Rappels

Histoire de l'appareil

En 1942, la firme Beech travailla sur un avion d'attaque au sol, le Model 28 "Destroyer". Conçu par une équipe formée autour de Bill Cassidy, il s'appuie en partie sur le Beech 18. L'USAAF, de son côté, cherche un appareil destiné à remplacer l'A-20 dans des missions d'attaque au sol. Celui-ci devait en particulier pouvoir frapper ce qu'on appelait pas encore des objectifs durcis, tels que blindés, bunkers, petits navires, sous-marins et autres. Le 2 décembre 1942, un contrat est signé pour la construction de deux prototypes, désignés XA-38. Le surnom de "Grizzly", plus populaire, s'impose.

Beech avait proposé un bimoteur biplace à double dérive, doté d'un canon T15E1 de 75 mm alimenté par 20 obus. Il était placé en position fixe dans le nez et complété par 2 mitrailleuses M2 de 12,7 mm. Pour sa défense, il disposait de deux tourelles commandées à distance, dorsale et ventrale, dotées de deux mitrailleuses de 12,7 mm chacune. Il pouvait de plus emporter des charges externes telles que bombes, torpilles, réservoirs supplémentaires, pots fumigènes et charges de profondeurs. L'observateur/mitrailleur prenait place dans un cockpit à l'arrière et avait des périscopes pour utiliser les mitrailleuses.

Il effectua son vol inaugural le 7 mai 1944 entre les mains de Vern Carstens. L'appareil donna entière satisfaction, il s'avéra agréable à piloter, manœuvrable, fiable et remplissait toutes les performances requises. L'armement lui-même se montra bien adapté. Il combinait la taille d'un bombardier moyen et la vitesse des plus rapides chasseurs de l'époque. Il distança même son chasseur d'escorte, un P-51B. Il pouvait de plus opérer à partir de terrains courts. Le canon est essayé le 1er juillet 1945 et les essais officiels commencent le 7, sur le terrain d'Eglin Field en Floride. Le second prototype vole le 22 septembre 1945.

Malgré des tests pouvant présager un brillant avenir, le XA-38 avait un énorme défaut : il utilisait les moteurs du B-29 (Wright R-3350), qui furent réservés en priorité au bombardier. De plus, il apparut que l'appareil ne serait pas prêt pour l'invasion du Japon, qui était encore prévue. L'appareil fut donc abandonné.

Des deux prototypes, un fut ferraillé. L'autre devait être cédé au musée de l'USAF, mais il disparut à Davis-Monthan après 1948 et son destin est inconnu.

Versions référencées

  • Beech 28 : Désignation constructeur.
  • Beech XA-38 : Prototype, 2 exemplaires.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Beech XA-38 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 15 996 kg (35 265 lbs)
  • Masse à vide : 10 197 kg (22 480 lbs)
  • Surface alaire : 58 m² (626 sq. ft)
  • Hauteur : 4,75 m (15,6 ft)
  • Envergure : 20,544 m (67,4 ft)
  • Longueur : 15,819 m (51,9 ft)

Performances

  • Distance franchissable : 2 615 km (1 625 mi, 1 412 nm)
  • Plafond opérationnel : 8 839 m (29 000 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 13,2 m/s (43,307 ft/s)
  • Vitesse maximale HA : 595 km/h (370 mph, 322 kts)
  • Charge alaire, à vide : 175,33 kg/m² (35,911 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 275,046 kg/m² (56,334 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 2 moteurs à cylindres en étoile Wright R-3350-43
  • Puissance unitaire : 1 715 kW (2 332 ch, 2 300 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Forum

Sujet complet »
Beech XA-38 Grizzly à 09/05/2010 14:19 Vigi
En Décembre 1942, l'USAAF demande à Beechcraft de trouver un remplaçant au A-20 Havoc, le futur appareil doit être capable de détruire des blindés, des fortifications de type bunker, cet appareil doit également posséder une forte puissance moteur.

Beechcraft va alors travailler autour de deux éléments, le canon T15E1 de 75mm qui équipe entre-autre le char Sherman et le puissant moteur Wright R-3350.
L'avionneur en ressort un bimoteur biplace dont il produit deux prototypes.
Les premiers essais sont menés le 7 Mai 1944, par le pilote d'essais de Beechcraft Vern Carstens, puis plusieurs pilotes de l'USAAF testent le XA-38. Tous sont unanime, l'appareil dispose d'une puissance moteur exceptionnel, son armement le fameux canon de 75mm situé dans le nez de l'appareil avec deux mitrailleuses de 12,7mm est prometteur, d'autant qu'à cette époque les USA envisage encore l'invasion du Japon pour mettre un terme au conflit dans le Pacifique, le Grizzly est donc "la" réponse qu'il faut en terme d'appareil d'attaque au sol.
Le XA-38 dispose également d'un armement défensif puissant, deux tourelles (une dorsale et une ventrale) de 12,7 mm en affut double. Ces tourelles sont télé-opérées par le radio navigateur qui dispose de périscopes pour assurer ses tirs.

Le XA-38 n'avait pas que des avantages. Son plus gros inconvénient était son moteur, le R-3350 équipait également les B-29, et ces derniers avaient la priorité sur la production des usines Wright, il était alors impensable de produire un appareil au détriment de ces bombardiers lourds.
Enfin, les bombardements stratégiques et l'emploi des bombes nucléaires scellèrent l'issue du conflit et avec elles, le besoin du XA-38 disparu.
Appareil très réussi, le Grizzly ne trouva pas sa place dans l'arsenal militaire d'après guerre et le projet fut annulé.
Sur les deux prototypes, un fut détruit et l'autre fut donné au Musée de l'USAF.

Le XA-38 Grizzly en chiffres:

Equipage: 2 (1 pilote, 1 radio-navigateur)

Longueur: 15.8 m
Envergure:20.5 m
Hauteur: 4.1 m
Surface alaire: 58 m²
Masse à vide:10,197 kg
Masse maxi au décollage: 14,515 kg

Motorisation:
2× moteur Wright R-3350-53 de 2 700 cv

Performance:
Vitesse maximum: 605 km/h
Plafond pratique: 8,500 m

Armement:
1× canon T15E1 de 75 mm avec 20 coups
6× Mitrailleuses Browning de 12.7 mm machine (2x dans le nez, 2x en tourelle ventrale, 2x en tourelle dorsale)
907 kg d'emport de charges sous voilure
Re: XA-38 Grizzly, le bunker-killer à 05/09/2012 06:57 Clansman
Ma propre version du texte, puisque Vigi n'est plus là :

En 1942, la firme Beech travailla sur un avion d'attaque au sol, le Model 28 "Destroyer". Conçu par une équipe formée autour de Bill Cassidy, il s'appuie en partie sur le Beech 18. L'USAAF, de son côté, cherche un appareil destiné à remplacer l'A-20 dans des missions d'attaque au sol. Celui-ci devait en particulier pouvoir frapper ce qu'on appelait pas encore des objectifs durcis, tels que blindés, bunkers, petits navires, sous-marins, usines iraniennes suspectes. Le 2 décembre 1942, un contrat est signé pour la construction de deux prototypes, désignés XA-38. Le surnom de "Grizzly", plus populaire, s'impose.

Beech avait proposé un bimoteur biplace à double dérive, doté d'un canon T15E1 de 75 mm alimenté par 20 obus. Il était placé en position fixe dans le nez et complété par 2 mitrailleuses M2 de 12,7 mm. Pour sa défense, il disposait de deux tourelles commandées à distance, dorsale et ventrale, dotées de deux mitrailleuses de 12,7 mm chacune. Il pouvait de plus emporter des charges externes telles que bombes, réservoirs supplémentaires, pots fumigènes et charges de profondeurs. L'observateur/mitrailleur prenait place dans un cockpit à l'arrière et avait des périscopes pour utiliser les mitrailleuses.

Il effectua son vol inaugural le 7 mai 1944 entre les mains de Vern Carstens. L'appareil donna entière satisfaction, il s'avéra agréable à piloter, manœuvrable, fiable et remplissait toutes les performances requises. L'armement lui-même se montra bien adapté. Il combinait la taille d'un bombardier moyen et la vitesse des plus rapides chasseurs de l'époque. Il distança même son chasseur d'escorte, un P-51B. Il pouvait de plus opérer à partir de terrains courts. Le canon est essayé le 1er juillet 1945 et les essais officiels commencent le 7, sur le terrain d'Eglin Field en Floride. Le second prototype vole le 22 septembre 1945.

Malgré des tests pouvant présager un brillant avenir, le XA-38 avait un énorme défaut : il utilisait les moteurs du B-29 (Wright R-3350), qui furent réservés en priorité au bombardier. De plus, il apparut que l'appareil ne serait pas prêt pour l'invasion du Japon, qui était encore prévue. L'appareil fut donc abandonné.

Des deux prototypes, un fut ferraillé. L'autre devait être cédé au musée de l'USAF, mais il disparut à Davis-Monthan après 1948 et son destin est inconnu.



La fiche sur le site


http://fr.wikipedia.org/wiki/Beechcraft_XA-38_Grizzly

http://www.avionslegendaires.net/beechcraft-xa-38-grizzly.php

http://les-avions-de-legende.e-monsite.com/pages/les-prototypes/les-prototypes-americains/beechcraft-xa38-grizzly.html

http://jn.passieux.free.fr/html/Xa38.php

<!– l –><a class="postlink-local" href="http://forum.aviationsmilitaires.net/viewtopic.php?f=37&t=1770">viewtopic.php?f=37&t=1770</a><!– l –>

http://en.wikipedia.org/wiki/Beechcraft_XA-38_Grizzly

http://www.nationalmuseum.af.mil/factsheets/factsheet.asp?id=3178

http://www.daveswarbirds.com/usplanes/aircraft/grizzly.htm

http://www.militaryfactory.com/aircraft/detail.asp?aircraft_id=706

http://www.aviastar.org/air/usa/beech_28.php
Re: XA-38 Grizzly, le bunker-killer à 05/09/2012 09:47 ogotaï

Clansman a écrit

usines iraniennes suspectes.
Déjà ? :bonnet:
Re: XA-38 Grizzly, le bunker-killer à 05/09/2012 10:04 Clansman
C'était un avion qui avait 70 ans d'avance. :mrgreen:
Re: XA-38 Grizzly, le bunker-killer à 07/09/2012 19:39 jeliot
lol :bonnet:
Re: XA-38 Grizzly, le bunker-killer à 08/09/2012 22:21 d9pouces
Si je comprends bien, c'était l'avion parfait, mais il était un peu trop tardif donc ils l'ont abandonné ? Dommage :(
Re: XA-38 Grizzly, le bunker-killer à 09/09/2012 08:24 Clansman
C'est exactement ça. D'un autre côté, pour qu'il ait une carrière, il aurait fallu que la guerre se prolonge. C'est mieux ainsi.
Re: XA-38 Grizzly, le bunker-killer à 09/09/2012 17:53 d9pouces
À moitié d'accord : il y a tout de même eu quelques guerres juste après la guerre mondiale ;)
Re: XA-38 Grizzly, le bunker-killer à 09/09/2012 20:00 Clansman
Je crois que les Etats-Unis ne sont rentrés en guerre que lors de la guerre de Corée, 5 ans après. Trop tard pour le XA-38. Mais il aurait certainement été utile. Je me demande ce qu'il aurait valu en opérations.
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:54 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires