Rappels

Présentation

Histoire
Construit durant les années 1970 en remplacement de l'ancien aéroport de Tampere, Pirkkala est un site mixte civil et militaire. Les installations civiles sont situées au nord, la partie militaire au sud. Un tronçon de la route voisine (juste à l'est, longueur de 1 500 m et orientatio 18/36) peut aussi être utilisé en cas d'urgence

Il abrite le 21è escadron de chasse finlandais (Hävittäjälentolaivue 21, HävLLv 21), équipé de chasseurs McDonnell Douglas F/A-18C. La partie civile avait vu passer en 2011 un peu plus de 650 000 passagers mais le trafic s'est effondré depuis (208 000 passagers en 2016) avec le retrait de plusieurs compagnies aériennes à bas coût.

Unités affectées

  • Aucune unité n'a été enregistrée.

Unités ayant été affectées sur place

  • Aucune ancienne unité n'a été enregistrée.

Images

Aucune photo n'est encore répertoriée. Aidez-nous à changer cela !

Forum

Sujet complet »
VL Pyörremyrsky à 11/05/2012 08:53 Jericho
Le Pyörremyrsky est un prototype finlandais de chasseur monomoteur monoplace à ailes basses et à train d’atterrissage classique.

Le 26 novembre 1942, le gouvernement finlandais demande à l’entreprise d’état Valtion Lentokonetehdas (VL) de développer un chasseur monomoteur pouvant être utilisé dans des conditions difficiles, depuis les pistes sommairement aménagées des aérodromes de premières lignes. La cellule de l’appareil doit être principalement constituée en bois, un matériau facilement disponible dans le pays, afin d’économiser le métal.
Deux prototypes sont commandés et l’appareil doit être prêt à être fabriqué en série pour le mois de mai 1944.

À cette époque, la Finlande est alliée de l’Allemagne contre l’URSS, afin de reprendre les territoires perdus durant la Guerre d’Hiver de 1939. Les performances exigées devant se rapprocher de celles des avions allemands, VL va utiliser l’hélice et le moteur Daimler-Benz DB605A de 12 cylindres utilisés sur les Messerschmitt Bf-109G pour propulser son appareil.
En ce qui concerne la cellule, à part l’avant qui est métallique, les ingénieurs de VL utilisent principalement le bois pour la structure, avec un revêtement en contreplaqué.
Les ailes sont en positions basses.
Le train d’atterrissage, de type classique, est rétractable. La distance entre les roues du train principal (la voie) est nettement plus importante que sur les appareils allemands, améliorant ainsi le contrôle de l’appareil au sol ainsi que durant les phases de décollage et d’atterrissage.
Le Pyörremyrsky est équipé d’un armement assez proche des Bf-109G6. Un canon MG151 de 20mm tirant à travers l’axe de l’hélice et deux mitrailleuses de 12,7mm sur le capot.
Il est assez ressemblant au FIAT G-55, et même au Messerschmitt Bf-109, qui utilisent tous deux le même moteur.

Le 19 septembre 1944, la Finlande signe un armistice avec l’URSS.
Le programme Pyörremyrsky est stoppé, avant même l’assemblage du prototype. La lenteur du développement de cet appareil est le fait que la priorité, pour le gouvernement finlandais et sa force aérienne, était de réparer au plus vite les appareils endommagés pour les renvoyer au front.

Le montage d’un prototype, désigné Pyörremyrsky PM-1, est relancé au début de 1945. Le budget est encore diminué, un deuxième prototype n’est plus envisagé.

Il effectue son premier vol le 21 novembre de la même année, piloté par Esko Halme, à Härmälä près de Tempere. Après seulement 25 minutes, de la fumée provenant du compartiment moteur entre dans le cockpit et ce n’est que grâce à son masque à oxygène que le pilote réussit à reposer le prototype. Un deuxième vol, sans problème cette fois, a lieu à Tempere. Le 16 janvier 1946, l’appareil décolle pour l’aérodrome de Kuorivesi où il continuera ses essais.

Il prend l’air encore 31 fois, avec huit pilotes différents aux commandes, pour un total de 27 heures de vol.

Le dernier a lieu le 22 juillet 1947.

Les performances de l’appareil sont tout à fait satisfaisantes. Le Pyörremyrsky, à motorisation égale, possédait une vitesse ascensionnelle et une manœuvrabilité supérieures au Bf-109G6. Le seul point qu’il aurait fallu améliorer était la qualité de la colle utilisée pour fixer les panneaux de bois entre eux.

Finalement, la Force aérienne finlandaise ne commanda pas de Pyörremyrsky. En effet, il lui restait encore assez de Bf-109 pour couvrir le nombre d’appareils de combat autorisés par les termes de l’armistice.

Le Pyörremyrsky est officiellement retiré de la force aérienne finlandaise le 1er avril 1953.
Le dessin de son aile est repris quelques années plus tard pour développer l’avion d’entrainement Valmet Vihuri.


Versions :
Un prototype.

Utilisateurs militaires :
Finlande : 1 prototype en tests de 1945 à 1947, compté dans l’effectif jusqu’en 1953.

Caractéristiques :
Longueur : 9,13m
Envergure : 10,38m
Hauteur : 3,89m
Surface alaire : 19,00m2
Masse à vide : 2736kg
Masse maximale au décollage : 3310kg

Moteurs :
Un moteur Daimler-Benz DB605A-1 de 12 cylindres en V inversés de 1100kW (1475cv).

Performances :
Vitesse max haute altitude: 620km/h
Vitesse de croisière : 380km/h
Vitesse ascensionnelle : 18,5m/s
Plafond opérationnel : 11250m
Distance franchissable : 1000km

Armement :
1 canon MG151 de 20mm
2 mitrailleuses LKK/42 de 12,7mm.
200kg de bombes répartis en 4 points d’attaches sous les ailes.

Liens internet :
http://en.wikipedia.org/wiki/VL_Py%C3%B6rremyrsky
http://fi.wikipedia.org/wiki/VL_Py%C3%B6rremyrsky
http://www.aviastar.org/air/finland/vl_pyorremyrsky.php
http://www.wwiivehicles.com/finland/aircraft/fighter/vl-pyorremyrsky-whirlwind-fighter.asp
Re: VL Pyörremyrsky à 11/05/2012 15:16 Jericho
La fiche sur le site.
Re: VL Pyörremyrsky à 11/05/2012 15:21 Clansman
Et lui aussi a sa tof.
Re: VL Pyörremyrsky à 11/05/2012 15:30 Jericho
kiitos! ;)
Répondre aux messages »
Texte de , créé le 17 septembre 2014 13:53, modifié le . ©AviationsMilitaires