Rappels

Histoire de l'appareil

Le Tu-124 fut conçu afin de succéder à l'Il-14 comme avion court-courrier pour 50 passagers sur les lignes nationales, suite à une demande d'Aeroflot en 1957. Tupolev se basa sur le Tu-104 en en faisant une version réduite à 75%. Même si le Tu-124 ressemble énormément au Tu-104, ses dispositifs hypersustentateurs sont nettement plus élaborés, comportant notamment des volets à double fente. Il emporte aussi un parachute de freinage en cas d'atterrissage d'urgence.

Le placement de ses moteurs D-20P, les premiers à double flux installés sur un avion soviétique, était identique à celui du Tu-104, dans la jonction aile-fuselage : cela induisait le même avantage (économie de carburant) et les mêmes défauts (manque de confort pour les passagers et fatigue plus élevée pour la cellule à cause des vibrations).

2 prototypes furent construits. Le premier d'entre eux effectua son vol inaugural le 24 mars 1960 à Zhukovsky, et le second en juin. 2 cellules furent construits pour les essais statiques. Les tests se déroulèrent avec succès et l'appareil entra en production à l'usine 135 de Kharkhov, en Ukraine.

Son équipage était constitué de 3 personnes : un pilote, un copilote et un radio-navigateur. La version de base emportait 44 passagers. Elle fut livrée à Aeroflot à partir d'août 1962, et mise en service le 2 octobre sur la ligne Moscou-Tallin. Aeroflot fut enchantée des performances en vol du Tu-124.

Le Tu-124V emportait 56 passagers en classe unique, disposait d'une masse maximale au décollage plus élevée et d'une autonomie supérieure. Elle fut mise en service en 1964 et fut la principale version construite.

Le Tu-124B, doté de moteurs D-20P-125, fut construit à 3 prototypes seulement en 1963.

3 Tu-124K furent construits comme avions de transport de VIP en 1966, et achetés par l'Inde pour sa force aérienne. Ils pouvaient emporter 36 passagers, dont le plus illustre fut Indira Gandhi. La variante Tu-124K2 fut également conçue pour le transport de VIP, et emportait 22 passagers.

Les Tu-124Sh-1 et Sh-2 sont des versions militaires d'entraînement à la navigation. Ils furent notamment utilisés par les VVS.

Le Tu-124 entra en service dans les forces aériennes d'Allemagne de l'Est (2 exemplaires de 1964 à 1975), de Chine (3 exemplaires) d'Irak (2 exemplaires) et de Tchécoslovaquie.

Malgré son faible coût à l'achat et d'opérations, ainsi qu'une fiabilité légèrement supérieure à celle du Tu-104, le Tu-124 ne connut guère le succès. Seules les compagnies CSA (Tchécoslovaquie) et Interflug (RDA) en achetèrent, respectivement 3 et 2 exemplaires. Iraki Airways acheta les exemplaires de CSA en 1973. En fait, la plupart des compagnies préférèrent attendre le futur Tu-134.

164 exemplaires furent construits jusqu'en 1965, 110 pour le marché civil et 55 pour les forces aériennes. Aeroflot le retira du service en 1980, et la force aérienne le retira du service en 1986. 13 appareils furent perdus par accident lors de sa carrière, dont un des Tu-124K acquis par l'Inde.

4 exemplaires au moins sont préservés : un au musée de Kharkhov, là où il a été construit, un au musée de Monino, un exemplaire chinois au musée de Datangshan et un Tu-124K à l'aéroport de New Delhi.

Versions référencées

  • Tupolev Tu-124 : Version initiale, 44 passagers.
  • Tupolev Tu-124B : 3 exemplaires dotés de moteurs D-20P-125.
  • Tupolev Tu-124K : Version construite pour la force aérienne Indienne, 3 exemplaires.
  • Tupolev Tu-124K2 : Version de transport de VIP pour 22 passagers, vendue à des forces aériennes étrangères.
  • Tupolev Tu-124Sh-1 : Version d'entraînement à la navigation utilisée en URSS.
  • Tupolev Tu-124Sh-2 : Version d'entraînement à la navigation.
  • Tupolev Tu-124V : Version principale, 56 passagers.

Tupolev Tu-124V voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 37 500 kg (82 673 lbs)
  • Masse à vide : 22 900 kg (50 486 lbs)
  • Surface alaire : 119,4 m² (1 285,211 sq. ft)
  • Hauteur : 8,08 m (26,509 ft)
  • Envergure : 25,55 m (83,825 ft)
  • Longueur : 30,58 m (100,328 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 870 km/h (541 mph, 470 kts)
  • Distance de décollage : 1 030 m (3 379 ft)
  • Distance d'atterrissage : 930 m (3 051 ft)
  • Distance franchissable : 2 100 km (1 305 mi, 1 134 nm)
  • Plafond opérationnel : 11 700 m (38 386 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 12 m/s (39 ft/s)
  • Vitesse maximale HA : 970 km/h (603 mph, 524 kts)
  • Charge alaire, à vide : 191,792 kg/m² (39,282 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 314,07 kg/m² (64,327 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 2 réacteurs à double flux Soloviev D-20P
  • Puissance unitaire : 5 400 kgp (53 kN, 11 905 lbf)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
Tupolev Tu-124 à 17/06/2012 08:35 Clansman
Le Tu-124 fut conçu afin de succéder à l'Il-14 comme avion court-courrier pour 50 passagers sur les lignes nationales, suite à une demande d'Aeroflot en 1957. Tupolev se basa sur le Tu-104 en en faisant une version réduite à 75%. Même si le Tu-124 ressemble énormément au Tu-104, ses dispositifs hypersustentateurs sont nettement plus élaborés, comportant notamment des volets à double fente. Il emporte aussi un parachute de freinage en cas d'atterrissage d'urgence.

Le placement de ses moteurs D-20P, les premiers à double flux installés sur un avion soviétique, était identique à celui du Tu-104, dans la jonction aile-fuselage : cela induisait le même avantage (économie de carburant) et les mêmes défauts (manque de confort pour les passagers et fatigue plus élevée pour la cellule à cause des vibrations).

2 prototypes furent construits. Le premier d'entre eux effectua son vol inaugural le 24 mars 1960 à Zhukovsky, et le second en juin. 2 cellules furent construits pour les essais statiques. Les tests se déroulèrent avec succès et l'appareil entra en production à l'usine 135 de Kharkhov, en Ukraine.

Son équipage était constitué de 3 personnes : un pilote, un copilote et un radio-navigateur. La version de base emportait 44 passagers. Elle fut livrée à Aeroflot à partir d'août 1962, et mise en service le 2 octobre sur la ligne Moscou-Tallin. Aeroflot fut enchantée des performances en vol du Tu-124.

Le Tu-124V emportait 56 passagers en classe unique, disposait d'une masse maximale au décollage plus élevée et d'une autonomie supérieure. Elle fut mise en service en 1964 et fut la principale version construite.

Le Tu-124B, doté de moteurs D-20P-125, fut construit à 3 prototypes seulement en 1963.

3 Tu-124K furent construits comme avions de transport de VIP en 1966, et achetés par l'Inde pour sa force aérienne. Ils pouvaient emporter 36 passagers, dont le plus illustre fut Indira Gandhi. La variante Tu-124K2 fut également conçue pour le transport de VIP, et emportait 22 passagers.

Les Tu-124Sh-1 et Sh-2 sont des versions militaires d'entraînement à la navigation. Ils furent notamment utilisés par les VVS.

Le Tu-124 entra en service dans les forces aériennes d'Allemagne de l'Est (2 exemplaires de 1964 à 1975), de Chine (3 exemplaires) d'Irak (2 exemplaires) et de Tchécoslovaquie.

Malgré son faible coût à l'achat et d'opérations, ainsi qu'une fiabilité légèrement supérieure à celle du Tu-104, le Tu-124 ne connut guère le succès. Seules les compagnies CSA (Tchécoslovaquie) et Interflug (RDA) en achetèrent, respectivement 3 et 2 exemplaires. Iraki Airways acheta les exemplaires de CSA en 1973. En fait, la plupart des compagnies préférèrent attendre le futur Tu-134.

164 exemplaires furent construits jusqu'en 1965, 110 pour le marché civil et 55 pour les forces aériennes. Aeroflot le retira du service en 1980, et la force aérienne le retira du service en 1986. 13 appareils furent perdus par accident lors de sa carrière, dont un des Tu-124K acquis par l'Inde.

4 exemplaires au moins sont préservés : un au musée de Kharkhov, là où il a été construit, un au musée de Monino, un exemplaire chinois au musée de Datangshan et un Tu-124K à l'aéroport de New Delhi.


La fiche sur le site


http://fr.wikipedia.org/wiki/Tupolev_Tu-124

http://www.bourse-des-vols.com/appareil-Tupolev_Tu-124-110.php

http://jn.passieux.free.fr/html/Tu124.php

http://www.al-airliners.be/tupolev/carac/carac-tu-124.htm

http://passion-aviation.html.pagesperso-orange.fr/Tupolev.htm

http://en.wikipedia.org/wiki/Tupolev_Tu-124

http://www.airvectors.net/avtujet.html

http://www.aviastar.org/air/russia/tu-124.php

http://samdimdesign.free.fr/HTML/Tu124/tu124.html

http://www.aerospaceweb.org/aircraft/jetliner/tu124/

http://www.bharat-rakshak.com/IAF/Images/Vintage/Transports/Tu124/
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:54 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires