Rappels

Histoire de l'appareil

Dessiné par les équipes d'ingénieurs de Kurt Tank, père du légendaire Fw 190, le Focke-Wulf Ta 183 est un prototype d'intercepteur n'étant jamais entré en service dans la Luftwaffe, la fin de la Seconde Guerre Mondiale ayant mis un terme à sa réalisation.

Les premières études à son sujet remontent à la fin de l'année 1942, période à laquelle Hans Multhopp, ingénieur-aérodynamicien chez Focke-Wulf initia le Projet Huckebein (ou Projekt V, VI selon les sources) qui visait à imaginer un modèle d'appareil de combat à réaction de nouvelle génération.

Cependant, c'est en 1944 que l'histoire du Ta 183 débute concrètement. Les allemands lancent alors le Jägernotprogramm (programme d'urgence de chasseur) pour tenter de renverser la supériorité aérienne alliée et briser leurs bombardements stratégiques. L'imminence de la défaite renforçait d'autant plus le souhait des dirigeants nazis de se doter de Wunderwaffen (littéralement "armes miracles") capables de renverser le cours de la guerre. De plus, à partir de l'automne de la même année, il devint de plus en plus évident pour l'OKL que les Me 262 devraient bientôt faire face à une aviation alliée s'étant adaptée au choc initial de la découverte opérationnelle des appareils à réaction.

C'est dans ce cadre que le Reichsluftfahrtministerium (RLM) transmit à tous les industriels le cahier des charges pour un chasseur à réaction de nouvelle génération. Selon ses spécifications, il devait impérativement être doté d'un réacteur Heinkel HeS 011, être armé de 4 canons Mk 108 de 30 mm, atteindre les 1000 km/h en palier à 7000 m et un plafond pratique de 14.000 m.

En février 1945, le RLM avait reçu trois propositions de la part de Messerschmitt, deux de Focke-Wulf et une de Blohm & Voss, Heinkel et Junkers. Les deux projets soumis par Focke-Wulf étaient les projets Huckebein Design II et Flitzer (Projekt VII).
Finalement, une commission du ministère réunie les 27 et 28 février sélectionna le Huckebein de Focke-Wulf, pourtant arrivé en seconde position derrière le Junkers EF128.

Le Reichsluftfahrtministerium plaça tout ses espoirs dans le Ta 183, chasseur qu'elle considèrait comme le plus capable de répondre à ses attentes.

Cependant, deux modèles du Ta 183 faisaient l'objet de débats par les ingénieurs en charge du projet : Les Design II et Design III (le Design I demeure à ce jour inconnu). Assez similaires, ils ne se différenciaient vraiment que par la forme et le positionnement des empennages.

Le Design II était le design initial du projet Huckebein. Il consistait en un chasseur à réaction extrêmement avancé pour son époque, avec une voilure en flèche de 40° à profil très mince montée au milieu du fuselage et une énorme dérive au sommet de l'empennage dont la flèche atteignait 60°. Il était également doté d'un réacteur Heinkel HeS 011 dont l'entrée d'air se situait sous le cockpit.

Le Design III, plus conventionnel, repositionnait le cockpit plus en arrière sur l'appareil et réduisait la voilure en flèche de l'appareil ainsi que le positionnement de la dérive sur l'empennage.
Bien que le Design II ait été préféré lors de la sélection du RLM, il semble que décision ait été prise de tester les futurs prototypes du Ta 183 avec la configuration de la dérive de chacun des deux modèles.

De plus, une attention considérable avait été portée à la facilité de construction et l'emploi de matériaux non-stratégiques (l'appareil devait être composé majoritairement de bois et d'acier). Selon les estimations, la fabrication d'un Ta 183 devait nécessiter au maximum 2500 heures de travail (contre plus de 10.000 pour un Me 262) pour 300 appareils sortis d'usine par mois.

A moyen-terme il semble que le Ta 183 auraient été amené à remplacer une grande partie des appareils de chasse diurnes en service dans la Luftwaffe: à savoir Bf 109, Fw 190, Ta 152, Me 262 et He 162.

16 prototypes de l'appareil étaient programmés pour un premier vol devant avoir lieu en mai/juin 1945. Il est à peu près sûr qu'aucun d'entre eux n'ait pu être achevé entièrement, la prise de l'usine de production par les forces britanniques le 8 avril 1945 rendant toute réalisation impossible.

Néanmoins, le Ta 183 réussit à voir le jour, non pas en Allemagne, mais en Argentine, terre d'exil de Kurt Tank. Celui-ci mît au point l'IAe 33 Pulqui II pour le compte du gouvernement argentin, copie exacte du Ta 183, à ceci près qu'il était doté du réacteur Rolls-Royce Nene II. Il faut ajouter à cela que selon toutes vraisemblance, les soviétiques purent récupérer un jeu complet de plans et il est pratiquement certain que le MiG-15 en soit directement inspiré, tout comme le SAAB J 29 Tunnan ou le North American F-86 Sabre produits dans les années 50.


Texte d'Ansierra117, avec son aimable autorisation.

Versions référencées

  • Focke-Wulf Ta 183 Design I : Design du Ta 183 inconnu à ce jour.
  • Focke-Wulf Ta 183 Design II : Design initial du projet Huckebein.
  • Focke-Wulf Ta 183 Design III : Design nettement modifié.
  • Focke-Wulf Ta 183V : Prototypes propulsés par un Junkers Jumo 004B.
  • Focke-Wulf Ta 183A-0 : Version de présérie dotée du moteur Heinkel HeS 011A-0.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Focke-Wulf Ta 183A-0 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 4 300 kg (9 480 lbs)
  • Masse à vide : 2 380 kg (5 247 lbs)
  • Surface alaire : 22,5 m² (242,188 sq. ft)
  • Hauteur : 3,86 m (12,664 ft)
  • Envergure : 10 m (33 ft)
  • Longueur : 9,2 m (30,184 ft)

Performances

  • Rayon d'action : 628 km (390 mi, 339 nm)
  • Plafond opérationnel : 14 000 m (45 932 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 20,4 m/s (66,929 ft/s)
  • Vitesse maximale HA : 955 km/h (593 mph, 516 kts)
  • Charge alaire, à vide : 105,778 kg/m² (21,665 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 191,111 kg/m² (39,143 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 réacteur Heinkel HeS 011A-0
  • Puissance unitaire : 1 588 kgp (16 kN, 3 501 lbf)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
Focke-Wulf Ta-183 "Huckebein" à 20/06/2014 17:11 Ansierra117
Coucou les gars,

Le MiG-15…euh pardon le Ta-183 arrive aujourd'hui :) bonne lecture !

Focke-Wulf Ta-183 "Huckebein"[/size:2e8utom6]

Rappels:
Premier vol: N/A
Rôle: Chasseur, Intercepteur
Constructeur: Focke-Wulf

Description[/size:2e8utom6]:

Dessiné par les équipes d'ingénieurs de Kurt Tank, père du légendaire Fw-190, le Focke-Wulf Ta-183 est un prototype d'intercepteur n'étant jamais entré en service dans la Luftwaffe, la fin de la Seconde Guerre Mondiale ayant mis un terme à sa réalisation.

Les premières études à son sujet remontent à la fin de l'année 1942, période à laquelle Hans Multhopp, ingénieur-aérodynamicien chez Focke-Wulf initia le Projet "Huckebein" (ou Projekt V, VI selon les sources) qui visait à imaginer un modèle d'appareil de combat à réaction de nouvelle génération.

Cependant c'est en 1944 que l'histoire du Ta-183 débute concrètement. Les allemands lancent alors le Jägernotprogramm (programme d'urgence de chasseur) pour tenter de renverser la supériorité aérienne alliée et briser leurs bombardements stratégiques. L'imminence de la défaite renforçait d'autant plus le souhait des dirigeants nazis de se doter de wunderwaffen (littéralement "armes miracles") capables de renverser le cours de la guerre. De plus, à partir de l'automne de la même année, il devint de plus en plus évident pour l'OKL que les Me-262 devraient bientôt faire face à une aviation alliée s'étant adaptée au choc initial de la découverte opérationnelle des appareils à réaction.

C'est dans ce cadre que le Reichsluftfahrtministerium (RLM) transmit à tous les industriels le cahier des charges pour un chasseur à réaction de nouvelle génération. Selon ses spécifications il devait impérativement être doté d'un réacteur Heinkel HeS 011, armé de 4 canons Mk 108 de 30mm, atteindre les 1000km/h en palier à 7000m et un plafond pratique de 14.000m.

En février 1945, le RLM avait reçu trois propositions de la part de Messerschmitt, deux de Focke-Wulf et une de Blohm & Voss, Heinkel et Junkers. Les deux projets soumis par Focke-Wulf étaient les projets "Huckebein" Design II et "Flitzer" (Projekt VII).
Finalement une commission du ministère réunie les 27 et 28 février sélectionna le "Huckebein" de Focke-Wulf, pourtant arrivé en seconde position derrière le Junkers EF128.

Le Reichsluftfahrtministerium (RLM) plaça tout ses espoirs dans le Ta-183, chasseur qu'elle considère comme le plus capable de répondre à ses attentes.

Cependant deux modèles du Ta-183 faisaient l'objet de débats par les ingénieurs en charge du projet: Les Design II et Design III (le Design I demeure à ce jour inconnu). Assez similaires, ils ne se différenciaient vraiment que par la forme et le positionnement des empennages.

Le Design II était le design initial du projet "Huckebein". Il consistait en un chasseur à réaction extrêmement avancé pour son époque, avec une voilure en flèche de 40° à profil très mince montée au milieu du fuselage et une énorme dérive au sommet de l'empennage dont la flèche atteignait 60°. Il était également doté d'un réacteur Heinkel HeS 011 dont l'entrée d'air se situait sous le cockpit.

Le Design III, plus conventionnel, repositionnait le cockpit plus en arrière sur l'appareil et réduisait la voilure en flèche de l'appareil ainsi que le positionnement de la dérive sur l'empennage.
Bien que le Design II ait été préféré lors de la sélection du RLM, il semble que décision ait été prise de tester les futurs prototypes du Ta-183 avec la configuration de la dérive de chacun des deux modèles.

De plus, une attention considérable avait été portée à la facilité de construction et l'emploi de matériaux non-stratégiques (l'appareil devait être composé majoritairement de bois et d'acier). Selon les estimations, la fabrication d'un Ta-183 devait nécessiter au maximum 2500 heures de travail (contre plus de 10.000 pour un Me-262) pour 300 appareils sortis d'usine par mois.

A moyen-terme il semble que le Ta-183 auraient été amené à remplacer une grande partie des appareils de chasse diurnes en service dans la Luftwaffe: à savoir Bf-109, Fw-190, Ta-152, Me-262 et He-162.

16 prototypes de l'appareil étaient programmés pour un premier vol devant avoir lieu en mai/juin 1945. Il est à peu près sûr qu'aucun d'entre eux n'ait pu être achevé entièrement, la prise de l'usine de production par les forces britanniques le 8 avril 1945 rendant toute réalisation impossible.

Néanmoins le Ta-183 réussit à voir le jour, non pas en Allemagne, mais en Argentine, terre d'exil de Kurt Tank. Celui-ci mît au point l'IAe 33 Pulqui II pour le compte du gouvernement argentin, copie exacte du Ta-183, à ceci près qu'il était doté du réacteur Rolls-Royce Nene II. Il faut ajouter à cela que selon toutes vraisemblance, les soviétiques purent récupérer un jeu complet de plans et il est pratiquement certain que le MiG-15 en soit directement inspiré, tout comme le SAAB J-29 "Tunnan" ou le North American F-86 "Sabre" produits dans les années 50.

Pays utilisateurs[/size:2e8utom6]:

Allemagne
Argentine: 5 appareils

Versions[/size:2e8utom6]:

Focke-Wulf Ta-183 Design I: Design du Ta-183 inconnu à ce jour.
Focke-Wulf Ta-183 Design II: Design initial du projet "Huckebein".
Focke-Wulf Ta-183 Design III: Design du Ta-183 impliquant une réduction de la voilure en flèche des ailes de 40 à 32°, un repositionnement du cockpit vers l'arrière et de la dérive plus bas sur l'empennage.
Focke-Wulf Ta-183V1-V3: Prototypes propulsés par le Junkers Jumo 004B en attendant le développement du Heinkel HeS 011A. Jamais construits.
Focke-Wulf Ta-183V4-V14: Prototypes devant servir d'exemplaires de présérie (Ta-183A-0) propulsés par le Heinkel HeS 011A-0. Jamais construits.
Focke-Wulf Ta-183V15-V16: Prototypes devant servir de base de test au sol. Jamais construits.
IAe 33 Pulqui II: Version du Ta-183 construite après-guerre en Argentine mais dotée d'un réacteur Rolls-Royce Nene II. 5 appareils produits.

Aperçu[/size:2e8utom6]:

Caractéristiques:

Équipage: 1
Longueur: 9,20 m
Envergure: 10 m
Hauteur: 3,86 m
Surface alaire: 22,50m2
Masse à vide: 2380kg
Masse maxi au décollage: 4300kg

Performances:

Vitesse maximale: 955km/h
Vitesse ascensionnelle: 20,4m/s
Plafond opérationnel: 14.000m
Rayon d'action: 628km

Motorisation: 1 Heinkel HeS 011A-0
Puissance unitaire: 1588kgp (15,57kn)

Armement des versions de série:

4 canons Mk 108 de 30mm dans le nez
4 Ruhrstahl X-4 ou 500kg de bombes

Sources:

http://www.aer.ita.br/~bmattos/mundo/ww2/focke_wulf_ta183.html
http://www.historyofwar.org/articles/weapons_focke-wulf_Ta_183.html
http://www.militaryfactory.com/aircraft/detail.asp?aircraft_id=661
http://www.luft46.com/fw/ta183-i.html
http://www.luft46.com/fw/ta183-ii.html
http://fr.m.wikipedia.org/wiki/Focke-Wulf_Ta_183
http://de.m.wikipedia.org/wiki/Focke-Wulf_Ta_183
http://en.m.wikipedia.org/wiki/Focke-Wulf_Ta_183
http://www.airwar.ru/enc/xplane/ta183.html
Re: Focke-Wulf Ta-183 "Huckebein" à 20/06/2014 18:12 Clansman
Pour l'IAe-33 Pulqui II, je ferais prochainement une fiche dessus, donc je vais pas la compter comme version. Par contre, je ferais certainement un lien entre les 2 appareils. :)

En attendant, merci pour la fiche !
Re: Focke-Wulf Ta-183 "Huckebein" à 20/06/2014 18:43 Ansierra117
Ok ça marche :)

La prochaine c'est le Ju-287 !




Édit: concernant le Ta 183B que tu as ajouté Clan's, c'est du pipo, il y en jamais eu en projet autrement qu'en maquette. Wikipedia colporte un mensonge sur cette histoire-là ;)
Re: Focke-Wulf Ta-183 "Huckebein" à 20/06/2014 19:51 Clansman
Hé hé…

Pour le Ta 183B biplace, ah je savais pas. Mais ça m'étonne pas non plus. Je changerai le sous-titre. Je suis persuadé que cette version aurait vu le jour avec plus de temps.

Bon j'ai lu la fiche, et je rassemble mes souvenirs : au moins un exemplaire du Ta 183 fut construit, il était prêt à voler, il ne manquait plus que le moteur. J'ai vu des photos de cet appareil notamment dans un bouquin sur Messerschmitt. Les Américains l'ont récupéré.

Je ne suis pas certain qu'il ait servi de base au F-86, qui était globalement un P-51 à réaction avec les ailes en flèche du Me 262. Par contre, il a servi de base au Bell X-5, la cellule est la même avec des ailes à envergure variable.

Qu'il ait servi de base au MiG-15, c'est flagrant. On notera l’aérodynamisme un peu plus soigné. Même chose pour le J 29 suédois, mais on se demande quand même comment les Suédois ont pu récupérer de tels travaux. :mrgreen:

Enfin, une dernière chose par rapport aux canons : des spécialistes les ont trouvés trop proches de l'entrée d'air, et estimaient qu'il y ait un véritable risque d'extinction du réacteur par le souffle des tirs. Je dis ça, je dis rien.
Re: Focke-Wulf Ta-183 "Huckebein" à 20/06/2014 20:09 Ansierra117
J'ai un bouquin sur les Wunderwaffen super récent et ils disaient que le premier exemplaire avait pas été fini, capturé par les troupes UK donc c'est pour ça que j'ai laissé au conditionnel :) J'ai cherché des photos du Ta 183 sur Google et je n'en ai pas trouvé donc j'en ai conclu ça. De plus toutes les sources internet que j'ai épuisé n'évoquent pas cet exemplaire. mais si tu es sûr ajoutes un exemplaire construit ;)

Concernant le F-86 effectivement you're right, mais en fait il a servi d'inspiration pour l'entrée d'air "nasale" et le positionnement du moteur ça j'en suis sûr :)

Pour les Suédois j'imagine qu'ils ont peut être récupéré un ou deux ingénieurs de Focke-Wulf qui partaient se planquer en Suède ;)

Ahahaha le coup des entrées d'air je ne savais pas, après il n'a jamais volé, si ça se trouve ça aurait été corrigé après les tests d'armements ;)

Et pour le Ta 183B, je suis d'accord avec toi elle aurait sûrement vu le jour, tout comme une version de chasse de nuit !



Édit: tu confonds sûrement avec le Messerschmitt P.1101 (après avoir rassemblé mes souvenirs :mrgreen: ) ? Il ressemble presque au Ta 183,

http://aviation-militaire.kazeo.com/avions-allemands/messerschmitt-p-1101,a1746670.html
Re: Focke-Wulf Ta-183 "Huckebein" à 21/06/2014 08:20 Clansman
Ah oui t'as raison. Toutes mes confuses !
Re: Focke-Wulf Ta-183 "Huckebein" à 21/06/2014 14:23 Nico2
Merci pour cette fiche et les précisions associées. :)
Re: Focke-Wulf Ta-183 "Huckebein" à 21/06/2014 17:11 Clansman
Tiens, ça me fait penser que tu devrais regarder la fiche du La-15 "Fantail" : la ressemblance avec le Ta 183 est encore plus flagrante qu'avec le MiG-15.
Re: Focke-Wulf Ta-183 "Huckebein" à 21/06/2014 17:23 Ansierra117

Clansman a écrit

Tiens, ça me fait penser que tu devrais regarder la fiche du La-15 "Fantail" : la ressemblance avec le Ta 183 est encore plus flagrante qu'avec le MiG-15.

Ah ouais effectivement la dérive est placée pratiquement au même endroit tout comme les ailes en flèche !
Clairement l'URSS (tout comme les USA) s'est servie copieusement dans le complexe militaro-industriel allemand

Il serait intéressant de voir à partir de quand exactement il n'y a plus eu une seule trace d'Allemagne dans le dessin, le développement et la fabrication d'appareils de combat. Je sais que les données de vol d'Hans-Ulrich Rudel ont servi au développement de l'A-10…ce qui n'est relativement pas si vieux que ça…
Re: Focke-Wulf Ta-183 "Huckebein" à 22/06/2014 01:02 glwpatton
Mode un poil provocateur (mode naturel chez moi):

On se sert aussi des travaux de Newton dans le Rafale, le 380 et Solar Impulse.
Alors que Rudel et autres allemands influe les avions actuels c’est normal, comme Turing sur les algorithmes et Tesla sur Findus (par le biais du micro-onde)…
Bref…

mode chi**t off


Sympa cette fiche ! ;)
merci !
Re: Focke-Wulf Ta-183 "Huckebein" à 22/06/2014 02:19 Tyreann
Dans quel domaine n'évoque-t-on pas Newton…
Re: Focke-Wulf Ta-183 "Huckebein" à 22/06/2014 02:29 Ansierra117

glwpatton a écrit

Mode un poil provocateur (mode naturel chez moi):

On se sert aussi des travaux de Newton dans le Rafale, le 380 et Solar Impulse.
Alors que Rudel et autres allemands influe les avions actuels c’est normal, comme Turing sur les algorithmes et Tesla sur Findus (par le biais du micro-onde)…
Bref…

mode chi**t off


Sympa cette fiche ! ;)
merci !

1 point pour toi. Je me tais :bonnet:
Re: Focke-Wulf Ta-183 "Huckebein" à 23/06/2014 14:30 Jericho
Encore une très belle fiche, Ansierra117! :top:
Re: Focke-Wulf Ta-183 "Huckebein" à 24/06/2014 07:46 Clansman
L'Huckebein sur le site
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:54 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires