Rappels

Histoire de l'appareil

Le XB-42 fut développé sur fonds propre par Douglas. Cet appareil, conçu par Edward F. Burton, mettait l'accent sur la vitesse et se caractérisait par deux hélices contrarotatives montées à l'arrière, afin de réduire la traînée. La vitesse attendue était de 400 mph, la distance franchissable de 4000 miles et la charge utile de 2000 livres.

Il fut proposé à l'USAAF en mai 1943, qui y vit un appareil qui pourrait disposer de la distance franchissable du B-29 sans en avoir la complexité et le coût. 2 prototypes et une cellule d'essais statiques furent commandés en juin 1943, sous la désignation XA-42.

Le XA-42 était propulsé par 2 Allison V-1710-125 (refroidissement par liquide, 12 cylindres en V) placés derrière le cockpit et actionnant chacun une hélice. Le train d'atterrissage était tricycle et rétractable. L'empennage du XB-42 était cruciforme, avec 4 surfaces, la quille ventrale servant à empêcher les hélices de heurter la planète. Le pilote et le copilote se trouvaient dans deux verrières en bulle séparées. Le bombardier prenait place dans le nez en plexiglas.

2 mitrailleuses de 12,7 mm, actionnées par le copilote, furent placées dans les ailes, tirant à l'arrière. Elles se rétractaient dans les ailes lorsqu'elles ne servaient pas. Les concepteurs estimaient que la vitesse du bombardier serait telle que les chasseurs adverses ne pouvaient que poursuivre le XA-42. Comme il fut commandé comme appareil d'attaque, on envisagea jusqu'à 16 mitrailleuses tirant à l'avant, voire un canon de 75 mm.

Son premier vol eut lieu le 6 mai 1944. Il montra d'excellentes performances, sa vitesse étant celle attendue et supérieure à celle du Mosquito. Sa charge utile était le double de celle requise par les spécifications. Il fut de fait le premier bombardier américain à dépasser les 400 mph.

Cependant, les verrières séparées, montrant que la communication était mauvaise, furent remplacées par une verrière unique. Les moteurs se refroidissaient mal et entraînaient des vibrations importantes. De plus, la forme particulière de l'empennage imposait d'être particulièrement vigilant au sol.

La fin de la seconde guerre mondiale incita l'USAAF à mettre de côté le programme B-42, et à attendre les futurs bombardiers à réaction dont le XB-43 qui en dérive. En décembre 1945, le Captain Glen Edwards et le Lt.Col. Henry E. Warden battirent un record de vitesse lors d'une traversée continentale. Ils parcoururent la distance entre Long Beach, en Californie, et Bolling AFB (Washington DC), soit 2300 miles, en 5 heures et 17 minutes, soit une vitesse moyenne de 698 km/h. L'appareil s'écrasa cependant à l'atterrissage, à cause de son train.

La version XB-42A fut proposée dès décembre 1943 : elle disposait de deux réacteurs supplémentaires Westinghouse 19XB-2A de 1600 lbf, placés en nacelle sous les ailes. Le second prototype, qui avait volé en août 1944, fut ainsi modifié et vola pour la première fois sous cette forme le 27 mai 1947 à Muroc. Il atteignit la vitesse de 785 km/h. 22 vols furent effectués, mais la quille ventrale fut endommagée à l'atterrissage le 23 septembre 1948. L'appareil fut réparé, mais ne revola jamais.

Le programme fut stoppé en 1948 et l'appareil transféré au musée de Dayton le 30 juin 1949. Il est actuellement en cours de restauration, mais les ailes ont malencontreusement été égarées lors du transport.


Texte de Clansman.

Versions référencées

  • Douglas XA-42 : 1ere désignation du XB-42.
  • Douglas XB-42 : Premier prototype.
  • Douglas XB-42A : Deuxième prototype, équipé de réacteurs supplémentaires.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Douglas XB-42 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 16 194 kg (35 702 lbs)
  • Masse à vide : 9 475 kg (20 888 lbs)
  • Surface alaire : 52 m² (555 sq. ft)
  • Hauteur : 18,1 m (59,383 ft)
  • Envergure : 21,519 m (70,6 ft)
  • Longueur : 16,398 m (53,8 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 502 km/h (312 mph, 271 kts)
  • Distance franchissable : 2 897 km (1 800 mi, 1 564 nm)
  • Distance de convoyage : 8 690 km (5 400 mi, 4 692 nm)
  • Plafond opérationnel : 8 961 m (29 400 ft)
  • Vitesse maximale HA : 660 km/h (410 mph, 356 kts)
  • Charge alaire, à vide : 183,755 kg/m² (37,636 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 314,076 kg/m² (64,328 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 2 moteurs à cylindres en V Allison V-1710-125
  • Puissance unitaire : 988 kW (1 343 ch, 1 325 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
XB-42 Mixmaster, un concept né trop tard. à 15/05/2010 17:51 Vigi
En Mai 1943 Douglas propose à l'USAF un projet de bombardier rapide développé sur ses fonds propres, intéressé par ce concept l'USAF commande deux prototype à Douglas en Juin 1943.

Le projet est dirigé par E.F. Burton, le XB-42 devait pouvoir atteindre la vitesse de 644 km/h (400 miles/h) en ayant un emport de charges de 3 600 kg en soute.
Pour cela, l'équipe de Burton conçu un appareil dépourvu de nacelles moteurs et, propulsé par deux moteurs logés dans le fuselage qui entrainaient une hélice contrarotative. Les moteurs Allison V-1710 de 1 800 ch étaient situés en partie centrale du fuselage, au niveau des ailes afin de donner un meilleur centrage à l'appareil, les hélices étaient entrainées via un arbre de transmission sur le même concept que le P-39 Airacobra.
L'alimentation en air des moteurs se faisaient via des prises d'air sur les bords d'attaque de voilures.
Le Mixmaster disposait d'un armement défensif constitué de deux tourelles télécommandé par le copilote, situées sur la voilure, ces tourelles étaient rétractées en cas de non utilisation.

Le prototype vola le 6 Mai 1944, l'appareil révéla d'excellentes performances, il était plus rapide qu'un De Havilland Mosquito avec un emport de charge qui avoisinait le double de celui emporté par l'appareil Anglais.
L'appareil triplace (un pilote, un copilote et un navigateur/bombardier) révéla cependant quelques défauts, une instabilité en lacet, des problèmes de refroidissement moteur.
Le concept de poste de pilotage cote à cote mais avec des cockpits séparés révéla des problèmes de communication entre le pilote et le copilote, l'appareil fut modifier pour recevoir un poste de pilotage unique.
Le XB-42 établi un record de vitesse de 697.8 km/h en Décembre 1944 sur un vol de Long Beach, en Californie à Washington DC.
Le deuxième prototype effectua son premier vol en Août 1944.
Malgré le crash d'un des deux appareils et, le fait que l'USAF privilégiait désormais les projets de bombardier à réaction, Douglas continua son développement en montant des nacelles de réacteurs d'appoint sous voilures, les deux Westinghouse 19XB-2A permettaient au Mixmaster d'atteindre la vitesse de 785 km/h, cette version fut désigné par Douglas XB-42A.
Malgré ces améliorations, l'USAF se désintéressa de plus en plus du programme et, après un atterrissage dur en 1947 lors de son vingt deuxième vol, l'appareil ne fut pas réparé et le programme stoppé.

Douglas proposa une version d'attaque qui aurait été armé avec 16 mitrailleuses ou un canon de 75 mm et deux mitrailleuses, cet armement aurait été mis en lieu et place du nez vitré du navigateur/bombardier, cette proposition ne dépassa pas le stade du projet et ne fut pas testé.

Développé durant la WWII, le XB-42 aurait peut-être connu une carrière opérationnel si le conflit c'était poursuivi, mais la fin de ce dernier et l'avènement des jets sonnèrent le glas de ce bombardier rapide.

Le XB-42 en chiffres:

Equipage: 3 membres (1 pilote, 1 copilote, 1 bombardier/navigateur)

Longueur: 16.4 m
Envergure: 21.5 m
Hauteur: 5.7 m
Surface alaire: 51.6 m²
Masse à vide: 9 475 kg
Masse en charge: 15 060 kg
Masse maximum au décollage: 16 194 kg

Motorisation: 2× Allison V-1710-125 de 1,800 ch
Vitesse maximum: 660 km/h
Rayon d'action: 2 900 km
Distance franchissable: 8 700 km
Plafond pratique: 8 960 m


Armement:
6 × mitrailleuses de 12.7 mm, deux en tir vers l'avant (une de chaque coté du fuselage) et deux sur chaque tourelle rétractable de voilure
3,629 kg de bombe en soute, capacité d'emporter une bombe de 4 500 kg en gardant la soute à bombe ouverte.

X-42
Image
Image USAF domaine public[/size:1yuv9w6i]

X-42A
Image
Image USAF domaine public[/size:1yuv9w6i]


Sources:
Wikipédia
Prototype.com
National Museum of USAF
Re: XB-42 Mixmaster, un concept né trop tard. à 16/08/2012 19:46 Clansman
La fiche sur le site
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:54 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires