Rappels

Histoire de l'appareil

Vers la fin des années 1970, le T-33 et le T-1 avaient clairement besoin d'un remplaçant. L'Agence de Défense Japonaise lança donc l'appel d'offres MT-X pour un appareil d'entraînement subsonique, qui compléterait le T-2 déjà en service et serait très manœuvrable. Fuji proposa son FT-20 et Kawasaki son KA-851, conçu par Kohki Isozaki.

Le 4 septembre 1981, Kawasaki fut déclaré vainqueur et reçut un contrat pour 4 prototypes et 2 cellules destinées aux essais statiques. Le dessin fut gelé fin 1983 et la construction commença au printemps 1984. Fuji fut cependant chargé de la construction des ailes, arrière de fuselage et empennages.

Le prototype XT-4 effectua son vol inaugural le 29 juillet 1985. Un an plus tard, en juillet 1986, les 4 prototypes avaient pris l'air. Les essais se déroulèrent sans accroc.

Son apparence rappelle l'Alpha Jet, en légèrement plus gros et plus lourd, mais plus aérodynamique. Sa structure fait largement appel aux alliages d'aluminium, avec des matériaux composites et des pièces en titane. C'est un biplace en tandem, biréacteur, à aile haute dotée d'un profil supercritique. Ses commandes sont hydrauliques. Ses réacteurs, des Ishikawajima-Harima F3-IHI-30, sont de conception entièrement japonaise. Sa cellule peut supporter entre +7,33 G et -3 G.

Il est équipé de 2 sièges UPCO/Stencel SIIS-3, celui de l'arrière étant surélevé de 27 cm. La verrière, d'une seule pièce, donne une excellente visibilité. Il est équipé d'un HUD Kaiser, d'une radio VHF/UHF, d'un TACAN, d'aide à l'atterrissage VOR/ILS. Il n'emporte pas de canon, mais dispose de 3 points d'emport (un sous le ventre et un sous chaque aile). Il peut donc emporter 2 réservoirs de 450 litres, une nacelle canon ou une nacelle d'entraînement à la guerre électronique.

Le premier appareil de série vola en juin 1988. Les livraisons commencèrent 3 mois plus tard, au 31st et 32nd Flying Training Squadrons du 1st Air Wing à Hamamatsu. Au total, 208 exemplaires ont été livrés jusqu'en 2003. Moins rapide que le T-2, le T-4 est plus agile et plus économique. Les T-33 furent définitivement remplacés le 29 juin 2000. Si l'appareil est d'abord destiné à l'entraînement des pilotes japonais, il est souvent utilisé dans un rôle de liaison. En revanche, il ne semble pas être utilisé pour l'entraînement aux armes.

9 appareils, dont 3 en réserve, équipent les Blue Impulse depuis 1995. Ils sont équipés d'un générateur de fumée, d'une alerte d'approche du sol, d'une verrière plus résistante aux chocs. 2 T-4 furent perdus le 4 juillet 2000, tuant 3 membres d'équipages. Les Blue Impulse ont volé avec 4 appareils en 2001 et 2002, avant de revenir à 6 appareils en 2003.

Le T-4 ne sera sans doute plus construit en série. Une version plus largement destinée à l'attaque au sol, plus lourde et supersonique, fut envisagée, puis abandonnée. Certains T-4 seront peut-être modernisés avec des écrans multifonctions et un FADEC.


Texte de Clansman.

Versions référencées

  • Kawasaki XT-4 : Prototype, 4 exemplaires
  • Kawasaki T-4 : Unique version de série, 208 exemplaires.

Pays exploitant actuellement cet appareil

Kawasaki T-4 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 7 500 kg (16 535 lbs)
  • Masse à vide : 3 790 kg (8 356 lbs)
  • Surface alaire : 21 m² (226 sq. ft)
  • Hauteur : 4,6 m (15,092 ft)
  • Envergure : 9,94 m (32,612 ft)
  • Longueur : 13 m (43 ft)

Performances

  • Distance franchissable : 1 296 km (806 mi, 700 nm)
  • Plafond opérationnel : 15 240 m (50 000 ft)
  • Vitesse maximale BA : 1 038 km/h (645 mph, 560 kts)
  • Charge alaire, à vide : 180,476 kg/m² (36,964 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 357,143 kg/m² (73,149 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 2 réacteurs Ishikawa-Harima F3-IHI-30
  • Puissance unitaire : 1 597 kgp (16 kN, 3 520 lbf)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

picture

Forum

Sujet complet »
Kawasaki T-4 à 22/03/2011 10:14 Clansman
Vers la fin des années 1970, le T-33 et le T-1 avaient clairement besoin d'un remplaçant. L'Agence de Défense Japonaise lança donc l'appel d'offres MT-X pour un appareil d'entraînement subsonique, qui compléterait le T-2 déjà en service et serait très manœuvrable. Fuji proposa son FT-20 et Kawasaki son KA-851, conçu par Kohki Isozaki.

Le 4 septembre 1981, Kawasaki fut déclaré vainqueur et reçut un contrat pour 4 prototypes et 2 cellules destinées aux essais statiques. Le dessin fut gelé fin 1983 et la construction commença au printemps 1984. Fuji fut cependant chargé de la construction des ailes, arrière de fuselage et empennages.

Le prototype XT-4 effectua son vol inaugural le 29 juillet 1985. Un an plus tard, en juillet 1986, les 4 prototypes avaient pris l'air. Les essais se déroulèrent sans accroc.

Son apparence rappelle l'Alpha Jet, en légèrement plus gros et plus lourd. Sa structure fait largement appel aux alliages d'aluminium, avec des matériaux composites et des pièces en titane. C'est un biplace en tandem, biréacteur, à aile haute dotée d'un profil supercritique. Ses commandes sont hydrauliques. Ses réacteurs, des Ishikawajima-Harima F3-IHI-30, sont de conception entièrement japonaise. Sa cellule peut supporter entre +7,33 G et -3 G.

Il est équipé de 2 sièges UPCO/Stencel SIIS-3, celui de l'arrière étant surélevé de 27 cm. La verrière, d'une seule pièce, donne une excellente visibilité. Il est équipé d'un HUD Kaiser, d'une radio VHF/UHF, d'un TACAN, d'aide à l'atterrissage VOR/ILS. Il n'emporte pas de canon, mais dispose de 3 points d'emport (un sous le ventre et un sous chaque aile). Il peut donc emporter 2 réservoirs de 450 litres, une nacelle canon ou une nacelle d'entraînement à la guerre électronique.

Le premier appareil de série vola en juin 1988. Les livraisons commencèrent 3 mois plus tard, au 31st et 32nd Flying Training Squadrons du 1st Air Wing à Hamamatsu. Au total, 208 exemplaires ont été livrés jusqu'en 2003. Moins rapide que le T-2, le T-4 est plus agile et plus économique. Les T-33 furent définitivement remplacés le 29 juin 2000. Si l'appareil est d'abord destiné à l'entraînement des pilotes japonais, il est souvent utilisé dans un rôle de liaison. En revanche, il ne semble pas être utilisé pour l'entraînement aux armes.

9 appareils, dont 3 en réserve, équipent les Blue Impulse depuis 1995. Ils sont équipés d'un générateur de fumée, d'une alerte d'approche du sol, d'une verrière plus résistante aux chocs. 2 T-4 furent perdus le 4 juillet 2000, tuant 3 membres d'équipages. Les Blue Impulse ont volé avec 4 appareils en 2001 et 2002, avant de revenir à 6 appareils en 2003.

Le T-4 ne sera sans doute plus construit en série. Une version plus largement destinée à l'attaque au sol, plus lourde et supersonique, fut envisagée, puis abandonnée. Certains T-4 seront peut-être modernisés avec des écrans multifonctions et un FADEC.

Le T-4 sur le site



http://fr.wikipedia.org/wiki/Kawasaki_T-4

http://www.lesavions.net/index.php?option=com_content&task=view&id=560&Itemid=1

http://en.wikipedia.org/wiki/Kawasaki_T-4

http://www.military-today.com/aircraft/kawasaki_t4.htm

http://www.globalsecurity.org/military/world/japan/t-4.htm

http://www.vectorsite.net/avt2_f1.html#m3
Re: Kawasaki T-4 à 26/06/2013 11:11 stanak
T-4
JASDF
Image
Image
Re: Kawasaki T-4 à 13/10/2013 11:30 stanak
sympa comme zinc
verrière ouverte, on les croirait dans une baignoire :hehe:
Image
Re: Kawasaki T-4 à 13/10/2013 11:33 ciders
La dernière photo… on dirait un gros plan sur un diaporama, avec ces couleurs. Presque un jouet.
Re: Kawasaki T-4 à 13/10/2013 14:54 d9pouces
Tout pareil. Mais je pense qu'il n'y a pas que les couleurs, il y a également la mise au point qui donne cet aspect.
Re: Kawasaki T-4 à 13/10/2013 17:20 Nico2
Originale comme mise au point.
Re: Kawasaki T-4 à 13/10/2013 18:42 stanak

ciders a écrit

La dernière photo… on dirait un gros plan sur un diaporama, avec ces couleurs. Presque un jouet.
un diorama tu veux dire, c'est l'effet recherché ;)
ça m'a occupé une partie de la matinée :journal:
Re: Kawasaki T-4 à 13/10/2013 22:01 ciders
Comme j'ai dit à Ogotai, je suis payé à la syllabe. :mrgreen:
Re: Kawasaki T-4 à 14/10/2013 20:36 Nico2
Mission accomplie stanak. :navy:
Re: Kawasaki T-4 à 14/10/2013 20:52 d9pouces
C'est vrai que c'est particulièrement réussi !
Re: Kawasaki T-4 à 18/10/2013 23:19 cachée dans les pins
sans jeu de mot, c'en est presque troublant.
Re: Kawasaki T-4 à 30/01/2014 13:28 foxkilo02
Le T-4 c'est du solide !!! :o
Collision en vol de 2 appareils des "Blue Impulse". Malgré le choc et les dégâts (voir photos de l'article) ils ont pu rentrer à la base ramenant, sains et saufs, les 3 pilotes. =)
Re: Kawasaki T-4 à 30/01/2014 20:18 d9pouces
Joli !

Et à mon avis, les pilotes y sont pour quelque chose, ça ne doit pas être facile de ramener des avions dans ces conditions ;)
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:54 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires