Rappels

Histoire de l'appareil

En juin 1947, le taux d'accidents du P-80 alarma l'USAAF au point qu'elle consentit au développement d'une version biplace. Clarence Johnson préleva alors un P-80C, dont il allongea la cellule d'un mètre pour placer un second siège.

D'abord appelé TP-80C, puis T-33A après mai 1949, le prototype décolla pour la première fois le 22 mars 1948 aus mains de Tony LeVier. L'avion se révèle très sécurisé et entre en service dès 1949.

L'appareil fut construit à 6 557 exemplaires de 1948 à 1959, y compris au Japon (210 exemplaires par Kasawaki, à partir de 1954). Le Canada en construisit sous licence 656 exemplaires de 1951 à 1958, remotorisés par un Rolls Royce Nene 10. L'appareil fut appelé CL-30 par Canadair et CT-133 Silver Star par les forces armées. Il fut exporté en Bolivie, en république dominicaine, en France, en Grèce, au Portugal et en Turquie. Il ne fut retiré du service au Canada qu'en 2005.

L'US Navy en utilisa une version basée à terre, dénommée TO-2 puis TV-2, et enfin rebaptisée T-33B en 1962, dont ils eurent 699 exemplaires. Elle eu même une version navalisée, désignée T2V SeaStar puis T-1A.

L'appareil conserva 2 des 6 mitrailleuses du P-80, et put participer à certains conflits. Des T-33 cubains descendirent des B-26 affrétés par la CIA lors de l'invasion de la baie des Cochons.

Il exista également une version de reconnaissance, le RT-33, qui fut exporté lui aussi.

Exporté dans une trentaine de pays, il est à peine exagéré de dire qu'il a formé la quasi-totalité des pilotes occidentaux du début de la guerre froide. La Bolivie semble être son dernier utilisateur aujourd'hui.

Boeing en proposa une version agrandie, remotorisée et à l'avionique modernisée, sous le nom de Skyfox, qui n'eut aucune commande.

Versions référencées

  • Lockheed T-33A : Version de base pour l'entraînement.
  • Lockheed T-33AN : Version propulsée par un Rolls-Royce Nene destinée au Canada.
  • Lockheed AT-33A : Version d'attaque au sol du T-33.
  • Lockheed DT-33A : Version transformée en directeur de drône-cibles
  • Lockheed NT-33A : Version dédiée aux essais en vol.
  • Lockheed QT-33A : Version transformée en drône-cible.
  • Lockheed RT-33A : Variante de reconnaissance.
  • Lockheed T-33B TV-2 : Version spécifique à l'US Navy et à l'USMC. 699 exemplaires.
  • Lockheed T-33SF : Version d'entraînement destinée à la France.
  • Canadair CT-133 Silver Star : Désignation canadienne du T-33AN. 656 exemplaires.
  • Kawasaki T-33A : Version du T-33A construite sous licence au Japon.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Anciens pays utilisateurs

Lockheed T-33A voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 6 849 kg (15 100 lbs)
  • Masse à vide : 3 765 kg (8 300 lbs)
  • Surface alaire : 22 m² (237 sq. ft)
  • Hauteur : 3,3 m (10,827 ft)
  • Envergure : 11,5 m (37,73 ft)
  • Longueur : 11,2 m (36,745 ft)

Performances

  • Distance franchissable : 2 052 km (1 275 mi, 1 108 nm)
  • Plafond opérationnel : 14 630 m (48 000 ft)
  • Vitesse maximale HA : 966 km/h (600 mph, 521 kts)
  • Charge alaire, à vide : 171,128 kg/m² (35,05 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 311,329 kg/m² (63,765 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 réacteur Allison J33-A-35
  • Puissance unitaire : 2 449 kgp (24 kN, 5 400 lbf)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Forum

Sujet complet »
Lockheed T-33 à 22/04/2010 12:27 Clansman
A la demande générale de Vigi qui me l'avait réclamé à l'époque d'AMN 1er, voilà le T-33 ! :mrgreen:


En juin 1947, le taux d'accidents du P-80 alarma l'USAAF au point qu'elle consentit au développement d'une version biplace. Clarence Johnson préleva alors un P-80C, dont il allongea la cellule d'un mètre pour placer un second siège.

D'abord appelé TP-80C, puis T-33A après mai 1949, le prototype décolla pour la première fois le 22 mars 1948 aus mains de Tony LeVier. L'avion se révèle très sécurisé et entre en service dès 1949.

L'appareil fut construit à 6 557 exemplaires de 1948 à 1959, y compris au Japon (210 exemplaires par Kasawaki, à partir de 1954). Le Canada en construisit sous licence 656 exemplaires de 1951 à 1958, remotorisés par un Rolls Royce Nene 10. L'appareil fut appelé CL-30 par Canadair et CT-133 Silver Star par les forces armées. Il fut exporté en Bolivie, en république dominicaine, en France, en Grèce, au Portugal et en Turquie. Il ne fut retiré du service au Canada qu'en 2005.

L'US Navy en utilisa une version basée à terre, dénommée TO-2 puis TV-2, et enfin rebaptisée T-33B en 1962, dont ils eurent 699 exemplaires. Elle eu même une version navalisée, désignée T2V SeaStar puis T-1A.

L'appareil conserva 2 des 6 mitrailleuses du P-80, et put participer à certains conflits. Des T-33 cubains descendirent des B-26 affrétés par la CIA lors de l'invasion de la baie des Cochons.

Il exista également une version de reconnaissance, le RT-33, qui fut exporté lui aussi.

Exporté dans une trentaine de pays, il est à peine exagéré de dire qu'il a formé la quasi-totalité des pilotes occidentaux du début de la guerre froide. Certains pays d'Amérique latine l'utilise encore aujourd'hui.

Boeing en proposa une version agrandie, remotorisée et à l'avionique modernisée, sous le nom de Skyfox, qui n'eut aucune commande.

T-33A

Dimensions
Longueur : 11,49 m
Envergure : 11,87 m
Hauteur : 3,55 m
Surface alaire : 22 m²

Masses
A vide : 3775 kg
maximale : 6865 kg

Motorisation
Moteur : 1 Allison J33-A-35
Poussée : 2300 kgP

Performances
Vitesse maximale : 970 km/h
Plafond : 14600 m
Distance franchissable : 2050 km

Equipage : 1 pilote et 1 instructeur

Armement : 2 mitrailleuses Browning M3 de 12,7 mm et 907 kg de charges offensives sur 2 points d'emport (AT-33)

Pays utilisateurs : Allemagne, Arabie Saoudite, Belgique, Bolivie, Brésil, Birmanie, Canada, Chili, Colombie, Corée du Sud, Cuba, Danemark, Equateur, El Salvador, Espagne, France, Grèce, Guatemala, Hollande, Honduras, Indonésie, Iran, Italie, Japon, Libye, Mexique, Nicaragua, Norvège, Pakistan, Paraguay, Pérou, Philippines, Portugal, République Dominicaine, Singapour, Taïwan, Thaïlande, Turquie, USA, Vénézuela, Yougoslavie.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Lockheed_T-33_Shooting_Star

http://www.avionslegendaires.net/lockheed-t-33-t-bird.php

http://pagesperso-orange.fr/jets.for.ever/Pages/t-33.htm

http://www.caea.info/fr/coll/t33.php

http://en.wikipedia.org/wiki/T-33_Shooting_Star

http://www.globalsecurity.org/military/systems/aircraft/t-33.htm

http://www.warbirdalley.com/tbird.htm
Re: Lockheed T-33 à 24/04/2010 21:45 ciders
A l'époque de la Baie des Cochons, les Cubains alignaient 7 T-33, sur les 8 qu'ils avaient reçus en 1954 et 1955. Ces appareils ont échappé aux bombardements préliminaires américains ( la fameuse attaque de B-26 de l'USAF camouflés aux couleurs cubaines, le 15 avril 1961 ), sauf un. Quand l'opération a commencé, le 17 avril, ces appareils ont attaqué les assaillants. Selon Inigo Guevara, un seul T-33, le numéro 711, aurait descendu les 3 B-26 perdus ce jour-là.

Source : Latin American Fighters, de Inigo Guevara
Re: Lockheed T-33 à 24/04/2010 21:51 Clansman
Une rapide recherche sur Internet me donne 2 B-26 abattus par les T-33 le 19 avril. :)

Sinon, j'ai encore en mémoire ce T-33 grec qui a descendu un F-16 turc. Je sais plus si c'est D9 ou Pilou qui avaient trouvé ça. :D
Re: Lockheed T-33 à 24/04/2010 21:58 ciders
Wiki en cite trois le 17 et deux le 19, sur son articleconsacré à la Baie des Cochons. :interr:

Pour ton T-33 grec, c'était un appareil fabriqué sous licence par Dassaut ? :mrgreen:
Re: Lockheed T-33 à 19/07/2010 16:22 Clansman
Quelqu'un peut-il me confirmer que la Bolivie reste l'unique utilisateur du T-33, svp ?
Re: Lockheed T-33 à 19/07/2010 16:24 ciders
Logiquement oui. Mais les T-33 boliviens ne sont eux-mêmes plus vraiment opérationnels.

EDIT :

Ils viennent d'ailleurs d'être suspendus de vol, après le dernier incident au sol. Voir ici.
Re: Lockheed T-33 à 17/09/2010 16:55 Clansman
Le T-Bird sur le site

Alors, bon, voilà, y'a pas mal de trous dans les effectifs de forces aériennes, malgré l'apport de Ciders sur l'Amérique du sud. Alors, si certains d'entre vous peuvent (et veulent) compléter. :D
Canadair CT-133 à 14/04/2012 17:42 stanak
Silver Star 3
Image
avion crashé en 2006
Re: Lockheed T-33 à 30/03/2013 14:30 stanak
Canadair T-33AN Silver Star 3
Image
Pima (AZ, USA) à 09/06/2013 08:18 stanak
T-33B
US Marine Corps
Image
Houston TX 2014 à 16/11/2014 20:00 stanak
T-33A de 1951
USAF
Image
Re: Lockheed T-33 à 17/11/2014 22:11 Nico2
Je continue de me régaler. :) .
Bogota à 17/02/2017 09:29 stanak
T-33A
ex FAC
Image
Re: Lockheed T-33 à 17/02/2017 21:15 ciders
Le musée de Bogota a l'air très sympathique. Les avions ne souffrent pas du climat ?
Re: Lockheed T-33 à 18/02/2017 07:59 stanak
je sais pas, mais ils sont bien entretenus
Hamamatsu (JPN) à 15/04/2017 19:51 stanak
T-33A
ex JASDF
Image
pas vu dans les pays utilisateurs :S
287 appareils utilisés de 1954 à 2000
210 fabriqués sous licence par Kawasaki, surnommés Wakataka (jeune aigle)
Re: Lockheed T-33 à 16/04/2017 08:54 Clansman
Et pourtant, il y a bien une version référencée au nom de Kawasaki sur le site, et au moins une photo. :bourre: Au moins c'est réparé.

L'exemplaire que tu as photographié est un Lockheed ou un Kawasaki ?
Re: Lockheed T-33/Thailande à 11/02/2018 19:11 stanak
RT-33A
ex RTAF
Image
Répondre aux messages »
Texte de , créé le 17 septembre 2014 13:54, modifié le . ©AviationsMilitaires