Rappels

Histoire de l'appareil

En 1956, North American remporta un concours destiné à procurer à l'US Navy un avion d'entraînement à réaction. Son appareil était le NA-241, reprenant les commandes de vol du T-28C et l'aile du FJ-1. L'appareil devait être embarqué, utilisable par des débutants, économique et servir à l'entraînement aux opérations sur porte-avions : appontage, combat air-air et air-sol, vol en formation ou aux instruments, acrobatie. Il fut baptisé T2J par l'US Navy et appelé officiellement Buckeye, en référence à l'arbre emblématique de l'Ohio.

Le T2J est un appareil de construction semi-monocoque, entièrement métallique, à ailes médianes. Il est biplace en tandem, à commandes hydrauliques, et équipé de sièges éjectables LS-1. Le siège arrière était surélevé de 25 cm et offrait une bonne visibilité vers l'arrière, ce qui était une nouveauté pour l'époque. Son train d'atterrissage était particulièrement renforcé.

Il a la particularité de ne pas avoir été construit à l'état de prototype. 6 appareils de présérie YT2J-1 furent construits. Le premier d'entre eux effectua son vol inaugural le 31 janvier 1958. Il était équipé d'un unique réacteur Westinghouse J34-WE-46/48 de 1542 kg de poussée. Il disposait de 2 points d'emport, prévus pour des nacelles de mitrailleuses de calibre 50, des bombes d'entraînement de 45 kg ou des roquettes de 2,75 inches.

Le T2J-1 fut construit à 217 exemplaires, de 1958 à avril 1961. Il entra en service en juillet 1959 au sein de la VT-4 à Pensacola, afin de remplacer les T2V SeaStar. En 1962, il fut rebaptisé T-2A. Il fut retiré du service le 28 février 1973, remplacé par le T-2C.

2 T2J-1 furent transformés en YT2J-2. Le YT2J-2 effectua son vol inaugural le 30 août 1962 et fut très rapidement renommé YT-2B. Il était remotorisé avec deux Pratt & Whitney J60-P-6 de 1360 kgp. 97 T-2B furent construits, après la signature d'un contrat en février 1964. Le premier T-2B vola le 21 mai 1965 et entra en service le 9 novembre 1965 au sein de la VT-7, puis de la VT-4 en août 1966. Les T-2B furent retirés du service en mai 1973, remplacé par le T-2C.

Le YT-2C était un T-2B modifié avec des General Electric J85-GE-4 de 13,2 kN. Il vola en 1968. 231 T-2C furent construits de 1968 à 1975, dont le premier effectua son vol inaugural le 10 décembre 1968. Il entra en service le 30 avril 1969 au sein de la VT-9 à Meridian.

Le T-2D est la version spécifique au Vénézuela. Sa différence tenait à l'électronique (notamment la radio), et l'absence d'équipements navals permettant à l'appareil d'opérer à partir d'un porte-avions. Il pouvait aussi emporter près de 1 500 kg de charge militaire, sur 6 points d'emport sous voilure. 24 appareils furent livrés en deux fois, en 1972 puis en 1977, et ont été retirés du service en 1999.

Le T-2E est la version spécifique à la Grèce. Outre l'électronique, sa particularité tient au fait qu'il est utilisé pour l'attaque au sol. Il est équipé de 6 points d'emport, et a conservé la crosse d'appontage. 35 exemplaires furent livrés jusqu'en 1977, ainsi que 5 T-2C, et ils sont toujours en service aujourd'hui.

Quelques T-2B et C furent transformés en DT-2B et C directeurs de drones. 529 exemplaires furent construits, tous à Colombus. Réputé pour sa fiabilité et sa sûreté, il forma 11000 pilotes. Malgré tout, il fut cloué au sol à trois reprises en 1997, à cause d'un problème de commandes de vol réglé en 1999. Le T-2C fut la dernière version à être retirée du service de l'US Navy, au sein de la VT-86 en 2008. Le dernier appontage avait eu lieu le 25 juillet 2003 sur le CVN-75 Harry Truman, et il fut remplacé par le T-45 Goshawk. Plusieurs exemplaires ont survécu, et au moins 2 ont été vendus à des collectionneurs qui les font voler lors des meetings.


Texte de Clansman, avec son aimable autorisation

Versions référencées

  • North American T-2A T2J-1 : Version initiale monoréacteur. 217 exemplaires.
  • North American T-2B : Version biréacteur. 97 exemplaires.
  • North American T-2C : Version définitive destinée à l'US Navy. 231 exemplaires.
  • North American T-2D : Version spécifique au Vénézuela. 24 exemplaires.
  • North American T-2E : Version destinée à la Grèce. 35 exemplaires.
  • North American DT-2B : Version contrôleur de drones. Quelques T-2B modifiés.
  • North American DT-2C : Version contrôleur de drones. Quelques T-2C modifiés.

Pays exploitant actuellement cet appareil

Anciens pays utilisateurs

North American T-2C voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 5 931 kg (13 076 lbs)
  • Masse à vide : 3 652 kg (8 051 lbs)
  • Surface alaire : 24 m² (255 sq. ft)
  • Hauteur : 4,5 m (14,764 ft)
  • Envergure : 11,6 m (38,058 ft)
  • Longueur : 11 m (36 ft)

Performances

  • Distance franchissable : 1 465 km (910 mi, 791 nm)
  • Plafond opérationnel : 13 533 m (44 400 ft)
  • Vitesse maximale HA : 838 km/h (521 mph, 453 kts)
  • Charge alaire, à vide : 154,156 kg/m² (31,574 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 250,356 kg/m² (51,277 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 2 réacteurs General Electric J85-GE-4
  • Puissance unitaire : 1 338 kgp (13 kN, 2 950 lbf)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

picture
picture

Forum

Sujet complet »
T-2 Buckeye à 09/03/2011 13:31 Clansman
En 1956, North American remporta un concours destiné à procurer à l'US Navy un avion d'entraînement à réaction. Son appareil était le NA-241, reprenant les commandes de vol du T-28C et l'aile du FJ-1. L'appareil devait être embarqué, utilisable par des débutants, économique et servir à l'entraînement aux opérations sur porte-avions : appontage, combat air-air et air-sol, vol en formation ou aux instruments, acrobatie. Il fut baptisé T2J par l'US Navy et appelé officiellement Buckeye, en référence à l'arbre emblématique de l'Ohio.

Le T2J est un appareil de construction semi-monocoque, entièrement métallique, à ailes médianes. Il est biplace en tandem, à commandes hydrauliques, et équipé de sièges éjectables LS-1. Le siège arrière était surélevé de 25 cm et offrait une bonne visibilité vers l'arrière, ce qui était une nouveauté pour l'époque. Son train d'atterrissage était particulièrement renforcé.

Il a la particularité de ne pas avoir été construit à l'état de prototype. 6 appareils de présérie YT2J-1 furent construits. Le premier d'entre eux effectua son vol inaugural le 31 janvier 1958. Il était équipé d'un unique réacteur Westinghouse J34-WE-46/48 de 1542 kgp. Il disposait de 2 points d'emport, prévus pour des nacelles de mitrailleuses de calibre 50, des bombes d'entraînement de 45 kg ou des roquettes de 2,75 inches.

Le T2J-1 fut construit à 217 exemplaires, de 1958 à avril 1961. Il entra en service en juillet 1959 au sein de la VT-4 à Pensacola, afin de remplacer les T2V SeaStar. En 1962, il fut rebaptisé T-2A. Il fut retiré du service le 28 février 1973, remplacé par le T-2C.

2 T2J-1 furent transformés en YT2J-2. Le YT2J-2 effectua son vol inaugural le 30 août 1962 et fut très rapidement renommé YT-2B. Il était remotorisé avec deux Pratt & Whitney J60-P-6 de 1360 kgp. 97 T-2B furent construits, après la signature d'un contrat en février 1964. Le premier T-2B vola le 21 mai 1965 et entra en service le 9 novembre 1965 au sein de la VT-7, puis de la VT-4 en août 1966. Les T-2B furent retirés du service en mai 1973, remplacé par le T-2C.

Le YT-2C était un T-2B modifié avec des General Electric J85-GE-4 de 13,2 kN. Il vola en 1968. 231 T-2C furent construits de 1968 à 1975, dont le premier effectua son vol inaugural le 10 décembre 1968. Il entra en service le 30 avril 1969 au sein de la VT-9 à Meridian.

Le T-2D est la version spécifique au Vénézuela. Sa différence tenait à l'électronique (notamment la radio), et l'absence d'équipements navals. 12 appareils furent livrés jusqu'en 1977 et ont été retirés du service très récemment.

Le T-2E est la version spécifique à la Grèce. Outre l'électronique, sa particularité tient au fait qu'il est utilisé pour l'attaque au sol. Il est équipé de 6 points d'emport, et a conservé la crosse d'appontage. 35 exemplaires furent livrés jusqu'en 1977, ainsi que 5 T-2C, et ils sont toujours en service aujourd'hui.

Quelques T-2B et C furent transformés en DT-2B et C directeurs de drones. 529 exemplaires furent construits, tous à Colombus. Réputé pour sa fiabilité et sa sûreté, il forma 11000 pilotes. Malgré tout, il fut cloué au sol à trois reprises en 1997, à cause d'un problème de commandes de vol réglé en 1999. Le T-2C fut la dernière version à être retirée du service de l'US Navy, au sein de la VT-86 en 2008. Le dernier appontage avait eu lieu le 25 juillet 2003 sur le CVN-75 Harry Truman, et il fut remplacé par le T-45 Goshawk. Plusieurs exemplaires ont survécu, et au moins 2 ont été vendus à des collectionneurs qui les font voler lors des meetings.



http://fr.wikipedia.org/wiki/North_American_T-2_Buckeye

http://www.avionslegendaires.net/north-american-t-2-buckeye.php

http://www.avions-militaires.net/fiches/t2.php

http://en.wikipedia.org/wiki/North_American_T-2_Buckeye

http://www.warbirdalley.com/t2.htm

http://www.fas.org/programs/ssp/man/uswpns/air/trainer/t2.html

http://www.globalsecurity.org/military/systems/aircraft/t-2.htm

http://www.history.navy.mil/planes/t-2c.html

http://www.militaryfactory.com/aircraft/detail.asp?aircraft_id=329

http://www.aviastar.org/air/usa/rok_buckeye.php
Re: T-2 Buckeye à 09/03/2011 14:23 Jericho
Merci pour cette fiche! (ça fait du bien de se rendre compte que l'on connait quelques avions…)

Clansman a écrit

… Le siège arrière était surélevé de 25 cm et offrait une bonne visibilité vers l'arrière, ce qui était une nouveauté pour l'époque…


Je suis d'accord que c'est un plus à certains moments (combat aérien, etc.). Mais sur un avion d'entrainement comme le T-2, est-ce que c'était vraiment important? :interr:

… Ou est-ce que tes doigts ont fourchés?…[/size:v4jdirf9]
Re: T-2 Buckeye à 09/03/2011 14:35 Clansman
La fiche sur le site

Non non, mes doigts n'ont pas fourchés, c'est bel et bien ce qu'il ressort d'un bouquin chez moi. ;)

Si c'est vraiment important, je ne sais pas mais c'est une bonne question. Mais ça m'a paru intéressant de le signaler. :)
Re: T-2 Buckeye à 09/03/2011 14:48 Jericho
Merci pour la confirmation… :)
Re: T-2 Buckeye à 09/03/2011 15:19 ciders
Concernant les appareils vénézuéliens : le pays a commandé en 1972 douze appareils (T-4D), en vue de remplacer ses 15 BAC Jet Provost de construction britannique, et de constituer une étape pour les pilotes entre le Beech T-34 Mentor et les nouveaux appareils supersoniques entrant alors en service (Dassault Mirage IIIEV et 5V en 1972, Canadair CF-5A la même année). Ces T-4D différaient par quelques détails des appareils alors en service au sein de l'US Navy : ils disposaient d'une capacité de 1 500 kg de charge militaire transportable (six points d'emport sous voilure) et n'avaient ni la même avionique ni la capacité d'apponter ou de décoller d'une porte-avions. Ils furent suivis en 1977 par douze autres appareils, de la même variante.

Les 24 T-4D sont entrés en service au sein du Grupo de Entrenamiento 14, dépendant de l' Escuela de Aviacion Militar, sur la base aérienne Mariscal Sucre, dans la banlieue de Caracas. La force aérienne vénézuélienne chercha à les remplacer au début des années 1980 par des appareils de nouvelle génération, mais des raisons multiples empêchèrent la livraison de BAe Hawk. Les Buckeye survivants furent alors affectés au 35è Escadron, dépendant du 12è Groupe Aérien, sur la base aérienne de Barquisimento et utilisés au sein de l'Escuela de Combate, dédiée à l'entraînement des équipages pour le combat.

En 1996, les T-4D formèrent deux escadrons au sein du 13è Groupe Aérien, et servirent d'appareils de conversion des équipages. Les tensions politiques dans le pays et l'arrivée au pouvoir d'Hugo Chavez empêchèrent leur remplacement par des Aermacchi MB-339FD, puis par des AMX de fabrication brésilienne. Les 6 T-4D restants furent placés en stockage en 1999.
Re: T-2 Buckeye à 09/03/2011 18:05 Clansman
Ca valait bien une sous-fiche
NAS Whiting Field (FL, USA) à 25/03/2017 11:28 stanak
T-2C
ex US Navy
Image
Re: T-2 Buckeye/Kalamata à 04/12/2017 21:33 stanak
T-2E
Hellenic AF
Image
mon objectif principal de ce voyage :love:
malheureusement il se trouve sur la base la moins coopérative :S
Re: T-2 Buckeye à 04/12/2017 21:41 Ansierra117
Par curiosité, tu fais comment pour avoir le droit comme ça de prendre des photos d'avions d'ailleurs, et ce, même s'il s'agit de ton métier ?
Re: T-2 Buckeye à 04/12/2017 21:54 stanak
c'est pas mon métier :interr:
c'est un trip à l'occasion des journées portes ouvertes qui ont lieu chaque année en novembre
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:54 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires