue bidérive en T. Plusieurs motorisations sont disponibles (le plus souvent des Rotax 912 ou 914), activant tous une hélice placée à l'arrière.

Il a servi de base au Xenon III triplace, et est complété par les Xenon IV et XL. Les Xenon peuvent être utilisé pour l'observation, la cartographie, l'étude du climat, la surveillance du territoire (y compris des côtes), des travaux agricoles, des opérations de police, de l'inspection d'installations particulières (pipelines, lignes électriques). Il peut embarquer des appareils photographiques, y compris à infrarouge ou UV, et des scanners.

Une centaine de Xenon II ont été construits en 2011. Ils peuvent être construits en kit, ou directement par la maison-mère qui se charge de les mettre en état de vol. Un des prototypes a été donné par Raphaël Celier au musée du Bourget, qui l'a réceptionné le 17 novembre 2009.

Le Burkina Faso dispose depuis 2009 de 2 exemplaires (des Xenon 2RST ECO) utilisés pour la surveillance du territoire.

Versions référencées

  • Celier Xenon 2R Eco : Moteur Rotax 912ULS de 100 hp.
  • Celier Xenon 2RST : Version mise en oeuvre par le Burkina Faso.
  • Celier Xenon 2 RT : Moteur Rotax 914.

Pays exploitant actuellement cet appareil

Celier Xenon 2 RT voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 450 kg (992 lbs)
  • Masse à vide : 285 kg (628 lbs)
  • Surface du rotor : 55,4 m² (596,321 sq. ft)
  • Diamètre du rotor principal : 8,4 m (27,559 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 160 km/h (99 mph, 86 kts)
  • Vitesse ascensionnelle : 8 m/s (26 ft/s)
  • Vitesse maximale HA : 195 km/h (121 mph, 105 kts)
  • Charge alaire, à vide : 5,144 kg/m² (1,05 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 8,123 kg/m² (1,66 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 moteur à pistons Rotax 914
  • Puissance unitaire : 75 kW (101 ch, 100 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
Celier Xenon II à 27/05/2013 07:54 Clansman
Raphaël Celier, un ingénieur français en aéronautique actif depuis 1987, s'installa en Pologne à Jaktorów-Kolonia, en 2006, pour y fonder la firme Celier Aviation. Il y a conçu une famille d'autogyres, les Xenon. Le Xenon II est un biplace côte-à-côte. L’autogire, ou gyrocoptère, a ceci de particulier que le rotor principal n'est pas activé par un moteur, mais tourne sous l'effet du déplacement de l'appareil.

Celui-ci fut conçu à partir du Xenon, qui était biplace en tandem. Il dispose d'un train tricycle fixe, un unique rotor principal, une queue bidérive en T. Plusieurs motorisations sont disponibles (le plus souvent des Rotax 912 ou 914), activant tous une hélice placée à l'arrière.

Il a servi de base au Xenon III triplace, et est complété par les Xenon IV et XL. Les Xenon peuvent être utilisé pour l'observation, la cartographie, l'étude du climat, la surveillance du territoire (y compris des côtes), des travaux agricoles, des opérations de police, de l'inspection d'installations particulières (pipelines, lignes électriques). Il peut embarquer des appareils photographiques, y compris à infrarouge ou UV, et des scanners.

Une centaine de Xenon II ont été construits en 2011. Ils peuvent être construits en kit, ou directement par la maison-mère qui se charge de les mettre en état de vol. Un des prototypes a été donné par Raphaël Celier au musée du Bourget, qui l'a réceptionné le 17 novembre 2009.

Le Burkina Faso dispose de 2 exemplaires (des Xenon 2RST ECO) utilisés pour la surveillance du territoire.


http://www.pyperpote.tonsite.biz/listinmae/index.php?option=com_content&view=article&id=150:celier-aviation-qxenon-2q&catid=54:hall-de-la-voilure-tournante&Itemid=54

http://en.wikipedia.org/wiki/Celier_Xenon_2

http://www.xenongyrocopter.com/

http://www.celieraviation.pl/

http://gyroplanes.pl/Xenon_II.html

http://www.airliners.net/search/photo.search?aircraftsearch=Celier%20Xenon%202%20G3&distinct_entry=true
Re: Celier Xenon II à 05/07/2013 08:18 Clansman
La fiche sur le site
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:54 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires