Rappels

Histoire de l'appareil

Le T-CH-1 fut développé par AIDC dès novembre 1970 à partir du T-28 Trojan, qui servait au sein de la ROCAF. Il répondait ainsi à une demande de la ROCAF au début de l'année 1970. Il en reprend la silhouette générale, c'est-à-dire d'un avion biplace en tandem, à ailes basses, dont l'équipage placé en tandem était très haut perché. Il conservait le même train d'atterrissage tricycle et rétractable.

Le moteur à pistons d'origine fut cependant remplacé par un turbopropulseur Avco Lycoming T53-L-701, construit sous licence dans l'usine de Kang Shang Aero Engineering Division. Le choix de ce moteur rendait le nez de l'appareil plus profilé. Les performances restaient pratiquement inchangées, mais l'appareil pouvait utiliser un carburant moins riche en octane.

2 prototypes furent construits : le XT-CH-1A effectua son vol inaugural le 23 novembre 1973. Le second prototype, appelé XT-CH-1B, voyait son envergure accrue et l'adjonction de 2 points d'emport sous les ailes. Il vola pour la première fois le 27 novembre 1974 et apportait des capacités d'attaque air-sol et de lutte anti-guérilla, équipé de bombes légères et de roquettes. Il servit de base au modèle de série.

La ROCAF commanda 50 appareils de série, désigné T-CH-1 et baptisés Chung-Hsing. Ils furent produits de mai 1976 à 1981, au rythme d'un appareil par mois, à Taizhong. Il commença à remplacer les T-28 ou à les compléter en 1977. Ils servirent à l'entraînement de base et intermédiaire des pilotes au sein de l'Air Force Academy.

En 1985, il commença â être remplacé par le T-34. Une trentaine furent modifiés en A-CH-1 d'entraînement au tir et d'attaque au sol. L'appareil disposant déjà de points d'emports, les modifications furent simples. Ils servirent au sein du 72 e Escadron du 1 er Wing Tactique de chasse et patrouillèrent le détroit de Taïwan.

Quelques appareils furent également modifiés en R-CH-1 de reconnaissance. Ils étaient totalement désarmés mais emportaient des caméras sous le fuselage.

Il ne fut pas exporté. Le T-28 dont il dérivait n'était déjà pas un zinc facile, et il semble que le T-CH-1 fut encore pire. Mais il fut manifestement un des premiers avions d'entraînement doté d'un turbopropulseur, et en tout cas le premier avion conçu à Taïwan.

Versions référencées

  • AIDC XT-CH-1 : Prototypes, 2 exemplaires.
  • AIDC T-CH-1 : Version d'entraînement de base.
  • AIDC A-CH-1 : Appareils modifiés pour l'attaque au sol, une trentaine de T-CH-1 modifiés.
  • AIDC R-CH-1 : Quelques T-CH-1 modifiés pour la reconnaissance.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Anciens pays utilisateurs

AIDC T-CH-1 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 5 057 kg (11 149 lbs)
  • Masse normale au décollage : 3 402 kg (7 500 lbs)
  • Masse à vide : 2 608 kg (5 750 lbs)
  • Surface alaire : 25 m² (271 sq. ft)
  • Hauteur : 3,66 m (12,008 ft)
  • Envergure : 12,19 m (39,993 ft)
  • Longueur : 10,26 m (33,661 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 407 km/h (253 mph, 220 kts)
  • Vitesse critique (VNE) : 685 km/h (426 mph, 370 kts)
  • Distance franchissable : 2 012 km (1 250 mi, 1 086 nm)
  • Plafond opérationnel : 9 755 m (32 005 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 17,3 m/s (56,759 ft/s)
  • Vitesse maximale HA : 595 km/h (370 mph, 322 kts)
  • Charge alaire, à vide : 103,594 kg/m² (21,218 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, masse normale : 135,125 kg/m² (27,676 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 200,86 kg/m² (41,139 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 turbopropulseur Lycoming T53-L-701
  • Puissance unitaire : 1 044 kW (1 419 ch, 1 400 hp)
  • Construit sous licence par Kang Shang.

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

picture

Forum

Sujet complet »
AIDC T-CH-1 à 19/06/2011 10:50 Clansman
Le T-CH-1 fut développé par AIDC dès novembre 1970 à partir du T-28 Trojan, qui servait au sein de la ROCAF. Il répondait ainsi à une demande de la ROCAF au début de l'année 1970. Il en reprend la silhouette générale, c'est-à-dire d'un avion biplace en tandem, à ailes basses, dont l'équipage placé en tandem était très haut perché. Il conservait le même train d'atterrissage tricycle et rétractable.

Le moteur à pistons d'origine fut cependant remplacé par un turbopropulseur Avco Lycoming T53-L-701, construit sous licence dans l'usine de Kang Shang Aero Engineering Division. Le choix de ce moteur rendait le nez de l'appareil plus profilé. Les performances restaient pratiquement inchangées, mais l'appareil pouvait utiliser un carburant moins riche en octane.

2 prototypes furent construits : le XT-CH-1A effectua son vol inaugural le 23 novembre 1973. Le second prototype, appelé XT-CH-1B, voyait son envergure accrue et l'adjonction de 2 points d'emport sous les ailes. Il vola pour la première fois le 27 novembre 1974 et apportait des capacités d'attaque air-sol et de lutte anti-guérilla, équipé de bombes légères et de roquettes. Il servit de base au modèle de série.

La ROCAF commanda 50 appareils de série, désigné T-CH-1 et baptisés Chung-Hsing. Ils furent produits de mai 1976 à 1981, au rythme d'un appareil par mois, à Taizhong. Il commença à remplacer les T-28 ou à les compléter en 1977. Ils servirent à l'entraînement de base et intermédiaire des pilotes au sein de l'Air Force Academy.

En 1985, il commença â être remplacé par le T-34. Une trentaine furent modifiés en A-CH-1 d'entraînement au tir et d'attaque au sol. L'appareil disposant déjà de points d'emports, les modifications furent simples. Ils servirent au sein du 72 e Escadron du 1 er Wing Tactique de chasse et patrouillèrent le détroit de Taïwan.

Quelques appareils furent également modifiés en R-CH-1 de reconnaissance. Ils étaient totalement désarmés mais emportaient des caméras sous le fuselage.

Il ne fut pas exporté. Le T-28 dont il dérivait n'était déjà pas un zinc facile, et il semble que le T-CH-1 fut encore pire. Mais il fut manifestement un des premiers avions d'entraînement doté d'un turbopropulseurs, et en tout cas le premier avion conçu à Taïwan.


La fiche sur le site


http://fr.wikipedia.org/wiki/AIDC_T-CH-1_Chung-Hsing

http://aviation-militaire.kazeo.com/Avions-taiwanais/AIDC-T-CH-1-Chung-Hsing,a1747375.html

http://lesavions.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=80:aidc-t-ch-1&catid=13:liste&directory=63

http://en.wikipedia.org/wiki/AIDC_T-CH-1

http://www.edcoatescollection.com/ac6/AIDC%20T-CH-1.html

http://www.edcoatescollection.com/ac6/AIDC%20A-CH-1%20REV.html

http://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=ru&u=http://www.airwar.ru/enc/other/t1tw.html&ei=wWDvTcaMFoSGhQeEucWuCQ&sa=X&oi=translate&ct=result&resnum=1&ved=0CB4Q7gEwADge&prev=/search%3Fq%3DAIDC%2Bt-ch-1%26start%3D30%26hl%3Dfr%26sa%3DN%26biw%3D1003%26bih%3D565%26prmd%3Divns

http://www.airliners.net/search/photo.search?aircraftsearch=AIDC%20T-CH-1&distinct_entry=true
Re: AIDC T-CH-1/Taiwan à 16/01/2019 07:46 stanak
A-CH-1
RoCAF
Image

entrainement de base avec un avion de 1400 ch :interr:
Re: AIDC T-CH-1 à 16/01/2019 09:12 Clansman
entrainement de base avec un avion de 1400 ch

Ben le T-28 dans sa version D, c'était ça apparemment…
Re: AIDC T-CH-1 à 16/01/2019 16:49 stanak
à mon avis, l'entraînement de base était sur PL-1 (T-6 probablement avant) puis sur T-34
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:54 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires