Rappels

Histoire de l'appareil

En 1975, l'armée de l'air Roumaine s'inquiéta de trouver un remplaçant pour ses L-29, qui n'avaient plus guère que 5 à 10 ans de durée de vie. La Roumanie avait la volonté et la capacité à concevoir et à construire seule un avion d'entraînement et d'attaque au sol. Cela donna lieu à un débat, soulevant les avantages et les inconvénients de développer eux-même leur propre appareil. La conception de l'IAR-99 commença en novembre 1979 sous la houlette de Ioan Stefanescu, après l'adoption du projet par l'Etat.

Le prototype S-001 effectua son premier vol le 21 décembre 1985 aux mains de Vagner Stefanel. 2 autres prototypes furent construits, dont le S-002 destiné aux essais statiques et le S-003. L'appareil fut nommé "Soim", faucon en roumain.

C'est un appareil biplace et monoréacteur, propulsé par un Viper 632-41M de 1815 kgp sans post-combustion, construit sous licence par Turbomecanica. Sa configuration générale rappelle le MB-339 et sa cellule, supportant entre 7 G et -3,6 G, est semi-monocoque. Ses sièges éjectables sont des MB 10F zéro-zéro, le siège arrière étant surélevé de 35 cm. Sa capacité en carburant est de 1370 litres. Il se distingue cependant par une verrière d'une pièce, se rabattant sur le côté.

17 appareils furent construits et entrèrent en service en 1987 dans l'armée de l'air roumaine, d'abord à Boboc. Ils furent livrés jusqu'en 1989. 2 d'entre eux furent perdus par accident. Cette version fut nommée rétrospectivement IAR-99 Standard.

La chute du régime, en 1990, donna de bonnes opportunités à l'exportation. Il s'agit d'un appareil simple à maintenir et bon marché, apprécié de ses pilotes. Mais si l'appareil est fiable, a une bonne manœuvrabilité et une bonne aérodynamique, l'avionique était complétement à revoir. IAR s'associa donc avec une société texanne, Jaffe, pour installer une avionique signée Honeywell et une nouvelle verrière en 2 pièces, plus sécurisante en cas d'éjection. L'appareil fut proposé au concours JPATS, mais sans succès.

En 1992, le prototype S-003 fut porté au standard IAR-109 Swift. Cet appareil était équipé, grâce à la société israélienne Lahav, de manettes HOTAS, d'écrans multi-fonctions, d'HUD, d'un système de navigation inertielle. Elle fut présentée au Salon du Bourget 1993 et vola en novembre de la même année. Elle fut cependant abandonnée dès 1994.

Une nouvelle version, l'IAR-99C fit son apparition au salon du Bourget en 1997. Celle-ci fut modernisée et menée en collaboration avec la société israélienne Elbit, afin de procurer un appareil d'entraînement aux MiG-21 Lancer. Le prototype, qui résultait de la modification du 18e avion construit, fit son premier vol le 22 mai 1997 et fut proposée à la Roumanie et à l'export. 40 appareils étaient prévus en 2001, mais seuls 12 furent construits, dont 5 IAR-99 modifiés. Ils entrèrent en service en 2003. La Roumanie dispose de 12 IAR-99C et 10 IAR-99.

Seule la Mauritanie s'intéressa à l'IAR-99 dans les années 1990, mais sans y donner suite.

Versions référencées

  • IAR IAR-109 Swift : Version modernisée, un prototype transformé.
  • IAR IAR-99 : Version initiale de série, 17 exemplaires.
  • IAR IAR-99C : Version modernisée, 13 exemplaires dont 5 IAR-99 modifiés.

Pays exploitant actuellement cet appareil

Anciens pays utilisateurs

  • Aucun ancien pays utilisateur n'a été enregistré.

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Images et vidéos

Images

IAR 99 Soim au roulage
IAR 99C Soim roumain en vol
IAR 99C Soim roumain au roulage
IAR 99C Soim roumain en vol train sorti
IAR 99C Soim roumain en vol vu de profil
IAR 99 Soim au Bourget en 1991

Média externes

picture

Forum

Sujet complet »
IAR-99 Soim25/02/2011 13:48 Clansman
En 1975, l'armée de l'air Roumaine s'inquiéta de trouver un remplaçant pour ses L-29, qui n'avaient plus guère que 5 à 10 ans de durée de vie. La Roumanie avait la volonté et la capacité à concevoir et à construire seule un avion d'entraînement et d'attaque au sol. Cela donna lieu à un débat, soulevant les avantages et les inconvénients de développer eux-même leur propre appareil. La conception de l'IAR-99 commença en novembre 1979 sous la houlette de Ioan Stefanescu, après l'adoption du projet par l'Etat.

Le prototype 5-001 effectua son premier vol le 21 décembre 1985 aux mains de Vagner Stefanel. 2 autres prototypes furent construits, dont le S-002 destiné aux essais statiques et le S-003. L'appareil fut nommé "Soim", faucon en roumain.

C'est un appareil biplace et monoréacteur, propulsé par un Viper 632-41M de 1815 kgp sans post-combustion, construit sous licence par Turbomecanica. Sa configuration générale rappelle le MB-339 et sa cellule, supportant entre 7 G et -3,6 G, est semi-monocoque. Ses sièges éjectables sont des MB 10F zéro-zéro, le siège arrière étant surélevé de 35 cm. Sa capacité en carburant est de 1370 litres. Il se distingue cependant par une verrière d'une pièce, se rabattant sur le côté.

17 appareils furent construits et entrèrent en service en 1987 dans l'armée de l'air roumaine, d'abord à Boboc. Ils furent livrés jusqu'en 1989. 2 d'entre eux furent perdus par accident. Cette version fut nommée rétrospectivement IAR-99 Standard.

La chute du régime, en 1990, donna de bonnes opportunités à l'exportation. Il s'agit d'un appareil simple à maintenir et bon marché, apprécié de ses pilotes. Mais si l'appareil est fiable, a une bonne manœuvrabilité et une bonne aérodynamique, l'avionique était complétement à revoir. IAR s'associa donc avec une société texanne, Jaffe, pour installer une avionique signée Honeywell et une nouvelle verrière en 2 pièces, plus sécurisante en cas d'éjection. 30 autres appareils furent livrés à partir de 1991. L'appareil fut proposé au concours JPATS, mais sans succès.

En 1992, le prototype S-003 fut porté au standard IAR-109 Swift. Cet appareil était équipé, grâce à la société israélienne Lahav, de manettes HOTAS, d'écrans multi-fonctions, d'HUD, d'un système de navigation inertielle. Elle fut présentée au Salon du Bourget 1993 et vola en novembre de la même année. Elle fut cependant abandonnée dès 1994.

Une nouvelle version, l'IAR-99C fit son apparition au salon du Bourget en 1997. Celle-ci fut modernisée et menée en collaboration avec la société israélienne Elbit, afin de procurer un appareil d'entraînement aux MiG-21 Lancer. Le prototype, qui résultait de la modification du 18e avion construit, fit son premier vol le 22 mai 1997 et fut proposée à la Roumanie et à l'export. 40 appareils étaient prévus en 2001, mais seuls 12 furent construits, dont 5 IAR-99 modifiés. Ils entrèrent en service en 2003. La Roumanie dispose de 12 IAR-99C et 10 IAR-99.

Seule la Mauritanie s'intéressa à l'IAR-99 dans les années 1990, mais sans y donner suite.

http://fr.wikipedia.org/wiki/IAR-99

http://airbuz31.unblog.fr/2010/03/13/iar-99-oim/

http://cargolade.free.fr/iar99a.htm

http://en.wikipedia.org/wiki/IAR_99

http://www.airforce-technology.com/projects/iar_99c/

http://wiki.scramble.nl/index.php/IAR-99

http://www.military-today.com/aircraft/iar99_soim.htm

http://www.aviastar.org/air/romania/iar-99.php
L'IAR-99 sur le site
Re: IAR-99 Soim25/02/2011 16:36 stanak
IAR-99C Soim roumain vu au "Defence Days" à Florennes en 2008 avion rare à voir
picture
Re: IAR-99 Soim26/02/2011 12:32 foxkilo02
IAR-99C Soim roumain vu au "Defence Days" à Florennes en 2008 avion rare à voir
picture


Excellent d'illustrer une fiche, lorsque cela est possible. Merci Stanak et avis à tous nos spotters !!!
Répondre aux messages »
Texte de , créé le 17 septembre 2014 13:53:23, modifié le . ©AviationsMilitaires