Rappels

  • Premier vol :
  • Missions : Bombardement
  • Constructeur : drapeau drapeau Tupolev
  • Code OTAN : Barge
  • Code OTAN (avant la réforme de 1955) : Type 31
  • 2 appareils construits (cellules neuves)
  • Voir également : Tupolev Tu-80

Histoire de l'appareil

Le Tupolev Tu-85 est un bombardier stratégique soviétique resté à l'état de prototype. Fortement basé sur les copies du B-29 « Superfortress » (fabriquées en URSS sous le nom de Tupolev Tu-4), le Tu-85 peut être considéré comme l'ultime rejeton de cette famille.

Les travaux commencèrent en août 1949, le prototype devant être prêt pour décembre 1950 selon une directive du Conseil des Ministres du 16 septembre 1949. La construction commencée en juillet 1950 finit en septembre, l'avion prenant son envol pour la première fois avec un peu de retard, le 9 janvier 1951.

Afin de montrer ses capacités, le premier prototype parcouru 9 020 km (5 605 mi, 4 870 nm) avec 5 000 kg (11 023 lbs) de bombes tout en conservant suffisamment de carburant pour 3 000 km (1 864 mi, 1 620 nm) supplémentaires. Le second prototype (parfois connu sous le nom de 85D ou 85/2) décolla in 1951 et vola jusqu'en novembre de la même année. Il était légèrement modifié par rapport au premier appareil, avec notamment une structure renforcée.

Lancée le 23 mars 1951, la construction en série fut cependant abandonnée à la fin de l'année 1951, en faveur du programme Tu-20 (plus connu sous le nom de Tu-95), bien plus prometteur grâce notamment à ses turbopropulseurs.

Versions référencées

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Tupolev Tu-85 Type 31 (OTAN : Barge) voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Allongement : 11,745
  • Masse maxi au décollage : 107 292 kg (236 539 lbs)
  • Masse normale au décollage : 76 000 kg (167 551 lbs)
  • Masse à vide : 54 711 kg (120 617 lbs)
  • Surface alaire : 273,6 m² (2 945,006 sq. ft)
  • Hauteur : 11,358 m (37,264 ft)
  • Envergure : 55,96 m (183,596 ft)
  • Longueur : 39,306 m (128,957 ft)

Performances

  • Distance franchissable : 12 000 km (7 456 mi, 6 479 nm)
  • Plafond opérationnel : 11 700 m (38 386 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 17 m/s (56 ft/s)
  • Vitesse maximale HA : 638 km/h (396 mph, 344 kts)
  • Charge alaire, à vide : 199,967 kg/m² (40,957 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, masse normale : 277,778 kg/m² (56,893 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 392,149 kg/m² (80,319 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 4 moteurs à cylindres en étoile Dobrynin VD-4K
  • Puissance unitaire : 3 200 kW (4 351 ch, 4 291 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Forum

Sujet complet »
Tupolev Tu-85 Barge (Type 31) à 23/09/2010 14:42 d9pouces
Encore un appareil promis à un brillant avenir ;)

Le Tupolev Tu-85 est un bombardier stratégique soviétique resté à l'état de prototype. Fortement basé sur les copies du B-29 « Superfortress » (fabriquées en URSS sous le nom de Tupolev Tu-4), le Tu-85 peut être considéré comme l'ultime rejeton de cette famille.
Les travaux commencèrent en août 1949, le prototype devant être prêt pour décembre 1950 selon une directive du Conseil des Ministres du 16 septembre 1949. La construction commencée en juillet 1950 finit en septembre, l'avion prenant son envol pour la première fois avec un peu de retard, le 9 janvier 1951.
Afin de montrer ses capacités, le premier prototype parcouru 9 020 km (5 605 mi, 4 870 nm) avec 5 000 kg (11 023 lbs) de bombes tout en conservant suffisamment de carburant pour 3 000 km (1 864 mi, 1 620 nm) supplémentaires. Le second prototype (parfois connu sous le nom de 85D ou 85/2) décolla in 1951 et vola jusqu'en novembre de la même année. Il était légèrement modifié par rapport au premier appareil, avec notamment une structure renforcée.
Lancée le 23 mars 1951, la construction en série fut cependant abandonnée à la fin de l'année 1951, en faveur du programme Tu-20 (plus connu sous le nom de Tu-95), bien plus prometteur grâce notamment à ses turbopropulseurs.

Sa fiche sur le site
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:54 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires