Rappels

Histoire de l'appareil

Le désir d'effectuer des frappes en profondeur conduisit le Strategic Air Command a élaborer plusieurs programmes de bombardiers stratégiques. Il s'agissait au départ de créer des bombardiers stratégiques volant à Mach 2 afin d'échapper au chasseurs ennemis.

C'est ainsi que le programme du B-58 Hustler fut lancé. Ce dernier se révélera rapidement en dessous des attentes. L'introduction par les soviétiques de missiles de défense aérienne de plus en plus performants le força à un rôle de pénétration à basse altitude qui limita sérieusement son rayon d'action.

En 1953, un nouveau cahier des charges (WS-110 Weapon System) fut établi par le Strategic Air Command décrivant un bombardier stratégique à long rayon d'action, et doté de très bonnes performances en termes de plafond et de rayon d'action. Les exigences du cahier sont élevés pour l'époque et la plupart des constructeurs ne proposent que des projets sur le long terme.

Le 18 septembre 1957, l'US Air Force formule le cahier des charges définitif. La vitesse de croisière passe à Mach 3 pour un plafond opérationnel de 22 860 mètres et une autonomie minimale de 9 650 km. Le 23 décembre, North American remporte le projet mais la complexité de la tache l'amène à sélectionner de nombreux sous-traitants, parmi lesquels figurent quelques ex-concurrents tel Boeing.

L'appareil, désigné officiellement XB-70 depuis le 6 février 1958, est doté d'entrées d'air à géométrie variable, d'empennages canard et de capsules de survies éjectables qui permettent aux pilotes et à leurs copilotes de s'éjecter à grande vitesse. Mais c'est sans doute les saumons mobiles qui constituent l'innovation qui caractérise le plus le XB-70. En abaissant les saumons d'ailes vers le bas, l'appareil pouvait réduire sa trainée et augmenter la distance franchissable.

Le premier exemplaire du XB-70 sort des ateliers le 11 mai 1964 à Palmdale. Il effectue son premier vol le 21 septembre 1964, piloté par le colonel Joe Cotton. Durant le vol d'essai n° 17, qui eu lieu le 14 octobre 1965, l'appareil arrive à atteindre la vitesse de Mach 3 durant 3 minutes. Après avoir entendu un bruit émanant de l'arrière de l'appareil, les pilotes d'essais décident de réduire la vitesse : l'appareil venait de perdre une section de son aile gauche.

Les 17 vols effectués par le premier prototype ont permis de relever plusieurs problèmes liés à la grande vitesse à laquelle l'appareil devait évoluer. Le réservoir central avait tendance à se déformer, causant des fuites de carburant. Une usure importante des réacteurs était également constatée.
Grâce à l'expérience accumulée avec le premier prototype, des modifications sont apportées au second prototype, qui effectue son premier vol Le 17 juillet 1965.

Le 8 juin 1966, le deuxième prototype doit effectuer des mesures de bangs supersoniques au départ de la base aérienne Edwards. L'appareil doit également réaliser des photos publicitaires pour General Electric, le fabricant des réacteurs du XB-70. Il doit donc voler en compagnie de 4 autres chasseurs tous équipés de réacteurs General Electric : un F-4B Phantom II, un F-104N Starfighter, un F-5A Freedom Fighter et un T-38 Talon.

Le F-104, pris dans la turbulence de sillage générée par le XB-70, le percute, détruisant l'empennage vertical gauche. Après 16 secondes de vol, le bombardier devient incontrôlable, puis s'écrase. Al White, le pilote du XB-70, s'éjecte à temps mais son copilote Carl Cross ne parvient pas à s'éjecter et périt, de même que le pilote du F-104, Joseph Albert Walker.

Après le crash l'US Air Force se retire du programme, laissant à la NASA le soin de continuer les vols expérimentaux. Bien que ses performances soient inférieurs à celles du second prototype, le premier effectua encore 33 vols d'essais supplémentaires. Le 4 février 1969, il effectua son dernier vol en direction de l'Air Force Museum.


Texte de Trident, avec son aimable autorisation.

Versions référencées

  • North American XB-70A Valkyrie : Désignation des 2 prototypes.
  • North American B-70A : Désignation de la version de série, 65 exemplaires prévus.
  • North American RS-70 : Version projetée de reconnaissance stratégique, jamais construite.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

North American XB-70A Valkyrie voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 250 000 kg (551 156 lbs)
  • Masse à vide : 93 000 kg (205 030 lbs)
  • Surface alaire : 585 m² (6 297 sq. ft)
  • Hauteur : 9,4 m (30,84 ft)
  • Envergure : 32 m (105 ft)
  • Longueur : 56,6 m (185,696 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 3 186 km/h (1 980 mph, 1 720 kts)
  • Rayon d'action : 7 900 km (4 909 mi, 4 266 nm)
  • Plafond opérationnel : 23 600 m (77 428 ft)
  • Vitesse maximale HA : 3 275 km/h (2 035 mph, 1 768 kts)
  • Charge alaire, à vide : 158,974 kg/m² (32,561 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 427,35 kg/m² (87,528 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 6 réacteurs General Electric YJ93-GE-3
  • Puissance unitaire : 13 558 kgp (133 kN, 29 889 lbf)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
à 16/02/2006 13:11 Ex-Vodyanoy
Il avait tellement impressionné les soviétiques à l'époque , qu'ils avaient décidé de mettre en route le projet qui deviendra plus tard le Mig 25 !!
à 16/02/2006 13:47 Ex-cobra's fanatic
et dire que cet avion a ete abandonné a cause d'un avion remplie de journaliste qui lui est rentré dedans! (certain disent qu'il avaient vouluent s'approché pour faire un gros plan des tuyeres…)
à 16/02/2006 20:04 little boy
c'est pas totalement ça.
en fait le XB-70 devait réaliser une série de clichés au profit des journalistes réstés au sol.

le XB-70 était pour l'occasion escorté de 4 appareils (FB-4,F-5A,F-104N,T-38) mais à 9h25 l'un des appareil (le F-104N) c'est approché trop près et percuta le saumon d'aile du VALKYRIE.

http://www.image-dream.com/image.php?image=c700974ab5ddb0d02eb40234fed7a620.jpg&pseudo=anonym

http://www.image-dream.com/image.php?image=84250d888e19eb55b09465a36e51bbb0.jpg&pseudo=anonym

http://www.image-dream.com/image.php?image=ec73060cdacafebb73469bff18b2c76b.jpg&pseudo=anonym

http://www.image-dream.com/image.php?image=643d30c436d9eac2af97f9d4a5cb9105.jpg&pseudo=anonym

http://www.image-dream.com/image.php?image=df982b4499b06377415f93b3a577961d.jpg&pseudo=anonym

http://www.image-dream.com/image.php?image=0dc052d6472730617ef1f4265ce69c0c.jpg&pseudo=anonym
:wink:
à 16/02/2006 20:11 Ex-airazor
les saumons d'ailes repliés du XB-70 auraient généré des vortex qui aurait déstabilisé le F-104 qui aurait alors percuté le saumon gauche du valkyrie, puis passer au dessu et arraché une partie des deux dérives pour ensuite retombé sur le saumon droit.
à 16/02/2006 20:37 Ex-cobra's fanatic
:( :( tristes les photos :( :( domage que l'on ne voit pas grand chose
sinon t'a chopé ces infos ou airazor??? ( j'ai connu cet avion et sa fin tragique par le magasine "aviation" qui n'existe plus, l'article etait precis mais pas autant!!)
à 16/02/2006 20:47 little boy
http://www.xb70.free.fr/mono/Texte/crash/crash.htm :wink:
à 16/02/2006 21:07 little boy
mille escuses, je croyais bien faire, apparement j'ai rien compris au film. mais bon cela finis toujours par rentrer.
je ne le ferai plus promis (et un de plus). :wink:
Un fabuleux livre sur le Valkyrie ! à 02/03/2006 22:08 Ex-Jérôme
Dennis Jenkins et Tony Landis ont publié en 2004 un ouvrage de référence sur le bel oiseau trisonique. ('Valkyrie, North American's Mach 3 Superbomber')
Un pur régal
De très belles images tout en couleurs mais qui laissent une place très abondante au texte, mais attention il faut avoir un sacré niveau en anglais technique ! (et une bourse un peu garnie)
Dire que l'avion a été pour une bonne part conçu dans les années 50 !
(Comme le Mirage en fait, qui lui aussi avait des ailes delta).
Depuis la technologie aéronautique a certes fait beaucoup de progrès mais peut-être pas autant que durant les 15 années qui séparent 1945 à 1960, un age d'or.
Il est indiqué que le coût total du programme fut de 1.5 milliards de $ de l'époque soit environ 4 fois plus en $ d'aujourd'hui, ce qui n'est pas si cher que cela quand on compare à ce qu'a couté le B2.
Certains ne croient pas à la 'thèse officielle' concernant l'accident avec le F104, mais sans proposer d'alternatives crédible.

Un point fascinant de l'appareil est que déjà à l'époque les concepteurs avaient en tête la furtivité, comme chez Lockheed avec le SR 71.
Une peinture spéciale fut concue pour absorber les ondes radars et dissiper l'énorme chaleur de la vitesse de Mach 3, mais elle coûtait une fortune car elle comportait de l'or !
Il est donc très probable que beaucoup de technologies du XB 70 n'ont pas été perdue et ont dues être réutilisé dans cette région de Los Angeles ou sont (étaient) basés entre autres North American, Northrop, Douglass, Lockheed, Rutan.

Par contre il serait intéressant de savoir dans quelle mesure les fabuleux réacteurs General Electric J 93 de 12 tonnes de poussée ont été réutilisés pour d'autres avions.
Leur mise au point fut peut-être la partie la plus difficile de la réalisation du programme.
Re: XB-70 Valkyrie à 26/11/2008 15:39 Clansman
http://www.xb70.free.fr/

Un site assez complet, mais pas la réponse à cette question… :?

La vidéo du crash
Re: XB-70 Valkyrie à 25/11/2008 18:25 Anonymous
Je n'ai pas la réponse à la question précédente mais j'en ai une autre.
Quels étaient les ingénieurs en chef du XB 70 ?
Re: North American XB-70 Valkyrie à 14/05/2010 13:44 Clansman
Mode Humour noir ON

Finalement, le F-104 a quand même eu une victoire.

:mrgreen:
Re: North American XB-70 Valkyrie à 14/05/2010 13:47 Guns

Clansman a écrit

Mode Humour noir ON

Finalement, le F-104 a quand même eu une victoire.

:mrgreen:



Ouh… C'est d'un goût, celle-là… :mrgreen:
Re: North American XB-70 Valkyrie à 14/05/2010 14:50 PCmax
Sacré monstre de technique cet avion et en plus, il est beau !
Re: North American XB-70 Valkyrie à 14/05/2010 14:55 Guns
Tu imagines ? Voler à Mach 3, 10 ans le premier vol du Concorde…
Re: North American XB-70 Valkyrie à 14/05/2010 14:57 Jarod
Je comprend pas pourquoi il a été jugé comme un échec ? L'appareil y est pour rien dans cet accident, alors pourquoi l'arrêt du programme, y'a une autre raison ?
Re: North American XB-70 Valkyrie à 14/05/2010 15:08 Clansman
Les pépettes, tout simplement. Financièrement aussi c'était un monstre, et à l'époque des missiles balistiques, il n'offrait plus guère d'intérêt non plus. A l'époque de l'accident, il était en réalité déjà condamné.
Re: North American XB-70 Valkyrie à 14/05/2010 19:13 Vigi
Il y avait également de grosse tension politique sur ce programme, au Sénat et à la Maison Blanche où Lyndon Johnson était pas franchement une pointure pour faire autorité.

Sinon, question budget…c'est moi ou le F-35 est au même niveau ?
Vous croyez qu'il faut que j'envoie un mail à Barack pour le sensibiliser sur ce parallèle historique ? :mrgreen:
Re: North American XB-70 Valkyrie à 14/05/2010 19:15 Clansman
Vous croyez qu'il faut que j'envoie un mail à Barack pour le sensibiliser sur ce parallèle historique ?

Oh oui oui oui. :mrgreen:
Re: North American XB-70 Valkyrie à 14/05/2010 19:35 Guns
Et qu'en dit le Chinois de la DGA sur ce point ?
XB-70 Valkyrie à 25/06/2011 16:22 Trident
Le désir de pourvoir effectuer des frappes en profondeur conduit le Strategic Air Command a élaborer plusieurs programmes de bombardiers stratégiques. Il s'agissait au départ de créer des bombardiers stratégiques volant à Mach 2 pour pouvoir échapper au chasseurs ennemis, c'est ainsi que le programme du B-58 Hustler fut lancé.

Ce dernier se révélera rapidement en dessous des attentes. L'introduction par les soviétiques de missiles de défense aérienne de plus en plus performants le força à un rôle de pénétration à basse altitude qui limita sérieusement son rayon d'action.

En 1953 un nouveau cahier des charges (WS-110 Weapon System) est établi par le Strategic Air Command décrivant un bombardier stratégique à long rayon d'action, et doté de très bonnes performances en termes de plafond et de rayon d'action.

Les exigences du cahier sont élevés pour l'époque et la plupart des constructeurs ne proposent que des projets sur le long terme.

Le 18 septembre 1957 l'US Air Force formule le cahier des charges définitif. La vitesse de croisière passe à Mach 3 pour un plafond opérationnel de 22 860 mètres et une autonomie minimale de 9 650 km.

Le 23 décembre, North American remporte le projet mais la complexité de la tache l'amène à sélectionner de nombreux sous-traitants, parmi lesquels figurent quelques ex-concurrents tel Boeing.

L'appareil désigné officiellement XB-70 depuis le 6 février 1958 est doté d'entrées d'air à géométrie variable, d'empennages canard et de capsules de survies éjectables qui permettent aux pilotes et à leurs copilotes de s'éjecter à grande vitesse.

Mais c'est sans doute les saumons mobiles qui constituent l'innovation qui caractérise le plus le XB-70. En abaissant les saumons d'ailes vers le bas l'appareil pouvait réduire sa trainée et augmenter la distance franchissable.

Le premier exemplaire du XB-70 sort des ateliers la 11 mai 1964 à Palmdale. Il effectue son premier vol le 21 septembre 1964 piloté par le colonel Joe Cotton.

Durant le vol d'essai n°=17 qui eu lieu le 14 octobre 1965 l'appareil arrive à atteindre la vitesse de Mach 3 durant 3 minutes. Après avoir entendu un bruit émanant de l'arrière de l'appareil les pilotes d'essaie décident de réduire la vitesse. L'appareil venait de perdre une section de son aile gauche.

Les 17 vols effectués par le premier prototype ont permis de relever plusieurs problèmes liés à la grande vitesse à laquelle l'appareil devait évoluer. Le réservoir central avait tendance à se déformer causant des fuites de carburant. Une usure importante des réacteurs était également constaté.
Grâce à l'expérience accumulée avec le premier prototype. Des modifications sont apportés au second prototype qui effectue son premier vol Le 17 juillet 1965.

Le 8 juin 1966, le deuxième prototype doit effectuer des mesures de bangs supersoniques au départ de la base aérienne Edwards.

L'appareil doit également réaliser des photos publicitaires pour General Electric fabricant des réacteurs du XB-70. Dans ce sens il doit voler en compagnie de 4 autres chasseurs tous équipés de réacteurs General Electric. Un F-4B Phantom II, un F-104N Starfighter, un F-5A Freedom Fighter et un T-38 Talon.
Le F-104, pris dans la turbulence de sillage générée par le XB-70, le percute, détruisant l'empennage vertical gauche. Après 16 secondes de vol, le bombardier devient incontrôlable, puis s'écrase. Al White, le pilote du XB-70, s'éjecte à temps mais son copilote Carl Cross ne parvient pas à s'éjecter et périt, de même que le pilote du F-104, Joseph Albert Walker.

Après le crash l'US Air Force se retire du programme laisant à la NASA le soin de continuer les vols expérimentaux. Bien que ses performances soient inférieurs à celles du second prototype le premier effectua encore 33 vols d'essais supplémentaires.
Le 4 février 1969 le premier prototype effectua son dernier vol en direction de l' Air Force Museum.

Sources
http://north-american-xb-70-valkyrie.co.tv/fr
http://xb70.interceptor.com/
http://area51specialprojects.com/xb70story.html
http://www.fas.org/nuke/guide/usa/bomber/b-70.htm
http://www.dfrc.nasa.gov/gallery/movie/XB-70/index.html

Edit :
1- Une main étrangère* est intervenue pour déplacer le sujet XB-70 Valkyrie vers North American XB-70 Valkyrie. Nous déclinons toutes responsabilité et protestons énergiquement auprès de la ligue des contributeurs floués :mrgreen:
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:54 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires